TIME RIDERS (Tome 7) LES SEIGNEURS DES MERS d’Alex Scarrow

26052014

time riders t7

Nathan – 13/03/2014 – 416 pages – 15.90 €

Résumé

Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy dans un accident d’avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : éviter que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire. Piégés à Londres lors du grand incendie de 1666, Liam et Rashim, la dernière recrue des Time Riders, ne peuvent repartir à la base. Ils échappent aux flammes en embarquant sur un navire pirate. Afin d’être repérés par Maddy et Sal postées dans le futur, ils n’ont d’autre choix que de devenir eux-mêmes de grands pirates et de marquer l’Histoire de leur empreinte…

.    

Avis-Karine dans Bit-lit...

Nous voici déjà au 7ème tome de la saga des Time Riders ! Rappelez-vous, Liam, Sal, Maddy et Rashim ont fait une énorme découverte qui du coup à tout remis en question pour eux et pour leur mission… Dorénavant, ils vivent dans le Londres de 1888. 

Suite à un incident lors d’un petit voyage temporel en 1666, nos Time riders se retrouvent séparés. Sal et Maddy rentrent à bon port mais Liam et Rashim sont contraints d’embarquer à bord d’un navire pirate. Pour que les jeunes femmes puissent les retrouver, ils n’ont pas d’autres choix que de marquer l’histoire, et quoi de mieux pour cela que de devenir des célèbres pirates eux même ?!

Je suis une inconditionnelle de cette saga, et cela depuis le tout premier tome ! Dans le dernier opus, Alex Scarrow nous dévoilait une importante vérité à laquelle je ne m’attendais pas du tout ! Cela donne une nouvelle dynamique à l’histoire et on voit les choses d’un œil nouveau… Son écriture est toujours à la hauteur : fluide, simple mais tellement addictive ! Ce petit mélange d’aventures, d’histoires humaines et de fantastique, franchement j’adore ! 

Dans ce septième tome intitulé Les seigneurs des mers, les ingrédients sont les même. J’ai retrouvé avec grand plaisir nos trois Time riders, leur nouvel ami Rashim et les unités de soutien Bob et Beck. Toujours aussi courageux et téméraires, ils ont néanmoins du mal à se faire à cette nouvelle réalité… Mais chut ! Je n’en dis pas plus, je ne voudrais pas spoiler l’histoire. 

Un conseil, si vous ne connaissez pas encore la saga des Time riders, franchement, foncez les yeux fermés ! 

Pour info, le huitième tome, La prophétie maya, se déroulera au Nicaragua au XVème siècle, mais ne sortira qu’en Octobre 2014. Patience…

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it time riders t7.

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300 9782092543986-200x300 k-197x300 time riders t6

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES CONTES DU CP – LE PETIT CHAPERON ROUGE

26052014

de Magdalena - Illustrations de Mélanie Allag

le petit chaperon rouge

Castor poche – 19/03/2014 – 32 pages – 5.50 €

Résumé

Le petit chaperon rouge, rouge de la tête aux pieds, quitte le chemin qui le mène chez mère-grand. Il s’enfonce dans la forêt, sans voir que le loup l’observe.

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Qui ne connait pas la célèbre histoire de Petit chaperon rouge ? Chargé de porter des provisions à sa grand mère malade, le petit chaperon rouge part à travers bois et va tomber sur le grand méchant loup !

Les contes du CP reprennent des grands classiques mais qui ont été adaptés aux compétences des jeunes lectures. Destinés aux élèves du CP, ces ouvrages ont été testés auprès d’enseignants et de leurs élèves. Un autre titre est également disponible à ce jour (Les trois petits cochons). Dans la même collection, il y a aussi la gamme Je suis au CP. Basés sur le même principe et également destinés aux 6-7 ans, ces titres là sont plus basiques (ex : C’est la rentrée, Jour de piscine, Dispute à la récré…)

Ces ouvrages sont de petits formats (15 x 19.5 cm). Leur couverture est souple et les pages en papier glacé. Les textes sont simplifiés et écrits en assez gros caractères. Les illustrations « aux crayons de couleur » sont présentes sur chaque double page.

Une très jolie collection pour les petits lecteurs, et cela sans se ruiner (5.50€ le livre).

Je remercie les éditions Castor / Flammarion de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

le petit chaperon rouge photo

.

.

.

LES CONTES DU CP - LE PETIT CHAPERON ROUGE dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




CHERCHE JEUNE FEMME AVISEE de Sophie Jomain

10052014

cherche jeune femme avisee

J’ai Lu - 05/03/2014 - 412 pages – 8.90 €

Résumé

Quand il voit débarquer dans son cabinet la ravissante, mais ô combien extravagante, Gabrielle Géris, Adrien de Bérail est loin d?imaginer qu’il se laissera convaincre de l’embaucher comme baby-sitter. Veuf et très accaparé par son métier d’avocat, il lui faut de toute urgence une personne capable de prendre soin de ses deux chérubins, Paul et Sophie, tout juste âgés de neuf ans. C’est donc en dépit de ce que lui crie la raison qu’il accepte sa folle candidature. Une personnalité audacieuse et un toupet incroyable pour un petit mètre soixante sur talons ? Qui sait ? La jeune femme pourrait bien se révéler être la perle rare ?

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Gabrielle Géris est une jeune femme dynamique, spontanée et très jolie. Elle se fait embaucher par un imminent avocat pour être la nourrice de ses deux enfants. Elle s’attache très vite à eux, surtout qu’ils n’ont plus de maman, et que le petit garçon est en rémission d’une grave maladie. Avec leur père, Adrien de Bérail, c’est une toute autre histoire… Strict, sévère et intransigeant, l’avocat aura bien du mal à rester stoïque et à résister au charme et à l’entrain de la jeune femme… 

Je connaissais déjà la plume de Sophie Jomain, car j’ai lu (et adoré !) le premier opus de sa saga Felicity Atcock (Les anges mordent aussi). Son écriture est moderne, fluide, agréable, sexy… Franchement je suis fan ! En plus, Madame Jomain est une auteure française, donc il n’y a plus à hésiter… 

Cherche jeune femme avisée est une romance contemporaine avec un petit coté sexy qui ne gâche rien, bien au contraire… Gabrielle, dites Gabi, est enjouée, énergique et toujours souriante. S’entendant à merveille avec les petits jumeaux de Bérail, et avec les autres membres du personnel de maison, elle devient très vite le cœur de ce foyer, et y apporte gaité et fraicheur. Adrien de Bérail quand à lui, est un homme meurtri… Sa femme s’est suicidée lorsque leurs enfants étaient encore bébés… Il a du les élever seul et surmonter la maladie de Paul avec courage. Surprotecteur, rigide et intraitable, il cache derrière son apparence froide un gros manque d’amour et d’affection. Le petit bout de femme qu’est Gabrielle saura-t-elle lui faire baisser sa garde et voir ce qu’il cache derrière la carapace qu’il s’est forgé…? 

La couverture de ce livre est jolie et représente la première scène de l’ouvrage. Cherche jeune femme avisée est un one shot, mais cela est très bien, ça change des sagas à rallonge. Personnellement, j’ai passé un super moment en lisant cet ouvrage, et je compte bien continuer à découvrir les romans de Sophie Jomain, car j’adhère à 100% à son style d’écriture. Si vous ne connaissez pas encore, n’hésitez plus et laissez vous tenter ! 

Je remercie les éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it cherche jeune femme avisee.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




JE SAIS FAIRE TOUT SEULE

30042014

de Stephen Krensky et Sara Gillingham

je sais faire toute seule

Nathan – 16/01/2014 – 12 pages – 7.90 €

Résumé

Un album tout carton pour donner confiance aux tout-petits et les amener à devenir de plus en plus indépendants ! La petit fille de cette histoire est fière de montrer tout ce qu’elle sait faire : choisir ses habits, faire du vélo ou atteindre l’étagère du haut !

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Je sais faire toute seule nous présente une petite fille qui réussi à faire tout plein de chose de « grande » et  qui les fait toute seule. Sur chaque double page, il y a une situation (ex: « snif, je suis enrhumée ») et ce que fait la petite fille pour la résoudre (ex : « alors je me mouche »). Cela permet à l’enfant qui lira ce livre, de s’identifier à cette petite fille et de lui donner le courage et l’envie de faire lui aussi des choses de « grand » tout seul.

Je sais faire toute seule est un ouvrage de format moyen (16.5 x 23 cm). Ses pages sont en carton épais avec des coins arrondis, spécialement adaptées aux petits. Conseillé aux enfants, dès 2 ans, ce livre conviendra également aux plus grands qui pourront le lire tous seuls. En effet, les phrases sont courtes et écrites en gros caractères. Les illustrations quand à elles, sont simples et très colorées, ce qui attirera l’attention de nos boutchous.

Je sais faire toute seule est plus pour les petites filles qui s’identifieront plus facilement au personnage. Pour les petits garçons, un autre ouvrage quasi-identique est également édité aux éditions Nathan. Il s’agit de Maintenant je suis grand. De quoi ravir tous les petits loulous !

Je remercie les éditions Nathan Jeunesse de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

je sais faire toute seule photo

.

.

.

JE SAIS FAIRE TOUT SEULE dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




L’ANALPHABETE QUI SAVAIT COMPTER (Version Audio) de Jonas Jonasson

9042014

l'analphabete qui savait compter

Audiolib – 12/02/2014 - 12h40 – 23 €

Résumé

Tout condamnait Nombeko l’analphabète, née dans le ghetto de Soweto en 1960, à une vie anonyme. Mais un accident de voiture et son incroyable facilité à manier les chiffres vont la catapulter dans les hautes sphères de la politique internationale. Elle y croisera de bien singulières personnes, dont un président, un roi, mais aussi une jeune fi lle très en colère et d’étranges jumeaux. Elle se mettra à dos les plus redoutables services secrets de la planète pour fi nalement atterrir dans un camion de pommes de terre au moment où une bombe menacera l’humanité de destruction… Nombeko est bien la digne héritière de son aïeul en littérature, Allan Karlson, « Le Vieux… », dont elle partage le talent pour changer le cours de l’Histoire. Une nouvelle comédie signée Jonasson tirant à bout portant sur les préjugés.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous suivons les aventures de Nombeko, une petite sud africaine analphabète, qui vide des latrines pour survivre. Nous la suivrons au fil de sa vie, du ghetto de Soweto, à sa rencontre avec le roi et le premier ministre de Suède. Des péripéties plutôt drôles et auxquelles on ne s’attend pas… 

Je n’ai pas lu le premier opus de Jonas Jonasson (Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire) mais j’en ai entendu énormément de bien. J’ai donc tenté ma chance avec son nouveau titre : L’analphabète qui savait compter. Alors que dire…? Et bien c’est agréable et plutôt drôle parfois, mais sans plus. Je m’attendais à une histoire désopilante, et j’avoue que je suis un peu déçue… 

L’histoire est originale, on suit cette jeune sud africaine tout au long de sa vie, et c’est vrai qu’il lui arrive des choses vraiment incroyables, mais bon voilà quoi, pas plus… L’écriture de Jonas Jonasson est plaisante et amusante, mais je n’ai pas trouvé le coté hilarant et déjanté dont j’avais entendu parler pour son premier titre. Dommage… 

J’ai eu la chance de découvrir ce titre en version audio des éditions Audiolib. La narration est efficacement effectuée par Maia Baran, qui est comédienne de théâtre et qui réalise des doublages francophones de films. 

En conclusion, L’analphabète qui savait compter est un livre distrayant et plaisant, mais je suis loin d’avoir eu le coup de cœur comme cela a apparemment été le cas pour de nombreux autres lecteurs…

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it l'analphabete qui savait compter.

.

L'ANALPHABETE QUI SAVAIT COMPTER (Version Audio) de Jonas Jonasson dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TE SUCCOMBER de Jasinda Wilder

4042014

te succomber

Michel Lafon – 09/01/2014 – 339 pages – 15.95 €

Résumé

 » Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’étais d’abord éprise de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour. Une nuit d’orage il a trouvé la mort. Une partie de moi s’est éteinte avec lui ce soir-là… «   De seize à dix-huit ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Tous deux se connaissent depuis l’enfance et ont été meilleurs amis avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère aîné de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente.  Deux ans plus tard, les chemins de Colton et Nell se croisent de nouveau à New York. Même si la douleur est toujours là, leur désir est trop fort, ils ne peuvent plus résister à leurs pulsions…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nell a 16 ans. Kyle est son voisin et son meilleur ami depuis leur plus tendre enfance. Mais petit à petit, ils réalisent qu’il y a plus entre eux deux, et ils finissent par sortir ensemble. Deux ans d’amour au beau fixe se sont écoulés lorsque survient un terrible accident qui va couter la vie au jeune homme… Nell est détruite… Se rendant coupable de ce drame, la jeune femme va sombrer dans l’autodestruction jusqu’à ce que sa route croise celle d’un homme. Il s’agit de Colton, le grand frère de Kyle… 

Et bien et bien… Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, tant il est intense ! 

Te succomber est un titre issu de la nouvelle vague à la mode : le New-adult. L’écriture de Jasinda Wilder est facile à lire mais en même temps très prenante et puissante ! Elle décrit tellement bien les sentiments, la culpabilité, l’amour, la passion, et le remords, que cela nous prend aux tripes. On ressent ce que Nell ressent, on souffre avec elle. De même lorsque certains passages sont du point de vue de Colton, on réussit sans mal à se mettre dans la peau du personnage et à ressentir ses émotions… 

Te succomber est une très belle histoire. C’est l’histoire de deux âmes brisées, des écorchés vifs que la vie n‘a pas épargné… Il y a de l’amour, de la passion, de la peine, de la souffrance, du sexe aussi… (rappelons que nous sommes en littérature New-adult). Le mélange est vraiment très bien dosé puisqu’il en ressort un roman vraiment très fort et terriblement bien décrit ! 

Pour ma part, je suis passé à un cheveux du coup de cœur et je vais vous expliquer pourquoi : comme je l’avais déjà lu sur la blogosphère, le langage cru utilisé durant certains passages du livre, ne collent pas avec l’histoire. Il y est tellement question de sentiments et d’émotions que lorsque l’on insère d’un coup des mots limite vulgaires et bien ça enlève le charme de l’histoire. Est-ce que cela est la même chose dans la version originale ? Je n’en ai aucune idée, mais dans le cas contraire, il faudrait vite revoir la traduction française… 

Mis à part ce petit détail, Te succomber est un très beau roman riche en émotions, qui vous plaira j’en suis certaine !

Un grand merci aux éditions Michel Lafon de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it te succomber.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FELICITY ATCOCK (Tome 1) LES ANGES MORDENT AUSSI de Sophie Jomain

31032014

les anges mordent aussi

J’ai Lu - 15/01/2014 – 318 pages – 6.90 €

Résumé

Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Felicity Atcock est une jeune femme gentille et serviable (peu être un peu trop ?). Un soir elle accepte d’accompagner son amie Daphnée dans une boite de nuit Londonienne, et va malheureusement un peu trop abuser de la boisson. Le lendemain matin, elle se réveille dans une chambre d’hôtel sans aucun souvenir, mais avec une belle morsure de vampire à l’intérieur de sa cuisse. Les ennuis ne font que commencer… 

Ah la la ! Je me suis régalée avec ce livre ! Les anges mordent aussi est le premier tome de la saga de Félicity Atcock. Cette trilogie de bit lit est très riche : il y a des vampires, des démons, des anges, des entre-deux… Toute cette petite marmaille va graviter autour de Félicity. 

L’écriture de Sophie Jomain (auteure française soulignons-le) m’a conquise ! C’est frais, c’est distrayant, c’est marrant : bref de quoi passer un super  moment ! 

Félicity est le genre d’héroïne que j’aime beaucoup : elle est simple et très gentille mais conserve tout de même son petit caractère… Elle est fraiche, pétillante, et assez drôle (plusieurs de ses répliques m’ont bien fait rire d’ailleurs). Au niveau des personnages masculins, on est servi puisque nous avons deux beaux mâle au menu : Terrence le beau, grand et gentil ange (oui oui un ange !) et Stanilas le ténébreux et dangereux «entre-deux» (je vous laisse découvrir ce que peut être un entre-deux dans le livre…). 

En bref, Les anges mordent aussi est le premier tome d’une saga vraiment super ! Je la comparerais un peu à Queen Betsy, version française (même si l’action se déroule en Angleterre…). C’est un bit-lit, il y a de l’hémoglobine, du sexe, de la romance aussi et le tout saupoudré d’un humour désopilant. Personnellement j’adhère à 100% et je compte bien lire les tomes suivants !

Un grand merci aux éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les anges mordent aussi.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES CONTES DU CP – LES TROIS PETITS COCHONS

31032014

de Magdalena - Illustrations de Elodie Durand

les trois petits cochons

Castor poche – 19/03/2014 – 32 pages – 5.50 €

Résumé

Dans la forêt, 1, 2, 3 petits cochons s’en vont construire chacun une maison. Mais dans les bois, un grand méchant loup a décidé de manger 1, 2, 3 petits cochons.

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Les contes du CP reprennent des grands classiques mais qui ont été adaptés aux compétences des jeunes lecteurs. Cette fois il s’agit de la célèbre histoire des Trois petits cochons, mais un autre titre est également disponible à ce jour (Le petit chaperon rouge). Destinés aux élèves du CP, ces ouvrages ont été testés auprès d’enseignants et de leurs élèves.

Dans la même collection, il y a aussi la gamme Je suis au CP. Basés sur le même principe et également destinés aux CP (conseillés à partir de 6 ans), ces titres là sont plus basiques (ex : C’est la rentrée, Jour de piscine, Dispute à la récré…)

Les contes du CP sont de petit format (15 x 19.5 cm). Leur couverture est souple et les pages en papier glacé. Les textes sont écrits en assez gros caractères. Les illustrations sont présentes sur chaque double page. Il y a également des rabats ludo-éducatifs en début et en fin de livre. Enfin, dernier point fort de cette collection : le prix (5.50€ par ouvrage !).

Je remercie les éditions Castor / Flammarion de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

les trois petits cochons photo

.

.

.

LES CONTES DU CP - LES TROIS PETITS COCHONS dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DEMAIN J’ARRETE (Version Audio) de Gilles Legardinier

8032014

demain j'arrete

Audiolib – 22/01/2014 - 8h50 – 20.90 €

Résumé

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Julie, 29 ans, est une jeune femme qui est un peu au creux de la vague… Son petit ami rocker l’a quitté, elle avait arrêté ses études pour lui, elle trouve son travail à la banque d’un ennui mortel et bien loin de ses attentes. Bref, rien de va dans sa vie… jusqu’au jour où un mystérieux voisin s’installe dans son immeuble : Ricardo Patatras. D’abord intrigué par ce nom qui sonne comme une blague, Julie va ensuite tomber sous le charme du jeune homme. De gaffes en gaffes, elle va tout faire pour redonner un sens à sa vie (et si c’est avec Rick à ses côtés c’est encore mieux !). 

J’ai énormément entendu parler de Gilles Legardinier et très très souvent de manière élogieuse. Il fait également parti des meilleures ventes Amazon. Je me suis donc lancé dans Demain j’arrête en espérant qu’il serai à la hauteur de mes attentes. Bilan ? Je n’ai pas eu le coup de cœur, MAIS j’ai passé un très bon moment de détente, ce qui est le but avec ce genre d’ouvrage. 

La couverture est rigolote et amusante. Un chat avec un bonnet péruvien, non mais franchement ! Ca change de ce que l’on trouve habituellement en littérature contemporaine (d’ailleurs il me semble que plusieurs autres titres de Mr Legardinier ont un chat en couverture). 

L’auteur justement parlons-en. J’ai trouvé l’écriture de Gilles Legardinier simple, accessible, drôle et amusante. Il y a également une intrigue qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Le personnage principal de ce livre est Julie. Je l’ai beaucoup aimé car elle n’est pas parfaite, loin de là. Elle a arrêté ses études pour un homme, se retrouve seule, sans enfants et avec un travail qui lui pèse à presque 30 ans… Heureusement, elle est très bien entourée. J’ai beaucoup aimé son empathie, sa serviabilité, son courage de tout remettre en question et de repartir de zéro, son côté farfelu aussi… Un personnage que l’auteur à si bien construit qu’elle en devient presque réelle. Une vraie réussite ! 

J’ai eu la chance de découvrir Demain j’arrête en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Ingrid Donnadieu qui est comédienne de cinéma, théâtre et télévision. Elle prête habituellement sa voix aux actrices Maggie Grace, Zoa Saldanna, et Sienna Miller.

Demain j’arrête est donc une romance contemporaine gaie, joyeuse et distrayante. Je trouve que de lire ce livre à cette époque de l’année, quand il fait gris, froid et qu’il pleut c’est l’idéal ! De quoi réchauffer tout ça ! 

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it demain j'arrete.

.

DEMAIN J'ARRETE (Version Audio) de Gilles Legardinier dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




L’EDUCATION D’UNE FEE de Didier Van Cauwelaert

28022014

l'education d'une fee

Le Livre de Poche – 29/05/2002 – 221 pages – 6.10 €

Résumé

« J’ai une femme que j’aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j’adore et à qui je n’arrive pas à dire la vérité. » Jamais Nicolas n’a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c’est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : « Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d’Air France. » Le cauchemar, c’est le besoin d’Ingrid d’enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu’y comprendre ? Devant Sezar, l’étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d’être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nicolas est un homme heureux. Marié depuis 4 ans à Ingrid, ils sont de ces couples que rien n’atteint, qui s’aiment profondément… Il y a également Raoul, le petit garçon d’Ingrid, qui considère Nicolas comme son père. Leur complicité fait plaisir à voir. Tout va pour le mieux, jusqu’au jour ou Ingrid le quitte, sans lui donner d’autre explication que le fait qu’elle l’aime trop… Nicolas est dévasté… Il rencontre César, une jeune irakienne, caissière à l’hypermarché du coin. Elle va lui redonner le sourire mais d’une manière tout à fait inattendu !

Je n’avais encore jamais lu de roman de Didier Van Cauwelaert, malgré le bien que j’en entends. C’est aujourd’hui chose faite ! Ce titre était dans ma PAL depuis 2-3 ans, je l’en ai sorti grâce à ma binôme sur mon forum Club de Lecture : Kreen. J’ai passé un très moment et je l’en remercie. 

La plume de Didier Van Cauwelaert est aérienne. C’est léger, c’est frais et poétique aussi. Les personnages de L’éducation d’une fée sont attachants. J’ai trouvé l’histoire d’amour entre Nicolas et sa femme très belle. Sa description de la douleur et la peine est très juste. Sa complicité avec son fils de cœur Raoul est vraiment touchante. On peut dire que c’est la deuxième histoire d’amour de ce roman. Nicolas le dit lui même dans le premier chapitre : «Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin…». 

Vient ensuite son histoire avec César : une attirance de l’esprit, de l’âme et non du corps… Ce petit bout de femme qui a déjà connu tant de malheurs, va rendre le sourire à toute une famille. J’ai trouvé cela très beau. 

En bref, L’éducation d’une fée est un roman tout en finesse que j’ai refermé avec le sourire aux lèvres.

post-it l'education d'une fee

.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements