• Accueil
  • > Recherche : passion lire blog

DEBOUT LES VIEUX ! de Ondine Khayat

12042014

debout les vieux

Michel Lafon – 06/03/2014 – ??pages – 16.95 €

Résumé

Bienvenue à Corbeilles-les-Mimosas, une ville située à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris… C’est là que se passe ce livre. Corbeilles-les-Mimosas abrite 30 000 âmes, parmi lesquelles celle de Léonce, notre héroïne, 72 ans, mise à la retraite après des années de bons et loyaux services. Autant vous dire que ça va lui rester en travers de la gorge. Déjà qu’elle n’a pas un caractère facile…  Léonce habite la Résidence des Mouettes, où vous ferez la connaissance de Régis – le concierge qui veut changer le monde –, Mimosa – la fleuriste au grand cœur –, Mama Rose – l’âme du quartier –, et Slimane, Valentine et Amidon, tout juste entrés dans l’adolescence.  Venez, suivez-moi, vous ne le regretterez pas ! 

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Léonce a 72 ans. Elle est couturière depuis toujours et elle adore son métier. Malheureusement, vu son âge avancé, son employeur décide de la mettre en  retraite forcée. Pour Léonce, c’est le début de la fin… Elle n’a plus gout à rien, se trouve vieille, moche et totalement inutile ! Tous ses voisins vont se démener pour tenter de la faire sortir de sa dépression et pour lui redonner gout à la vie ! 

Debout les vieux ! est un livre qui fait du bien. Il est certes réaliste, notamment sur le manque de considération que la plupart des gens ont pour les personnes retraitées, mais il finit sur une note positive, ce qui nous donne le sourire. 

Le personnage de Léonce, qui est une vieille dame têtue et légèrement bourrue, est tout de même attachant. On sent une grande fragilité et de la sensibilité au fond d’elle et c’est pour se protéger qu’elle s’est forgé cette carapace. Elle repousse tout ceux qui veulent lui venir en aide, mais petit à petit, son armure finit par se fissurer… 

Les autres personnages du quartier de Corbeilles les mimosas, sont essentiels à l’histoire et très bien décrits par l’auteur. Ondine Khayat a réussi à représenter toutes les générations avec leur petits soucis mais avec leurs bonheurs également ! On y trouve une maman célibataire qui a fuit un homme violent et qui désormais élève seule son fils adolescent, une fleuriste toute timide, un concierge qui essaie de faire changer les choses, une maman ivoirienne qui apaise les âmes meurtries et les cœurs brisés à coup de bons petits plats… Un mélange aussi hétéroclite qu’attachant ! 

En conclusion, j’ai passé un agréable moment en compagnie de Léonce et de tous ses amis. Debout les vieux ! est un roman sur la tolérance, l’entraide, les relations intergénérationnelles, la compassion, l’amitié et sur l’amour tout simplement ! Si vous avez envie d’une histoire simple mais qui vous donne le sourire et de l’espoir à la fin, alors n’hésitez-plus…

Merci aux éditions Michel Lafon de m’avoir fait découvrir ce livre par le biais d’un partenariat.

post-it debout les vieux.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TE SUCCOMBER de Jasinda Wilder

4042014

te succomber

Michel Lafon – 09/01/2014 – 339 pages – 15.95 €

Résumé

 » Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’étais d’abord éprise de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour. Une nuit d’orage il a trouvé la mort. Une partie de moi s’est éteinte avec lui ce soir-là… «   De seize à dix-huit ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Tous deux se connaissent depuis l’enfance et ont été meilleurs amis avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère aîné de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente.  Deux ans plus tard, les chemins de Colton et Nell se croisent de nouveau à New York. Même si la douleur est toujours là, leur désir est trop fort, ils ne peuvent plus résister à leurs pulsions…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nell a 16 ans. Kyle est son voisin et son meilleur ami depuis leur plus tendre enfance. Mais petit à petit, ils réalisent qu’il y a plus entre eux deux, et ils finissent par sortir ensemble. Deux ans d’amour au beau fixe se sont écoulés lorsque survient un terrible accident qui va couter la vie au jeune homme… Nell est détruite… Se rendant coupable de ce drame, la jeune femme va sombrer dans l’autodestruction jusqu’à ce que sa route croise celle d’un homme. Il s’agit de Colton, le grand frère de Kyle… 

Et bien et bien… Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, tant il est intense ! 

Te succomber est un titre issu de la nouvelle vague à la mode : le New-adult. L’écriture de Jasinda Wilder est facile à lire mais en même temps très prenante et puissante ! Elle décrit tellement bien les sentiments, la culpabilité, l’amour, la passion, et le remords, que cela nous prend aux tripes. On ressent ce que Nell ressent, on souffre avec elle. De même lorsque certains passages sont du point de vue de Colton, on réussit sans mal à se mettre dans la peau du personnage et à ressentir ses émotions… 

Te succomber est une très belle histoire. C’est l’histoire de deux âmes brisées, des écorchés vifs que la vie n‘a pas épargné… Il y a de l’amour, de la passion, de la peine, de la souffrance, du sexe aussi… (rappelons que nous sommes en littérature New-adult). Le mélange est vraiment très bien dosé puisqu’il en ressort un roman vraiment très fort et terriblement bien décrit ! 

Pour ma part, je suis passé à un cheveux du coup de cœur et je vais vous expliquer pourquoi : comme je l’avais déjà lu sur la blogosphère, le langage cru utilisé durant certains passages du livre, ne collent pas avec l’histoire. Il y est tellement question de sentiments et d’émotions que lorsque l’on insère d’un coup des mots limite vulgaires et bien ça enlève le charme de l’histoire. Est-ce que cela est la même chose dans la version originale ? Je n’en ai aucune idée, mais dans le cas contraire, il faudrait vite revoir la traduction française… 

Mis à part ce petit détail, Te succomber est un très beau roman riche en émotions, qui vous plaira j’en suis certaine !

Un grand merci aux éditions Michel Lafon de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it te succomber.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ATTIRANCE ET CONFUSION de Simone Elkeles

22022014

attirance et confusion

La Martinière Jeunesse – 02/01/2014 – 349 pages – 14.90 €

Résumé

Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu’à l’université. Elle n’avait pas prévu qu’elle serait élue capitaine de son équipe de football américain et que son petit ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.  Elle n’avait pas imaginé, surtout, qu’un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.  Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n’est sûre que d’une chose : les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter.  Et rien ne lui fait plus peur que l’idée d’être abandonnée…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Ashtyn, jolie blonde au corps de rêve, a tout d’une déesse, et pourtant elle est plutôt garçon manqué. Sa passion : le football américain, auquel elle joue et dont elle vient d’être élue capitaine de son équipe. Son petit ami Landon, le quaterback de l’équipe, est vexé et furieux de s’être vu souffler la place de capitaine par Ashtyn. Ils finissent par se séparer. C’est à ce moment que surgit Derek, un beau jeune homme, un brin rebelle, qui se trouve être le beau fils de sa grande sœur. Il devra donc vivre pendant quelques temps sous le même toit qu’Ashtyn. Entre les deux jeunes gens, l’attirance est à la hauteur de l’agacement que l’autre lui inspire… De quoi faire des étincelles ! 

Quand j’ai vu que Simone Elkeles avait sorti un nouveau livre, j’ai fait des pieds et des mains pour l’avoir ! J’adore cette auteure !! Sa plume est légère, ça glisse tout seul. Les pages défilent sans que l’on s’en rende compte, et la narration à double voix permet de bien comprendre le point de vue et les ressentis de nos deux personnages principaux. Le gros point fort de Simone Elkeles, c’est son talent pour nous faire ressentir les sentiments et les émotions des personnages. Un vrai régal ! 

J’ai lu précédemment les trois tomes de la saga des frères Fuentès (Irrésistible alchimie, Irrésistible attraction et Irrésistible fusion) et j‘avais A.DO.RE !  La trame est quasiment toujours la même : un garçon (en général un bad boy) et une fille (plutôt sage et sérieuse). Tout les oppose, et pourtant… l’attirance est tellement forte, qu’ils réussissent à surmonter tous les obstacles qui peuvent se dresser entre eux. 

Attirance et confusion ne déroge pas à la règle, même si il est un poil en dessous la saga des frères Fuentès (ce n‘est que mon avis bien sur). Ashtyn et Derek est un couple au fort caractère et plutôt sensuel. Néanmoins je les ai trouvés moins «hot» que Brittany et Alex par exemple (cf. Irrésistible alchimie). 

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce nouveau livre de Simone Elkeles, une auteure que je me ne lasse jamais de retrouver, et que je vous conseille si vous ne la connaissez pas encore !

Je remercie chaleureusement  les éditions La Martinière Jeunesse pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it attirance et confusion

.

Du même auteur :

297165491313if4brwgu.vignette couve-10-93x150 54816910-206x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LOIN DE TOUT de Jessica Ann Redmerski

16022014

loin de tout

Milady - 22/11/2013 – 448 pages – 15.20 €

Résumé

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Camryn est une jeune fille de 20 ans. Elle a perdu l’an passé son premier amour dans un accident de voiture. Complètement dévastée, lorsqu’elle se brouille avec sa meilleure amie, c’est la goute d’eau de trop ! Elle plaque tout du jour au lendemain, et monte à bord d’un bus à destination du Texas… Elle va rencontrer par hasard Andrew, un jeune homme qui se rend au chevet de son père mourant. Nos deux écorchés vifs vont faire la route ensemble et petit à petit se rendre le sourire l’un l’autre… 

Que les choses soient claires, Loin de tout a été un vrai coup de cœur pour moi !! Je me suis régalée du début à la fin de ce livre. Je ne regrette absolument pas de l’avoir lu ! 

Tout d’abord la couverture : elle représente Camryn, une très belle blonde que la vie n’a pas épargné, avec son éternelle tresse lâchée sur son épaule. 

J’ai beaucoup aimé la plume de Jessica Ann Redmerski. C’est fluide, agréable et les sentiments sont très bien décrits. J’ai adoré le road trip de nos amoureux, j’aurai bien aimé être à leur place d’ailleurs ! 

Loin de tout est avant tout une romance mais pas seulement. Au début, on nous retrace le drame qu’à vécu Camryn et comment elle essai de garder la tête hors de l’eau, puis on fait connaissance avec Andrew et on voit naitre le début de leur amitié… Vient ensuite leur escapade à travers tous les Etats unis, et enfin le début de leur idylle (et pas n’importe laquelle !). 

Andrew et Camryn sont deux personnages charismatiques. Elle est douce et réservée et lui plus provocateur, plus taquin aussi… A l’instar de Eurydice et Orphée, ils forment un tout, deux âmes sœurs qui se sont enfin trouvées. J’ai adoré la passion et la complicité qui les animent. 

Loin de tout fait partie d’un nouveau genre littéraire qui vient juste de sortir : le New-adult. Destiné aux 18-30 ans, les romans de ce genre sont de la littérature contemporaine (souvent des romances) mais avec des passages d’adultes (ici il y a des scènes de sexe très explicites). De quoi passer un très agréable moment en retrouvant les côtés léger et fluide des romans Young-adult, mais en ayant un petit plus de maturité qui va ainsi renforcer l’histoire. 

En bref, le New-adult, un nouveau genre auquel j’adhère à 100%, et Loin de tout, une très belle romance que je vous conseille absolument de lire !

Je remercie sincèrement les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it loin de tout

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc_tra10

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA MECANIQUE DU COEUR de Mathias Malzieu

12022014

la mecanique du coeur

J’ai Lu – 01/04/2009 – 160 pages – 5.80 €

Résumé

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous sommes à la fin du 19ème siècle. Par un hiver glacial, nait un petit garçon prénommé Jack. Il fait si froid que son cœur est gelé. Madame Madeleine, sage femme et bricoleuse hors pair, lui remplace son cœur brisé par une horloge en bois avec un coucou… Le petit garçon, abandonné à la naissance par sa mère, grandit auprès de Madeleine. Un jour, à 10 ans, il rencontre une merveilleuse petite chanteuse au tempérament de feu. Le coup de foudre est immédiat, mais son petit cœur en bois y résistera-t-il ? 

Cela fait très longtemps que j’entends parler de l’auteur Mathias Malzieu et de sa plume. Cet auteur aux multiples talents (il est également le chanteur du groupe de rock français Dionysos) fait beaucoup parler de lui sur la blogosphère. Tous ses romans ont de très bonnes critiques. 

Quand j’ai vu que La mécanique du cœur était réédité avec la jolie affiche du film Jack et la mécanique du coeur  en couverture (cf. bande annonce en bas d’article), je n’ai plus hésité ! 

Alors que dire ? Mon avis est un peu moins enthousiaste que je ne l’aurai espéré… Je pense que comme à chaque fois que l’on entends énormément de bien d’un livre, on en attend beaucoup trop, qu’on met la barre un peu trop haut vous voyez ? C’est-ce qui s’est passé ici… J’ai trouvé que La mécanique du cœur était une lecture agréable et très poétique, mais je n’ai pas eu le coup de cœur que je pensais obligatoirement avoir… 

L’histoire est jolie et le personnage de Jack est touchant. Son idylle avec la petite chanteuse est l’histoire d’amour de sa vie ! De l’enfance, à l’adolescence puis en étant un homme, Miss Acacia occupe toutes ses pensées. Il l’aime profondément. J’ai trouvé leur histoire belle mais je n’ai pas aimé comme elle se termine. Par contre j’ai adoré le tempérament «mui caliente» de la petite andalouse ! Et à de nombreuses reprises, je l’ai associé à la chanteuse Olivia Ruiz que j’aime beaucoup (et qui est la compagne de l’auteur). Sans doute un clin d’œil de l’auteur ou bien une source d’inspiration… Qui sait ? 

En bref, La mécanique du cœur est un joli roman qui mêle poésie, rêve et imagination avec beaucoup de talent.

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it la mecanique du coeur.

.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




SEPT ANS DE DESIR de Sylvia Day

10022014

7 ans de desir

J’ai Lu – 06/11/2013 – 379 pages - 14 €

Résumé

Un soir qu’elle se promène dans le parc, Jessica Sheffield surprend les ébats d’Alistair Caulfield et de lady Trent. Embusquée dans la pénombre, elle observe la scène avec un mélange d’embarras et de fascination. Alistair l’aperçoit. Ils échangent un long regard. Entre ces deux mal-aimés, le désir est immédiat. Sept ans s’écouleront avant qu’ils puissent l’assouvir.. 

.

SEPT ANS DE DESIR de Sylvia Day dans Littérature Erotique Avis-Karine

Attention, risque de spoilers ! 

Jessica Sheffield est une sublime blonde aux yeux gris. Elle va épouser Benedict Sinclair, qui est un beau jeune homme mais également un beau parti. La veille de ses noces, elle surprend par hasard le troublant Alistair Caulfield, en fâcheuse posture. Point déstabilisé, le séducteur lui lance un regard brulant tout en continuant à besogner sa partenaire. Jessica n’en revient pas d’un tel aplomb ! Pire, cette scène obscène ne l’a pas répudié, bien au contraire… 

Sept ans de désir est un roman de littérature érotique mais un roman historique aussi. Il n’y a pas de précision sur la date exacte de l’histoire, mais je pense que nous sommes fin 19ème, début du 20ème siècle… Les femmes sont vêtues de corsets et robes à froufrous, les hommes dirigent de grosses exploitations avec esclaves, les voitures avec chevaux sont le seul moyen transport… 

J’ai fait connaissance avec la plume de Sylvia Day en lisant la trilogie Crossfire, qui est également de la littérature érotique, mais moderne. J’avoue avoir préférée cette précédente saga à ce titre-ci. Non pour le côté contemporain de l’histoire, car j’ai trouvé l’idée de mêler érotisme et temps anciens très agréable, mais plus pour les personnages. Jessica et Alistair ont de la prestance et du caractère, mais leur histoire est un peu plate… Je m’attendais à plus de «relief», à plus de passion… Certes, ils restent sept ans à se désirer sans quasiment se voir, mais au bout du compte je n’ai pas trouvé Jessica très farouche. Céder au bellâtre de service au bout d’une semaine, alors qu’elle est veuve est peu probable à mon avis… Tout va ensuite trop vite ! Il n’y a pas de conquête, tout est acquis tout de suite (le corps, le cœur, le mariage…), ce qui est dommage en ce qui me concerne. Cela aurai rajouté du piquant à l’histoire… 

Ensuite j’ai trouvé les scènes érotiques plutôt tièdes. Attention, ça reste agréable et nous sommes bien dans le domaine de l’érotisme mais il n’y a rien de révolutionnaire non plus… Pas de quoi nous mettre le feu aux joues donc… 

Enfin, point positif, j’ai bien aimé suivre en parallèle la vie de Hester la sœur cadette de Jessica, et ses amours. C’est un petit plus, mais qui malheureusement n’aura pas suffi pour moi, pour faire de ce roman un coup de cœur…

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

 

post-it 7 ans de desir.

 

Du même auteur :

devoil13-204x300 97822910-204x300 9782290069813fs-206x300

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA COULEUR DES SENTIMENTS de Kathryn Stockett

11012014

la couleur des sentiments

Acte sud – 10/10/2013 - 608 pages – 9.70 €

Résumé

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée. Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. La jeune bourgeoise blanche et les deux bonnes noires, poussées par une sourde envie de changer les choses malgré la peur, vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante..

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La couleur des sentiments se déroule à Jackson, Mississipi, dans les années 1960. Miss Skeeter, une jeune femme blanche au caractère légèrement rebelle, et qui n’aime pas se plier aux conventions de l’époque, recherche la bonne de son enfance : Constantine. Cette quête va la conduire à se rapprocher de bonnes noires, notamment d’Aibileen, la domestique d’une de ses amies. De cette rencontre, et de sa passion pour le journalisme, naitra un livre : Les bonnes. Très controversé, l’ouvrage de Miss Skeeter va regrouper les témoignages de plusieurs bonnes qui parleront de leur relation avec leur employeuses blanches. 

Je n’avais entendu que du bien de ce livre et maintenant je comprends pourquoi. La couleur des sentiments c’est l’histoire de trois vies, trois destins différents, trois caractères bien trempés, trois femmes qui a leur petit niveau essaieront de changer l’histoire. 

Si vous ne l’avez pas encore compris, la narration est triple. Les chapitres s’alternent entre les trois héroïnes. Il y a tout d’abord Miss Skeeter, la jeune journaliste blanche, qui n’hésite pas à se mettre toutes ses amies et son fiancé à dos pour défendre ses convictions. Il y a ensuite Aibileen, une vieille femme noire qui est au service d’une bourgeoise blanche et qui élève avec beaucoup d’amour ses enfants. Très instruite, elle adore lire et philosopher sur la vie, sur sa condition de femme, de bonne et de noire. Trois conditions très dures à vivre à l’époque… Enfin, il y a Minny, une jeune bonne noire qui est également la meilleure amie d’Aibileen. Elle travaille pour miss Celia, une sorte de clone de Marylin Monroe, qui a le cœur sur la main. Bien qu’à l’opposé en tout point, les deux jeunes femmes auront une relation très particulière que l’on pourrai qualifier d’amitié, si cela n’était pas aussi tabou à l’époque. Chacune, à leur manière, feront preuve d’énormément de caractère et de courage. 

J’ai trouvé ce livre vraiment passionnant ! La richesse des personnages principaux et la multitude de personnages secondaires rendent cet ouvrage captivant. On veut toujours savoir ce qu’il va se passer, comment nos héroïnes vont s’en sortir, on tremble avec elles aussi… 

La couleur des sentiments parle de la ségrégation raciale qui était légion dans ces années là, des injustices et des violences faites aux noirs, mais pas seulement… En effet, et cela est la force de ce livre, on découvre qu’il y avait énormément d’amour et de respect au sein de certaines familles, minoritaires certes, mais qui considéraient leur bonne comme un membre de la famille. Grands nombres de bonnes d’ailleurs, considéraient «les petits blancs» qu’elles élevaient comme leurs enfants. Ces derniers étaient beaucoup plus proches et affectueux avec elles qu’avec leur propre mère ! 

Je tire mon chapeau à l’auteure Kathryn Stockett, dont c’est le premier roman ! Je trouve qu’elle a mis un peu de son âme dans ce livre. En effet, à la fin de l’ouvrage elle nous raconte sa propre enfance et je lui trouve énormément de similitude avec Miss Skeeter et sa bonne Constantine qu’elle adorait. 

Bien plus qu’un roman sur le racisme ou sur la ségrégation, La couleur des sentiments nous donne une belle leçon de courage et nous montre que l’Amour n’a pas de couleur… J’ai passé un excellent moment.

post-it la couleur des sentiments.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc la couleur des sentiments

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES PLUS BELLES LEGENDES D’EGYPTE

6012014

de Gérard Moncomble et Yann Tisseron

les plus belles legendes d'egypte

Nathan -  17/10/2013 - 116 pages - 17.50 €

Résumé

Mon nom est Thot. Je suis la lune, qui est l’oeil de la nuit. Parfois ibis, parfois babouin, je veille sur le monde. On dit que mon savoir est infini. C’est vrai. Je sais tout des tumultes qui ont agité autrefois les rives du Nil. Amours passionnelles, batailles, ruses, complots ! Autant d’histoires qui ont bâti l’Egypte. Dis-moi, veux-tu que je les conte ? Voyons… Rê, Khnoum, Nout, Geb, Seth, Isis et Osiris… Les noms des dieux se pressent sur ma langue. Par quel récit vais-je commencer ?

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Les plus belles légendes d’Egypte est un ouvrage de bonne qualité qui regroupe treize légendes connues ou à découvrir :

- Où l’univers émerge du néant ;

- Où les hommes se révoltent contre Rê ;

- Où Rê devenu vieux, aspire au repos ;

- Où Nout joue aux dés pour accoucher de ses cinq enfants ;

- Où Rê affronte le monstrueux Apophis ;

- Où Anubis, le dieu à tête de chacal, pèse les âmes des morts ;

- Où Shou et Geb règnent sur la terre d’Egypte ;

- Où les égyptiens échappent à la désolation ;

- Où Isis la magicienne ruse avec Rê ;

- Où un magicien partage l’eau d’un lac en deux moitiés ;

- Où Isis ressuscite Osiris, son cher époux assassiné ;

- Où Horus bataille contre Seth, le dieu roux ;

- Où l’on tente de voler mon grand livre de magie.

Les plus belles légendes d’Egypte est de grand format (21.5 x 27 cm). Sa couverture est rigide et épaisse et ses 116 pages sont en papier glacé. Il y a au moins une illustration sur chaque double page. Elles peuvent être un peu effrayantes parfois, c’est pourquoi je déconseille ce livre à des enfants trop jeunes, qui ne comprendraient pas ces légendes de toute façon…

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

les plus belles legendes d'egypte photo

.
.
.
.

LES PLUS BELLES LEGENDES D'EGYPTE dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TENDRE VEILLEE de Scarlett Bailey

29122013

tendre veillee

Milady - 22/11/2013 – 408 pages – 7.60€

Résumé

Lydia a toujours souhaité vivre un Noël parfait. Aussi n’hésite-t-elle pas une seule seconde quand ses meilleures amies l’invitent à réveillonner avec elles. Au programme, feux de cheminée et marrons chauds, le tout dans un décor digne d’une carte de voeux. Quand elle se retrouve bloquée par la neige en compagnie de son petit ami, de son ex et d’un irrésistible inconnu, son Noël idéal est sérieusement mis à mal. Mais bon, trois rois mages, c’est la tradition à cette époque de l’année…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Lydia est une jeune avocate a qui tout réussi. Un super travail, des amies en or, et un petit ami beau, stable et sur qui on peut compter. Cette année, elle décide de se réunir avec ses amies et leurs conjoints pour fêter Noël tous ensemble. Ces réjouissances auront lieu au cottage tout fraichement rénové de Jim et Katie. Lydia s’y rend donc avec Stephen (qui, elle s‘en doute, va en profiter pour lui faire sa demande en mariage), Alex (enceinte jusqu’aux yeux) avec David et Joanna avec… Jackson. Quelle n’est pas la surprise de Lydia lorsqu’elle réalise que ce dernier n’est autre que le Jack qui lui a brisé le cœur il y a 18 mois de cela ! Pire, une tempête de neige a lieu et tout ce petit monde se retrouve bloqué au coin du feu. Entre imbroglios amoureux, querelles et réconciliations, Lydia n’est pas au bout de ses surprises… Et ce n’est pas le ténébreux Will, un habitant du coin venu réparer la chaudière, qui lui dira le contraire !

J’ai tout de suite flashé sur la couverture de ce livre lorsque je l’ai vu ! Le résumé m’a semblé prometteur, et coup du sort, nous sommes en période de fêtes de fin d’année ! Il ne m’en a pas fallu plus pour me plonger dans Tendre veillée. 

Je ressors totalement conquise de cette lecture ! J’ai passé un super moment en compagnie de Lydia et de tout son entourage. Si je devrais classifier ce livre, je dirai que Tendre veillée est à la fois un roman contemporain, un titre de chick-lit et une romance. 

L’écriture de Scarlett Bailey, que je ne connaissais pas encore, est fluide, drôle et chaleureuse. L’histoire est écrite à la 3ème personne du singulier et est présentée du point de vue de Lydia. Cette jeune femme, forte et fragile à la fois, accro à la passion et à l’amour, est l’héroïne du roman. Néanmoins, tous les autres personnages sont bien décrits de même que leurs histoires d’amour respectives ou leurs caractères bien trempés… 

Que ce soit en période de Fêtes, ou à tout autre moment de l’année (de préférence bien blottie dans son canapé), Tendre veillée se lit tout seul ! Je n’ai pas vu ces 400 et quelques pages défiler, ce qui est toujours très bon signe ! Fan d’histoires d’amour drôles, tendres et légères, Tendre veillée saura vous donner le sourire à vous aussi !

Merci beaucoup aux éditions Milady pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it tendre veillee.

.

Vous aimerez aussi :

97820810-189x300 9782290059814fs-185x300 97820111-188x300 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




CINQ JOURS (Version Audio) de Douglas Kennedy

19122013

cinq jours

Audiolib – 06/11/2013 - 10h30 – 23.90 €

Résumé

Peut-on jamais réinventer sa vie ? Laura et Richard. Deux inconnus à un tournant de leur existence. Deux êtres, l’un et l’autre enfermé dans son couple. Un homme, une femme. Une rencontre, l’espoir qui renaît. Mais sommes-nous libres de choisir le bonheur ?

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Laura, 42 ans, technicienne radio dans le Maine, est plongée dans une vie morne et sans joie, auprès de son mari Dan. Ce dernier au chômage depuis de longs mois, ne lui témoigne plus aucune tendresse ou affection. Leurs enfants sont grands maintenant et mènent leur propre vie. C’est donc une grande bouffée d’oxygène pour Laura, lorsque on lui propose un week-end à Boston pour son travail. Contre toutes attentes, elle va y faire la connaissance de Richard Copeland, un quadra qui lui aussi étouffe dans une vie trop étriquée pour lui… 

J’aime beaucoup l’écriture de Douglas Kennedy que j’avais découvert à travers L’homme qui voulait vivre sa vie et Piège nuptial. Sa plume est simple et accessible à tous. Son grand talent pour moi, est de réussir à créer des situations et des histoires d’amour, dont nous pourrions tous être les acteurs principaux. 

Cette fois-ci, dans Cinq jours, il est question de courage, d’amour, de passion, de lâcheté mais aussi de peur… Peur de s’abandonner, courage de changer de vie, lâcheté de se contenter d’une vie stable mais oh combien fade… Autant de situations et de questions que nombreux d’entre nous seront amenés à rencontrer un jour… 

J’ai trouvé les personnages de Douglas Kennedy bien étudiés et très bien construits. Laura est très dévouée à sa famille, faisant passer ses envies et ses désirs constamment au second plan. Richard lui donne le déclic qu’il lui manquait : celui de vivre la vie dont elle a réellement envie ! 

De nombreuses émotions très différentes sont présentes dans ce roman et l’auteur les décrits avec beaucoup de justesse. Les questions existentielles de Laura sont pertinentes et très réalistes. Douglas Kennedy nous montre avec habileté qu’il est possible de se relever même après une énorme déception, le premier pas à faire étant celui d’avancer et d’apprendre à apprécier chaque petits plaisirs que la vie a à offrir. 

J’ai eu la chance de découvrir Cinq jours en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Rafaèle Moutier, qui est une comédienne prêtant régulièrement sa voix à Catherine Zeta Jones, Andie Mc Dowell ou Brooke Shield. 

Si je devrais relever un petit bémol pour ce livre, ce serai la fin qui reste juste mais un peu triste. Je n’aurai pas été contre un happy-end je l’avoue !

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it cinq jours.

.

CINQ JOURS (Version Audio) de Douglas Kennedy dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements