• Accueil
  • > Recherche : rebecca kean saga

REBECCA KEAN (Tome 1) TRAQUEE de Cassandra O’Donell

8082012

REBECCA KEAN (Tome 1) TRAQUEE de Cassandra O'Donell dans Bit-lit... rebecc10

J’ai Lu - 16/03/2011 – 473 pages – 12.50 €

Résumé

Nouvelle-Angleterre, Burlington… Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des Etats-Unis, bref, un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs que nulle part ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

.

avis.png

Rebecca Kean est une jeune femme de 26 ans. À la base c’est une Vikaris, c’est-à-dire une sorcière de guerre très puissante… Son clan l’a condamné à mort car elle a eu une liaison avec le chef d’un clan ennemi : Mickael, un puissant chef vampire. De cette liaison est née une petite fille : Leonora. C’était il y a 9 ans et depuis, toutes deux sont en cavale. 

J’ai trouvé cette nouvelle série très intéressante. L’écriture a la première personne du singulier est agréable et très prenante. Le style de Cassandra O’Donnell est plaisant et plutôt rythmé. 

Ce que j’ai préféré dans ce premier tome, c’est le personnage de Rebecca. Elle me fait un peu penser à Anita Blake (héroïne que j’adore !). Un peu prude avec les hommes, elle peut être très douce (notamment avec sa fille ou ses amis proches) ou bien très dure, comme si elle n’avait pas de conscience ! Je trouve ce contraste très complexe et cela rend son personnage très intéressant. 

En conclusion, pas d’éléments révolutionnaires pour cette nouvelle saga bit-lit : une héroïne forte, des beaux mâles autour d’elle (Raphaël le puissant maitre vampire, Marc le torride semi-démon…), des méchants qui s’en prennent à elle… Mais cela ne m’a pas dérangé. Ah si ! Grosse différence avec les autres sagas du genre, l’héroïne est maman et cela ajoute à la complexité du personnage. C’est donc une bonne chose. 

Pour finir, ma lecture a été distrayante et très agréable. Rebecca Kean est une saga qui a du potentiel, qui j’espère se confirmera dans les tomes suivants qui ne vont pas tarder à rejoindre ma PAL…

post-it7 dans Bit-lit....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements