• Accueil
  • > Recherche : littérature moderne amour

SEPT ANS DE DESIR de Sylvia Day

10022014

7 ans de desir

J’ai Lu – 06/11/2013 – 379 pages - 14 €

Résumé

Un soir qu’elle se promène dans le parc, Jessica Sheffield surprend les ébats d’Alistair Caulfield et de lady Trent. Embusquée dans la pénombre, elle observe la scène avec un mélange d’embarras et de fascination. Alistair l’aperçoit. Ils échangent un long regard. Entre ces deux mal-aimés, le désir est immédiat. Sept ans s’écouleront avant qu’ils puissent l’assouvir.. 

.

SEPT ANS DE DESIR de Sylvia Day dans Littérature Erotique Avis-Karine

Attention, risque de spoilers ! 

Jessica Sheffield est une sublime blonde aux yeux gris. Elle va épouser Benedict Sinclair, qui est un beau jeune homme mais également un beau parti. La veille de ses noces, elle surprend par hasard le troublant Alistair Caulfield, en fâcheuse posture. Point déstabilisé, le séducteur lui lance un regard brulant tout en continuant à besogner sa partenaire. Jessica n’en revient pas d’un tel aplomb ! Pire, cette scène obscène ne l’a pas répudié, bien au contraire… 

Sept ans de désir est un roman de littérature érotique mais un roman historique aussi. Il n’y a pas de précision sur la date exacte de l’histoire, mais je pense que nous sommes fin 19ème, début du 20ème siècle… Les femmes sont vêtues de corsets et robes à froufrous, les hommes dirigent de grosses exploitations avec esclaves, les voitures avec chevaux sont le seul moyen transport… 

J’ai fait connaissance avec la plume de Sylvia Day en lisant la trilogie Crossfire, qui est également de la littérature érotique, mais moderne. J’avoue avoir préférée cette précédente saga à ce titre-ci. Non pour le côté contemporain de l’histoire, car j’ai trouvé l’idée de mêler érotisme et temps anciens très agréable, mais plus pour les personnages. Jessica et Alistair ont de la prestance et du caractère, mais leur histoire est un peu plate… Je m’attendais à plus de «relief», à plus de passion… Certes, ils restent sept ans à se désirer sans quasiment se voir, mais au bout du compte je n’ai pas trouvé Jessica très farouche. Céder au bellâtre de service au bout d’une semaine, alors qu’elle est veuve est peu probable à mon avis… Tout va ensuite trop vite ! Il n’y a pas de conquête, tout est acquis tout de suite (le corps, le cœur, le mariage…), ce qui est dommage en ce qui me concerne. Cela aurai rajouté du piquant à l’histoire… 

Ensuite j’ai trouvé les scènes érotiques plutôt tièdes. Attention, ça reste agréable et nous sommes bien dans le domaine de l’érotisme mais il n’y a rien de révolutionnaire non plus… Pas de quoi nous mettre le feu aux joues donc… 

Enfin, point positif, j’ai bien aimé suivre en parallèle la vie de Hester la sœur cadette de Jessica, et ses amours. C’est un petit plus, mais qui malheureusement n’aura pas suffi pour moi, pour faire de ce roman un coup de cœur…

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

 

post-it 7 ans de desir.

 

Du même auteur :

devoil13-204x300 97822910-204x300 9782290069813fs-206x300

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DUBLIN STREET de Samantha Young

8122013

dublin street

J’ai Lu – 10/07/2013 – 412 pages - 13 €

Résumé

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d’Edimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d’amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche… Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclats son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s’installer en Ecosse. la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait resurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise…

.    

pcc dans Littérature Classique.

DUBLIN STREET de Samantha Young dans Littérature Erotique Avis-Karine

Joss Butler, orpheline à l’âge de 14 ans, s’installe dans un très bel appartement à Edimbourg, sur Dublin street. Très vite, elle s’entend à merveille avec sa colocataire Ellie et fait la rencontre de son frère… Braden Carmichael est un très bel homme et a énormément de charisme. Joss décide de se tenir le plus loin possible de lui, mais leur attraction mutuelle va venir à bout de sa raison…

J’avoue avoir été charmée par cette histoire et par ses personnages. Dublin street est une romance érotique moderne. Ici, point de SM (c’est la mode en ce moment) ou de vulgarité ! Les scènes érotiques sont hot mais restent toujours dans la sensualité et en harmonie avec le récit.

L’écriture de Samantha Young est addictive, simple et moderne. Son gros point fort à mon avis, ce sont ses personnages. Ils ont tous un caractère bien trempé et j’adore ça ! Le personnage principal est féminin, il s’agit de Joss. Cette jeune femme est forte et fragile à la fois. Le drame familial qu’elle a subit dans sa jeunesse lui a laissé de profondes blessures encore à vif. Ayant peur de souffrir à nouveau, elle refuse de s’attacher à qui que se soit. C’est sa manière à elle de se protéger. Braden remet donc en question son système d’autodéfense… Ténébreux et charismatique, il est le genre de mâle que l’on rêve toutes de croiser un jour. Fort, doux et sensible à la fois, il n’hésite pas à mettre de côté son machisme pour être à l’écoute de sa belle.

J’ai trouvé que les personnages secondaires étaient également bien construits. On suit en parallèle Ellie, la colocataire de Joss, et son histoire d’amour avec Adam, le meilleur ami de Braden. On en apprend également beaucoup sur leur famille ou sur Rihan la meilleure amie de Joss.

Que dire de plus ? Personnellement j’ai eu le coup de cœur pour cette romance érotique très sensuelle. L’émotion est au rendez-vous à de nombreuses reprises. Certains passages sont très chauds, sans être crus. Que des bons points ! En plus il s’agit d’un one shot, cela change de toutes les romances à rallonge que l’on trouve en ce moment… Fan de littérature érotique et de romance, je vous recommande donc chaleureusement Dublin street !

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait confiance en m’offrant ce SP.

 

post-it dublin street.

 

.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




UNE GUITARE POUR DEUX de Mary Amato

15102013

UNE GUITARE POUR DEUX de Mary Amato dans Young Adult... 9782092545409fs

Nathan - 23/05/2013 – 245 pages – 14.50 €

Résumé

Impossible de vivre sans guitare. C’est ce que pense Tripp quand sa mère lui confisque son instrument. Sa seule solution répéter un midi sur deux, dans la salle B, avec une vieille guitare. Lyla, consciencieuse violoncelliste, occupe la salle les autres jours. Ces deux-là commencent par se détester par petits mots interposés. Mais bientôt, les échanges virent aux confidences et une tout autre relation s’installe entre eux…   

.

pcc dans Littérature Classique.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Tripp et Lyla sont deux adolescents que tout oppose. Lyla est une violoncelliste hors pair. Très douée en classe, c’est une «petite fille sage» et comme Tripp aime la surnommer : madame parfaite. Tripp quand à lui est un guitariste passionné. Brouillon, un brin rebelle, il n’aime pas l’école. Ce sont deux contraires et pourtant… Pourtant le courant passe entre eux et même très bien ! A part quelques accrochages à leur rencontre, ils réalisent très vite qu’ils sont sur la même longueur d’ondes, qu’ils ont les même blessures… Que leurs âmes vibrent sur le même tempo… 

Allons droit au but : j’ai adoré Une guitare pour deux ! Vraiment ! J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman qui est frais et profond à la fois, qui m’a fait sourire mais m’a ému aussi… 

Une guitare pour deux est un roman Young adult très agréable à lire. La plume de Mary Amato est tantôt drôle et légère, tantôt fine et délicate. Elle nous dépeint avec délicatesse la relation entre deux jeunes personnes très différentes et pourtant très semblables. De cette rencontre va naitre une amitié, qui peu à peu va se transformer en véritable complicité amoureuse. 

La double narration nous permet d’alterner les points de vue de Tripp et de Lyla. Cet ouvrage est très moderne puisqu’il ne se présente pas comme un simple roman. On retrouve les petits mots que s’échangent nos deux personnages, leurs mails, leurs textos, leurs devoirs notés… et bien d’autre chose encore ! 

Ce livre nous raconte une très jolie histoire mais il fait également la part belle à la musique. Elle est omniprésente tout au long du récit. Les brouillons des paroles, que Tripp et Lyla rédigent ensemble, sont présents, et en fin d’ouvrage, on peut trouver toutes les paroles définitives de leurs chansons ainsi que les partitions correspondantes. J’ai trouvé cela vraiment ludique et très sympa ! 

Autre petit bonus : un flashcode est intégré au livre et nous permet d’écouter toutes les chansons de nos deux musiciens en herbe durant notre lecture. 

Pour conclure, Une guitare pour deux a été pour moi une très belle découverte et un joli coup de cœur ! Tous les ingrédients que j’affectionne sont présents : de l’émotion, des blessures, de la délicatesse, de l’humour, de l’amour aussi… Bref, je vous le recommande !!

Merci beaucoup aux éditions Nathan pour m’avoir fait découvrir ce livre.

post-it1 dans Young Adult...

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements