• Accueil
  • > Recherche : lycee out resume

PARCE QUE C’ETAIT NOUS de Mhairi Mc Farlane

2022014

parce que c'etait nous

Milady romance - 31/10/2013 – 478 pages – 15.20 €

Résumé

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Rachel, journaliste trentenaire, est sur le point d’épouser Rhys, son petit ami du lycée. Elle réalise qu’elle n’est plus vraiment amoureuse de lui et se demande si elle ne l’a jamais réellement été… Elle rompt donc ses fiançailles. Un jour, elle recroise Ben, son meilleur ami à l’époque du lycée. Ils étaient inséparables. Toujours aussi beau et charismatique, elle réalise qu’en fait il lui a énormément manqué pendant toutes ces années. Seulement voilà, Ben est à présent marié et apparemment très heureux en ménage… 

Au vue de mon petit résumé on pourrai croire qu’il s’agit d’une histoire d’amour extra conjugale et d’adultère. Je tiens à vous rassurer car en fait il n’en ai rien… 

Parce que c’était nous c’est l’histoire de deux personnes, deux âmes sœurs, qui se sont trouvées à un moment de leur vie mais qui se sont perdues pour de mauvaises raisons. Ils ont réussi à enterrer cela au fond d’eux pendant de longues années, et même à être heureux, mais le jour où ils se recroisent, quelque chose se passe… Soudain la vie a plus de saveur, les choses sont plus nettes, leur cœur bat un peu plus vite… et puis le présent les rattrape. Ben est marié et heureux et Rachel vient tout juste de rompre avec l’homme qui a partagé sa vie durant 13 ans… Vont-ils laisser passer leur chance une seconde fois ? 

J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce livre. Parce que c’était nous est une romance émouvante mais drôle aussi. Rachel a beaucoup de repartie et j’aime bien son sens de l’humour. Sa complicité avec Ben est touchante. Et puis, quoi de mieux que de tomber amoureuse de son meilleur ami ? Ben quand à lui est émouvant à sa manière. On sent qu’il a toujours aimé Rachel, mais qu’il doit faire face à ses obligations d’époux. 

L’écriture de Mhairi McFarlane est prenante. L’histoire est à la première personne du singulier, du point de vue de Rachel. Les chapitres alternent le présent avec le passé. On en apprend ainsi un peu plus sur la rencontre de Ben et Rachel au lycée, sur leur histoire… J’ai également beaucoup aimé le fait que les personnages secondaires ont une place assez importante dans l’histoire. Il y a les amis de Rachel : Caroline et son époux, Mindy l’éternelle célibataire et Ivor l’homme du groupe. On partage des petits bouts de leurs vies et cela rajoute du charme à l’histoire. 

Pour finir, Parce que c’était nous est une très jolie romance que j’imagine fort bien adaptée au cinéma. Les personnages de Ben et Rachel sont attachants et leur alchimie m’a laissé rêveuse…

Je remercie chaleureusement  les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it parce que c'etait nous.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc parce que c'etait nous

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA SOCIETE (Tome 1) QUI DE NOUS DEUX ? de Angela Behelle

9012014

la societe t1

J’ai Lu – 18/09/2013 – 319 pages - 6.50 €

Résumé

Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables : Mickaëlla Valmur est loin d’imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire….

.

LA SOCIETE (Tome 1) QUI DE NOUS DEUX ? de Angela Behelle dans Littérature Erotique Avis-Karine

Mickaëlla Valmur, 27 ans, est professeur de philosophie dans un lycée réputé et très select. Elle vient de perdre son époux d’un cancer et se remet difficilement de ce deuil… Le jour de la rentrée est enfin là, et elle fait la connaissance d’un élève très particulier… Alexis Duivel est en effet très différent de ses camarades. Un corps d’athlète, un visage d’ange et un charisme a couper le souffle ! Il est de plus très intelligent et possède une assurance et un aplomb qui vont déstabiliser la jeune femme. Mickaëlla est bien loin de se douter de l’ascendant qu’Alex aura sur elle et qu’il lui réserve de nombreuses surprises… 

Angela Behelle est une auteure française qui a su me convaincre ! Son roman Qui de nous deux ? est le premier tome de la saga érotique La société. Dans ce premier opus, c’est le couple Mickaëlla-Alex qui occupe le devant de la scène. On commence néanmoins à entrevoir ce qu’est La société et à comprendre son fonctionnement. 

La plume de l’auteure est assurée et va droit au but. Les termes employés sont souvent crus mais je ne les ai pas trouvé vulgaires. Attention, soyons bien clair, Qui de nous deux ? est une romance érotique pour public averti ! Nous ne sommes pas en présence de tendances SM mais plutôt domination, soumission et libertinage je dirai… 

J’ai trouvé la première partie du livre très agréable et très sensuelle. On découvre avec délice, le jeu du chat et de la souris auquel joue Alex et Mickaëlla. La seconde partie néanmoins m’a un petit peu refroidie je dois dire… Pourquoi ? Et bien j’ai trouvé certaines scènes légèrement choquantes. Je ne parle pas des scènes de sexe qui sont explicites dès le début du livre mais qui reste voluptueuses. Non je parle plutôt de certains comportements des personnages et de situations (notamment la dernière du livre que j’ai trouvé un peu trop déplacée…). Je ne peux pas en dire plus au risque de spoiler l’histoire. 

En bref, Qui de nous deux ? est une romance érotique très audacieuse. Si la fin du livre était resté dans le ton du début de l’histoire, j’aurai eu un coup de cœur c’est certain !

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait confiance en m’offrant ce SP.

 

post-it qui de nous deux.

 

.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




CRUELLES de Cat Clarke

19072013

CRUELLES de Cat Clarke dans Young Adult... 9782221134092fs

Robert Laffont – 06/06/2013 – 419 pages - 17.90 €

Résumé

Alice King ne s’attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements. Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l’associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d’humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu’il est grand temps de donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier. Va alors se mettre en marche une succession d’événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d’amitiés troubles…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Alice King, 16 ans, se retrouve malgré elle en voyage scolaire avec sa classe en Ecosse. Elle se retrouve à partager sa chambre avec Cass, sa meilleure amie, Polly la timide, Rae l’émo et Tara la populaire garce du lycée. Les tensions sont évidemment présentes. Après une ultime humiliation infligée par Tara, Polly et Cass décident de se venger. Malheureusement, leur petit plan préparé avec soin ne va pas se dérouler comme prévu…

J’ai lu il y a quelques mois Confusion de Cat Clarke, et je dois dire que j’ai eu un véritable coup de cœur. Je ne m’attendais pas du tout à cela… L’auteure m’a prise de cours et j’ai adoré ça ! Dans Cruelles on retrouve le style de l’auteur mais le contexte est très différent.

Cruelles c’est l’histoire d’un drame qui n’aurai jamais du arriver. Cat Clarke nous montre habilement que personne n’est à l’abri qu’une telle chose arrive. Nous sommes en présence d’adolescents mal dans leur peau, timides, complexés, mais surtout persécutés par d’autres adolescents, qui eux sont populaires. Vient ensuite «l’effet de meute» qui associé à des rancœurs et à des envies de vengeance, peuvent conduire à un véritable drame…

La couverture de ce livre me plait. Associée au titre Cruelles, je la trouve très accrocheuse.

Au niveau des personnages, j’en ai apprécié plusieurs. Tout d’abord Alice et sa relation complice avec son père qui est veuf désormais. Hormis Rae, c’est elle qui a le plus ressenti le sentiment de culpabilité je pense. Malgré les circonstances, je la trouve droite et honnête. C’est sans doute pour cela qu’elle se sent si coupable et honteuse de mentir aux gens qu’elle aime. J’ai également beaucoup aimé Tara. Son personnage est bien développé, et on comprends qu’avant d’être «la reine du lycée» elle était elle-même timide, mal dans sa peau et rejetée par les autres. Son changement d’apparence et de comportement est une conséquence de son passé douloureux. Enfin, il y a Jack, le petit frère de Tara et également petit ami d’Alice. J’ai aimé sa sincérité, sa pureté et l’amour qu’il porte à sa sœur.

Si je devrais résumer mon ressenti en quelques mots et bien je dirai que Cruelles est un livre Young adult intéressant qui traite du mal être des adolescents, du sentiment de culpabilité, et des drames qui peuvent vite arriver lorsque de nombreuses conditions néfastes sont réunies. J’ai été un peu déçue par la fin qui clos l’histoire un peu trop vite à mon gout. J’aurai aimé savoir ce qu’il advient de notre héroïne et de ses «amies», et quelles seront les conséquences pour elles.

Je remercie les éditions Robert Laffont de m’avoir fait bénéficier de ce titre, dans le cadre d’un partenariat.

 post-it1 dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




BALANCE DANS LES CORDES de Jérémie Guez

13052013

BALANCE DANS LES CORDES de Jérémie Guez dans Thriller/Polar/Suspens... 9782290054352fs

J’ai Lu – 13/03/2013 – 188 pages – 5.60 €

Résumé

Tony est un jeune boxeur. Garçon sans histoires, il consacre sa vie au sport, prépare son premier combat pro et se tient à l’écart des trafics qui rythment la vie de sa cité. Mais il doit composer avec une mère à problèmes, qui se laisse entretenir par des voyous. Tout dérape lorsque l’un d’entre eux la bat et l’envoie à l’hôpital. Tony décide de faire appel à Miguel, le caïd de la ville, pour étancher sa soif de vengeance. Dans ce milieu, rien n’est jamais gratuit. La faveur demandée a un prix, celui du sang.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Tony est un jeune homme qui vit seul avec sa mère dans une cité de la banlieue parisienne. Sa clé pour s’en sortir : la boxe ! Tombé dedans à l’adolescence, c’est devenu toute sa vie. En passe de devenir un boxeur professionnel, Tony voit sa vie basculer, le jour ou sa mère se fait tabasser par un malfrat. Dès lors, il n’aura plus qu’une idée en tête : se venger ! C’est le début de la descente aux enfers… 

J’ai trouvé ce petit thriller très agréable à lire. Il se lit vite d’ailleurs car il fait moins de 200 pages. L’écriture de Jérémie Guez est fluide mais rythmée. Il va droit au but et ne nous assomme pas de blabla inutile. Il nous dépeint un Paris (et sa banlieue) sombre, corrompu et plutôt malsain… 

Le personnage principal de Balancé dans les cordes est donc Tony. C’est un jeune homme attachant. Il vit seul avec sa mère qui se livre à la prostitution, et ignore qui est son père… Il a une grande force de caractère. Cela lui a permis de toujours se tenir éloigner de la délinquance et des délits qui s’y rattachent. Son oncle, qui a un peu joué le rôle de père toute sa vie, est un être bourru. Leur relation «amour/haine» est assez ambigüe mais facile à comprendre. 

La fin, que puis-je en dire…? Et bien je ne m’y attendais pas du tout, mais je trouve qu’elle est digne d’un grand thriller cinématographique ! 

A 24 ans, Jérémie Guez est un auteur français prometteur. Il signe ici son deuxième roman (également auteur de Paris la nuit sorti en 2012) qui a remporté le Prix Sang d’encre des lycéens 2012 et qui a été demi-finaliste du Prix SNCF polar 2013

Balancé dans les cordes est un thriller que j’ai su apprécier malgré sa noirceur… J’ai entendu dire qu’il allait être adapté au cinéma. J’ai hâte de voir ce que cela va donner, et qui sera choisi pour incarner Tony le boxeur…

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait découvrir ce livre dans le cadre d’un partenariat.

post-it dans Thriller/Polar/Suspens....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FIFTY SHADE (Tome 1) CINQUANTE NUANCES DE GREY (Version Audio) de E.L. James

15032013

FIFTY SHADE (Tome 1) CINQUANTE NUANCES DE GREY (Version Audio) de E.L. James dans Littérature Erotique liv500014

Audiolib – 21/11/2012 – 16h30 – 19.90 €

Résumé

Quand Anastasia Steele, 21 ans, rencontre Christian Grey, jeune patron d’une multinationale, elle tombe sous le charme. Mais pensant lui avoir été indifférente, elle cherche à l’oublier. Pourtant, quelques temps plus tard, celui-ci l’invite à dîner en tête à tête. Ana découvrira peu à peu la part d’ombre de cet homme, consumé par le désir de tout contrôler. Confrontée aux fantasmes de possession, entre autre, de Christian Grey, Ana se met à ressentir des désirs de soumission ignorés jusqu’alors. La romance se métamorphose en un roman volcanique, évoquant les fantasmes féminins et masculins les plus enfouis…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Et bien voilà, ça y est, j’ai enfin lu la fameuse trilogie «Fifty shades of Grey» qui fait tellement parler d’elle en ce moment ! Pour celles et ceux qui vivent sur une autre planète et qui seraient passé à côté, voici un petit résumé : Cinquante nuances de Grey est une romance érotique. Anastasia Steele est une jeune femme qui suit encore des études. Un jour, lors d’une interview pour le journal du lycée, elle rencontre le fameux Christian Grey. Cet apollon d’à peine une trentaine d’années, est à la tête d’un véritable empire. Conscient de sa beauté et de son charme, Christian va tout mettre en œuvre pour attirer Ana dans ses filets. La fraicheur et la spontanéité de la jeune femme l’ont séduit. Immédiatement flattée par les avances du bellâtre, Ana ne sait pas du tout dans quoi elle s’embarque… En effet, Christian a un passé trouble et un penchant non négligeable pour le sexe SM… 

L’écriture de E.L. James est à la première personne du singulier. C’est Anastisia qui raconte l’histoire de son point de vue à elle. J’ai trouvé cette narration bien détaillée, claire et agréable. Seul point négatif au niveau du style, ce sont les grossièretés dans les pensées/dialogues d’Ana qui reviennent un peu trop souvent à mon goût.

La couverture de l’ouvrage est sobre et représente la fameuse cravate dont Christian Grey se sert à plusieurs reprises pour entraver les poignets d’Ana. Le titre «50 nuance de Grey» est un rappel des 50 nuances de folies dont  l’homme d’affaire parle à Ana, et qui d’après lui le caractérisent. 

L’histoire est simple mais addictive. Il ne s’agit pas uniquement de littérature érotique car la romance entre Christian et Ana, ainsi que la construction de leurs personnages ont une réelle importance dans le récit. C’est plaisant sans tomber dans le gnangnan. Les personnages sont intéressants. Je préfère celui de Christian car il est plus complexe. Les blessures qu’il a enfoui au plus profond de lui même le rendent tantôt sauvage, tantôt mélancolique… Son côté sombre m’intrigue beaucoup et j’ai hâte d’en découvrir plus. Anastasia quand à elle m’a légèrement agacée. Je n’aime pas son coté blanche colombe. Je la trouve un peu trop naïve et malléable. J’espère qu’elle saura s’affirmer par la suite. Au niveau de l’érotisme, même si le penchant pour le sado masochisme de Christian est bien présent, ça reste quand même assez soft (peut être cela se corsera-t-il dans les tomes suivants ?). Ne vous attendez pas à être choqué en lisant ce premier opus, même si ça reste de la lecture pour adulte bien sur. 

En conclusion, Fifty shades of Grey est une romance érotique très agréable. J’ai eu la chance de le découvrir en version audio des éditions Audiolib. La narration faite par Séverine Cayron colle parfaitement au personnage d’Ana. J’ai beaucoup aimé ! Si vous aimez ce genre littéraire, je vous conseille bien évidement cette saga.

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cardre d’un partenariat.

 

post-it4 dans Livres Audio.

.

livres-audio

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ZOMBIES DON’T CRY de Rusty Fischer

8032013

ZOMBIES DON'T CRY de Rusty Fischer dans SF/Fantasy/Horreur... zombiesdontcry_lg

J’ai Lu – 13/02/2013 – 317 pages – 14.50 €

Résumé

« Je m’appelle Maddy et je suis une jeune fille comme les autres (si l’on oublie le fait que j’aime bien zoner dans les cimetières) : je vais au lycée comme tout le monde, j’ai une meilleure amie comme tout le monde, et oui, comme la plupart des filles j’aimerais beaucoup que Stamp – le nouveau – m’invite à sortir. Notre premier rencard a comme qui dirait été « électrique” puisque j’ai
été frappée par la foudre. À mon réveil, plus de battements de coeur, plus de respiration. On dirait bien que je suis devenue… un zombie ! »
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

J’ai été tentée de lire ce livre car j’aime beaucoup les histoires de zombies. Ici le résumé était séduisant et la couverture m’a tout de suite attirée. Tout d’abord le titre «Zombies don’t cry» a fait mouche. Et puis cette couverture pratiquement toute noire avec uniquement le regard sombre et mystérieux d’une jeune femme… Je l’avoue, j’ai plongé direct !

Maddy est une adolescente sans histoires. Un soir, elle décide de faire le mur (chose très rare dans son cas !) pour rejoindre un garçon qui lui plait beaucoup. Un violent orage éclate, et Maddy se retrouve foudroyée sur le chemin qu’elle empruntait. Quelle n’est pas sa stupeur lorsqu’elle se réveille quelques heures plus tard, et qu’elle réalise qu’elle est toujours en vie… Toujours en vie certes, mais avec une horrible brulure au sommet du crane, un corps tout froid, et… un cœur qui ne bat plus !

L’auteur Rusty Fischer a une écriture simple mais dynamique. Sa vision des zombies est originale. Ici ils vivent au sein de notre société et se fondent dans la masse. On devient zombie suite à une mort violente par électrocution. Hormis les différences physiques (peau blême, cernes violacées…), ces «gentils» zombies ne sont pas une menace pour la population, qui ignore d’ailleurs tout de leurs existences. Seul fait qui peut les trahir, c’est que désormais leur régime alimentaire se compose uniquement de cervelles… (d’animaux bien sur !) Par contre, une autre race de zombies rode : les Serks, qui eux se nourrissent exclusivement de chair fraiche…

J’ai bien aimé l’univers dépeint par l’auteur mais j’avoue ne pas avoir eu le grand frisson… Ca reste très Young adult, très gentillet je trouve (même si il y a beaucoup de morts). Je n’ai pas été autant prise que par d’autres romans du genre qui eux m’avaient fait frémir (La foret des damnés, Rivage mortel, Apocalypse zombie…).

Je dirai donc que «Zombies don’t cry» est un roman sur le monde des zombies assez sympa, qui a pour cadre la société d’aujourd’hui. Ca reste assez jeunesse, donc si vous êtes à la recherche d’une lecture adulte ou plutôt exigeante, passez votre chemin. Sinon, vous apprécierez sans aucun doute  Maddy et sa quête d’avoir un semblant de vie normale, malgré le fait qu’elle soit une toute jeune zombie…

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir accordé leur confiance dans le cadre d’un partenariat.

post-it1 dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LYCEE OUT de Claire Loup

7092012

LYCEE OUT de Claire Loup dans Young Adult... couv29419813

Editions France Loisirs – 02/09/2010 – 348 pages – 12.00 €

Résumé

Que faire quand on a un petit ami qui a le mauvais goût de vous quitter en expédiant une carte postale sans même la glisser dans une enveloppe? Pleurer? Ce n’est pas le genre d’Emma. Se venger, sûrement, d’autant qu’il est davantage question d’amour-propre que de grands sentiments. Et la vengeance d’Emma est somptueuse, imaginative, inattendue. L’amoureuse délaissée devient une redoutable combattante, une  » Napoléonnienne de l’amour « , comme elle se surnomme elle-même. Le seul détail que la brillante stratège a négligé, c’est qu’elle attirerait l’attention d’un garçon inconnu qui lui donnerait la réplique en se dissimulant sous le pseudo de Don Juan.     

.

Avis-Karine dans Young Adult...

Emma est une jeune fille comme les autres (enfin, surtout en apparence…). Le lycée, le bac à la fin de l’année, les amis, un petit copain… Puis un jour, tout s’écroule ! Elle se fait larguer… par carte postale ! Et pour la cruche du lycée en plus !! Quel goujat ferai une chose pareille ?! Bien décidée à ne pas se laisser faire, Emma se venge en adoptant l’identité secrète de la Napoléonienne de l’Amour. Son personnage, à la répartie cinglante, va attirer l’attention de Benjamin, un beau jeune homme un brin marginal… Pour l’approcher et découvrir qui se cache derrière le surnom de Napoléonienne, Benjamin se fera passer pour un certain Dom Juan… Dès lors, le jeu du chat et de la souris peut commencer… 

J’avais « Lycée out » dans ma PAL depuis de longs mois. Si j’avais su que je passerai un si bon moment, je l’en aurai sorti bien avant c’est sur ! 

L’écriture de Claire Loup est agréable, simple et drôle à la fois. Ses personnages sont amusants et attachants, et se son averés plus profonds que ce que je pensais… Emma est loin d’être une adolescente classique. Un brin fofolle, elle n’a pas sa langue dans sa poche. Elle laisse s’exprimer sa touche de folie et de cynisme à travers la plume de la Napoléonienne. Benjamin quand à lui est un écorché vif. La vie ne l’a pas épargné… A fleur de peau au début du livre et un brin autodestructeur, on le voit évoluer et s’améliorer au fil des pages. 

Ce que j’ai préféré dans ce livre, c’est leur histoire bien sur. Leur correspondance, leurs petits jeux, leur je t’aime moi non plus… Je les ai trouvé très touchants ! Mais ce que j’ai préféré par-dessus tout, c’est le final : 3 petites phrases qui m’ont scotché le sourire aux lèvres !! 

En conclusion, si vous aussi vous cherchez une lecture fraiche, drole et distrayante à la fois, le tout saupoudré d’une pointe de cynisme ET de romantisme, alors n’hésitez plus, lisez « Lycée out » !

post-it1

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




NIGHT SCHOOL (Tome 1) de C.J. Daugherty

25052012

NIGHT SCHOOL (Tome 1) de C.J. Daugherty dans Thriller/Polar/Suspens... night-10

Robert Laffont (Collection R) – 10/05/2012 – 467 pages – 17.90 €

Résumé

Tout l’univers d’Allie Sheridan menace de s’effondrer. Elle déteste son lycée. Son grand frère a fugué. Et elle vient de se faire arrêter par la police pour vandalisme. Une fois de plus. C’en est trop pour ses parents qui décident de l’envoyer loin de Londres et de ses mauvaises fréquentations, dans un internat perdu dans la campagne et au règlement quasi militaire. Avec son architecture gothique et son personnel en livrée, l’école privée Cimmeria semble tout droit sortie d’une autre époque. On y travaille dur. Ni les ordinateurs ni les téléphones portables n’y sont autorisés. L’établissement est fréquenté par un curieux mélange de surdoués, de rebelles et de fils de millionnaires. Mais, contre toute attente, Allie s’y plaît. Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser… Peu après son arrivée, cependant, des événements étranges commencent à se produire : Allie est attaquée dans le parc, des élèves inscrits à la très secrète et très fermée « Night School », dont les activités demeurent un mystère pour qui n’en fait pas partie, rentrent blessés de leurs activités. Pire, le soir du bal, une camarade est assassinée de façon horrible… Allie prend alors conscience qu’il se joue à Cimmeria des choses beaucoup plus obscures que ce qu’on veut bien lui révéler. Ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets. Cernée par les mensonges et le danger, Allie devra rapidement choisir à qui se fier.
.

avis.png

Night School c’est l’histoire d’Allie Sheridan, une jeune fille rebelle, que ses parents envoient en pension à Cimmeria, qui est une école privée très stricte. Passé les premiers jours et après avoir surmonté ses aprioris, Allie finit par aimer cet endroit si particulier et par se faire des amis. Elle va même se rendre compte que tout n’est pas aussi calme qu’elle le pensait à Cimmeria ! 

Alors que dire de ce livre… Et bien, j’ai passé un excellent moment en compagnie d’Allie et de ses amis. L’écriture de C.J. Daugherty est simple et très accessible. Elle a su créer un univers autour de l’école de Cimmeria très intéressant, en mélangeant le gothique avec le classique, le sombre avec la lumière. J’ai eu le sentiment que ce lieu si singulier et unique, peut être à la fois attractif et effrayant ! 

Au niveau des personnages, j’ai bien aimé l’héroïne Allie. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds mais en même temps, elle est simple et gentille. La disparition de son frère l’a fragilisée et l’a en même temps rendue plus forte. J’ai aussi beaucoup apprécié le personnage de Carter (très énigmatique, j’adore !) et celui de Rachel. L’auteure a également réussi à développer tout une galerie de personnages secondaires très intéressants (Sylvain, Jo, Lucas, Isabelle…). 

Night School est un titre Young adult qui penche plutôt dans la catégorie des thrillers… En effet, il y a de l’action, du suspens, des énigmes… mais également de la romance sur fond de triangle amoureux. Sincèrement, je ne m’attendais pas du tout à cela, car j’étais persuadé que cette école nous cachait des éléments surnaturels et après lecture de ce 1er opus, je dirai que non, pas du tout !

Cela n’enlève rien au plaisir que j’ai eu avec lecture. Sachez néanmoins qu’il faut s’armer de patience pour savoir de quoi il retourne réellement, et même à la fin du livre, beaucoup de questions restent sans réponses… Pour les avoir, il faudra attendre la sortie du tome 2 qui aura lieu début 2013. Je me languis !

Merci beaucoup aux éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de découvrir ce livre et cette auteure.

post-it4 dans Young Adult...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ANGEL (Tome 1) de L.A. Weatherly

15032012

ANGEL (Tome 1) de L.A. Weatherly dans SF/Fantasy/Horreur... angel

Gallimard Jeunesse – 27/10/2011 - 500 pages – 19 €

Résumé

Willow sait qu’elle est différente des autres filles de son âge, et pas seulement parce qu’elle aime réparer les voitures. Willow a un don. Depuis sa naissance, elle peut voir l’avenir des gens et lire leurs pensées les plus intimes. Mais elle ignore d’où lui vient cet étrange pouvoir… Alex connaît son secret. Il parcourt le monde pour éliminer les anges. Et il a reçu l’ordre de supprimer Willow. Un contrat comme les autres. Alors pourquoi son coeur bat-il à cent à l’heure ? Découvrez la face cachée des anges ! Entre romance paranormale et road-movie, le premier tome d’une trilogie magnétique.         

.

avis.png

Dès sa sortie, j’ai remarqué cet ouvrage grâce à sa couverture. Cette jeune fille mystérieuse… des ailes d’anges en arrière plan… de jolies couleurs… Bref, un savoureux mélange qui attire forcément l’œil et attise la curiosité.

« Angel » c’est l’histoire de Willow, une adolescente différente des autres filles de son âge. Elle possède le don de voir l’avenir des gens en prenant leur main. Un jour, en lisant l’avenir d’une autre lycéenne, Willow se rend compte que les anges existent vraiment et que cette jeune fille court un grand danger ! Sa vie en sera changée à jamais… Et puis, il y a également Alex, 17 ans qui a été initié depuis sa plus tendre enfance à tuer des anges. Un jour sa route croise celle de Willow et dès lors, il va devoir faire un choix..!

J’ai trouvé le style de L.A. Weatherly simple et agréable à lire. Sa plume est fluide et très accessible, ce qui est l’idéal pour une lecture Young adult !

Angel est le premier tome d’une trilogie basée sur une romance tintée de fantastique. Elle concerne également l’invasion des anges sur Terre, et le combat de quelques « tueurs d’anges » pour les détruire. J’ai beaucoup aimé ce premier opus, car il nous présente des personnages forts et attachants (j‘ai très apprécié le duo Willow/Alex), une nouvelle vision des anges (beaucoup moins « lisse » et gentille que ce qu‘on lit habituellement…) mais pas seulement… En effet, ce premier tome rempli très bien son rôle de mise en place de l‘intrigue, mais il contient également beaucoup d’action ! Sur fond de course poursuite effrénée, l’auteure ne nous laisse aucun répit ! 

Pour conclure, j’ai vraiment passé un très agréable moment avec ce livre, et je lirais avec grand plaisir la suite des aventures d’Alex et Willow. Leur histoire est haletante, ce qui fait que j’ai avalé ce bon gros pavé de 528 pages en 3-4 jours à peine ! 

Pour ceux qui l’ont déjà lu, le Tome 2 « Angel Fire » sortira au printemps et le Tome 3 « Angel Fever » à l’automne prochain. En attendant, vous pouvez voir le trailer de ce livre sur le site www.angelfever.com

Un grand merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat !

post-it3 dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LE BAISER DE L’ANGE (Tome 1) L’ACCIDENT de Elizabeth Chandler

23012012

LE BAISER DE L'ANGE (Tome 1) L'ACCIDENT de Elizabeth Chandler dans SF/Fantasy/Horreur... baiser1

Black Moon – 17/03/2010 – 320 pages – 14 €

Résumé

Ivy adore les anges. Elle collectionne les petites statuettes qui les représentent et croit profondément qu’ils l’accompagnent dans les moments difficiles de sa vie. Surtout depuis que sa mère s’est remariée. Avec le père de Gregory, ce garçon étrange qui met Ivy mal à l’aise. Heureusement, Tristan, le jeune homme le plus adulé du lycée est fou amoureux d’elle. Ivy partage ses sentiments, et le bonheur lui paraît de nouveau accessible. Mais bientôt, le destin les frappe violemment.

.

avis.png

J’ai toujours trouvé les couvertures de cette saga très belles. Elles ont un coté doux et intriguant à la fois. C’est-ce qui m’a attiré…

Le Baiser de l’Ange est un roman Young adult qui a pour thème principal l’Amour mais également la vie après la mort… Au début du livre, tout commence par une très jolie histoire d’amour. Les émois des premiers rendez-vous, le premier baiser, l’amour qui s’épanouie… puis d’un coup, c’est l’accident ! Et là, tout bascule…! Je ne m’y attendais vraiment pas… 

L’écriture d’Elizabeth Chandler est simple et très accessible. Son histoire est intéressante, et ses personnages attachants. J’ai beaucoup aimé les traits de caractère d’Ivy et de Tristan aussi. Ma lecture a été très agréable. 

Ce premier tome sert en quelque sorte d’introduction à cette saga. L’auteure nous présente les personnages, mets en place l’intrigue… et nous offre en conclusion de ce premier opus, une révélation (dont on se doute au fil du livre), mais qui du coup nous promet un 2ème tome bien différent, plus axé sur le côté suspens et action ! Etant donné qu’il est déjà dans ma PAL, je ne vais pas tarder à le lire je pense !!

post-it4 dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements