• Accueil
  • > Recherche : blog lecture adulte

ZOMBIES DON’T CRY de Rusty Fischer

8032013

ZOMBIES DON'T CRY de Rusty Fischer dans SF/Fantasy/Horreur... zombiesdontcry_lg

J’ai Lu – 13/02/2013 – 317 pages – 14.50 €

Résumé

« Je m’appelle Maddy et je suis une jeune fille comme les autres (si l’on oublie le fait que j’aime bien zoner dans les cimetières) : je vais au lycée comme tout le monde, j’ai une meilleure amie comme tout le monde, et oui, comme la plupart des filles j’aimerais beaucoup que Stamp – le nouveau – m’invite à sortir. Notre premier rencard a comme qui dirait été « électrique” puisque j’ai
été frappée par la foudre. À mon réveil, plus de battements de coeur, plus de respiration. On dirait bien que je suis devenue… un zombie ! »
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

J’ai été tentée de lire ce livre car j’aime beaucoup les histoires de zombies. Ici le résumé était séduisant et la couverture m’a tout de suite attirée. Tout d’abord le titre «Zombies don’t cry» a fait mouche. Et puis cette couverture pratiquement toute noire avec uniquement le regard sombre et mystérieux d’une jeune femme… Je l’avoue, j’ai plongé direct !

Maddy est une adolescente sans histoires. Un soir, elle décide de faire le mur (chose très rare dans son cas !) pour rejoindre un garçon qui lui plait beaucoup. Un violent orage éclate, et Maddy se retrouve foudroyée sur le chemin qu’elle empruntait. Quelle n’est pas sa stupeur lorsqu’elle se réveille quelques heures plus tard, et qu’elle réalise qu’elle est toujours en vie… Toujours en vie certes, mais avec une horrible brulure au sommet du crane, un corps tout froid, et… un cœur qui ne bat plus !

L’auteur Rusty Fischer a une écriture simple mais dynamique. Sa vision des zombies est originale. Ici ils vivent au sein de notre société et se fondent dans la masse. On devient zombie suite à une mort violente par électrocution. Hormis les différences physiques (peau blême, cernes violacées…), ces «gentils» zombies ne sont pas une menace pour la population, qui ignore d’ailleurs tout de leurs existences. Seul fait qui peut les trahir, c’est que désormais leur régime alimentaire se compose uniquement de cervelles… (d’animaux bien sur !) Par contre, une autre race de zombies rode : les Serks, qui eux se nourrissent exclusivement de chair fraiche…

J’ai bien aimé l’univers dépeint par l’auteur mais j’avoue ne pas avoir eu le grand frisson… Ca reste très Young adult, très gentillet je trouve (même si il y a beaucoup de morts). Je n’ai pas été autant prise que par d’autres romans du genre qui eux m’avaient fait frémir (La foret des damnés, Rivage mortel, Apocalypse zombie…).

Je dirai donc que «Zombies don’t cry» est un roman sur le monde des zombies assez sympa, qui a pour cadre la société d’aujourd’hui. Ca reste assez jeunesse, donc si vous êtes à la recherche d’une lecture adulte ou plutôt exigeante, passez votre chemin. Sinon, vous apprécierez sans aucun doute  Maddy et sa quête d’avoir un semblant de vie normale, malgré le fait qu’elle soit une toute jeune zombie…

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir accordé leur confiance dans le cadre d’un partenariat.

post-it1 dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




KIKEKOA ET ORNICAR – A QUOI ON JOUE ?

18022013

de Arnaud Alméras - Illustrations de Zelda Zonk

KIKEKOA ET ORNICAR - A QUOI ON JOUE ? dans Jeunesse/Enfants 9782092537923fs

Nathan – 17/05/2012 – 32 pages – 5.60 €

Résumé

Quand ils veulent s’amuser, Ornicar et Kikekoa ont une imagination débordante. Un peu trop d’ailleurs !

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Kikekoa le petit koala et son ami Ornicar l’ornithorynque joue ensemble. Ils se prennent pour des pirates et décident de se contruire un radeau. Seulement au moment de le mettre à l’eau, rien ne se passe comme prévu…

« Kikekoa et Ornicar » est un livre de petit format (14.5 x 18.5 cm soit environ une demi page A4), adapté à la petite taille des mains d’enfants. Sa couverture semi-rigide, et ses pages en papier glacé épaisses évitent les déchirures accidentelles. Des illustrations très colorées englobent chaque double page.

Cet ouvrage fait parti de la collection « première lectures » des éditions Nathan. Cette collection respecte les apprentissages du programme de CP et comprend deux niveaux : très facile (pour les acquis de septembre à décembre) et facile (pour les acquis de janvier à juin). Ce livre-ci est de niveau « facile ». L’histoire est écrite en gros caractère et est présentée sous deux formes différentes. Les textes à lire normalement sont pour être lu par un adulte, et les textes à lire dans les bulles (plus courts) sont à lire par les enfants.

Une manière simple et sympathique de mettre en pratique l’apprentissage de la lecture faite en classe.

Je remercie les éditions Nathan Jeunesse de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

photo-11 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




MES PARENTS FONT DES SMS de Alexandre Hattab

11022013

MES PARENTS FONT DES SMS de Alexandre Hattab dans Autres Genres... 9782290057643fs

J’ai Lu – 13/02/2013 – 144 pages – 5 €

Résumé

Après le succès de Vie de Merde, le site « Mes Parents font des SMS » est en train de devenir la nouvelle tendance du web ! Il rassemble un florilège des messages les plus insolites que les parents envoient à leurs enfants par textos. Quand les parents ne comprennent pas comment faire un SMS ou quand ils ne savent pas vraiment utiliser les expressions courantes, de drôles de conversations peuvent se produire et donnent lieu à des SMS maladroits, loufoques, fous, ou tout simplement hilarants !
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

«Mes parents font des SMS» est un condensé de conversations texto entre des adultes et leurs enfants. Présenté sous forme de copies d’écran de téléphone portable, ces échanges sont tous plus drôles les uns que les autres. Entre les parents qui veulent faire les jeun’s, ceux qui ont un problème avec les technologies d’aujourd’hui, et ceux qui font des blagues douteuses, c’est le fou rire assuré ! 

Extrait du site web (très tendance en ce moment) www.mesparentsfontdessms.com , ce petit recueil est hyper marrant. Il se lit très vite. Il se compose de 140 pages, découpées en 7 parties distinctes : Ca vanne sévère, Autorité parentale, Ils se prennent pour des jeunes, La technologie les dépasse, Problèmes de communication, Grosses blagues, Trop abusé. Chacun se reconnaitra forcément dans une situation ou une autre. 

En conclusion, «Mes parents font des SMS» est une lecture drôle et distrayante, qui plaira autant aux adultes qu’aux adolescents. Personnellement, j’ai passé un très bon moment avec ce livre, et je me suis même surprise à rire toute seule à certains moments ! ;)

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait découvrir ce titre.

Petits extraits :

photo1-224x300 dans Young Adult... photo-11-224x300

.

post-it1.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




J’AI TROP MANGE !

21012013

de Agnès de Lestrade - Illustrations de Sylvie Bessard

J'AI TROP MANGE ! dans Jeunesse/Enfants 9782092536421fs

Nathan – 17/05/2012 – 32 pages – 5.60 €

Résumé

Très gourmand Monsieur Lapin fait des provisions pour l’hiver. Mais il y a les yeux beaucoup plus gros que le ventre…

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

« J’ai trop mangé » raconte l’histoire de Monsieur Lapin qui fait d’énormes provisions pour l’hiver et qui dévore tout, tout seul ! Lorsqu’il décide de sortir de son terrier, il réalise qu’il a trop grossi et il reste bloqué. Heureusement, ses amis sont là pour l’aider…

Ce livre est de petit format (14.5 x 18.5 cm soit environ une demi page A4). Il correspond parfaitement à la petite taille des mains d’enfants. Sa couverture est semi-rigide, et ses pages en papier glacé épaisses, ce qui évite les déchirures accidentelles. Les illustrations sont très présentes et englobent chaque double page.

Cet ouvrage fait parti de la collection « première lectures » des éditions Nathan. Cette collection respecte les apprentissages du programme de CP et comprend deux niveaux : très facile (pour les acquis de septembre à décembre) et facile (pour les acquis de janvier à juin). Ce livre-ci est de niveau « très facile ». L’histoire est écrite en gros caractère et est présentée sous deux formes différentes. Les textes à lire normalement sont pour être lu par un adulte, et les textes à lire dans les bulles (plus courts) sont à lire par les enfants.

De quoi continuer l’apprentissage fait en classe en s’entrainant à lire à la maison, le tout avec des histoires sympathiques et rigolotes.

Merci beaucoup aux éditions Nathan Jeunesse d’avoir offert ce livre à mes puces dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

photo3 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




REVIVED, LA SIXIEME VIE DE DAISY A. de Cat Patrick

17072012

REVIVED, LA SIXIEME VIE DE DAISY A. de Cat Patrick dans SF/Fantasy/Horreur... captur10

De La Martinière Jeunesse – 18/05/2012 – 327 pages – 14.90 €

Résumé

Le « Revive » est un sérum exceptionnel, capable de ramener les morts à la vie. Daisy Appleby, 15 ans, sert de cobaye à l’agence secrète qui a développé ce remède miracle. Sachant qu’elle peut vaincre la mort, elle n’hésite pas à vivre dangereusement, et l’agence lui a déjà administré du Revive à cinq reprises. À chaque fois, Daisy est obligée de changer d’identité, de vie, et de repartir à zéro dans une nouvelle ville.Quand elle rencontre Matt McKean, la jeune fille commence à se poser des questions sur les dangers du Revive. Et quand elle découvre les véritables motivations de l’agence, Daisy réalise qu’elle est au coeur d’une affaire bien plus sinistre qu’elle ne l’avait imaginé.

.

avis.png

Daisy est une jeune fille de 16 ans pas comme les autres. Grace à un sérum top secret, le Revive, elle a été ressuscité à l’âge de 5 ans, suite à un accident mortel. Depuis, elle a été ramené à la vie à 5 reprises. A chaque fois, elle doit ensuite changer de vie, d’identité, déménager et commencer une nouvelle existence.  Cette fois, Daisy se retrouve à Omaha dans le Nebraska. Elle fait la connaissance d’Audrey, une jeune fille très populaire. Très vite, elles se lient d’amitié et Daisy tombe sous le charme de son frère : Matt. Tout semble parfait, jusqu’au jour ou Daisy apprend que son amie a un cancer et qu’elle est condamnée. Le Revive pourrai-t-il la sauver ? 

Revived a été écrit par Cat Patrick, l’auteure de Forgotten (son adaptation cinématographique est en production à la Paramout). Son écriture est simple, plaisante et très accessible. Ce titre Young adult mêle avec brio action, science-fiction, suspens et romance. Certains passages font penser à un thriller. Des thèmes plus graves sont également abordés, comme la maladie ou le deuil… 

Malgré tout, Revived est une lecture très agréable, rapide (je l’ai lu en 24h), et sans prise de tête. Je la conseille à des adolescents, voir à de jeunes adultes. Personnellement, je pense que j’aurai encore plus apprécié ce livre si j’avais eu quelques années de moins… En tout cas, j’ai beaucoup aimé la fin et je pense qu’elle ravira toutes les âmes fleurs bleues comme moi…!

Un grand merci aux éditions De La Martinière Jeunesse pour ce partenariat.

post-it7 dans Young Adult...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DEMONICA (Tome 1) PLAISIR DECHAINE de Larissa Ione

15052012

DEMONICA (Tome 1) PLAISIR DECHAINE de Larissa Ione dans Bit-lit... demoni10

Milady – 20/04/2012 – 474 pages – 8.70 €

Résumé

Tayla est chasseuse de démons, elle appartient à un puissant groupe, les Aegis, qui se bat pour le bien de l’humanité. Pourtant, lorsqu’elle est blessée et amenée dans un hôpital tenu par des démons, elle ne peut résister longtemps aux charmes d’Eidolon. Le chirurgien démon qui lui a sauvé la vie et qui a, par là même, ébranlé son monde. Car si tous les démons ne sont pas mauvais, pourquoi les Aegis ne font-ils aucune discrimination ?

.

avis.png

Etant une grande fan de bit-lit et des éditions Milady, c’est tout naturellement que je me suis tournée vers cette nouvelle saga du genre. 

Demonica c’est l’histoire de Tayla, une jeune femme qui est également une Aegis (chasseuse de démons). Un jour, suite à de graves blessures, elle rencontre un chirurgien pas comme les autres : Eidolon. Ce dernier est un incube et son pouvoir de séduction est immense. La tueuse tombe immédiatement sous son charme mais lutte tant bien que mal pour y résister. Il en est de même pour le démon, irrésistiblement attirée par cette humaine, il ne sait plus que faire… 

Alors, je vais être honnête, je n’ai pas eu le coup de cœur pour cette saga comme j’ai pu l’avoir pour Anita Blake, Chasseuse de la nuit ou Mercy Thompson… Néanmoins, Demonica reste une lecture savoureuse et distrayante. Il s’agit bien évidemment de bit-lit adulte. Je tiens à le préciser car de nombreux passages sont très «hot» (en même temps, normal vu qu’Eidolon est un incube !). A ne pas mettre entre toutes les mains donc… 

Ce premier tome pose les bases et nous présente des personnages très intéressants. Tayla sous son côté tueuse sans pitié, cache de nombreux traumatismes dues à son enfance. Eidolon quand à lui, malgré le fait que ce soit un démon, a un côté très bon et très humain. Il y a également de nombreux personnages secondaires que l’on découvre au fil des pages et qui sont également intéressants (les frères démons d’Eidolon, Gem, Kynan…). 

Pour conclure, Demonica est une bonne saga bit-lit adulte. Une héroïne qui réalise que la cause pour laquelle elle se bat n’est pas forcément la bonne… et qui se découvre aussi… Un démon incube qui tombe amoureux d’une humaine… De l’action et des sentiments… Bref, de très bons éléments qui vous feront passer un agréable moment !

Merci beaucoup aux éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir cette saga !

post-it2 dans Bit-lit....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




BALEFIRE (Tome 1) LE CALICE DU VENT de Cate Tiernan

2052012

BALEFIRE (Tome 1) LE CALICE DU VENT de Cate Tiernan dans SF/Fantasy/Horreur... 97827010

Le Masque « Collection MSK » – 02/05/2012 – 400 pages – 17 €

Résumé

À la mort de son père, Thais se voit contrainte de suivre une tutrice inconnue à la Nouvelle-Orléans. Étrange et surprenante, la ville l’accueille avec ses secrets et ses mystères, dont le plus bouleversant est sans doute la découverte de sa sœur jumelle, Clio. Au milieu de ce chaos, Thais apprend qu’elle fait partie d’une famille de sorcières et qu’elle possède des pouvoirs surnaturels.
Elle et sa sœur sont les derniers maillons d’une assemblée de sorciers appelée Balefire, à la force si puissante qu’elle a causé la séparation des deux sœurs. Enfin réunies, les deux jeunes filles doivent apprivoiser leur don et travailler ensemble au rituel qui transformera leur vie et celle de l’assemblée à jamais.

.

avis.png

Thaïs, 17 ans, vient de perdre son père. Elle est placée sous la tutelle d’ Axelle, une femme qu’elle n’a jamais vu et qui est assez bizarre. Elle part s’installer chez elle à la Nouvelle Orléans. Très vite, elle va se rendre compte que ceci n’est pas le fruit du hasard, mais découvrir qu’elle a une sœur jumelle (Clio) et qu’elles ont été séparées à leur naissance. Mais elle va surtout découvrir qu’elle descend d’une grande lignée de sorciers et qu’elle-même possède du pouvoir… 

Pour ceux qui ne le savent pas encore, j’adore Cate Tiernan !  Cette auteure qui a un très grand talent, a également écrit les sagas Wicca et Immortels (que je vous conseille fortement !). Les personnages qu’elle nous propose sont toujours très intéressants. C’est également le cas ici. 

Nous avons donc deux héroïnes : Thaïs et Clio. L’alternance des chapitres entre chacune d’elle, à la 1ère personne du singulier, nous permet de vraiment bien les connaitre, et de savoir ce qu’elles pensent et ressentent. Thaïs est simple, naturelle, discrète et légèrement introvertie. Clio est tout l’inverse en fait. Populaire et très extravertie, elle adore être au centre de toutes les attentions… Bien que très différentes, elles n’en restent pas moins des sœurs jumelles, et je pense que dans les prochains tomes elles deviendront très proches. Un évènement inattendu les rends rivales, mais elles réussissent à surmonter cela très rapidement.

Cet ouvrage est destiné à un lectorat Young adult, mais il pourra également plaire à des adultes en quête d’une lecture distrayante, traitant de la sorcellerie. 

Pour conclure, j’ai passé un agréable moment avec ce 1er tome de la saga Balefire. La suite sortira aux éditions MSK dès 2013. Je la lirai avec grand plaisir d’ailleurs !

Merci beaucoup aux éditions Le Masque (MSK) pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES FILLES AU CHOCOLAT (Tome 1) COEUR CERISE de Cathy Cassidy

4032012

LES FILLES AU CHOCOLAT (Tome 1) COEUR CERISE de Cathy Cassidy dans Young Adult... 97820922

Editions Nathan – 26/05/2011 – 295 pages – 14.50 €

Résumé

Cherry, 13 ans, et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l’arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles soeurs et le charme irrésistible de Shay       

.

avis.png

Tout d’abord, comment ne pas craquer sur cette couverture qui mets l’eau à la bouche ?! Que ce soit les couleurs employées, le titre ou les petits gâteaux qui décorent la couverture, tout donne envie de se saisir de ce livre ! 

La saga «Les filles aux chocolats» se compose de 5 tomes. Un pour chaque sœur qui sont très différentes les unes des autres. Ce premier tome intitulé « Cœur Cerise » concerne Cherry, 13 ans qui vit seule à Glasgow avec son père. Elle a perdu sa maman étant toute petite et n’a pratiquement plus aucun souvenirs d’elle… Plutôt réservée, elle n’a pas beaucoup d’amis, alors quand son père lui propose de tout quitter pour aller rejoindre sa nouvelle petite amie en Angleterre, Cherry est ravie. Surtout qu’en plus d’une nouvelle maman, elle va désormais avoir 4 sœurs ! 

J’ai bien aimé le personnage de Cherry. Elle est timide, sensible et en même temps pleine d’entrain, d’imagination (et de petits mensonges parfois !). Elle a toujours eu du mal à s’intégrer et à se faire apprécier, que ce soit parce qu’elle n’avait plus de maman ou tout simplement parce que ses traits asiatiques la rendaient différente des autres enfants. Malgré ça, elle a su rester forte et a toujours réussi à cacher sa détresse à son papa. Les sentiments qu’elle ressent pour ses nouvelles sœurs, puis pour Shay (le premier garçon dont elle tombe amoureuse) sont touchants et rappelle les premiers émois que l’on peut ressentir à cet âge là.

Au delà de l’histoire et de ses personnages atypiques, j’ai adoré l’atmosphère de ce livre. Cathy Cassidy a très bien décrit Tanglewood House, le bed and breakfast que tient Charlotte, la nouvelle belle mère de Cherry. Situé sur une petite colline surplombant la mer, ce lieu est un véritable cocon douillet dans lequel on a envie de se blottir… C’est un endroit convivial, festif et chaleureux, où il fait bon vivre. Cela se ressent sur notre lecture en créant un réel sentiment de bien être. 

Pour conclure, ce livre conviendra parfaitement aux lectures pour jeunes filles, mais je pense qu’il plaira également aux adultes fan de lectures Young adult (la preuve j’ai beaucoup aimé !). Alors si vous aussi vous avez envie de douceur et d’une saga familiale tournant autour de 5 jeunes filles pétillantes de vie, n’hésitez plus et adoptez vous aussi «Les filles au chocolat».

Merci beaucoup aux éditions Nathan Jeunesse de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

post-it dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




AELAN ET LE MONSTRE DU PLACARD

4012012

de Nolween Eawy (auteur) et Stephane Mathieu (illustrations)

AELAN ET LE MONSTRE DU PLACARD dans Jeunesse/Enfants 001-couv

Résumé

Aelan a peur du monstre dans son placard. La nuit, il vole ses chaussettes et ses rouleaux de réglisse. Cette fois s’en est trop. Il ne fera plus peur et ne volera plus! Et si le vilain monstre n’était pas si méchant ?

.

avis.png

Aelan est une petite fille qui a peur le soir du monstre qui se cache dans le placard. Les adultes ne le voient pas et donc ne la croient pas… Une nuit, avec l’aide de son doudou, elle prend son courage à deux mains et décide de lui tenir tête. Et finalement, le monstre du placard n’est pas si méchant, au contraire…

Ce petit livre d’une vingtaine de page se lit assez vite, ce qui est idéal pour le soir au moment du coucher. Les images sont très nombreuses (mes filles adorent !). Ce sont de vraies illustrations et elles sont très jolies. Elles reflètent très bien les sentiments éprouvés par Aelan (la peur, la colère, la joie, l‘affection…). Ma grande de 4 ans et demi a adoré les regarder pendant que je lui faisais la lecture ! D’ailleurs le lendemain elle a raconté l’histoire en intégralité à sa cousine, preuve qu’elle lui a plu et qu’elle l’a bien mémorisée !

Pour finir, je remercie sincèrement l’auteur Nolween Eawy de m’avoir permis de lire son ouvrage dans le cadre d’un partenariat.

D’ailleurs, si vous souhaitez vous procurer cet ouvrage (le 1er d’une longue série j’espère), voici les sites de Nolwenn :

http://www.wix.com/plumefiction/nolween-eawy-jeunesse ou http://nolween-eawy.com

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

 




L’INVENTION DE HUGO CABRET de Brian Selznick

27122011

(Merci à Bayard Jeunesse pour ce Partenariat !)

cabret.png

Bayard Jeunesse – 24/11/2011 - 300 pages – 12.90 €

Résumé

Hugo Cabret est orphelin : son père, qui l’élevait, est mort dans l’incendie du musée où il était employé comme horloger. Ses seuls compagnons sont un automate trouvé dans les décombres du musée, sur lequel travaillait son père, et son oncle, un poivrot qui l’héberge dans les combles de la gare. Un jour, l’oncle disparaît. Hugo n’a d’autre solution que de se cacher et de poursuivre le travail de l’oncle (régler les horloges) en priant pour qu’on ne le découvre pas. Car il a un but : finir de réparer l’automate de son père. Hugo est persuadé qu’une fois en état de marche, celui-ci lui délivrera un message important. Pour cela, il dérobe chaque jour un jouet à un vieux vendeur, se constituant ainsi une réserve de rouages, de ressorts… Seulement, un matin, le vieil homme le prend la main dans le sac : il lui confisque son carnet de croquis, indispensable à la réparation de l’automate, et l’oblige à travailler pour lui… Grâce à sa nouvelle amie Isabelle, la fille du vieil homme, Hugo finira par réparer l’automate, qui reconstituera sous ses yeux un dessin de Georges Méliès, le créateur du Voyage dans la Lune. Et il découvrira que le vieux marchand n’est autre que Méliès que tout le monde croyait disparu.

.

avis.png

« L’invention de Hugo Cabret » est le premier livre que je lis de ce genre. C’est en fait un roman illustré. Sur les 530 pages du livre, plus de la moitié sont en fait des passages de l’histoire mis en images. Cela est vraiment inédit pour moi et j’ai trouvé cela très intéressant ! Le récit est ainsi encore plus réaliste et plus dynamique.

Hugo Cabret est un jeune orphelin qui survit grâce à des petits larcins dans une gare. De son père, il ne lui reste plus qu’un vieil automate cassé et un carnet rempli de croquis. Hugo décide de le réparer et est persuadé que l’automate va lui sauver la vie… L’histoire est mignonne, un peu dure parfois mais elle reflète bien la dureté de la vie de l’époque…

Brian Selznick nous narre son histoire à la manière d’un conte. Les textes sont courts, détaillés, et délicats… Dans la présentation de l’auteur, il est dit que Brian Selznick est à la fois conteur, dessinateur et concepteur de livres. C’est tout à fait ça : avec Hugo Cabret, il réalise un super concept tout nouveau pour moi !

Dès les premières pages, j’ai eu l’impression d’être assise dans une salle obscure et de regarder les images d’un vieux film en noir et blanc défiler devant mes yeux… Cette impression ne m’a pas quittée tout au long de ma lecture, et j’ai trouvé cela très différent et vraiment très agréable.

En conclusion, « L’invention de Hugo Cabret » est un livre jeunesse mais qui peut également plaire à des adultes. Personnellement j’ai été conquise par l’univers de Monsieur Selznick, qui le temps d’une lecture a réussit à me transporter dans une autre époque. Si vous êtes en quête d’une jolie lecture, qui change de ce que vous avez l’habitude de lire, alors je vous recommande ce livre. Une histoire en mots et images à découvrir !

L'INVENTION DE HUGO CABRET de Brian Selznick dans Young Adult... post-it1

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements