• Accueil
  • > Recherche : passion lecture

DAMNES (Tome 3) PASSION de Lauren Kate

11012012

DAMNES (Tome 3) PASSION de Lauren Kate dans SF/Fantasy/Horreur... damnes

Bayard Jeunesse – 01/12/2011 – 395 pages – 16.90 €

Résumé

Dès que Luce et Daniel se retrouvent, leur histoire d’amour s’achève brutalement. Luce meurt et Daniel reste seul, anéanti par le chagrin. Cherchant désespérément à savoir comment déjouer la malédiction qui les condamne, Luce plonge dans un Annonciateur, une ombre, pour revisiter ses différentes réincarnations passées. Où la conduira-t-il, et à quelle époque ? Elle l’ignore. Sa seule certitude est qu’elle doit le faire. Petit à petit, elle parvient à recueillir des éléments qui l’éclairent sur leur terrible destin. Mais chaque fois, Daniel l’empêche de réécrire leur histoire, de peur que leur passion ne finisse à jamais dans les flammes. Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple s’escrime à découvrir le moyen de vivre enfin pleinement son amour.

.

avis.png

A la fin du deuxième tome, souvenez-vous, Luce sautait dans un annonciateur et partait en quête de réponses. Dans ce tome-ci, Luce va voyager dans ses anciennes vies pour essayer de comprendre d’où provient la malédiction qui pèse sur elle et sur Daniel, mais surtout pour trouver comment la stopper enfin…!

Alors j’avais adoré le second tome « Vertige » et là je dois avouer que mon enthousiasme retombe un petit peu… En effet, je trouve qu’il manque un soupçon d’action dans ce 3ème opus car Luce et Daniel sont « spectateurs » de leurs anciennes vies. De plus, ils se loupent de peu tout au long du récit, et on doit attendre la fin du livre pour qu’ils se retrouvent enfin.

Bref, à part ces quelques petits points négatifs, ce livre est vraiment très bien ! J’ai beaucoup aimé le fait d’en savoir un peu plus sur Luce et surtout de connaitre certaines de ces réincarnations. De la Russie de 1941, au Tibet de 1740, en passant par Tahiti en 1775, l’empire Maya en 555, la Chine en 1046 av. JC… Luce nous entraine dans un merveilleux voyage ! Une véritable course poursuite s’installe et j’ai trouvé cela très intéressant. A chaque fois différents, mais avec toujours la même âme, Luce et Daniel tombent éperdument amoureux l’un de l’autre dans chaque vies. J’ai adoré ce principe de voyage dans le temps pour avoir un aperçu des réincarnations de Luce. C’était très agréable et surtout très divertissant. Mais ce que j’ai préféré par-dessus tout, c’est les révélations que nous a réservé l’auteure…

En effet, on réussit enfin à comprendre le pourquoi de cette malédiction, et je ne pensais pas qu’elle remonterai à si loin ! Mais chut, je n’en dis pas plus… Si vous voulez savoir, alors il vous faudra lire Passion. Quand à moi, je me languis maintenant le 4ème et dernier tome de la saga, qui sonne comme « le combat final du bien contre le mal » !

Je remercie chaleureusement les éditions Bayard Jeunesse pour ce partenariat.

Si vous voulez avoir un 2ème avis, je vous invite à aller lire celui de ma copine de lecture Vany (cliquez ici).

post-it1 dans Young Adult....

Tomes précédents :

 97827412.jpg vertig10.jpg

.

1 exemplaire à gagner sur mon forum CLUB DE LECTURE :

Concours-Damnés-Tome-3

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




Le Blog de la Belle

16092011

de Mary TEMPLE

(merci à Mango Jeunesse pour ce Partenariat !)

blogb10.jpg

Résumé

Je m’appelle Belle, j’ai seize ans et j’habite à New York. Ma vie ressemblait à celle de n’importe quelle adolescente de Manhattan jusqu’au jour où j’ai rencontré la Bête… La vie de Belle ressemble à un conte de fées, une histoire d’aujourd’hui que l’on lit sur écran. Mais une chose ne change pas : c’est la part de ténèbres qui attend au coin de la rue, comme jadis dans la forêt. Une réinterprétation moderne et passionnée du célèbre conte, un blog à dévorer sans retenue !

.

avis.png

3/5 : Un roman intéressant où se mêle fantastique et modernité… 

Dès la sortie de ce livre, j’ai été attirée par sa couverture qui est très belle et épurée comme j’aime, mais également par le résumé qui m’a intrigué et tenté…

Commençons par le petit point négatif que j’ai rencontré durant ma lecture. En réalité, j’ai été légèrement gêné par certains aspects un peu trop « fantastiques » à mon goût (la bataille du bien contre le mal, les humains/rats…). En lisant le résumé, je ne m’attendais pas du tout à ça en fait… J’ai été un peu surprise au départ mais ça ne m’a pas empêché de lire ce livre en entier et de l’apprécier quand même. Il aurait peut être fallu être plus précis dans le résumé pour que les futurs lecteurs sachent à quoi s’attendre, et ne soient pas déçus pour certains…

Venons en maintenant aux points positifs. Tout d’abord la présentation du livre. L’écriture sous « format blog », que ce soit la police de caractère utilisée, la mise en page et même les commentaires des internautes, j’ai tout simplement adoré ! Ce visuel rend la lecture très attrayante et dynamise l’histoire. Cela apporte une réelle touche de modernité au récit, j’ai beaucoup aimé !

L’histoire de fond est effectivement le conte de « La belle et la bête » mais qui a été revisité de manière vraiment plus contemporaine. La morale finale est identique, à savoir qu’il ne faut pas apprécier/juger quelqu’un sur son apparence physique, mais sur ce qu’il est réellement à l’intérieur. C’est bien de le souligner surtout dans un livre Young adult qui sera lu principalement par des adolescents.

Pour finir, je n’ai peut être pas eu le coup de cœur pour ce titre, mais « Le blog de la belle » reste un roman très intéressant. Le récit sous forme de blog m’a séduite et conquise. Ma lecture a été agréable et très distrayante.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..




Sortilège

11082011

de Alex FLINN

(Merci aux éditions Black Moon et à Lecture Academy pour ce Partenariat)

36282199521.jpg

Résumé

Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d’une jeune fille, sinon… Ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein coeur de New York. J’espère que quelqu’un va venir à mon secours. L’amour saura-t-il me trouver… et me sauver ?

.

avis.png

5/5 : Je l’ai dévoré !!!

J’avais remarqué ce livre depuis un moment déjà car les avis lus sur la toile étaient majoritairement positifs. Alors quand Black Moon l’a réédité avec la magnifique affiche du film (sorti le 6 juillet dernier), je me suis dit qu’il me le fallait absolument ! Je les remercie donc chaleureusement de me l’avoir envoyé en service presse.

« Sortilège » c’est l’histoire de Kyle Kingsbury, un jeune homme qui est le stéréotype du fils de riche, beau et populaire, et à qui personne ne résiste… Autant il est magnifique en apparence, autant à l’intérieur il est très laid : cruel, calculateur et sans aucune empathie ou compassion. Le soir du bal de fin d’année, en faisant preuve de trop de méchanceté, une sorcière lui lance un sort : elle le transforme en une bête monstrueuse (un mélange d’ours et de fauve) et lui donne 2 ans pour se faire aimer et embrasser par une jeune femme qu’il aimera lui aussi. S’il échoue, il restera ainsi pour le restant de sa vie. Dès lors, beaucoup de choses vont changer dans la vie (autrefois si facile) de Kyle…

Vous l’aurez compris, « Sortilège » c’est l’histoire de « La belle et la bête » mais l’auteur l’a revisité de manière plus moderne. Malgré quelques changements à l’histoire d‘origine, notamment les lieux et l’époque, la trame de fond reste la même.

Alex Finn nous livre ici un très beau roman qui recadre les lecteurs sur ce qui est réellement important dans la vie. Grace à la fluidité de sa plume il nous rappelle que rien n’est plus important que l’amour, l’honnêteté, la famille (si ce n’est celle du sang, celle que l’on s’est créée…) et le respect… et non l’apparence, la popularité, la superficialité…

Je conseillerais ce livre à un public adolescent voir à de jeunes adultes. Au fil des pages, nous sommes entrainés dans une histoire belle et romantique. Et même si on sait comment elle finit, on est quand même ravie de la lire !

En conclusion, un peu de magie, de la romance, une pointe de morale, voilà les ingrédients de « Sortilège » : un très bon livre qui m’a fait passé un excellent moment et que je vous conseille !

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




No Impact Man

30062011

de Colin BEAVAN

(Merci aux Editions 10/18 pour ce Partenariat !)

97822617.jpg

Résumé

Réduire au maximum son empreinte environnementale. C’est le défi de Colin Beavan. Pas facile quand on vit en plein coeur de Manhattan avec femme et enfant, au 9e étage d’un building. Pourtant, pendant un an, ce sera sans ascenseur, sans réfrigérateur, sans climatiseur ni voiture ! À l’heure de la surconsommation, le défi relève presque de l’impossible. Le compte à rebours est enclenché…

.

avis.png

4/5 : Les petits ruisseaux font les grandes rivières…

En lisant le résumé de ce livre, je me suis dit « tiens, moi qui aime l’écologie, je suis curieuse de voir comment on peut arriver à n’avoir aucun impact sur notre environnement, surtout si on habite en ville ». Et bien c’est ce qu’a réussi à faire Colin Beavan, un journaliste New Yorkais, avec l’aide de sa femme Michelle et de leur petite fille Isabella.

Pendant 1 an (ça c’est fait au fur et à mesure) ils ont tenté d’atteindre au mieux leurs objectifs : zéro carbone, zéro déchet, zéro pollution dans l’air, zéro toxine dans l’eau et zéro ressource pompée à la planète. Un pari vraiment fou ! Cela se traduit par de nouvelles règles de vie. En voici quelques exemples :

- Plus d’avion, de métro, de voiture ou de taxi… Uniquement la marche à pied, la trottinette ou le vélo.

- Ne plus consommer des « produits tout faits » qui utilisent beaucoup trop d’emballages…

- Rejeter un minimum des déchets (ex : plus de papier essuie tout, de couches jetables, d’emballages…) 

- Acheter et consommer uniquement des produits locaux (dans un rayon de 400 Km pour éviter la pollution dues aux transports de marchandise).

- Plus de télévision, plus d’ascenseur, plus de radiateurs, de climatisation…. et tout ça à New York !

- Plus de produits d’entretient toxiques ou de produits de beauté, uniquement des produits naturels (bicarbonate, vinaigre…).

- Plus d’électricité durant les derniers mois…

Voilà quelques exemples qui peuvent vous faire sourire durant votre lecture, avoir de la compassion aussi (aller travailler sous la pluie à vélo par exemple) mais dans tous les cas, vous rendre admiratif !

Ce livre peut faire changer d’attitude, et de comportement auprès des personnes qui le liront. Moi même, après avoir vu tous les efforts que cette famille New Yorkaise avait fourni je me dis que nous aussi, ça ne nous coûterai pas grand chose d’en faire un peu plus que ce que l’on fait déjà. Et même si à notre minuscule échelle, ça peut sembler ridicule, moi je me dis que c’est les petits ruisseaux qui font les grandes rivières !

Un livre que je conseille à tout ceux qui se préoccupent de l’écologie et qui veulent en savoir un peu plus sur le réchauffement climatique, et l’impact que nous avons sur la Terre. Ce livre est très bien documenté. Il répondra certainement à toutes vos questions et je l’espère, vous fera un peu changer à vous aussi…!

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….




Malédiction du Sang

5052011

de Cécilia REES

(Merci aux Editions Seuil Jeunesse pour ce partenariat !)

 97820210.jpg

Résumé

Ellen, 16 ans, souffre d’une maladie du sang. Un jour, elle découvre le journal intime de son arrière-arrière-grand-mère, et comprend qu’il y est question de vampires. Le père de l’aïeule d’Ellen espérait guérir un ami, le comte Fransz Szekely, qui souffrait d’une maladie du sang. A cette époque, la jeune femme est envoyée avec Fransz sur le continent afin de parfaire son éducation mondaine et pour étudier la médecine. Jusqu’au jour où celle-ci surprend le comte dans l’une de ses expéditions nocturnes et qu’il disparait sans laisser de traces… En ce début de XXIe siècle, Ellen, hospitalisée à la suite d’une brusque aggravation de son état, découvre que son médecin n’est autre que Fransz qui s’arrange pour la faire transférer dans sa clinique privée. Grâce à son petit ami Andy et à Jenny, une jeune infirmière, ils partent à la recherche du comte, pour lui porter le coup fatal… La narration est bien menée, d’un bout à l’autre. Le journal intime opère comme révélateur tout en maintenant un espace divertissant entre la réalité et l’imaginaire ; jeu pour lequel l’auteur, Celia Rees est passée maître.

.

avis.png

4/5 : Pour frissonner de plaisir…

Malédiction du sang est un livre sur les vampires mais qui change beaucoup de la bit-lit que l’on trouve actuellement dans les rayons des librairies. Ici il n’y a pas de « wonder woman » ou de « beau vampire au coeur tendre »… ni d’histoire d’amour à l’eau de rose entre humaine et vampire ! Non, rien de tout cela ! J’ai plus le sentiment que les vampires de cet ouvrage ressemblent au Comte Dracula de Bram Stocker.

Cécilia Rees a une plume fluide qui rend notre lecture très facile. Elle a réussi à entrecroiser deux histoires semblables et différentes à la fois. Très habile de la part de l’auteur et très agréable à lire pour nous les lecteurs.

Parlons des personnages… Le Comte Fransz Szekely est intrigant, mystérieux… et menançant ! Durant de nombreux chapitres, on se demande ce qu’il est réellement, tout en craignant (mais en se languissant en même temps) qu’il agisse ! Ellen, l’héroine, est une jeune fille fragile à cause de sa maladie du sang. Elle se passione pour l’histoire de son arrière-arrière-grand-mère : Ellen Laidlaw. On suit l’histoire de cette dernière, pas à pas, grace à de vieux journaux intimes retrouvés par la Ellen d’aujourd’hui.  De sa rencontre avec le mystérieux Comte, en passant par les soupçons qu’il nous inspire, puis avec une fin qui nous tient en halleine, j’ai adoré les réçits de la Ellen de 1878. J’ai trouvé son époque et l’atmosphère qui y régnait vraiment sombres et mystérieuses. J’ai adoré !!! J’avais tout le temps en tête des scènes avec des pavés mouillés, le bruit de talons qui claquent, des ombres, du brouillard…. Je me suis régalée !!

En ce qui concerne l’histoire de la Ellen d’aujourd’hui, elle est plus soft, moins halletante je dirai, mais cela n’a pas rendu ma lecture désagréable pour autant…

En conclusion, une auteure que je ne connaissais pas et dont j’ai beaucoup aimé le style ! Une double histoire que je vous conseille si vous aussi vous voulez frissonner de plaisir !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….




Les Secrets de Wisteria (Tome 1)

5052011

de Elizabeth CHANDLER

(Merci aux éditions BLACK MOON pour ce Partenariat !)

arton711.jpg

Résumé

Pendant 16 ans, Megan n’a pas eu de nouvelles de sa grand-mère. Et voilà que celle-ci l’invite dans son manoir, sans pour autant l’accueillir avec chaleur. Megan y rencontre son cousin Matt, tout aussi froid, qui l’attire étrangement. Elle découvre un petit cimetière familial où gît une certaine Avril, morte à l’âge de 16 ans. A force d’événements étranges et de recherches, Megan comprend qu’Avril est morte – assassinée ? – pour l’amour d’un homme, et que l’histoire pourrait bien se répéter…

.

avis.png

Je ne connaissais pas du tout l’auteur Elizabeth Chandler, mais j’avoue avoir été conquise par son style. Son écriture est simple et fluide, et accessible à tous. Elle réussit à instaurer un sentiment de suspens et de mystère qui rend le livre très très interressant. On se dit tout au long de sa lecture, allez encore un chapitre, puis encore un… Vous l’aurez donc compris, j’ai lu « Les secrets de Wisteria » d’une traite !

L’histoire se passe à Wisteria, une petite ville, ou Megan part rencontrer sa grand mère qu’elle n’a jamais vu. Celle-ci est très froide et le manoir ou elle vit l’est tout autant… De plus, de nombreux faits étranges ont lieu durant le séjour de la jeune fille, ainsi que des rumeurs d’un meurtre du passé, de fantômes…. Megan ne se démonte pas et compte bien résoudre cette énigme ! De plus, elle n’est pas insensible au charme glacial de son « cousin » Matt…

Cette histoire est simple, mais très prenante. Megan est une jeune fille « comme tout le monde » mais au fort caractère. Elle ne se décourage pas facilement et n’a pas peur de tenir tête à son austère grand mère ! J’ai particulièrement aimé son personnage ainsi que l’atmosphère qu’il régnait au sein du manoir… Elizabeth Chandler a su rendre son récit mystérieux et passionnant ! Je ne peux que vous recommander cette lecture fraiche et divertissante.

De plus ce 1er tome se termine réellement, ce qui me laisse penser que le tome 2 peut se lire indépendamment du premier. En tout cas, en ce qui me concerne, c’est sur que je le lirai. J’ai trop hâte de savoir ce qu’il va désormais se passer dans la vie de Megan et de Matt !

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….




Wicca (Tome 1) L’Eveil

15042011

de Cate TIERNAN

(Merci aux éditions BLACK MOON pour ce Partenariat !)

arton612.jpg

Résumé

Morgan Rowlands est une adolescente comme les autres, dont la vie change le jour où Cal Blaire arrive au lycée. Beau, charmant et mystérieux, il est aussitôt adulé par toutes et tous. Lorsque Cal organise une soirée pour faire connaissance avec les autres élèves, le garçon leur explique qu’il pratique la Wicca. Cette forme de magie blanche est une religion ancestrale qui célèbre la nature. Megan se trouve irrésistiblement attirée. Cal propose aux intéressés de se voir régulièrement pour continuer à pratiquer la Wicca. La jeune fille se prend de passion pour ces rendez-vous et aiguise l’intérêt de Cal, qui voit en elle une possible sorcière…

Mon avis

5/5 : Wicca ne m’avait pas tapé dans l’oeil à sa sortie car je ne trouve pas la couverture très top… (espérons d’ailleurs que celle du Tome 2 soit plus « attractive »). A vrai dire, c’est après avoir lu « Immortels » du même auteur (que je vous conseille également) que j’en ai voulu encore plus et que j’ai mis Wicca dans ma wishlist. En effet, l’écriture de Cate Tiernan est vraiment très très plaisante ! C’est fluide, accessible à tous, et même quand il n’y a pas énormément d’actions, elle réussie à nous tenir en halleine. Une fois que l’on commence un de ses livres, on ne peut plus le lacher jusqu’à la fin !

J’ai donc passé un excellent moment durant la lecture de Wicca. L’histoire change un peu de ce qu’on lit habituellement. Ici il est question d’un groupe d’adolescents qui s’initie à une autre sorte de religion : la Wicca et donc à la « magye » (oui oui, magye avec un Y). Loin du stéréotype des sorciers et sorcières que l’on nous dépeint en général, cette magye là est vraiment très interressante ! Même moi en tant que simple lectrice, j’avoue que ça m’a énormément interressée et j’aimerai en apprendre un peu plus d’ailleurs…

En ce qui concerne les personnages, Morgan (l’héroine) est attachante. Au début du livre, elle est un peu en retrait, toujours derrière sa meilleure amie, la sublime Bree. Elle n’a pas confiance en elle, se sent vraiment quelconque… Je pense que pas mal d’ados pourront se retrouver en elle ! Au fil des pages on la sent prendre peu à peu confiance en elle, et à la fin, elle est plus forte que jamais ! Pour les personnages secondaires, j’aime bien sa petite soeur Marie K, et son meilleur ami Robbie. Par contre, pour Cal (le jeune sorcier qui leur a fait connaitre la Wicca) je ne suis pas encore sure qu’il soit digne de confiance…

En bref, vous l’avez compris, je me suis régalée !! Si vous avez aimé le style de Cate Tiernan dans Immortels vous aimerez forcemment Wicca et si vous ne connaissez pas encore sa plume, n’attendez plus, foncez !!

Moi pour ma part, un vrai coup de coeur avec ce 1er opus. Je me languis vraiment la parution du Tome 2 et je vais me précipiter dessus dès sa sortie ça c’est sur !!!

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




Hell

22012011

de Lolita Pille

9782253066934.jpg

Résumé

 » Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Think Pink generation, mon credo : sois belle et consomme.  »

Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest se défonce à la coke, est griffée de là tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l’équivalent de votre revenu mensuel, fait l’amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l’essentiel : elle vous méprise profondément…

Jusqu’au soir où elle tombe amoureuse d’Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé. Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s’affranchissent du malaise qu’ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir.

Mon avis

3/5 : Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre… On aime ou on déteste, mais il ne nous laisse pas indifférent ça c’est sur !

J’ai aimé le style d’écriture de cette jeune auteur. C’est incisif, acerbe, avec un regard très lucide sur la « jeunesse dorée » d’aujourd’hui. La plume de Lolita Pille est acérée, tranchante et cynique mais à mon avis tellement proche de la réalité ! Sa manière de nous raconter l’histoire ressemble à une histoire vécue, on a l’impression de lire une autobiographie ! C’est très troublant je dois dire… Et le slogan « l’argent ne fait pas le bonheur » semble fait pour l’histoire de nos deux protagonistes Hell et Andrea.

Ce que j’ai moins aimé dans son livre c’est la fin. Même si je m’attendais à une fin funeste, je pensais à autre chose qu’à celle là… Au fur et à mesure de ma lecture, j’espèrais que Hell reprendrait pied après la tragique disparition d’Andrea, que cela lui donnerai une bonne raison de se prendre en main et d’arrêter de gacher sa vie ainsi… Mais non, cela la plonge encore plus profondement dans l’engrenage de l’auto destruction !  Et c’est un vrai massacre…!

Du coup, je referme ce livre en étant assez bouleversée, et avec un petit goût amer je dois bien l’avouer…

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




Là ou j’irai

23122010

de Gayle FORMAN

(Merci à Oh Editions pour leur partenariat !)

97823611.jpg

Résumé

Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c’est une rock star adulée et l’ancien amoureux de Mia… Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leur retrouvaille est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu’il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour ? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées ? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d’émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau ?

Mon avis

5/5 : Alors j’ai lu « Si je reste » et « Là ou j’irai » à la suite, et je me suis régalée !!! Commençons par l’écriture de Gayle Forman. Je trouve sa plume légère, son style est fluide, j’aime beaucoup ! Elle arrive très bien à nous faire ressentir les émotions de ces personnages (amour, haine, tristesse, désespoir…). On se glisse immédiatement dans la peau du narrateur (récit à la première personne j’adore !) et même si comme dans ce cas, il s’agit d’un homme ! J’avais beaucoup aimé être dans la peau de Mia dans « Si je reste » et là, j’ai adoré avoir le point de vue d’Adam !

Ensuite, tout comme dans le 1er opus de cette histoire, les chapitres sont alternés entre le présent et les flash backs du passé. Cela rend la lecture rapide car à chaque fois on veut en savoir un peu plus sur le présent, donc on se dépêche de lire les chapitres sur le passé, mais en même temps ces derniers nous renseignent sur des « moments clés » de la vie de Mia et Adam. Donc très utiles et très interressants en fait ! C’est pourquoi j’ai dévoré ce livre en une journée !!

Enfin, « Là ou j’irai » est une magnifique suite de « Si je reste », et je dirai même que je l’ai encore plus aimé !!! On ressent tour à tour du chagrin, un profond désespoir, de la colère, de l’amour… Bref, très très riche en émotions !!! Je ne dirai rien de la fin de ce livre, si ça finit bien ou mal… mais tout ce que je peux vous dire, c’est que moi, j’ai versé ma larme… Donc pour tout ceux qui ont aimé Adam et Mia, foncez !!!! et lisez « La ou j’irai » de toute urgence !!! Ca a été pour moi un vrai coup coeur.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




La Maison de la Nuit (Tome 2) Trahie

16122010

de P.C. CAST

trahie10.jpg

Résumé

Zoey a trouvé sa place dans la Maison de la Nuit. Désormais, pour exercer son autorité, elle peut compter sur le soutien sans faille de ses amis et de son petit copain Erik. Mais un jour surviennent des événements tragiques : des adolescents humains sont assassinés. Tout laisse à penser qu’il s’agit de l’oeuvre de vampires rebelles… Zoey a besoin de tous ses pouvoirs pour trouver les coupables car la mort frappe, impitoyable… Surtout, aura-t-elle le courage d’affronter la terrible trahison, à laquelle, elle était loin de s’attendre ?

Mon avis

5/5 : J’avais beaucoup aimé le tome 1 de La maison de la nuit, mais là j’ai carrément adoré ce deuxième tome !!!!

Cette fois, Zoey a muri. Elle est désormais dirigeante des filles de la nuit et elle voit son pouvoir s’accroitre de jour en jour… Elle a toujours autour d’elle ses amis Lucie, les jumelles et Damien. La différence dans ce tome est que Zoey est au centre d’un triangle amoureux… Heath (son ex petit ami avec qui elle a « imprimé »), Erik (son séduisant petit copain actuel) et Loren (un professeur qui ne me semble pas très net… à voir dans le tome 3 à mon avis…!). Ca mets de l’action, j’adore ! Il y a également du nouveau quand aux « gentils » et aux « méchants ». Dans ce tome, Zoey se rapproche d’Apphrodite qui finalement n’est peut etre pas si méchante que ça… mais est trahie par…. son mentor !!! Et enfin, une personne très proche de son cercle d’amis ne résiste pas à la transformation et meurt…

Bref, énormément d’actions ! Plus de passions que dans le tome précédent, des rebondissements, des trahisons…. On finit cette lecture en ayant autant « la hargne » que Zoey !!!

En conclusion, un vrai coup de coeur pour moi… Vivement le tome 3 que je vais me procurer au plus vite !!!!!

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements