• Accueil
  • > Recherche : blog thriller

LA MORT EN TETE de Sire Cédric

14032014

la mort en tete

Le Pré aux Clercs – 29/10/2013 – 554 pages – 19.90 €

Résumé

Le duo d’enquêteurs, à présent incontournable, Svärta/Vauvert est de nouveau sur la brèche. Comme toujours, ils traquent sans relâche les tueurs psychopates mais cette fois ils sont eux aussi les proies de malfaisants. Le suspens est à double sens, vous n’aurez pas une seconde de répit. Tout commence par la mort d’un enfant de huit ans au domicile d’un faux prêtre exorciste. Le désenvoûtement a tourné au drame. Eva, enceinte d’Alexandre Vauvert, se rend sur les lieux. Depuis quelques jours déjà, elle se sent observée, une impression désagréable, ou mauvais pressentiment ?  Elle sait que le danger rôde même si les mois qui viennent de s’écouler ont été plus doux que d’habitude. Sa relation amoureuse avec Alexandre s’est installée, il vient tous les week-ends à Paris, ils s’aiment, ils sont heureux. Eva ne lui dit rien de son apréhension, elle préfère garder pour elle cette nouvelle angoisse. Sire Cédric est, depuis son roman De fièvre et de sang, clairement identifié comme un auteur de thriller. Ce nouvel opus le range définitivement dans cette catégorie. Tel un marionettiste diabolique, il joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Lire du Sire Cédric c’est renoncer à l’ennui, au confort, car il met à bas les stéréotypes du genre. Vous allez être étonnés !

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La mort en tête est le troisième tome de la série qui a pour héroïne Eva Svarta (Tome 1 : De fièvre et de sang, Tome 2 : Le premier sang). Cette suite peut néanmoins se lire indépendamment… 

Dans ce troisième opus, Eva Svarta et son compagnon Alexandre Vauvert, filent le parfait amour. La grossesse d’Eva progresse tranquillement. Chacun continue de bosser à son poste au sein de la police. Lui est commandant à la SRPJ de Toulouse et elle travaille à la brigade criminelle de Paris. Ils se voient tous les week-end et apprécient chaque minutes passées ensemble… 

Tout pourrait être parfait, mais une ombre plane au-dessus du couple… Cette fois-ci il est question d’un tueur en série particulièrement dangereux. Cet homme au passé mouvementé, a pris pour cible Eva. Il en fait une obsession telle qu’il ne s’arrêtera qu’une fois que la jeune femme sera morte. Il ne recule devant rien et assassine les « obstacles » à tour de bras ! Eva et Alexandre sont contraints de fuir ce sanguinaire psychopathe pour sauver leurs vies et celle de leur enfant. Réussiront-ils à lui échapper…? 

Eva, l’albinos de charme, est toujours aussi forte mais un peu plus fragile que d’habitude. Sa grossesse en étant la principale cause… Alexandre quand à lui est comme à son habitude son roc, toujours là pour elle, pour la soutenir, la comprendre, et la sauver. Je les trouve beaux tous les deux, bien qu’imparfaits, mais surtout très attachants… Un très beau duo ! 

L’écriture de Sire Cédric est toujours aussi addictive. La mort en tête est un thriller sanglant, à la limite du gore parfois, mais moi j’adore ! J’adhère complètement aux univers que l’auteur nous invente à chaque fois. 

Nous sommes bien en présence d’un thriller, et il y a comme à chaque fois une touche de fantastique. Cette fois-ci point de satanisme mais un meurtrier enragé, que rien n’arrête… Les courts chapitres (2-3 pages en général) s’enchainent et donne énormément de rythme au récit. 

Sire Cédric signe avec La mort en tête un thriller aussi captivant que sombre et sanglant. J’ai passé un excellent moment !

Un grand merci aux éditions Le Pré aux Clercs de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it la mort en tete.

Tome précédent :

1er-188x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DEMAIN J’ARRETE (Version Audio) de Gilles Legardinier

8032014

demain j'arrete

Audiolib – 22/01/2014 - 8h50 – 20.90 €

Résumé

Et vous, quel est le truc le plus idiot que vous ayez fait de votre vie ? Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Julie, 29 ans, est une jeune femme qui est un peu au creux de la vague… Son petit ami rocker l’a quitté, elle avait arrêté ses études pour lui, elle trouve son travail à la banque d’un ennui mortel et bien loin de ses attentes. Bref, rien de va dans sa vie… jusqu’au jour où un mystérieux voisin s’installe dans son immeuble : Ricardo Patatras. D’abord intrigué par ce nom qui sonne comme une blague, Julie va ensuite tomber sous le charme du jeune homme. De gaffes en gaffes, elle va tout faire pour redonner un sens à sa vie (et si c’est avec Rick à ses côtés c’est encore mieux !). 

J’ai énormément entendu parler de Gilles Legardinier et très très souvent de manière élogieuse. Il fait également parti des meilleures ventes Amazon. Je me suis donc lancé dans Demain j’arrête en espérant qu’il serai à la hauteur de mes attentes. Bilan ? Je n’ai pas eu le coup de cœur, MAIS j’ai passé un très bon moment de détente, ce qui est le but avec ce genre d’ouvrage. 

La couverture est rigolote et amusante. Un chat avec un bonnet péruvien, non mais franchement ! Ca change de ce que l’on trouve habituellement en littérature contemporaine (d’ailleurs il me semble que plusieurs autres titres de Mr Legardinier ont un chat en couverture). 

L’auteur justement parlons-en. J’ai trouvé l’écriture de Gilles Legardinier simple, accessible, drôle et amusante. Il y a également une intrigue qui nous tient en haleine jusqu’à la fin.

Le personnage principal de ce livre est Julie. Je l’ai beaucoup aimé car elle n’est pas parfaite, loin de là. Elle a arrêté ses études pour un homme, se retrouve seule, sans enfants et avec un travail qui lui pèse à presque 30 ans… Heureusement, elle est très bien entourée. J’ai beaucoup aimé son empathie, sa serviabilité, son courage de tout remettre en question et de repartir de zéro, son côté farfelu aussi… Un personnage que l’auteur à si bien construit qu’elle en devient presque réelle. Une vraie réussite ! 

J’ai eu la chance de découvrir Demain j’arrête en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Ingrid Donnadieu qui est comédienne de cinéma, théâtre et télévision. Elle prête habituellement sa voix aux actrices Maggie Grace, Zoa Saldanna, et Sienna Miller.

Demain j’arrête est donc une romance contemporaine gaie, joyeuse et distrayante. Je trouve que de lire ce livre à cette époque de l’année, quand il fait gris, froid et qu’il pleut c’est l’idéal ! De quoi réchauffer tout ça ! 

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it demain j'arrete.

.

DEMAIN J'ARRETE (Version Audio) de Gilles Legardinier dans Litterature Contemporaine livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




L’EDUCATION D’UNE FEE de Didier Van Cauwelaert

28022014

l'education d'une fee

Le Livre de Poche – 29/05/2002 – 221 pages – 6.10 €

Résumé

« J’ai une femme que j’aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j’adore et à qui je n’arrive pas à dire la vérité. » Jamais Nicolas n’a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c’est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : « Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d’Air France. » Le cauchemar, c’est le besoin d’Ingrid d’enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu’y comprendre ? Devant Sezar, l’étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d’être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nicolas est un homme heureux. Marié depuis 4 ans à Ingrid, ils sont de ces couples que rien n’atteint, qui s’aiment profondément… Il y a également Raoul, le petit garçon d’Ingrid, qui considère Nicolas comme son père. Leur complicité fait plaisir à voir. Tout va pour le mieux, jusqu’au jour ou Ingrid le quitte, sans lui donner d’autre explication que le fait qu’elle l’aime trop… Nicolas est dévasté… Il rencontre César, une jeune irakienne, caissière à l’hypermarché du coin. Elle va lui redonner le sourire mais d’une manière tout à fait inattendu !

Je n’avais encore jamais lu de roman de Didier Van Cauwelaert, malgré le bien que j’en entends. C’est aujourd’hui chose faite ! Ce titre était dans ma PAL depuis 2-3 ans, je l’en ai sorti grâce à ma binôme sur mon forum Club de Lecture : Kreen. J’ai passé un très moment et je l’en remercie. 

La plume de Didier Van Cauwelaert est aérienne. C’est léger, c’est frais et poétique aussi. Les personnages de L’éducation d’une fée sont attachants. J’ai trouvé l’histoire d’amour entre Nicolas et sa femme très belle. Sa description de la douleur et la peine est très juste. Sa complicité avec son fils de cœur Raoul est vraiment touchante. On peut dire que c’est la deuxième histoire d’amour de ce roman. Nicolas le dit lui même dans le premier chapitre : «Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin…». 

Vient ensuite son histoire avec César : une attirance de l’esprit, de l’âme et non du corps… Ce petit bout de femme qui a déjà connu tant de malheurs, va rendre le sourire à toute une famille. J’ai trouvé cela très beau. 

En bref, L’éducation d’une fée est un roman tout en finesse que j’ai refermé avec le sourire aux lèvres.

post-it l'education d'une fee

.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA CONJURATION PRIMITIVE (Version Audio) de Maxime Chattam

25022014

la conjuration primitive

Audiolib – 22/01/2014 - 13h – 24 €

Résumé

Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ? Une véritable épidémie de meurtres ravage la France. D’un endroit à l’autre, les scènes de crime semblent se répondre. Comme un langage ou un jeu. Plusieurs tueurs sont-ils à l’oeuvre ? Se connaissent-ils ? Très vite, l’hexagone ne leur suffit plus : l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition. Pour mettre fin à cette escalade de l’horreur, pour tenter de comprendre, une brigade pas tout à fait comme les autres, épaulée par un célèbre profiler. De Paris à Québec en passant par la Pologne et l’Ecosse, Maxime Chattam nous plonge dans cette terrifiante Conjuration primitive au coeur des pires déviances de la nature humaine.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Ludivine et Alexis travaillent ensemble à la PJ de Paris. Plusieurs meurtres absolument monstrueux viennent d’être commis. Leur seul point commun, hormis les atrocités commises sur les victimes, est un *e gravé dans la chair des victimes. Le modus opérandi étant très différent à chaque fois, il doit s’agir de plusieurs tueurs et non d‘un seul. Mais alors pourquoi ce symbole gravé sur les victimes ? S’agit il d’une «secte meurtrière» ? Quand le fameux *e est également retrouvé sur des victimes dans plusieurs autres pays d’Europe, Ludivine et Alexis savent qu’ils ont à faire à quelque chose de bien plus grand et de plus monstrueux qu’ils ne se l’étaient imaginé… 

J’aime beaucoup Maxime Chattam dont j’ai lu L’âme du mal et Les arcanes du chaos. Cet auteur français a un très grand talent ! Ses thrillers sont sombres et angoissants à souhait. Il réussit à nous mener exactement là où il l’a décidé et cela sans que l’on ne se doute de rien ! Ses personnages ont un mental en acier trempé mais ont également des failles. J’adore ça, ce contraste, cette force, et en même temps ces faiblesses qui les rendent si crédibles. 

Mon personnage préféré a été celui de Ludivine. Cette jeune femme ne basse jamais les bras, et j’ai adoré cette force, même quand elle est au fond du trou… Je note au passage l’habile clin d’œil qui est fait en fin d’ouvrage au profiler Joshua Brolin, qui est le personnage charismatique de L’âme du mal. Peut être que l’auteur envisage une suite à La conjuration primitive, avec Joshua et Ludivine en personnages principaux ? Je croise les doigts pour que ce cross-over se réalise…!

La conjuration primitive est un thriller vraiment sombre et dérangeant. Les meurtres, les psychopathes et les pédophiles qui sont renfermés dans ce livre, sont d’une très grande noirceur. Il est dur de s’imaginer que de telles horreurs peuvent exister et pourtant je me doute que c’est parfois le cas… 

Maxime Chattam nous confie en début d’ouvrage, que pendant son écriture, il lui était très dur de rentrer à bon port tous les soirs… Je le comprends aisément car rien qu’en lisant ce livre, au vue du sadisme de ces meurtriers et de leur cruauté, j’ai ressenti ce gouffre de douleur, cet abime de souffrance… Une plongée au plus profond d’âmes torturées… J’imagine donc que d’en être l’instigateur a du être très éprouvant…

J’ai eu la chance de découvrir La conjuration primitive en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée très efficacement par Sylvain Agaësse qui est comédien et metteur en scène de théâtre. 

Pour conclure en quelques mots, La conjuration primitive est un thriller captivant, aux confins de la noirceur absolue !

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it la conjuration primitive.

.

LA CONJURATION PRIMITIVE (Version Audio) de Maxime Chattam dans Livres Audio livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ATTIRANCE ET CONFUSION de Simone Elkeles

22022014

attirance et confusion

La Martinière Jeunesse – 02/01/2014 – 349 pages – 14.90 €

Résumé

Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu’à l’université. Elle n’avait pas prévu qu’elle serait élue capitaine de son équipe de football américain et que son petit ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.  Elle n’avait pas imaginé, surtout, qu’un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.  Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n’est sûre que d’une chose : les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter.  Et rien ne lui fait plus peur que l’idée d’être abandonnée…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Ashtyn, jolie blonde au corps de rêve, a tout d’une déesse, et pourtant elle est plutôt garçon manqué. Sa passion : le football américain, auquel elle joue et dont elle vient d’être élue capitaine de son équipe. Son petit ami Landon, le quaterback de l’équipe, est vexé et furieux de s’être vu souffler la place de capitaine par Ashtyn. Ils finissent par se séparer. C’est à ce moment que surgit Derek, un beau jeune homme, un brin rebelle, qui se trouve être le beau fils de sa grande sœur. Il devra donc vivre pendant quelques temps sous le même toit qu’Ashtyn. Entre les deux jeunes gens, l’attirance est à la hauteur de l’agacement que l’autre lui inspire… De quoi faire des étincelles ! 

Quand j’ai vu que Simone Elkeles avait sorti un nouveau livre, j’ai fait des pieds et des mains pour l’avoir ! J’adore cette auteure !! Sa plume est légère, ça glisse tout seul. Les pages défilent sans que l’on s’en rende compte, et la narration à double voix permet de bien comprendre le point de vue et les ressentis de nos deux personnages principaux. Le gros point fort de Simone Elkeles, c’est son talent pour nous faire ressentir les sentiments et les émotions des personnages. Un vrai régal ! 

J’ai lu précédemment les trois tomes de la saga des frères Fuentès (Irrésistible alchimie, Irrésistible attraction et Irrésistible fusion) et j‘avais A.DO.RE !  La trame est quasiment toujours la même : un garçon (en général un bad boy) et une fille (plutôt sage et sérieuse). Tout les oppose, et pourtant… l’attirance est tellement forte, qu’ils réussissent à surmonter tous les obstacles qui peuvent se dresser entre eux. 

Attirance et confusion ne déroge pas à la règle, même si il est un poil en dessous la saga des frères Fuentès (ce n‘est que mon avis bien sur). Ashtyn et Derek est un couple au fort caractère et plutôt sensuel. Néanmoins je les ai trouvés moins «hot» que Brittany et Alex par exemple (cf. Irrésistible alchimie). 

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce nouveau livre de Simone Elkeles, une auteure que je me ne lasse jamais de retrouver, et que je vous conseille si vous ne la connaissez pas encore !

Je remercie chaleureusement  les éditions La Martinière Jeunesse pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it attirance et confusion

.

Du même auteur :

297165491313if4brwgu.vignette couve-10-93x150 54816910-206x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LOIN DE TOUT de Jessica Ann Redmerski

16022014

loin de tout

Milady - 22/11/2013 – 448 pages – 15.20 €

Résumé

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Camryn est une jeune fille de 20 ans. Elle a perdu l’an passé son premier amour dans un accident de voiture. Complètement dévastée, lorsqu’elle se brouille avec sa meilleure amie, c’est la goute d’eau de trop ! Elle plaque tout du jour au lendemain, et monte à bord d’un bus à destination du Texas… Elle va rencontrer par hasard Andrew, un jeune homme qui se rend au chevet de son père mourant. Nos deux écorchés vifs vont faire la route ensemble et petit à petit se rendre le sourire l’un l’autre… 

Que les choses soient claires, Loin de tout a été un vrai coup de cœur pour moi !! Je me suis régalée du début à la fin de ce livre. Je ne regrette absolument pas de l’avoir lu ! 

Tout d’abord la couverture : elle représente Camryn, une très belle blonde que la vie n’a pas épargné, avec son éternelle tresse lâchée sur son épaule. 

J’ai beaucoup aimé la plume de Jessica Ann Redmerski. C’est fluide, agréable et les sentiments sont très bien décrits. J’ai adoré le road trip de nos amoureux, j’aurai bien aimé être à leur place d’ailleurs ! 

Loin de tout est avant tout une romance mais pas seulement. Au début, on nous retrace le drame qu’à vécu Camryn et comment elle essai de garder la tête hors de l’eau, puis on fait connaissance avec Andrew et on voit naitre le début de leur amitié… Vient ensuite leur escapade à travers tous les Etats unis, et enfin le début de leur idylle (et pas n’importe laquelle !). 

Andrew et Camryn sont deux personnages charismatiques. Elle est douce et réservée et lui plus provocateur, plus taquin aussi… A l’instar de Eurydice et Orphée, ils forment un tout, deux âmes sœurs qui se sont enfin trouvées. J’ai adoré la passion et la complicité qui les animent. 

Loin de tout fait partie d’un nouveau genre littéraire qui vient juste de sortir : le New-adult. Destiné aux 18-30 ans, les romans de ce genre sont de la littérature contemporaine (souvent des romances) mais avec des passages d’adultes (ici il y a des scènes de sexe très explicites). De quoi passer un très agréable moment en retrouvant les côtés léger et fluide des romans Young-adult, mais en ayant un petit plus de maturité qui va ainsi renforcer l’histoire. 

En bref, le New-adult, un nouveau genre auquel j’adhère à 100%, et Loin de tout, une très belle romance que je vous conseille absolument de lire !

Je remercie sincèrement les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it loin de tout

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc_tra10

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA MECANIQUE DU COEUR de Mathias Malzieu

12022014

la mecanique du coeur

J’ai Lu – 01/04/2009 – 160 pages – 5.80 €

Résumé

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous sommes à la fin du 19ème siècle. Par un hiver glacial, nait un petit garçon prénommé Jack. Il fait si froid que son cœur est gelé. Madame Madeleine, sage femme et bricoleuse hors pair, lui remplace son cœur brisé par une horloge en bois avec un coucou… Le petit garçon, abandonné à la naissance par sa mère, grandit auprès de Madeleine. Un jour, à 10 ans, il rencontre une merveilleuse petite chanteuse au tempérament de feu. Le coup de foudre est immédiat, mais son petit cœur en bois y résistera-t-il ? 

Cela fait très longtemps que j’entends parler de l’auteur Mathias Malzieu et de sa plume. Cet auteur aux multiples talents (il est également le chanteur du groupe de rock français Dionysos) fait beaucoup parler de lui sur la blogosphère. Tous ses romans ont de très bonnes critiques. 

Quand j’ai vu que La mécanique du cœur était réédité avec la jolie affiche du film Jack et la mécanique du coeur  en couverture (cf. bande annonce en bas d’article), je n’ai plus hésité ! 

Alors que dire ? Mon avis est un peu moins enthousiaste que je ne l’aurai espéré… Je pense que comme à chaque fois que l’on entends énormément de bien d’un livre, on en attend beaucoup trop, qu’on met la barre un peu trop haut vous voyez ? C’est-ce qui s’est passé ici… J’ai trouvé que La mécanique du cœur était une lecture agréable et très poétique, mais je n’ai pas eu le coup de cœur que je pensais obligatoirement avoir… 

L’histoire est jolie et le personnage de Jack est touchant. Son idylle avec la petite chanteuse est l’histoire d’amour de sa vie ! De l’enfance, à l’adolescence puis en étant un homme, Miss Acacia occupe toutes ses pensées. Il l’aime profondément. J’ai trouvé leur histoire belle mais je n’ai pas aimé comme elle se termine. Par contre j’ai adoré le tempérament «mui caliente» de la petite andalouse ! Et à de nombreuses reprises, je l’ai associé à la chanteuse Olivia Ruiz que j’aime beaucoup (et qui est la compagne de l’auteur). Sans doute un clin d’œil de l’auteur ou bien une source d’inspiration… Qui sait ? 

En bref, La mécanique du cœur est un joli roman qui mêle poésie, rêve et imagination avec beaucoup de talent.

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it la mecanique du coeur.

.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DOCTEUR SLEEP (Version Audio) de Stephen King

6022014

docteur sleep

Audiolib – 15/01/2014 - 18h44 – 25.90 €

Résumé

Dans Doctor Sleep, Stephen King renoue avec l’histoire et le personnage de l’un de ses plus grands succès : Shining. Le petit Dany Torrance est désormais adulte. Il a échappé au sort de son père alcoolique et travaille en tant qu’aide-soignant dans un hospice où il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser la souffrance des mourants. Il rencontre Abra, fillette de 12 ans, pourchassée par un étrange groupe de voyageurs…

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Le petit Dany du livre culte Shinning a bien grandi… Après une jeunesse très mouvementée, une adolescence et un début de vie d’adulte chaotique (alcool, drogues…) Dany est enfin stable dans sa vie. Membre assidu des AA (alcooliques anonymes), il travaille comme aide soignant dans un hospice. Il se sert de son «don» pour aider les patients mourants à partir sans craintes ni souffrances. C’est de là que lui vient son surnom de Docteur Sleep. Il fait la connaissance par voie mentale d’une petite fille prénommée Abra. Abra Stone a elle aussi «le don» et il est d’ailleurs bien plus fort que celui de Dany. Quelques années plus tard, la jeune fille qui est désormais une préadolescente, le recontacte. Elle est en danger de mort, de mystérieux personnages, aux pouvoirs surnaturels eux aussi, sont à sa recherche pour lui aspirer toute «sa vapeur»… 

J’ai lu le fameux Shinning quand j’étais ado et j’avais adoré ! J’ai ensuite vu le film de Stanley Kubrick et Jack Nicholson m’avait fait frissonner… Quand récemment j’ai eu l’occasion de me plonger dans Docteur sleep, je n’ai pas hésité une seule seconde, et oh mon dieu, comme j’ai bien fait !! 

Tout d’abord l’histoire… Quel plaisir de retrouver un personnage attachant tel que le petit Dany Torrance. Cela est très agréable de voir ce qu’il est devenu, et surtout d’où il revient, car il revient de très loin justement ! Stephen King nous retrace brièvement par ci par là le passé de Danny et son enfance dans le fameux hôtel Overlook, où son père avait failli le tuer… Cela aidera les nouveaux lecteurs à comprendre l’histoire de Dany et pour ceux qui comme moi ont lu Shinning il y a de nombreuses années, c’est toujours utile d’avoir une petite piqure de rappel. 

L’auteur nous retrace donc succinctement l’enfance de Dany, puis sa descente aux enfers… Alcool, drogues en tout genre, aventures sans lendemain, bagarres à foisons… Une vie malheureuse et chaotique qu’il menait pour tenter de museler son don. Puis un jour, aux alentours de ses 30 ans, la rencontre avec un homme qui lui tendit la main, et la prise de conscience que cela avait assez duré. Que son don n’était pas une malédiction mais qu’au contraire, il pouvait aider des gens ! J’ai adoré la manière dont Stephen King nous a dépeint un homme en proie à ses nombreux démons, mais qui au final s’en sort et réussit même à s’en servir pour être plus fort ! 

Autre point que j’ai adoré : les nouveaux personnages, et notamment celui d’Abra. Abra Stone, 13 ans, est une jeune fille forte qui a un pouvoir immense ! Le «nœud vrai» est à sa recherche pour la tuer et lui voler son essence, qu‘ils appellent communément «sa vapeur». Courageuse, téméraire et un brin orgueilleuse, la jeune Abra aura besoin de Dan, de son pouvoir et de son expérience pour leur échapper. Un très beau duo qui donne à Abra la place d’un second rôle quasiment aussi important que celui de Dany. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés. Ils sont également bien présents et nécessaires à l’histoire. L’ensemble est vraiment très bien construit et nous les rendent tous très attachants. 

Le «nœud vrai» justement, qui sont-ils ? Et bien, ce sont des êtres humains à la base, et qui en ont toujours l’apparence, mais qui se sont transformés en monstres cruels, en se nourrissant de «la vapeur» d’enfants ayant le don. La superbe Rose Claque est le chef de cette bande. Elle est aussi belle que dangereuse et puissante. Son orgueil a été piqué au vif quand la jeune Abra lui a résisté, et quand elle a réalisé que le pouvoir de la fillette était sans doute largement supérieur au sien. Elle en a fait désormais sa fixation, et compte bien tuer «la petite salope» quoi qu’il lui en coute ! 

J’ai eu la chance de découvrir Docteur Sleep en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée avec brio par Julien Chatelet, qui est un artiste complet (formation de théâtre, chanteur, acteur et réalisateur). 

Que dire de plus ? Et bien, si vous aimez Stephen King, alors vous serez ravi avec Docteur Sleep ! Le King signe ici un roman magistral qui mêle fantastique, horreur, suspens, le tout avec des personnages attachants et merveilleusement bien construits. Un énorme coup de cœur pour moi ! 

Un immense merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it docteur sleep.

.

DOCTEUR SLEEP (Version Audio) de Stephen King dans Livres Audio livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




PARCE QUE C’ETAIT NOUS de Mhairi Mc Farlane

2022014

parce que c'etait nous

Milady romance - 31/10/2013 – 478 pages – 15.20 €

Résumé

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Rachel, journaliste trentenaire, est sur le point d’épouser Rhys, son petit ami du lycée. Elle réalise qu’elle n’est plus vraiment amoureuse de lui et se demande si elle ne l’a jamais réellement été… Elle rompt donc ses fiançailles. Un jour, elle recroise Ben, son meilleur ami à l’époque du lycée. Ils étaient inséparables. Toujours aussi beau et charismatique, elle réalise qu’en fait il lui a énormément manqué pendant toutes ces années. Seulement voilà, Ben est à présent marié et apparemment très heureux en ménage… 

Au vue de mon petit résumé on pourrai croire qu’il s’agit d’une histoire d’amour extra conjugale et d’adultère. Je tiens à vous rassurer car en fait il n’en ai rien… 

Parce que c’était nous c’est l’histoire de deux personnes, deux âmes sœurs, qui se sont trouvées à un moment de leur vie mais qui se sont perdues pour de mauvaises raisons. Ils ont réussi à enterrer cela au fond d’eux pendant de longues années, et même à être heureux, mais le jour où ils se recroisent, quelque chose se passe… Soudain la vie a plus de saveur, les choses sont plus nettes, leur cœur bat un peu plus vite… et puis le présent les rattrape. Ben est marié et heureux et Rachel vient tout juste de rompre avec l’homme qui a partagé sa vie durant 13 ans… Vont-ils laisser passer leur chance une seconde fois ? 

J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce livre. Parce que c’était nous est une romance émouvante mais drôle aussi. Rachel a beaucoup de repartie et j’aime bien son sens de l’humour. Sa complicité avec Ben est touchante. Et puis, quoi de mieux que de tomber amoureuse de son meilleur ami ? Ben quand à lui est émouvant à sa manière. On sent qu’il a toujours aimé Rachel, mais qu’il doit faire face à ses obligations d’époux. 

L’écriture de Mhairi McFarlane est prenante. L’histoire est à la première personne du singulier, du point de vue de Rachel. Les chapitres alternent le présent avec le passé. On en apprend ainsi un peu plus sur la rencontre de Ben et Rachel au lycée, sur leur histoire… J’ai également beaucoup aimé le fait que les personnages secondaires ont une place assez importante dans l’histoire. Il y a les amis de Rachel : Caroline et son époux, Mindy l’éternelle célibataire et Ivor l’homme du groupe. On partage des petits bouts de leurs vies et cela rajoute du charme à l’histoire. 

Pour finir, Parce que c’était nous est une très jolie romance que j’imagine fort bien adaptée au cinéma. Les personnages de Ben et Rachel sont attachants et leur alchimie m’a laissé rêveuse…

Je remercie chaleureusement  les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it parce que c'etait nous.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc parce que c'etait nous

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




BELLE EPOQUE de Elizabeth Ross

27012014

belle epoque

Robert Laffont « Collection R » – 14/11/2013 – 418 pages – 17.90 €

Résumé

Paris, 1889. Maude Pichon s’enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle. L’agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le faire-valoir. Etranglée par la misère, Maude postule…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous sommes en 1889… Maude est une jeune paysanne ayant fuit sa campagne et un mariage forcé pour se rendre dans la ville des lumières. Très vite, elle va réaliser que la vie à Paris coute très chère et va ainsi déchanter. A deux doigts d’être mise à la rue, et affamée, elle se voit contrainte d’accepter un emploi pour le moins rabaissant : celui de repoussoir ! 

Avant de commencer à parler de l’histoire, je tiens à saluer la couverture de ce livre car elle est vraiment superbe ! Elle attire le regard et illustre parfaitement l’histoire. Vient ensuite le titre, Belle époque, qui sonne a mes oreilles comme plein de promesses… 

Alors, ces promesses sont-elles tenues ? Oui et non en fait… 

Oui car j’ai beaucoup aimé le fond de l’histoire et le principe des repoussoirs, qui reprend l’idée originale d‘Emile Zola et de sa nouvelle Les repoussoirs. Pour ceux qui n’ont pas lu l’un ou l’autre de ces livres, et bien un repoussoir est une personne laide qui est engagée comme «ornement» pour mettre en avant la beauté de la personne qui l’emploie. Ce principe est cruel, mais la nature humaine l’est souvent non ? Cette idée, et la manière dont elle est exploitée m’ont beaucoup plu… 

Autre point positif pour moi, c’est l’écriture et le style de l’auteure. Elizabeth Ross réussit à nous plonger dans la ville des lumières avec brio. J’ai vraiment eu l’impression de déambuler dans les rues pavées du Paris du fin 19ème siècle… D’un côté cette aristocratie hautaine et puante d’orgueil, et de l’autre les petites gens qui alternent entre vie de bohème et misère… Outre la population, j’ai trouvé que l’ambiance de l’époque, l’architecture de la capitale, et la beauté des lieux à la veille de l’exposition universelle étaient parfaitement dépeints. 

Alors pourquoi n’ai je pas eu le coup de cœur ? Et bien, j’ai trouvé la fin de Belle époque un peu trop simpliste à mon gout… Le principe «les gentils gagnent et les méchants sont punis» est certes agréable, mais il n’aurai pas du être appliqué à cette histoire. Cela lui enlève son côté mordant et dérangeant, et c’est un peu dommage…

Je remercie chaleureusement  les éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it belle epoque

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc belle epoque

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements