• Accueil
  • > Recherche : toi contre avis jeune

AMOUREUSES ANONYMES de Jo Piazza

22112013

AMOUREUSES ANONYMES de Jo Piazza dans Chick-Lit... 9782811210601fs

Milady - 12/07/2013 – 283 pages – 7.60€

Résumé

Depuis qu’Eric l’a larguée pour s’envoyer en l’air avec sa secrétaire, Sophie devient dingue. Elle épie leurs moindres faits et gestes sur les réseaux sociaux… Mais quand son amie Annie, après avoir été arrêtée pour conduite en état d’ivresse, est contrainte d’assister aux réunions des Alcooliques Anonymes, c’est le déclic. L’amour est une drogue. Sophie décide d’accueillir chez elle les « Amoureuses Anonymes ». Entre celles qui font une fixette, et les désespérées qui pleurent un ex perdu, elles vont lutter contre les dangers et les dépendances de l’amour…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Sophie vient de se faire larguer par son homme. Au fond du trou, elle n’arrive pas à s’en remettre. Comment Eric à-t-il pu la quitter pour sa secrétaire qui est si vulgaire ! Un jour, elle se retrouve par hasard à une réunion des alcooliques anonymes. Une idée géniale lui vient. Elle va créer un nouveau concept pour tous les cœurs brisés : les AAA (Accros à l’Amour Anonyme). 

Amoureuses anonymes est un chick-lit léger, sans prétentions mais très agréable. L’héroïne Sophie est une jeune femme comme tout le monde. Beaucoup de lectrices réussiront à s’identifier à elle d’ailleurs. Son idée des AAA est originale et très bien pensée. De nombreuses femmes (puis hommes) se rencontrent et font un bout de chemin ensemble le temps de remonter la pente. Entre confessions gênantes, soutien moral par un séduisant psy et karaoké libérateur, les membres ont vraiment trouvé, grâce à Sophie, le moyen de guérir leur cœur brisé. J’ai trouvé ce concept novateur et original. 

Au niveau du style, j’ai trouvé l’écriture de Jo Piazza, simple, fraiche et agréable. Certains passages (je pense notamment à la scène de la photo du pénis de son ex postée sur internet) m’ont bien fait rire ! 

Pour finir, Amoureuses anonymes est une comédie romantique qui ne révolutionne pas le genre, mais qui reste drôle, fraiche et sympathique.

Merci beaucoup aux éditions Milady pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it amoureuses anonymes

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ORGUEIL ET PREJUGES de Jane Austen

7112013

ORGUEIL ET PREJUGES de Jane Austen dans Littérature Classique jane-a10

Editions 10/18 - Ecrit en 1813 – 369 pages – 6.60 €

Résumé

Elizabeth est l’une des cinq filles de Mr. et Mrs. Benneth qui espèrent bien voir l’une d’entre elles gagner le coeur de leur riche voisin. C’est pourtant l’arrivée du riche et orgueilleux Darcy qui retiendra l’attention de la jeune fille. De là, commence une intrigue reposant sur deux personnages que l’orgueil et la condition sociale séparent. Quelle sera l’évolution de leur relation?….   

.    

pcc dans Littérature Historique.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Elizabeth Bennet est la seconde au sein d’une fratrie de cinq jeunes filles. Elle n’est pas riche, sa mère est plutôt stupide et cupide, et son père est désabusé d’avoir épousé cette femme. Néanmoins, elle reste une jeune fille très intéressante et vive d’esprit. Très proche de sa sœur ainée Jane, elle se réjouit pour elle quand elles apprennent que Mr Bingley, un très beau parti, vient s’installer à Netherfield, un domaine voisin du leur… Mr Bingley viendra accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune beau et riche aristocrate. Sa rencontre avec la pétillante Elizabeth fera des étincelles…

J’ai vraiment été conquise par ce livre. Orgueil et préjugés est de ces grands romans classiques que l’on a peur de commencer mais que l’on referme avec tristesse, car on en voudrait encore !

Mais tout d’abord, parlons un peu des personnages…

Elizabeth, dite Lizzie, est un personnage hors norme pour l’époque. Son esprit est vif et elle a énormément de repartie. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et est d’une franchise à toute épreuve. Ses traits de caractère peuvent sembler communs, mais il ne l’était pas chez les femmes au XVIIIème siècle ! Je l’ai beaucoup apprécié. Elle reste bonne et dévouée à sa famille mais n’a pas la naïveté et la trop grande candeur de sa sœur Jane.

Darcy quand à lui, aaah Darcy… Je comprends maintenant pourquoi toutes les fans de l’œuvre de Jane Austen se pâmaient devant lui. Et bien Darcy… c’est le feu sous la glace ! Je pense que cela résume bien ce qu’il est. Sous des abords froids et austères, et sous ses airs hautains, il est en réalité d’une très grande gentillesse, plein de bonté et de sensibilité.

Le tempérament frais et spontané d’Elizabeth, le fait qu’elle ne s’intéresse pas du tout à lui, font que Darcy tombe fou amoureux d’elle, et cela malgré le fait qu’elle ne soit pas de son rang social (cela était très choquant pour l’époque). Réussira t’il à mettre son orgueil de côté pour conquérir sa belle ? Et Elizabeth, qui avait en horreur l’orgueil et la froideur de Mr Darcy, réussira-t-elle a voir au delà des apparences et à vaincre ses préjugés ?

Orgueil et préjugés est une très belle histoire d’amour, écrite par la talentueuse Jane Austen. Cette grande auteure de la littérature anglaise fin du XVIIIème siècle m’a conquise. J’en avais toujours entendu parler (un peu comme tout le monde je pense), mais ce style littéraire ne rentrait pas dans mon registre habituel… Lors d’une lecture commune, je me suis enfin décidée à sauter le pas. Alors certes, nous sommes en littérature classique et le langage précieux de l’époque peut rendre la lecture un peu indigeste parfois. Mais une fois entrée dans l’histoire, j’ai eu beaucoup de mal à en sortir, tant je voulais savoir ce qu’il arriverai à Elizabeth et à son cher Darcy.

Orgueil et préjugés fait parti de ces romans de littérature classique qu’il faut avoir lu. La grande Jane Austen a su m’emmener avec elle à Pemberley et j’en ressors complètement conquise. En bref, quel bonheur de m’être laissé convaincre et d’avoir moi aussi dépassé mes préjugés !

post-it

..

Vous aimerez aussi :

 la mort s'invite a pemberley cher mr darcy

.

Aller plus loin en consultant le questionnaire de ma Lecture Commune :

lc_oct10-300x100

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




UNE GUITARE POUR DEUX de Mary Amato

15102013

UNE GUITARE POUR DEUX de Mary Amato dans Young Adult... 9782092545409fs

Nathan - 23/05/2013 – 245 pages – 14.50 €

Résumé

Impossible de vivre sans guitare. C’est ce que pense Tripp quand sa mère lui confisque son instrument. Sa seule solution répéter un midi sur deux, dans la salle B, avec une vieille guitare. Lyla, consciencieuse violoncelliste, occupe la salle les autres jours. Ces deux-là commencent par se détester par petits mots interposés. Mais bientôt, les échanges virent aux confidences et une tout autre relation s’installe entre eux…   

.

pcc dans Littérature Classique.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Tripp et Lyla sont deux adolescents que tout oppose. Lyla est une violoncelliste hors pair. Très douée en classe, c’est une «petite fille sage» et comme Tripp aime la surnommer : madame parfaite. Tripp quand à lui est un guitariste passionné. Brouillon, un brin rebelle, il n’aime pas l’école. Ce sont deux contraires et pourtant… Pourtant le courant passe entre eux et même très bien ! A part quelques accrochages à leur rencontre, ils réalisent très vite qu’ils sont sur la même longueur d’ondes, qu’ils ont les même blessures… Que leurs âmes vibrent sur le même tempo… 

Allons droit au but : j’ai adoré Une guitare pour deux ! Vraiment ! J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman qui est frais et profond à la fois, qui m’a fait sourire mais m’a ému aussi… 

Une guitare pour deux est un roman Young adult très agréable à lire. La plume de Mary Amato est tantôt drôle et légère, tantôt fine et délicate. Elle nous dépeint avec délicatesse la relation entre deux jeunes personnes très différentes et pourtant très semblables. De cette rencontre va naitre une amitié, qui peu à peu va se transformer en véritable complicité amoureuse. 

La double narration nous permet d’alterner les points de vue de Tripp et de Lyla. Cet ouvrage est très moderne puisqu’il ne se présente pas comme un simple roman. On retrouve les petits mots que s’échangent nos deux personnages, leurs mails, leurs textos, leurs devoirs notés… et bien d’autre chose encore ! 

Ce livre nous raconte une très jolie histoire mais il fait également la part belle à la musique. Elle est omniprésente tout au long du récit. Les brouillons des paroles, que Tripp et Lyla rédigent ensemble, sont présents, et en fin d’ouvrage, on peut trouver toutes les paroles définitives de leurs chansons ainsi que les partitions correspondantes. J’ai trouvé cela vraiment ludique et très sympa ! 

Autre petit bonus : un flashcode est intégré au livre et nous permet d’écouter toutes les chansons de nos deux musiciens en herbe durant notre lecture. 

Pour conclure, Une guitare pour deux a été pour moi une très belle découverte et un joli coup de cœur ! Tous les ingrédients que j’affectionne sont présents : de l’émotion, des blessures, de la délicatesse, de l’humour, de l’amour aussi… Bref, je vous le recommande !!

Merci beaucoup aux éditions Nathan pour m’avoir fait découvrir ce livre.

post-it1 dans Young Adult...

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FIRE AFTER DARK (Tome 1) L’ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews

12102013

FIRE AFTER DARK (Tome 1) L'ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews dans Littérature Erotique 9782811210311fs

Milady - 19/04/2013 – 445 pages - 15.90 €

Résumé

J’étais au trente-sixième dessous. J’avais du verre pilé à la place du coeur. Quand j’ai rencontré Dominic, tout a changé. Peu à peu, la douleur s’est atténuée. J’ai réappris à être heureuse. Je n’aurais jamais soupçonné à quel point il était exaltant de s’abandonner. C’est aussi à Dominic que je dois cette découverte. Avec lui, j’explore un monde inconnu où le plaisir et la douleur ne font qu’un, à l’image de cet amour en clair-obscur dont il m’entoure. Un amour qui me laisse pieds et poings liés. Où qu’il aille, je n’ai pas d’autre choix que de le suivre.
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Beth est une jeune femme qui mène une vie tranquille. Un jour, elle découvre son compagnon au lit avec une autre femme ! Pour elle, c’est la douche froide, elle voit sa vie basculer… Effondrée, Beth part s’exiler à Londres, dans l’appartement vide d’une lointaine parente. Elle essaie de ne pas sombrer, jusqu’au jour ou elle aperçoit dans l’appartement en face de celui qu’elle occupe, un homme superbe… Intriguée elle va être amener à le rencontrer, et à bien plus encore…

Le synopsis du livre m’a plu, je me suis donc décidé à lire Fire after dark. Qu’en dire ? Et bien, la plume de Sadie Matthews n’est pas désagréable, bien au contraire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Beth, qui est une personne saine et sensible. Elle essaie de se reconstruire à Londres et petit à petit y arrive. J’ai aimé l’atmosphère qui se dégageait de l’appartement qu‘elle occupe, de son nouveau travail dans une galerie d’art, de ses flâneries au gré des rues de Londres… Vient ensuite le personnage de Dominic. Ce bel homme, bien élevé, mais qui a un tempérament de feu m’a bien plu c’est vrai. Sa rencontre et son histoire avec Beth m’ont fait aimer le début du livre.

Alors qu’est-ce qui cloche ? Adepte de la littérature érotique depuis peu, j’ai déjà lu des titres à tendance SM (Fifty shades of Grey, 80 notes de jaune…). J’en ai bien aimé certains, d’autres moins. Et Fire after dark fait parti de cette seconde catégorie. Pourquoi ? Et bien parce que je pense que les sentiments et l’histoire d’amour ne sont pas assez présents. Le début du livre ressemble à une romance mais très vite, on bascule du côté obscur… Il n’y a ensuite que du SM et tout comme Beth, je n’ai pas du tout aimé cela. Evidemment, cela dépendra de chaque lecteur, de ses attraits, de sa sensibilité…

Personnellement, j’aime bien lire du « SM soft » comme dans Cinquante nuances de Grey, où il est question de menottes, foulards et petite fessée, mais pas du tout celui présenté ici ! Le donjon, le collier avec laisse, la cravache ou le fouet à neuf queues m’ont refroidi bien comme il faut !

La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite différente avec un retour des sentiments, mais je ne pense pas que je me laisserais tenter…

Je remercie les éditions Milady pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

post-it dans Littérature Erotique.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




JAMAIS DEUX SANS TROIS (Tome 1) NAOMI + ETHAN + JAVIER de Eve Langlais

2102013

JAMAIS DEUX SANS TROIS (Tome 1) NAOMI + ETHAN + JAVIER de Eve Langlais dans Bit-lit... 9782811210618fs

Milady - 12/07/2013 – 285 pages - 7.10 €

Résumé

Elevée dans une famille chaotique, Naomi la louve aspire à une vie de tranquillité loin des métamorphes et surtout des mâles dominants. Mais lorsque le destin – sous la forme d’une balle de crosse – lui fait rencontrer non pas une mais deux âmes sœurs, Naomi freine des quatre fers. Ethan, l’immense ours, et Javier, le sensuel jaguar, parviendront-ils à la séduire et la convaincre que
la vie avec eux ne virera pas constamment à l’anarchie ?
.

pcc dans Littérature Classique.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Naomi est une jeune louve célibataire. Elle adore sa vie calme et tranquille… Un jour, lors d’un match de crosse, elle rencontre deux joueurs sexy mais un peu trop rustres à son gout… Il y a Ethan l’ours et Javier le jaguar. Le coup de foudre pour ces deux jeunes hommes est immédiat. Ce sont ses âmes sœurs ! En général les métamorphes qui ont la chance de croiser leur âme sœur, lui reste uni et fidèle pour la vie ! Naomi, quand à elle réalise qu’elle en a deux !! Comment faire pour accepter cela et réussir à vivre épanouie à trois ?

Bien, bien, bien… Je ressors de cette lecture en étant vraiment charmée. Le résumé m’avait tenté, d’où mon envie de lire Jamais deux sans trois, puis des avis négatifs m’avaient par la suite un peu refroidie. Ce titre est donc resté entre mes mains quelques temps avant que je me décide à le lire. Et franchement, je suis bien contente de m’être fait ma propre opinion !

Jamais deux sans trois est sans contexte un roman de bit-lit car il y a des métamorphes, et les codes qui les régissent sont bien présents. Néanmoins, je pense que l’on peut classifier ce titre également en littérature érotique. En effet, certaines scènes sont plus que chaudes ! Tous les romans de bit-lit sont très sexy, mais là certains passages très explicites nous font basculer dans la littérature érotique.

Est-ce gênant ? Pour des lecteurs non avertis, peut-être… Personnellement non, au contraire : enfin une romance érotique avec une vraie histoire ! Et avec des métamorphes en plus. Moi j’ai adoré le mélange !

Les personnages sont très sensuels. Naomi est têtue, bornée et sexy. Javier est un coureur de jupons torride, et enfin Ethan un mastodonte au cœur tendre. Leur trio fonctionne très bien et a réussi à me donner chaud à certains moments !

En bref, Jamais deux sans trois est un roman de bit-lit qui tire plus sur la romance que sur l’action. C’est également un roman érotique. Il faut donc prendre ce paramètre en considération avec de débuter cette lecture.

Je remercie les éditions Milady pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

post-it3 dans Littérature Erotique

.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ROSIE CONTRE LE RESTE DU MONDE

2102013

de R. Gadiou – Illustrations de S. Tiquet

ROSIE CONTRE LE RESTE DU MONDE dans Jeunesse/Enfants 9782092545973fs

Nathan – 22/08/2013 – 93 pages – 9.90 €

Résumé

Je ne suis pas blonde, je ne suis pas grande, je n’aime pas les poneys. Et je vous préviens, je n’ai pas le temps de me décrire en quelques lignes. J’ai assez à faire avec ma mère dégoulinante de baisers, ce débile d’Olive qui me colle aux collants, et tous les habitants du quartier du Pinson Joyeux bloqués en mode bonne humeur obligatoire. Moi, tout ce que je demande, c’est qu’on me laisse tranquille. Heureusement, j’ai plein d’idées pour qu’on me fiche enfin la paix. Ah, et au fait, je m’appelle Rosie.

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Rosie est une fillette un peu différente des petites filles modèles que l’on rencontre dans les autres romans jeunesse.

Les petites histoires contenues dans ce recueil sont drôles et le personnage de Rosie n’est vraiment pas « commun ». Elle est coquine, colérique, fais des bêtises… Bref, nos enfants vont l’adorer !

La couverture de l’ouvrage est souple. Les feuilles sont assez épaisses, ce qui évite les déchirements accidentels. De taille moyenne (17.8 x 23.5 cm), il fait 93 pages.

Rosie contre le reste du monde contient 7 petites histoires différentes. A mi-chemin entre le roman et la bande dessinée, il allie les deux : des textes, beaucoup de dessins et des dialogues dans des bulles (cf. photo).

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir offert cet ouvrage dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

photo-6 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




T’CHOUPI MANGE A LA CANTINE

22092013

de Thierry Courtin

T'CHOUPI MANGE A LA CANTINE dans Jeunesse/Enfants 9782092549230fs

Nathan – 14/08/2013 – 22 pages – 5.70 €

Résumé

C’est l’heure de manger : T’choupi et Pilou courent à la cantine mais… T’choupi fait la tête, il y a des poivrons en entrée : beurk ! Pilou lui déteste les haricots verts. Heureusement pour les desserts, les deux copains sont contents : miam, des yaourts à la fraise !

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Nous retrouvons T’choupi dans de nouvelles aventures. Cette fois, il est en compagnie de son ami Pilou et ensemble, ils mangent à la cantine. Comme tous les enfants, ils n’aiment pas forcément tout, mais manger à la cantine c’est quand même très bien et rigolo !

T’choupi mange à la cantine est un ouvrage de petit taille (16 x 16 cm). Sa couverture est rigide et ses 22 pages sont en plastique indéchirable. Etant donné que cet ouvrage s’adresse aux enfants à partir de 2 ans, c’est l’idéal !

Les textes sont simplissimes et les dessins très colorés. Les petits passeront de très bons moments et seront rassurés par la « morale » de l’histoire.

T’choupi mange à la cantine est un ouvrage faisant parti de la collection T’choupi l’ami des petits. Cette collection compte de nombreux autres titres, qui représentent tous des situations que les petits rencontreront (T’choupi rentre à l’école, T’choupi dort chez papi et mamie, T’choupi va sur le pot….). Une jolie manière de s’identifier pour nos boutchous !

Je remercie les éditions Nathan Jeunesse de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

photo-71 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ROMAN D’HORREUR de Arthur Ténor

1092013

ROMAN D'HORREUR de Arthur Ténor dans SF/Fantasy/Horreur... 9782367401010fs

Scrinéo Jeunesse – 12/09/2013 – 202 pages – 12.90 €

Résumé

Ils sont trois, ils sont adolescents et ils adorent frissonner de peur… sauf si c’est pour de vrai ! Cette fois-là, après une soirée « film d’horreur » hilarante, Valentin, Cédric et Zoéline vont être comblés au-delà de leurs espérances… Grâce à l’idée géniale de l’un d’eux pour organiser la farce du siècle, le trio va vivre en live une expérience digne des meilleurs récits d’épouvante. Le décor est une maison sinistre à souhait, close comme un coffre-fort de l’enfer. Les damnés qui la hantent sont vraiment très effrayants. Et pourtant, ce n’est pas d’eux que viendra le pire… Le pire, le  monstre, le cauchemar pour de vrai… c’est l’autre, celui qui n’a pas de visage, ne parle pas, n’émet aucun son en se déplaçant. Et lorsque se produit la rencontre… il est trop tard pour fuir.
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Trois amis, Valentin, Cédric et Zoéline adorent se faire peur. Un jour, ils se rendent dans une maison voisine qui est réputée pour être hantée. Deux d’entre eux tendent un piège à leur troisième ami, et réalisent une caméra cachée avec de faux revenants. Carrément mort de peur, le jeune homme va vite réaliser qu’il voit réellement des fantômes. Le spectre de la jeune fille, qui a été sauvagement assassinée dans cette maison, lui demande son aide…

Roman d’horreur est un bon roman d’épouvante, mais plutôt destiné à un lectorat jeune. Les Young adult et les préados, se régaleront à se faire peur avec cette histoire.

Personnellement, étant adulte, bien que quelques scènes contiennent pas mal de suspens, je n’ai pas eu de réels frissons… Néanmoins, j’ai apprécié le côté thriller de l’histoire et les passages fantastiques également.

Les courts chapitres, écrits en gros caractères, rendent la lecture très aisée et rapide. L’écriture est simple mais efficace.

Le personnage principal est celui de Valentin. L’adolescent est sympathique, sans être téméraire, il n’est pas peureux non plus. Foncièrement gentil, il va essayer de venir en aide à la famille assassinée, et cela malgré les risques encourus… iI sera aidé dans sa quête de la vérité par ses deux acolytes : son meilleur ami Cédric et la douce et très jolie Zoéline. Une chasse au trésor commence afin de trouver qui se cache derrière ces meurtres sanglants…

En conclusion, Roman d’horreur est un récit d’épouvante doublé d’un thriller. Je le conseille plus à de jeunes lecteurs qu’à des adultes, qui risqueraient de s’ennuyer un peu…

Je remercie les éditions Scrinéo Jeunesse pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

 post-it7 dans Thriller/Polar/Suspens....

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ENTRE LES LIGNES de Portia Da Costa

28082013

ENTRE LES LIGNES de Portia Da Costa dans Littérature Erotique 9782811210410fs

Milady Romantica – 21/06/2013 – 318 pages – 15.90 €

Résumé

Gwendolynne est bibliothécaire. Sa petite vie tranquille est bouleversée le jour où elle trouve dans sa boîte à idées des lettres anonymes pleines de propositions indécentes. Stupéfaite de constater que ces fantasmes s’accordent à merveille aux siens, la jeune femme se lance dans une correspondance torride avec un mystérieux inconnu. Bientôt, les missives érotiques ne suffisent plus. Alors qu’elle rêve de rencontrer son admirateur secret, la bibliothécaire entreprend un jeu érotique avec un professeur d’histoire aux allures d’aventurier qui attise son désir depuis longtemps. Serait-il l’auteur de ces mots troublants ? Elle se plaît en tout cas à l’imaginer…
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Dans une petite ville tranquille, vit Gwendoline, une jeune bibliothécaire. Sa vie n’est pas très trépidante, alors quand un jour elle découvre que des lettres érotiques anonymes lui sont adressées, sa vie prend un virage à 180 degrés… 

Bon bon bon… Je vais être honnête, au vue du résumé d’ Entre les lignes, qui était plutôt alléchant, je ressors assez déçue de cette lecture… Pourquoi déçue ? Et bien, pour une multitude de petites choses… Je m’explique : 

Tout d’abord, l’héroïne. Gwendoline, assez prude au début du livre, se transforme en véritable dévergondée en quelques pages à peine. Je trouve ça un peu rapide, surtout suite aux lettres d’un inconnu. Cela est donc très peu probable. Vient ensuite sa relation avec Daniel, un habitué de sa bibliothèque. Je trouve qu’elle s’entiche de lui bien vite, surtout qu’ils n’ont jamais eu de réelle relation (hormis du sexe bien sur). Enfin, autre point qui m’a agacé, c’est le fait que l’auteur revienne sans cesse sur les formes «généreuses» de Gwendoline. J’ai trouvé cela trop répétitif, et à force inutile… 

En ce qui concerne les personnages masculin, Némésis (l’auteur anonyme) passe bien vite à la trappe… et Daniel, malgré son côté professeur d’histoire charismatique, ne m’a pas touché.

Les scènes hot sont plaisantes mais sans plus. Rien de bien nouveau avec tous les romans du genre qui défilent en ce moment…

En conclusion, Entre les lignes est une lecture distrayante, qui peut émoustiller à certains moments, mais qui manque de profondeur tant au niveau des personnages, pas assez développés à mon gout, qu’au niveau de la romance qui est plutôt légère.

Je remercie les éditions Milady de m’avoir fait bénéficier de ce titre, dans le cadre d’un partenariat.

 post-it6 dans Littérature Erotique.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES HERITIERS (Tome 1) LE MILLIARDAIRE ET MOI de Ruth Cardello

10082013

LES HERITIERS (Tome 1) LE MILLIARDAIRE ET MOI de Ruth Cardello dans Autres Genres... 9782811210403

Milady Romance  - 21/06/2013 – 288 pages – 15.20 €

Résumé

Dès le premier regard, Dominic devine qu’Abby est la distraction dont il a besoin. Quand le monde des affaires l’oblige à s’envoler pour la Chine, il choisit de l’emmener avec lui mais à ses conditions. Pas de promesses. Pas de complications. Rien que du sexe. En découvrant le complot qui menace l’empire de son amant, Abby est confrontée à un terrible dilemme : manœuvrer dans l ombre pour modifier le cours des choses, ou rester dans son rôle de maîtresse et s’en remettre au destin. L’aime-t-elle assez pour risquer de le perdre ?
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Abby Dartley, professeur de littérature, remplace exceptionnellement sa sœur malade en tant que gouvernante chez le richissime Monsieur Corisi. Dominic Corisi est un businessman multimillionnaire. Lors du décès de son père, il se retire à Boston pour quelques jours. Lorsqu’il tombe nez à nez avec Abby, le coup de foudre pour cette superbe brune est immédiat. Il lui propose de l’accompagner en Chine pour un voyage d’affaire de la plus haute importance. Bien décidée à avoir une vie moins rangée, Abby accepte sa proposition… 

Lorsque j’ai commence Le milliardaire et moi, je pensais être en présence d’une romance érotique. Cela n’est pas le cas… Certes, le livre est une romance, certains passages sont sexy, mais je ne qualifierai pas cet ouvrage de littérature érotique. 

L’écriture de Ruth Cardello est agréable. Mon personnage préféré est celui d’Abby. Son tempérament exigeant, déterminé et obstiné me correspond tout à fait. Elle n’a pas hésité une seconde lorsque ses parents sont morts et qu’elle a du prendre en charge sa jeune sœur. Sa rencontre avec Dominic lui fera changer de point de vue, et elle aspirera dès lors à vivre une vie un peu plus téméraire… 

L’histoire entre Abby et Dominic est tantôt romantique, tantôt sensuelle. Leurs deux forts caractères font des étincelles, mais au final ils se complètent parfaitement. 

En conclusion, ma lecture a été agréable, mais je n’ai pas eu le petit truc en plus… Par contre si vous êtes fan de romance sexy et de personnages au caractère bien trempé, alors Le milliardaire et moi devrai vous plaire.

Je remercie les éditions Milady de m’avoir fait bénéficier de ce titre, dans le cadre d’un partenariat.

 post-it2 dans Chick-Lit....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements