• Accueil
  • > Recherche : toi contre avis

PARCE QUE C’ETAIT NOUS de Mhairi Mc Farlane

2022014

parce que c'etait nous

Milady romance - 31/10/2013 – 478 pages – 15.20 €

Résumé

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Rachel, journaliste trentenaire, est sur le point d’épouser Rhys, son petit ami du lycée. Elle réalise qu’elle n’est plus vraiment amoureuse de lui et se demande si elle ne l’a jamais réellement été… Elle rompt donc ses fiançailles. Un jour, elle recroise Ben, son meilleur ami à l’époque du lycée. Ils étaient inséparables. Toujours aussi beau et charismatique, elle réalise qu’en fait il lui a énormément manqué pendant toutes ces années. Seulement voilà, Ben est à présent marié et apparemment très heureux en ménage… 

Au vue de mon petit résumé on pourrai croire qu’il s’agit d’une histoire d’amour extra conjugale et d’adultère. Je tiens à vous rassurer car en fait il n’en ai rien… 

Parce que c’était nous c’est l’histoire de deux personnes, deux âmes sœurs, qui se sont trouvées à un moment de leur vie mais qui se sont perdues pour de mauvaises raisons. Ils ont réussi à enterrer cela au fond d’eux pendant de longues années, et même à être heureux, mais le jour où ils se recroisent, quelque chose se passe… Soudain la vie a plus de saveur, les choses sont plus nettes, leur cœur bat un peu plus vite… et puis le présent les rattrape. Ben est marié et heureux et Rachel vient tout juste de rompre avec l’homme qui a partagé sa vie durant 13 ans… Vont-ils laisser passer leur chance une seconde fois ? 

J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce livre. Parce que c’était nous est une romance émouvante mais drôle aussi. Rachel a beaucoup de repartie et j’aime bien son sens de l’humour. Sa complicité avec Ben est touchante. Et puis, quoi de mieux que de tomber amoureuse de son meilleur ami ? Ben quand à lui est émouvant à sa manière. On sent qu’il a toujours aimé Rachel, mais qu’il doit faire face à ses obligations d’époux. 

L’écriture de Mhairi McFarlane est prenante. L’histoire est à la première personne du singulier, du point de vue de Rachel. Les chapitres alternent le présent avec le passé. On en apprend ainsi un peu plus sur la rencontre de Ben et Rachel au lycée, sur leur histoire… J’ai également beaucoup aimé le fait que les personnages secondaires ont une place assez importante dans l’histoire. Il y a les amis de Rachel : Caroline et son époux, Mindy l’éternelle célibataire et Ivor l’homme du groupe. On partage des petits bouts de leurs vies et cela rajoute du charme à l’histoire. 

Pour finir, Parce que c’était nous est une très jolie romance que j’imagine fort bien adaptée au cinéma. Les personnages de Ben et Rachel sont attachants et leur alchimie m’a laissé rêveuse…

Je remercie chaleureusement  les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it parce que c'etait nous.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc parce que c'etait nous

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LE CAVEAU DE FAMILLE (Version Audio) de Katarina Mazetti

23012014

le caveau de famille

Audiolib – 30/11/2011 - 5h – 20.30 €

Résumé

Elle, c’est Désirée, la bibliothécaire, et lui, c’est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « pour son plaisir ». Pourtant, ils s’accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c’est terminé pour toujours. Et si ça marche…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Pour info, Le caveau de famille est la suite du Mec de la tombe d’à côté. Petit rappel : Désirée, veuve, trentenaire et bibliothécaire, avait rencontré Bennie, un agriculteur du même âge, en se recueillant sur la tombe de son époux défunt. Ils étaient sorti ensemble puis avaient fini par tomber amoureux. Mais leurs différences étaient trop grandes, et ils avaient fini par rompre… Bennie vient de refaire sa vie avec sa cousine Anita, une paysanne comme lui. Désirée, elle, a des envies de maternité. Elle demande à Bennie d’être le père, mais qu’elle assumerait seule cet enfant. Ce dernier est d’accord, mais ensemble, ils conviennent d’un marché : celui de se revoir uniquement 3 fois pour tenter de concevoir un enfant. Si Désirée n’est pas enceinte suite à cela, ils ne se reverront plus jamais, sinon, et bien Bennie ne serait pas contre une petite vie à trois… 

J’ai lu Le mec de la tombe d’à côté il y a plus de 2 ans et demi, et j’avais été déçue. J’en avais tellement entendu parler il faut dire, que du coup j’en attendais sans doute trop… 

Cette suite est écrite dans le même style. Les chapitres s’alternent tantôt du point de vue de Désirée, tantôt de celui de Bennie. J’aime bien l’écriture de Katarina Mazetti, et j’ai d’ailleurs trouvé cette suite meilleure. Je n’ai toujours pas eu le coup de cœur, mais je ne me suis pas ennuyée comme dans le premier opus. 

Au niveau des personnages, je trouve celui de Bennie toujours touchant mais celui de Désirée moins froid qu’au début, et beaucoup plus drôle aussi. J’adore son humour cynique et ses réparties acerbes ! 

J’ai eu la chance de découvrir ce titre en version audio des éditions Audiolib. La double narration est effectuée par des narrateurs très talentueux : Marielle Ostrowski et Michelangelo Marchese. Tous deux acteurs, j’ai trouvé que leurs voix collaient parfaitement aux personnages de Désirée et de Bennie.

Enfin, petit commentaire sur la couverture : je la trouve sobre et jolie. Elle représente bien le fond de l’histoire, c’est-à-dire que même si l’amour est là, les tracas du quotidien, la vie de famille et la routine finissent par le mettre un petit peu en cage…

post-it le caveau de famille.

.

Tome précédent :

54914327073b81412d09.jpg

.

LE CAVEAU DE FAMILLE (Version Audio) de Katarina Mazetti dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

11012014

la couleur des sentiments

Acte sud – 10/10/2013 - 608 pages – 9.70 €

Résumé

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. La jeune bourgeoise blanche et les deux bonnes noires, poussées par une sourde envie de changer les choses malgré la peur, vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante..

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La couleur des sentiments se déroule à Jackson, Mississipi, dans les années 1960. Miss Skeeter, une jeune femme blanche au caractère légèrement rebelle, et qui n’aime pas se plier aux conventions de l’époque, recherche la bonne de son enfance : Constantine. Cette quête va la conduire à se rapprocher de bonnes noires, notamment d’Aibileen, la domestique d’une de ses amies. De cette rencontre, et de sa passion pour le journalisme, naitra un livre : Les bonnes. Très controversé, l’ouvrage de Miss Skeeter va regrouper les témoignages de plusieurs bonnes qui parleront de leur relation avec leur employeuses blanches. 

Je n’avais entendu que du bien de ce livre et maintenant je comprends pourquoi. La couleur des sentiments c’est l’histoire de trois vies, trois destins différents, trois caractères bien trempés, trois femmes qui a leur petit niveau essaieront de changer l’histoire. 

Si vous ne l’avez pas encore compris, la narration est triple. Les chapitres s’alternent entre les trois héroïnes. Il y a tout d’abord Miss Skeeter, la jeune journaliste blanche, qui n’hésite pas à se mettre toutes ses amies et son fiancé à dos pour défendre ses convictions. Il y a ensuite Aibileen, une vieille femme noire qui est au service d’une bourgeoise blanche et qui élève avec beaucoup d’amour ses enfants. Très instruite, elle adore lire et philosopher sur la vie, sur sa condition de femme, de bonne et de noire. Trois conditions très dures à vivre à l’époque… Enfin, il y a Minny, une jeune bonne noire qui est également la meilleure amie d’Aibileen. Elle travaille pour miss Celia, une sorte de clone de Marylin Monroe, qui a le cœur sur la main. Bien qu’à l’opposé en tout point, les deux jeunes femmes auront une relation très particulière que l’on pourrai qualifier d’amitié, si cela n’était pas aussi tabou à l’époque. Chacune, à leur manière, feront preuve d’énormément de caractère et de courage. 

J’ai trouvé ce livre vraiment passionnant ! La richesse des personnages principaux et la multitude de personnages secondaires rendent cet ouvrage captivant. On veut toujours savoir ce qu’il va se passer, comment nos héroïnes vont s’en sortir, on tremble avec elles aussi… 

La couleur des sentiments parle de la ségrégation raciale qui était légion dans ces années là, des injustices et des violences faites aux noirs, mais pas seulement… En effet, et cela est la force de ce livre, on découvre qu’il y avait énormément d’amour et de respect au sein de certaines familles, minoritaires certes, mais qui considéraient leur bonne comme un membre de la famille. Grands nombres de bonnes d’ailleurs, considéraient «les petits blancs» qu’elles élevaient comme leurs enfants. Ces derniers étaient beaucoup plus proches et affectueux avec elles qu’avec leur propre mère ! 

Je tire mon chapeau à l’auteure Kathryn Stockett, dont c’est le premier roman ! Je trouve qu’elle a mis un peu de son âme dans ce livre. En effet, à la fin de l’ouvrage elle nous raconte sa propre enfance et je lui trouve énormément de similitude avec Miss Skeeter et sa bonne Constantine qu’elle adorait. 

Bien plus qu’un roman sur le racisme ou sur la ségrégation, La couleur des sentiments nous donne une belle leçon de courage et nous montre que l’Amour n’a pas de couleur… J’ai passé un excellent moment.

post-it la couleur des sentiments.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc la couleur des sentiments

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES PLUS BELLES LEGENDES D’EGYPTE

6012014

de Gérard Moncomble et Yann Tisseron

les plus belles legendes d'egypte

Nathan -  17/10/2013 - 116 pages - 17.50 €

Résumé

Mon nom est Thot. Je suis la lune, qui est l’oeil de la nuit. Parfois ibis, parfois babouin, je veille sur le monde. On dit que mon savoir est infini. C’est vrai. Je sais tout des tumultes qui ont agité autrefois les rives du Nil. Amours passionnelles, batailles, ruses, complots ! Autant d’histoires qui ont bâti l’Egypte. Dis-moi, veux-tu que je les conte ? Voyons… Rê, Khnoum, Nout, Geb, Seth, Isis et Osiris… Les noms des dieux se pressent sur ma langue. Par quel récit vais-je commencer ?

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Les plus belles légendes d’Egypte est un ouvrage de bonne qualité qui regroupe treize légendes connues ou à découvrir :

- Où l’univers émerge du néant ;

- Où les hommes se révoltent contre Rê ;

- Où Rê devenu vieux, aspire au repos ;

- Où Nout joue aux dés pour accoucher de ses cinq enfants ;

- Où Rê affronte le monstrueux Apophis ;

- Où Anubis, le dieu à tête de chacal, pèse les âmes des morts ;

- Où Shou et Geb règnent sur la terre d’Egypte ;

- Où les égyptiens échappent à la désolation ;

- Où Isis la magicienne ruse avec Rê ;

- Où un magicien partage l’eau d’un lac en deux moitiés ;

- Où Isis ressuscite Osiris, son cher époux assassiné ;

- Où Horus bataille contre Seth, le dieu roux ;

- Où l’on tente de voler mon grand livre de magie.

Les plus belles légendes d’Egypte est de grand format (21.5 x 27 cm). Sa couverture est rigide et épaisse et ses 116 pages sont en papier glacé. Il y a au moins une illustration sur chaque double page. Elles peuvent être un peu effrayantes parfois, c’est pourquoi je déconseille ce livre à des enfants trop jeunes, qui ne comprendraient pas ces légendes de toute façon…

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

les plus belles legendes d'egypte photo

.
.
.
.

LES PLUS BELLES LEGENDES D'EGYPTE dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




CINQ JOURS (Version Audio) de Douglas Kennedy

19122013

cinq jours

Audiolib – 06/11/2013 - 10h30 – 23.90 €

Résumé

Peut-on jamais réinventer sa vie ? Laura et Richard. Deux inconnus à un tournant de leur existence. Deux êtres, l’un et l’autre enfermé dans son couple. Un homme, une femme. Une rencontre, l’espoir qui renaît. Mais sommes-nous libres de choisir le bonheur ?

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Laura, 42 ans, technicienne radio dans le Maine, est plongée dans une vie morne et sans joie, auprès de son mari Dan. Ce dernier au chômage depuis de longs mois, ne lui témoigne plus aucune tendresse ou affection. Leurs enfants sont grands maintenant et mènent leur propre vie. C’est donc une grande bouffée d’oxygène pour Laura, lorsque on lui propose un week-end à Boston pour son travail. Contre toutes attentes, elle va y faire la connaissance de Richard Copeland, un quadra qui lui aussi étouffe dans une vie trop étriquée pour lui… 

J’aime beaucoup l’écriture de Douglas Kennedy que j’avais découvert à travers L’homme qui voulait vivre sa vie et Piège nuptial. Sa plume est simple et accessible à tous. Son grand talent pour moi, est de réussir à créer des situations et des histoires d’amour, dont nous pourrions tous être les acteurs principaux. 

Cette fois-ci, dans Cinq jours, il est question de courage, d’amour, de passion, de lâcheté mais aussi de peur… Peur de s’abandonner, courage de changer de vie, lâcheté de se contenter d’une vie stable mais oh combien fade… Autant de situations et de questions que nombreux d’entre nous seront amenés à rencontrer un jour… 

J’ai trouvé les personnages de Douglas Kennedy bien étudiés et très bien construits. Laura est très dévouée à sa famille, faisant passer ses envies et ses désirs constamment au second plan. Richard lui donne le déclic qu’il lui manquait : celui de vivre la vie dont elle a réellement envie ! 

De nombreuses émotions très différentes sont présentes dans ce roman et l’auteur les décrits avec beaucoup de justesse. Les questions existentielles de Laura sont pertinentes et très réalistes. Douglas Kennedy nous montre avec habileté qu’il est possible de se relever même après une énorme déception, le premier pas à faire étant celui d’avancer et d’apprendre à apprécier chaque petits plaisirs que la vie a à offrir. 

J’ai eu la chance de découvrir Cinq jours en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Rafaèle Moutier, qui est une comédienne prêtant régulièrement sa voix à Catherine Zeta Jones, Andie Mc Dowell ou Brooke Shield. 

Si je devrais relever un petit bémol pour ce livre, ce serai la fin qui reste juste mais un peu triste. Je n’aurai pas été contre un happy-end je l’avoue !

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it cinq jours.

.

CINQ JOURS (Version Audio) de Douglas Kennedy dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DUBLIN STREET de Samantha Young

8122013

dublin street

J’ai Lu – 10/07/2013 – 412 pages - 13 €

Résumé

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d’Edimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d’amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche… Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclats son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s’installer en Ecosse. la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait resurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise…

.    

pcc dans Littérature Classique.

DUBLIN STREET de Samantha Young dans Littérature Erotique Avis-Karine

Joss Butler, orpheline à l’âge de 14 ans, s’installe dans un très bel appartement à Edimbourg, sur Dublin street. Très vite, elle s’entend à merveille avec sa colocataire Ellie et fait la rencontre de son frère… Braden Carmichael est un très bel homme et a énormément de charisme. Joss décide de se tenir le plus loin possible de lui, mais leur attraction mutuelle va venir à bout de sa raison…

J’avoue avoir été charmée par cette histoire et par ses personnages. Dublin street est une romance érotique moderne. Ici, point de SM (c’est la mode en ce moment) ou de vulgarité ! Les scènes érotiques sont hot mais restent toujours dans la sensualité et en harmonie avec le récit.

L’écriture de Samantha Young est addictive, simple et moderne. Son gros point fort à mon avis, ce sont ses personnages. Ils ont tous un caractère bien trempé et j’adore ça ! Le personnage principal est féminin, il s’agit de Joss. Cette jeune femme est forte et fragile à la fois. Le drame familial qu’elle a subit dans sa jeunesse lui a laissé de profondes blessures encore à vif. Ayant peur de souffrir à nouveau, elle refuse de s’attacher à qui que se soit. C’est sa manière à elle de se protéger. Braden remet donc en question son système d’autodéfense… Ténébreux et charismatique, il est le genre de mâle que l’on rêve toutes de croiser un jour. Fort, doux et sensible à la fois, il n’hésite pas à mettre de côté son machisme pour être à l’écoute de sa belle.

J’ai trouvé que les personnages secondaires étaient également bien construits. On suit en parallèle Ellie, la colocataire de Joss, et son histoire d’amour avec Adam, le meilleur ami de Braden. On en apprend également beaucoup sur leur famille ou sur Rihan la meilleure amie de Joss.

Que dire de plus ? Personnellement j’ai eu le coup de cœur pour cette romance érotique très sensuelle. L’émotion est au rendez-vous à de nombreuses reprises. Certains passages sont très chauds, sans être crus. Que des bons points ! En plus il s’agit d’un one shot, cela change de toutes les romances à rallonge que l’on trouve en ce moment… Fan de littérature érotique et de romance, je vous recommande donc chaleureusement Dublin street !

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait confiance en m’offrant ce SP.

 

post-it dublin street.

 

.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




AMOUREUSES ANONYMES de Jo Piazza

22112013

AMOUREUSES ANONYMES de Jo Piazza dans Chick-Lit... 9782811210601fs

Milady - 12/07/2013 – 283 pages – 7.60€

Résumé

Depuis qu’Eric l’a larguée pour s’envoyer en l’air avec sa secrétaire, Sophie devient dingue. Elle épie leurs moindres faits et gestes sur les réseaux sociaux… Mais quand son amie Annie, après avoir été arrêtée pour conduite en état d’ivresse, est contrainte d’assister aux réunions des Alcooliques Anonymes, c’est le déclic. L’amour est une drogue. Sophie décide d’accueillir chez elle les « Amoureuses Anonymes ». Entre celles qui font une fixette, et les désespérées qui pleurent un ex perdu, elles vont lutter contre les dangers et les dépendances de l’amour…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Sophie vient de se faire larguer par son homme. Au fond du trou, elle n’arrive pas à s’en remettre. Comment Eric à-t-il pu la quitter pour sa secrétaire qui est si vulgaire ! Un jour, elle se retrouve par hasard à une réunion des alcooliques anonymes. Une idée géniale lui vient. Elle va créer un nouveau concept pour tous les cœurs brisés : les AAA (Accros à l’Amour Anonyme). 

Amoureuses anonymes est un chick-lit léger, sans prétentions mais très agréable. L’héroïne Sophie est une jeune femme comme tout le monde. Beaucoup de lectrices réussiront à s’identifier à elle d’ailleurs. Son idée des AAA est originale et très bien pensée. De nombreuses femmes (puis hommes) se rencontrent et font un bout de chemin ensemble le temps de remonter la pente. Entre confessions gênantes, soutien moral par un séduisant psy et karaoké libérateur, les membres ont vraiment trouvé, grâce à Sophie, le moyen de guérir leur cœur brisé. J’ai trouvé ce concept novateur et original. 

Au niveau du style, j’ai trouvé l’écriture de Jo Piazza, simple, fraiche et agréable. Certains passages (je pense notamment à la scène de la photo du pénis de son ex postée sur internet) m’ont bien fait rire ! 

Pour finir, Amoureuses anonymes est une comédie romantique qui ne révolutionne pas le genre, mais qui reste drôle, fraiche et sympathique.

Merci beaucoup aux éditions Milady pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it amoureuses anonymes

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ORGUEIL ET PREJUGES de Jane Austen

7112013

ORGUEIL ET PREJUGES de Jane Austen dans Littérature Classique jane-a10

Editions 10/18 - Ecrit en 1813 – 369 pages – 6.60 €

Résumé

Elizabeth est l’une des cinq filles de Mr. et Mrs. Benneth qui espèrent bien voir l’une d’entre elles gagner le coeur de leur riche voisin. C’est pourtant l’arrivée du riche et orgueilleux Darcy qui retiendra l’attention de la jeune fille. De là, commence une intrigue reposant sur deux personnages que l’orgueil et la condition sociale séparent. Quelle sera l’évolution de leur relation?….   

.    

pcc dans Littérature Historique.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Elizabeth Bennet est la seconde au sein d’une fratrie de cinq jeunes filles. Elle n’est pas riche, sa mère est plutôt stupide et cupide, et son père est désabusé d’avoir épousé cette femme. Néanmoins, elle reste une jeune fille très intéressante et vive d’esprit. Très proche de sa sœur ainée Jane, elle se réjouit pour elle quand elles apprennent que Mr Bingley, un très beau parti, vient s’installer à Netherfield, un domaine voisin du leur… Mr Bingley viendra accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune beau et riche aristocrate. Sa rencontre avec la pétillante Elizabeth fera des étincelles…

J’ai vraiment été conquise par ce livre. Orgueil et préjugés est de ces grands romans classiques que l’on a peur de commencer mais que l’on referme avec tristesse, car on en voudrait encore !

Mais tout d’abord, parlons un peu des personnages…

Elizabeth, dite Lizzie, est un personnage hors norme pour l’époque. Son esprit est vif et elle a énormément de repartie. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et est d’une franchise à toute épreuve. Ses traits de caractère peuvent sembler communs, mais il ne l’était pas chez les femmes au XVIIIème siècle ! Je l’ai beaucoup apprécié. Elle reste bonne et dévouée à sa famille mais n’a pas la naïveté et la trop grande candeur de sa sœur Jane.

Darcy quand à lui, aaah Darcy… Je comprends maintenant pourquoi toutes les fans de l’œuvre de Jane Austen se pâmaient devant lui. Et bien Darcy… c’est le feu sous la glace ! Je pense que cela résume bien ce qu’il est. Sous des abords froids et austères, et sous ses airs hautains, il est en réalité d’une très grande gentillesse, plein de bonté et de sensibilité.

Le tempérament frais et spontané d’Elizabeth, le fait qu’elle ne s’intéresse pas du tout à lui, font que Darcy tombe fou amoureux d’elle, et cela malgré le fait qu’elle ne soit pas de son rang social (cela était très choquant pour l’époque). Réussira t’il à mettre son orgueil de côté pour conquérir sa belle ? Et Elizabeth, qui avait en horreur l’orgueil et la froideur de Mr Darcy, réussira-t-elle a voir au delà des apparences et à vaincre ses préjugés ?

Orgueil et préjugés est une très belle histoire d’amour, écrite par la talentueuse Jane Austen. Cette grande auteure de la littérature anglaise fin du XVIIIème siècle m’a conquise. J’en avais toujours entendu parler (un peu comme tout le monde je pense), mais ce style littéraire ne rentrait pas dans mon registre habituel… Lors d’une lecture commune, je me suis enfin décidée à sauter le pas. Alors certes, nous sommes en littérature classique et le langage précieux de l’époque peut rendre la lecture un peu indigeste parfois. Mais une fois entrée dans l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal à en sortir, tant je voulais savoir ce qu’il arriverai à Elizabeth et à son cher Darcy.

Orgueil et préjugés fait parti de ces romans de littérature classique qu’il faut avoir lu. La grande Jane Austen a su m’emmener avec elle à Pemberley et j’en ressors complètement conquise. En bref, quel bonheur de m’être laissé convaincre et d’avoir moi aussi dépassé mes préjugés !

post-it

..

Vous aimerez aussi :

 la mort s'invite a pemberley cher mr darcy

.

Aller plus loin en consultant le questionnaire de ma Lecture Commune :

lc_oct10-300x100

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DEMAIN (Version Audio) de Guillaume Musso

3112013

DEMAIN (Version Audio) de Guillaume Musso dans Litterature Contemporaine 9782356416247fs

Audiolib – 03/07/2013 - 9h30 – 22.90 €

Résumé

Emma vit à New York. A 32 ans, elle continue de chercher l’homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans. Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu’ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant, ils ne se croiseront jamais. Jeu de mensonges ? Fantasme de l’un ? Manipulation de l’autre ? Victimes d’une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un simple rendez-vous manqué…

.

 

pcc dans Littérature Classique

 

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Matthew est veuf depuis un an, et élève seul sa petite fille. Il vit à Boston. Emma, vit à New York et, à 32 ans, est toujours célibataire. Un jour, ils viennent à s’échanger des mails par hasard, et tombent sous le charme l’un de l’autre. Malheureusement, il sera pour eux impossible de se rencontrer car… ils ne vivent pas dans la même année…!

Demain est une étonnante histoire d’amour que l’on peut qualifier de hors du commun. C’est également un roman très agréable, qui mêle plusieurs genres : la littérature contemporaine pour l’histoire d’amour, le thriller car Emma mène une vraie enquête et tente de sauver Matthew, et enfin le fantastique car il est quand même question de mondes parallèles… Mais chut ! Je n’en dis pas plus…

Guillaume Musso a une plume toujours aussi fluide, délicate et romantique. Ses personnages ne sont pas tout lisse, ils ont des failles, des blessures mais ils se battent pour sortir la tête de l’eau et pour connaitre enfin le bonheur auxquels ils ont droit. J’aime vraiment tous ses romans et Demain en fait partie.

J’ai eu la chance de découvrir ce roman en version audio des éditions Audiolib. La narration effectué par Olivier Blond, qui est un comédien de théâtre qui a fait ses armes au cours Florent, est très efficace.

Que dire de plus, si ce n’est que j’ai passé un super moment livresque, et que j’ai beaucoup apprécié le petit clin d’œil à Jonathan Lempereur et à son restaurant L’Impérator (cf. un autre roman de Guillaume Musso : L’appel de l’ange).

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it6 dans Livres Audio.

.

livres-audio dans SF/Fantasy/Horreur...

.

Aller plus loin en consultant le questionnaire de ma Lecture Commune :

lc-demain-300x100 dans Thriller/Polar/Suspens...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DOME (Tome 2) de Stephen King

21102013

DOME (Tome 2) de Stephen King dans SF/Fantasy/Horreur... 9782226220592fs

Albin Michel – 02/03/2011 – 565 pages - 22.30 €

Résumé

Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il finira par disparaître. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…
.

Avis-Karine dans SF/Fantasy/Horreur...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu le tome 1 …

A la fin du premier tome, les habitants de Chester’s Mill étaient toujours prisonniers du dôme. Dale Barbara est désormais en prison pour les meurtres de 4 personnes. Julia Shumway tente de son coté, de prouver qu’il n’a rien à voir avec ces homicides. Jim Rennie le deuxième conseiller de la ville, a plus que jamais la main mise sur Chester’s Mill et sur ses habitants. Une véritable dictature est en train de se mettre en place… et tout ceux qui ne seront pas avec lui seront… contre lui ! 

J’ai encore passé un super moment en lisant ce gros pavé (presque 600 pages tout de même). L’écriture de Stephen King est toujours aussi addictive. L’éventail de personnages est vraiment très vaste, mais ils sont tous très bien décrits. 

Je trouve que l’action de ce second volet est encore plus présente. Le rythme s’accélère, la tension monte… Je me suis moi aussi retrouvé avec la pression à de nombreuses reprises, et avec la respiration courte dans les derniers chapitres ! 

En ce qui concerne la fin, je ne saurais trop quoi en dire, si ce n’est que je ne m’attendais pas à cela. J’attendais une conclusion plus «logique» mais nous sommes en présence d’un roman fantastique donc… 

La couverture quand à elle, me plait toujours autant. Elle représente l’autre moitié du dôme (mettre les couvertures des tomes 1 et 2 côte à côte pour avoir un aperçu de Chester’s Mill sous le dôme).

Pour ceux qui seraient tenté par Dôme, sachez que la série TV Under the dome débute cet automne sur M6. C’est la raison pour laquelle je me suis dépêchée de sortir les tomes 1 et 2 de ma PAL et je ne le regrette vraiment pas ! Si vous voulez voir le trailer, cliquez-ici.

post-it3.

Tome précédent :

dome-tome-1-stephen-king-193x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements