• Accueil
  • > Recherche : dis personne résumé

SIX ANS DEJA (Version Audio) de Harlan Coben

17052014

six ans deja

Audiolib – 19/03/2014 - 8h49 – 21.90 €

Résumé

Six ans ont passé depuis que Jake a vu Natalie, la femme de sa vie, en épouser un autre. Six ans à lutter contre lui-même pour tenir sa promesse de ne pas chercher à la revoir. Et puis un jour, une nécro : Natalie est veuve. Et soudain, l’espoir renaît. Mais aux funérailles, c’est une parfaite inconnue qui apparaît. Où est Natalie ? Pourquoi s’est-elle évaporée six ans plus tôt ? Jusqu’où lui a-t-elle menti ? Déterminé à retrouver celle qui lui a brisé le coeur, Jake va devenir la proie d’une machination assassine. Et découvrir qu’en amour, il est des vérités qui tuent…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Jake et Natalie ont eu le coup de foudre dès leur rencontre… Mais cette idylle s’est brusquement arrêtée le jour où Natalie a quitté Jake pour épouser un autre homme. 6 ans plus tard, Jake n’a toujours pas réussi à oublier celle qui lui faisait palpiter le cœur… Alors, lorsqu’il tombe par hasard sur l’avis de décès de son rival, il décide de soutenir Natalie, en se rendant aux funérailles. Mais là, stupeur, la veuve à côté du cercueil n’est pas Natalie… 

Encore un très bon roman du célèbre Harlan Coben. De fils en aiguilles, ce maitre du suspens réussi à nous amener là où il l’a décidé ! Suspens, questions sans réponses, faux semblants, double jeux… Autant d’éléments qui font de Six ans déjà un très bon thriller. 

Alors certes, il n’est pas sans rappeler un des tout premiers polars de Monsieur Coben, à savoir Ne le dis à personne. Il n’empêche que j’ai passé un très bon moment en lisant Six ans déjà. 

J’ai trouvé Jake, le personnage principal, bien construit. Meurtri d’avoir été rejeté par de l’amour de sa vie, il se pose mille et une questions lorsqu’il réalise que Natalie a en fait disparu… Je l’ai trouvé attachant dans sa quête, et courageux. 

J’ai eu la chance de découvrir Six ans déjà en version audio des éditions Audiolib. La narration est brillement effectuée par Arnaud Romain qui est auteur, comédien et chanteur. 

Pour conclure, Six ans déjà est un très bon thriller qui mêle suspens, trame sinueuse et histoire d’amour. Un très bon cocktail !

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it six ans deja.

.

SIX ANS DEJA (Version Audio) de Harlan Coben dans Livres Audio livres-audio

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




BEAUTIFUL DISASTER de Jamie McGuire

16042014

beautiful disaster

J’ai Lu – 22/01/2014 - 384 pages – 13 €

Résumé

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Abby est une jeune fille au fort tempérament, qui a fuit une vie et un père qui ont failli la détruire… Dès ses premiers jours dans sa nouvelle vie, elle va faire connaissance avec Travis. Ce jeune homme sexy en diable est un habitué des combats clandestins et écume les bars pour sauter sur tout ce qui bouge… L’indifférence et le dédain d’Abby vont le piquer au vif et c’est sur la belle qu’il va jeter son dévolu… Réussira-t-elle à lui résister encore longtemps ? 

Beautiful disaster est un titre de new-adult, même s’il reste assez soft niveaux scènes hot. C’est une jolie romance, un brin compliquée… 

Abby et Travis sont deux personnes au passé difficile. Travis a perdu sa mère quand il était enfant, et cela a toujours été une blessure pour lui. Beau comme un dieux, il est habitué à ce que toutes les femmes tombent en pamoison devant lui. Il en devient insensible et odieux d’ailleurs… C’est pourquoi le mépris d’Abby à son égard le touche autant. Bien que dragueur, bagarreur et très très impulsif, Travis reste une belle personne. 

Abby quand à elle, a pour père un joueur de poker invétéré, qui n’a plus aucun scrupule… Elle l’a fuit lui, ses dettes de jeux et ses mauvaises fréquentations pour essayer de se construire une nouvelle vie. Elle a un caractère bien trempé mais est très sensible au fond d’elle. C’est une écorchée vive qui a du mal à baisser sa garde et à faire confiance… 

L’écriture de Jamie McGuire est fluide et facile à lire. Le récit de Beautiful disaster est à la première personne du singulier, du point de vue d’Abby. J’ai passé un agréable moment livresque mais je n’ai pas eu de coup de cœur non plus… Pourquoi ? Et bien, tout démarre sur les chapeaux de roue, la rencontre de Travis et Abby fait des étincelles. Ca se lit vraiment vite et bien ! Malheureusement, j’ai trouvé la fin du livre redondante… Les éternelles disputes entre nos deux tourtereaux, leur «je t’aime moi non plus», et le fait que Travis s’inquiète toujours pour sa «poulette», ont rendu l’histoire un peu lourde et trainante en longueur… C’est dommage car avec une fin plus rapide, plus percutante, je pense que j’aurai eu un coup de cœur !

Je remercie les éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it beautiful disaster.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




L’ANALPHABETE QUI SAVAIT COMPTER (Version Audio) de Jonas Jonasson

9042014

l'analphabete qui savait compter

Audiolib – 12/02/2014 - 12h40 – 23 €

Résumé

Tout condamnait Nombeko l’analphabète, née dans le ghetto de Soweto en 1960, à une vie anonyme. Mais un accident de voiture et son incroyable facilité à manier les chiffres vont la catapulter dans les hautes sphères de la politique internationale. Elle y croisera de bien singulières personnes, dont un président, un roi, mais aussi une jeune fi lle très en colère et d’étranges jumeaux. Elle se mettra à dos les plus redoutables services secrets de la planète pour fi nalement atterrir dans un camion de pommes de terre au moment où une bombe menacera l’humanité de destruction… Nombeko est bien la digne héritière de son aïeul en littérature, Allan Karlson, « Le Vieux… », dont elle partage le talent pour changer le cours de l’Histoire. Une nouvelle comédie signée Jonasson tirant à bout portant sur les préjugés.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous suivons les aventures de Nombeko, une petite sud africaine analphabète, qui vide des latrines pour survivre. Nous la suivrons au fil de sa vie, du ghetto de Soweto, à sa rencontre avec le roi et le premier ministre de Suède. Des péripéties plutôt drôles et auxquelles on ne s’attend pas… 

Je n’ai pas lu le premier opus de Jonas Jonasson (Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire) mais j’en ai entendu énormément de bien. J’ai donc tenté ma chance avec son nouveau titre : L’analphabète qui savait compter. Alors que dire…? Et bien c’est agréable et plutôt drôle parfois, mais sans plus. Je m’attendais à une histoire désopilante, et j’avoue que je suis un peu déçue… 

L’histoire est originale, on suit cette jeune sud africaine tout au long de sa vie, et c’est vrai qu’il lui arrive des choses vraiment incroyables, mais bon voilà quoi, pas plus… L’écriture de Jonas Jonasson est plaisante et amusante, mais je n’ai pas trouvé le coté hilarant et déjanté dont j’avais entendu parler pour son premier titre. Dommage… 

J’ai eu la chance de découvrir ce titre en version audio des éditions Audiolib. La narration est efficacement effectuée par Maia Baran, qui est comédienne de théâtre et qui réalise des doublages francophones de films. 

En conclusion, L’analphabète qui savait compter est un livre distrayant et plaisant, mais je suis loin d’avoir eu le coup de cœur comme cela a apparemment été le cas pour de nombreux autres lecteurs…

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it l'analphabete qui savait compter.

.

L'ANALPHABETE QUI SAVAIT COMPTER (Version Audio) de Jonas Jonasson dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FELICITY ATCOCK (Tome 1) LES ANGES MORDENT AUSSI de Sophie Jomain

31032014

les anges mordent aussi

J’ai Lu - 15/01/2014 – 318 pages – 6.90 €

Résumé

Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Felicity Atcock est une jeune femme gentille et serviable (peu être un peu trop ?). Un soir elle accepte d’accompagner son amie Daphnée dans une boite de nuit Londonienne, et va malheureusement un peu trop abuser de la boisson. Le lendemain matin, elle se réveille dans une chambre d’hôtel sans aucun souvenir, mais avec une belle morsure de vampire à l’intérieur de sa cuisse. Les ennuis ne font que commencer… 

Ah la la ! Je me suis régalée avec ce livre ! Les anges mordent aussi est le premier tome de la saga de Félicity Atcock. Cette trilogie de bit lit est très riche : il y a des vampires, des démons, des anges, des entre-deux… Toute cette petite marmaille va graviter autour de Félicity. 

L’écriture de Sophie Jomain (auteure française soulignons-le) m’a conquise ! C’est frais, c’est distrayant, c’est marrant : bref de quoi passer un super  moment ! 

Félicity est le genre d’héroïne que j’aime beaucoup : elle est simple et très gentille mais conserve tout de même son petit caractère… Elle est fraiche, pétillante, et assez drôle (plusieurs de ses répliques m’ont bien fait rire d’ailleurs). Au niveau des personnages masculins, on est servi puisque nous avons deux beaux mâle au menu : Terrence le beau, grand et gentil ange (oui oui un ange !) et Stanilas le ténébreux et dangereux «entre-deux» (je vous laisse découvrir ce que peut être un entre-deux dans le livre…). 

En bref, Les anges mordent aussi est le premier tome d’une saga vraiment super ! Je la comparerais un peu à Queen Betsy, version française (même si l’action se déroule en Angleterre…). C’est un bit-lit, il y a de l’hémoglobine, du sexe, de la romance aussi et le tout saupoudré d’un humour désopilant. Personnellement j’adhère à 100% et je compte bien lire les tomes suivants !

Un grand merci aux éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les anges mordent aussi.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FACE CACHEE (Tome 1) DANS LA PEAU de M. Leighton

18032014

dans la peau

Milady – 23/01/2014 – 288 pages – 18.20 €

Résumé

Olivia Townsend est une femme comme les autres, qui se démène à l université dans l espoir de pouvoir un jour aider son père dans ses affaires. Pour financer ses études, elle travaille à l’Hynos Club, le bar géré par le très séduisant Cash  le genre de bad boy qu elle a décidé d éviter comme la peste. C est alors qu elle rencontre le frère jumeau de son patron, Nash, un avocat bien sous tout rapport… accessoirement casé avec sa colocataire. Entre les deux, son coeur balance…. 

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Olivia est une jeune fille un brin timide, mais oh combien sexy. Brune, pulpeuse, pas mal de répartie lorsqu’elle se sent acculée, voilà à quoi elle ressemble… Elle fait la connaissance de deux frères jumeaux : Nash et Cash. Se ressemblant comme deux gouttes d’eau, les deux frères sont d’une beauté à couper le souffle… Ils sont tout de même très différents au niveau du caractère et du tempérament. Nash est avocat, c’est l’épaule solide, celui sur qui on peut compter mais il sort avec Marissa, la cousine d’Olivia… Cash, patron d’une boite de nuit, est quand à lui un tombeur, aucune femme ne lui résiste… Les jumeaux ne sont pas insensibles aux courbes affolantes d’Olivia et sont bien décidés à l’avoir, malgré les barrières que la jeune femme érige autour d’elle ! Lequel des deux réussira t-il a la faire succomber…? 

Dans la peau est un titre qui fait parti d’un nouveau genre littéraire : le New-adult. Il s’agit en fait d’un mélange entre littérature Young adult (pour le côté lecture simple et rapide), romance et littérature érotique. Personnellement j’aime beaucoup ce cocktail. Ca distrait bien, ça émoustille parfois, c’est plus approfondie au niveau des émotions/sentiments que dans certains titres érotique, donc j’adhère à 100% lorsque j’ai envie d’une lecture agréable et sans prises de tête. 

L’écriture de M. Leighton est plaisante et facile à lire. Le texte est bien aéré, ça se lit donc très vite. Les personnages sont très bien pensés. J’ai beaucoup aimé Olivia et «son caractère de feu sous la glace» de même que Nash/Cash, ma préférence allant pour le bad boy… 

Au niveau de la couverture, j’avoue que je ne la trouve pas terrible terrible… La typographie utilisée est belle, mais l’image de fond est franchement moyenne… 

Pour conclure, Dans la peau est un titre de New-adult agréable, avec des personnages piquants comme je les aime ! Il s’agit d’un premier tome, mais je pense qu’il se suffisait à lui-même… La fin arrive un peu comme un cheveux sur la soupe, comme pour rebondir et repartir sur un second tome. On verra bien, je pense tout de même le lire à sa sortie pour me faire ma propre opinion…

Un grand merci aux éditions Milady de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it dans la peau.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




NIGHT SCHOOL (Tome 3) RUPTURE de C.J. Daugherty

28112013

NIGHT SCHOOL (Tome 3) RUPTURE de C.J. Daugherty dans Thriller/Polar/Suspens... 969875_10151701728451473_988672598_n

Robert Laffont « Collection R » - 10/10/2013 – 397 pages - 17.90 €

Résumé

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d’un espion qui rôde incognito à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n’est pas la seule à perdre les pédales ; tout semble s’effondrer autour d’elle : amitiés, amours et certitudes. Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L’école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion, tous les étudiants sont dorénavant considérés comme coupables jusqu’à preuve du contraire. Il n’y a plus de présomption d’innocence qui tienne et n’importe qui peut désormais être détenu sans procès. Plus personne ne peut se cacher. Cette fois-ci, Nathaniel n’a plus besoin de leur faire du mal ; les occupants de Cimmeria s’en chargent très bien tout seuls…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents…

Allie a du mal à se remettre de la mort brutale de son amie Jo. Elle tente de fuir de Cimmeria, car elle ne s’y sent plus en sécurité. Rattrapée de force par Raj Patel et ses hommes, Allie réalise que Nathaniel est en passe de s’approprier Cimmeria. De plus, elle est toujours dans sa ligne de mire… Lasse de le fuir et d’avoir peur, Allie réussi à convaincre ses amis de s’allier à elle pour combattre Nathaniel ! 

Rupture est le troisième tome de la saga Night school. Je le trouve bien mais légèrement en dessous des deux précédents. Je m’explique… Dans les deux premiers opus, on ressentait vraiment l’atmosphère si particulière de Cimmeria, que je pourrai décrire comme un mélange de classique et de gothique… Cette fois, je n’ai pas ressenti cette ambiance qui m’avait tant charmée. Autre point un petit peu décevant, c’est le trio amoureux formé par Carter, Allie et Sylvain. Leurs histoires d’amour étaient passionnées et compliquées, alors que maintenant je les trouve légèrement fades. Enfin, cela n’est que mon avis bien sur ! 

Sinon, à part ces deux points, l’histoire reste agréable. L’écriture de C.J. Daugherty est toujours aussi accessible et rythmée. Les actions s’enchainent. On en apprend un peu plus sur Lucinda, la grand-mère d’Allie, sur l’Organisation cachée derrière la Night school, et enfin, sur les motivations de Nathaniel. De nombreux rebondissements et du suspens sont au rendez vous de ce troisième tome. 

Pour conclure, Night School est une bonne saga qui se passe (pour une fois !) loin de tout élément surnaturel. Ce troisième volet est légèrement en dessous des précédents, mais reste tout de même très agréable. J’espère que le 4ème tome saura me faire vibrer à nouveau. Je le lirai avec grand plaisir en tout cas !

Un grand Merci aux éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de lire ce livre dans le cadre d’un partenariat.

post-it night school t3.

Tomes précédents :

night-10-190x300 30436810-187x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




KAIKEN (Version Audio) de Jean-Christophe Grangé

17112013

KAIKEN (Version Audio) de Jean-Christophe Grangé dans Livres Audio 9782356415080fs

Audiolib – 07/11/2012 - 14h – 23.90 €

Résumé

Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d’un insaisissable criminel, « l’Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le foetus.Sa vie de famille chaotique est au centre de l’intrigue, qui joue des similitudes entre l’histoire personnelle de Passan et celle du serial killer.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Olivier Passan, inspecteur à la criminelle, traque un tueur sans pitié : l’accoucheur. Ce dernier éventre des femmes enceintes et brule ensuite leur fœtus. Petit à petit, l’étau se resserre autour d’un suspect. Il est temps que Passan l’arrête car sa propre famille commence à être la cible de menaces. Viennent elles du tueur en série ? Ou bien d’une tout autre histoire ? 

J’ai beaucoup aimé cette histoire ! Jean Christophe Grangé signe avec Kaiken un thriller vraiment sanglant. C’est le premier roman que je lis de cet auteur français, que je connaissais déjà par le film Les rivières pourpres (tiré du roman du même nom). Son écriture est fluide et en même temps acérée. Les meurtres sont barbares, les personnages tranchants. Ames sensibles s’abstenir ! 

Kaiken se situe en France mais sur fond de culture japonaise. Olivier Passan est passionné par le Japon et par tout ce qui s’y rapporte (la culture, les rites et coutumes, l‘histoire…). Il a d’ailleurs épousé une japonaise : Naoko. Cette beauté froide est également la mère de leurs deux enfants. 

Le personnage de Passan est brut de décoffrage. Il a eu une enfance très difficile et s’en est sorti en se lançant dans la police. Son sens de la justice y est pour beaucoup, même si souvent, il dévie des voies légales et qu’il la rend lui même… Grand fan des Samouraï, on peut dire qu‘il leur ressemble à sa manière. 

Naoko, japonaise de naissance est un ancien mannequin reconverti dans le monde de la finance. Elle est aussi froide, lisse et pâle que de la porcelaine. Son couple avec Passan bat de l’aile, et elle ne supporte plus le culte que son mari voue pour son pays. Au bord du divorce, les épreuves qu’ils vont traverser finira peut être par les rapprocher… 

J’ai eu la chance de découvrir Kaiken en version audio des éditions Audiolib. La narration est brillamment effectuée par Benoit Marchand, qui est un comédien accompli. 

En conclusion, Kaiken est un thriller assez sombre et sanglant qui va de rebondissements en rebondissements. Jean Christophe Grangé nous mène par le bout du nez et nous emmène là ou il l’a décidé : au combat final !

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it7 dans Thriller/Polar/Suspens....

.

livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DOME (Tome 2) de Stephen King

21102013

DOME (Tome 2) de Stephen King dans SF/Fantasy/Horreur... 9782226220592fs

Albin Michel – 02/03/2011 – 565 pages - 22.30 €

Résumé

Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il finira par disparaître. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…
.

Avis-Karine dans SF/Fantasy/Horreur...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu le tome 1 …

A la fin du premier tome, les habitants de Chester’s Mill étaient toujours prisonniers du dôme. Dale Barbara est désormais en prison pour les meurtres de 4 personnes. Julia Shumway tente de son coté, de prouver qu’il n’a rien à voir avec ces homicides. Jim Rennie le deuxième conseiller de la ville, a plus que jamais la main mise sur Chester’s Mill et sur ses habitants. Une véritable dictature est en train de se mettre en place… et tout ceux qui ne seront pas avec lui seront… contre lui ! 

J’ai encore passé un super moment en lisant ce gros pavé (presque 600 pages tout de même). L’écriture de Stephen King est toujours aussi addictive. L’éventail de personnages est vraiment très vaste, mais ils sont tous très bien décrits. 

Je trouve que l’action de ce second volet est encore plus présente. Le rythme s’accélère, la tension monte… Je me suis moi aussi retrouvé avec la pression à de nombreuses reprises, et avec la respiration courte dans les derniers chapitres ! 

En ce qui concerne la fin, je ne saurais trop quoi en dire, si ce n’est que je ne m’attendais pas à cela. J’attendais une conclusion plus «logique» mais nous sommes en présence d’un roman fantastique donc… 

La couverture quand à elle, me plait toujours autant. Elle représente l’autre moitié du dôme (mettre les couvertures des tomes 1 et 2 côte à côte pour avoir un aperçu de Chester’s Mill sous le dôme).

Pour ceux qui seraient tenté par Dôme, sachez que la série TV Under the dome débute cet automne sur M6. C’est la raison pour laquelle je me suis dépêchée de sortir les tomes 1 et 2 de ma PAL et je ne le regrette vraiment pas ! Si vous voulez voir le trailer, cliquez-ici.

post-it3.

Tome précédent :

dome-tome-1-stephen-king-193x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




STARTERS (Tome 2) ENDERS de Lissa Price

8102013

STARTERS (Tome 2) ENDERS de Lissa Price dans SF/Fantasy/Horreur... 9782221127612fs

Robert Laffont « Collection R » – 16/05/2013 – 403 pages – 17.50 €

Résumé

Avec son best-seller Starters, Lissa Price a conquis des centaines de milliers de lecteurs dans le monde entier. Pourtant bien des questions autour de la jeune Callie restaient encore sans réponse. Aujourd’hui, Lissa Price donne à son thriller futuriste un dénouement stupéfiant. Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde ou une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n’ont pu être vaccinés à temps. Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d’accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d’une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu’ont les Starters pour gagner de l’argent est la Banque des Corps. Afin d’assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d’une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d’esprit. Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C’est alors qu’elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s’est enfui et en veut à sa vie. Au cours d’une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu’elle imaginait. La clé de l’énigme est dissimulée dans son propre passé…

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu le tome 1 …

A la fin de Starters, Callie qui était en pleine révolte, avait réussi à détruire Prime destinations en le faisant sauter. Ce savoureux final clôturait toute une série d’actions dans lesquelles Callie avait été contrainte de louer son corps à des enders, pour pouvoir nourrir et prendre soin de son petit frère. Le premier tome se terminait sur la fuite du « Vieux », qui est le PDG de la banque des corps. Callie était bien déterminée à le traquer… 

J’ai retrouvé avec grand plaisir Callie, Tyler et Mickael dans ce second opus. Il m’a fallu quelques pages pour me replonger dans l’histoire (j’ai lu le T1 il y a 1 ans et demi quand même !) mais cela s’est fait assez facilement. 

Dans ce tome-ci je trouve qu’on ressens moins l’univers post-apocalyptique décrit dans le premier. Il y a toujours énormément de différences entre les enders richissimes et les pauvres starters, qui se retrouvent orphelins et SDF. Néanmoins, Enders est plus tourné sur la traque, l’action et la quête de certaines réponses… 

Le style d’écriture de Lissa Price ne change pas : simple, direct et très rythmé. La narration s’effectue toujours du point de vue de Callie. Elle est forte et fragile à la fois, a une détermination et un courage sans borne ! Son petit frère Tyler est quasi inexistant, mais un nouveau personnage principal fait son entrée, et pas des moindres… Chut ! Je ne dirais rien de plus… 

En ce qui concerne la couverture, alors autant je trouvais celle de Starters attirante, épurée, bref : très jolie ! Autant celle-ci me laisse froide… Les tons employés sont toujours les même, mais je ne sais pas, je n’accroche pas du tout, c’est dommage. 

Pour conclure, Enders est une très bonne suite, aussi rythmée que le premier tome. Je me languis de lire le dernier opus de cette trilogie dystopique qui a fait ses preuves ! 

Un très grand merci aux édition Robert Laffont pour m’avoir offert cet ouvrage dans le cadre d’un partenariat !

post-it5 dans Young Adult....

Tome précédent :

starte10-189x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES FILLES AU CHOCOLAT (Tome 4) COEUR COCO de Cathy Cassidy

6092013

LES FILLES AU CHOCOLAT (Tome 4) COEUR COCO de Cathy Cassidy dans Young Adult... 9782092541982fs

Editions Nathan – 27/06/2013 – 246 pages - 14.50 €

Résumé

Je m’appelle : Coco Tanberry. Mon âge : 12 ans. Je suis : idéaliste. Mon style : jean et bottes en caoutchouc. J’aime : le chocolat et les nuits à la belle étoile ! Je rêve : de sauver les espèces animales en voie de disparition. Mon problème : personne ne me prend jamais au sérieux.

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Les 5 sœurs Tanberry sont Les filles au chocolat. Elles forment une famille recomposée dans un charmant cottage, non loin de Londres. Toutes très différentes, elles ont chacune leur caractère, et leur domaine de prédilection. Ce 4ème tome est dédié à Coco, la petite dernière de la famille.

Coco a 12 ans. Passionnée par la nature et les animaux, elle milite sans relâche pour les causes qui lui tiennent à cœur. Elle joue du violon et adore l’équitation. Le jour ou Coconut, son poney fétiche au centre d’équitation, est vendu, qui plus est à un homme violent et vindicatif, Coco prend les choses en main…

Cœur Coco est le 4ème tome des aventures des Filles au chocolat. Chaque tome est consacré à une sœur en particulier. Celui-ci traite principalement de l’équitation, des chevaux et de la défense de la cause animale.

Coco, malgré son jeune âge, est une passionnée et une idéaliste. Les garçons ce n’est pas encore son truc. Elle préfère faire des ventes caritatives de petits gâteaux ou de jolies pancartes en faveur des animaux. Comme pour toute la collection, j’ai trouvé ce titre très sympathique et très agréable à lire. On passe de très bons moments avec les sœurs Tanberry. On ne s’ennuie pas une seconde !

Les couvertures de ces ouvrages sont gourmandes et girly à souhait ! Je les trouve super jolies. Que dire de plus, à part que j’ai passé un très bon moment !

Pour conclure, Les filles au chocolat est une collection de petits romans sucrés que j’aime beaucoup. Mon seul regret, c’est que cette collection n’existait pas encore quand j’étais ado ou préado, car je me serais régalée avec !

Un grand Merci aux éditions Nathan Jeunesse de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

post-it dans Young Adult....

Tomes précédents :

97820922-198x300  coeur-g-200x300 30935310-200x300 les-filles-au-chocolat-tome-5-coeur-sale-4359992-250-400-198x300  

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements