• Accueil
  • > Recherche : blog belle livre resume

BEAUTIFUL DISASTER de Jamie McGuire

16042014

beautiful disaster

J’ai Lu – 22/01/2014 - 384 pages – 13 €

Résumé

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Abby est une jeune fille au fort tempérament, qui a fuit une vie et un père qui ont failli la détruire… Dès ses premiers jours dans sa nouvelle vie, elle va faire connaissance avec Travis. Ce jeune homme sexy en diable est un habitué des combats clandestins et écume les bars pour sauter sur tout ce qui bouge… L’indifférence et le dédain d’Abby vont le piquer au vif et c’est sur la belle qu’il va jeter son dévolu… Réussira-t-elle à lui résister encore longtemps ? 

Beautiful disaster est un titre de new-adult, même s’il reste assez soft niveaux scènes hot. C’est une jolie romance, un brin compliquée… 

Abby et Travis sont deux personnes au passé difficile. Travis a perdu sa mère quand il était enfant, et cela a toujours été une blessure pour lui. Beau comme un dieux, il est habitué à ce que toutes les femmes tombent en pamoison devant lui. Il en devient insensible et odieux d’ailleurs… C’est pourquoi le mépris d’Abby à son égard le touche autant. Bien que dragueur, bagarreur et très très impulsif, Travis reste une belle personne. 

Abby quand à elle, a pour père un joueur de poker invétéré, qui n’a plus aucun scrupule… Elle l’a fuit lui, ses dettes de jeux et ses mauvaises fréquentations pour essayer de se construire une nouvelle vie. Elle a un caractère bien trempé mais est très sensible au fond d’elle. C’est une écorchée vive qui a du mal à baisser sa garde et à faire confiance… 

L’écriture de Jamie McGuire est fluide et facile à lire. Le récit de Beautiful disaster est à la première personne du singulier, du point de vue d’Abby. J’ai passé un agréable moment livresque mais je n’ai pas eu de coup de cœur non plus… Pourquoi ? Et bien, tout démarre sur les chapeaux de roue, la rencontre de Travis et Abby fait des étincelles. Ca se lit vraiment vite et bien ! Malheureusement, j’ai trouvé la fin du livre redondante… Les éternelles disputes entre nos deux tourtereaux, leur «je t’aime moi non plus», et le fait que Travis s’inquiète toujours pour sa «poulette», ont rendu l’histoire un peu lourde et trainante en longueur… C’est dommage car avec une fin plus rapide, plus percutante, je pense que j’aurai eu un coup de cœur !

Je remercie les éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it beautiful disaster.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TE SUCCOMBER de Jasinda Wilder

4042014

te succomber

Michel Lafon – 09/01/2014 – 339 pages – 15.95 €

Résumé

 » Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’étais d’abord éprise de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour. Une nuit d’orage il a trouvé la mort. Une partie de moi s’est éteinte avec lui ce soir-là… «   De seize à dix-huit ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Tous deux se connaissent depuis l’enfance et ont été meilleurs amis avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère aîné de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente.  Deux ans plus tard, les chemins de Colton et Nell se croisent de nouveau à New York. Même si la douleur est toujours là, leur désir est trop fort, ils ne peuvent plus résister à leurs pulsions…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nell a 16 ans. Kyle est son voisin et son meilleur ami depuis leur plus tendre enfance. Mais petit à petit, ils réalisent qu’il y a plus entre eux deux, et ils finissent par sortir ensemble. Deux ans d’amour au beau fixe se sont écoulés lorsque survient un terrible accident qui va couter la vie au jeune homme… Nell est détruite… Se rendant coupable de ce drame, la jeune femme va sombrer dans l’autodestruction jusqu’à ce que sa route croise celle d’un homme. Il s’agit de Colton, le grand frère de Kyle… 

Et bien et bien… Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, tant il est intense ! 

Te succomber est un titre issu de la nouvelle vague à la mode : le New-adult. L’écriture de Jasinda Wilder est facile à lire mais en même temps très prenante et puissante ! Elle décrit tellement bien les sentiments, la culpabilité, l’amour, la passion, et le remords, que cela nous prend aux tripes. On ressent ce que Nell ressent, on souffre avec elle. De même lorsque certains passages sont du point de vue de Colton, on réussit sans mal à se mettre dans la peau du personnage et à ressentir ses émotions… 

Te succomber est une très belle histoire. C’est l’histoire de deux âmes brisées, des écorchés vifs que la vie n‘a pas épargné… Il y a de l’amour, de la passion, de la peine, de la souffrance, du sexe aussi… (rappelons que nous sommes en littérature New-adult). Le mélange est vraiment très bien dosé puisqu’il en ressort un roman vraiment très fort et terriblement bien décrit ! 

Pour ma part, je suis passé à un cheveux du coup de cœur et je vais vous expliquer pourquoi : comme je l’avais déjà lu sur la blogosphère, le langage cru utilisé durant certains passages du livre, ne collent pas avec l’histoire. Il y est tellement question de sentiments et d’émotions que lorsque l’on insère d’un coup des mots limite vulgaires et bien ça enlève le charme de l’histoire. Est-ce que cela est la même chose dans la version originale ? Je n’en ai aucune idée, mais dans le cas contraire, il faudrait vite revoir la traduction française… 

Mis à part ce petit détail, Te succomber est un très beau roman riche en émotions, qui vous plaira j’en suis certaine !

Un grand merci aux éditions Michel Lafon de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it te succomber.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FELICITY ATCOCK (Tome 1) LES ANGES MORDENT AUSSI de Sophie Jomain

31032014

les anges mordent aussi

J’ai Lu - 15/01/2014 – 318 pages – 6.90 €

Résumé

Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Felicity Atcock est une jeune femme gentille et serviable (peu être un peu trop ?). Un soir elle accepte d’accompagner son amie Daphnée dans une boite de nuit Londonienne, et va malheureusement un peu trop abuser de la boisson. Le lendemain matin, elle se réveille dans une chambre d’hôtel sans aucun souvenir, mais avec une belle morsure de vampire à l’intérieur de sa cuisse. Les ennuis ne font que commencer… 

Ah la la ! Je me suis régalée avec ce livre ! Les anges mordent aussi est le premier tome de la saga de Félicity Atcock. Cette trilogie de bit lit est très riche : il y a des vampires, des démons, des anges, des entre-deux… Toute cette petite marmaille va graviter autour de Félicity. 

L’écriture de Sophie Jomain (auteure française soulignons-le) m’a conquise ! C’est frais, c’est distrayant, c’est marrant : bref de quoi passer un super  moment ! 

Félicity est le genre d’héroïne que j’aime beaucoup : elle est simple et très gentille mais conserve tout de même son petit caractère… Elle est fraiche, pétillante, et assez drôle (plusieurs de ses répliques m’ont bien fait rire d’ailleurs). Au niveau des personnages masculins, on est servi puisque nous avons deux beaux mâle au menu : Terrence le beau, grand et gentil ange (oui oui un ange !) et Stanilas le ténébreux et dangereux «entre-deux» (je vous laisse découvrir ce que peut être un entre-deux dans le livre…). 

En bref, Les anges mordent aussi est le premier tome d’une saga vraiment super ! Je la comparerais un peu à Queen Betsy, version française (même si l’action se déroule en Angleterre…). C’est un bit-lit, il y a de l’hémoglobine, du sexe, de la romance aussi et le tout saupoudré d’un humour désopilant. Personnellement j’adhère à 100% et je compte bien lire les tomes suivants !

Un grand merci aux éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les anges mordent aussi.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES 100 de Kass Morgan

24032014

les 100

Robert Laffont « Collection R » – 22/01/2014 – 378 pages – 17.90 €

Résumé

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Cela fait 300 ans que les humains ont précipitamment quitté la Terre pour fuir la guerre nucléaire qui s’y était déclarée… Les quelques rescapés vivent à bord d’un grand vaisseau spatial. Les ressources matérielles et en oxygène se raréfiant de plus en plus à bord, il est décidé en haut lieu d’envoyer des «cobayes» sur Terre, pour voir si l’air y est encore radioactif. 100 jeunes criminels, placés à l’isolement avant leur exécution, vont être envoyés sur Terre pour la recoloniser. Ils devront se battre pour survivre et s’ils étaient la dernière chance de l’humanité toute entière…? 

J’ai voulu lire Les 100 après avoir vu le trailer de la série TV qui sort en ce moment aux USA. Je l’ai trouvé très très tentant ! 

L’écriture de Kass Morgan est très facile à lire. Des lecteurs youngs adults apprécieront autant que des adultes. L’écriture est au présent et les chapitres alternent les points de vue des différents personnages principaux. Cela n’est pas gênant car le nom de chacun est bien précisé en début de chapitre. Des habiles flash-backs sont présents tout au long du livre, et nous aide à comprendre pourquoi ces jeunes gens ont été placés à l’isolement, ce qu’il leur est arrivés dans leur enfance… On arrive ainsi à mieux cerner les personnages, leurs vécus, leurs caractères, leurs sentiments… 

Les 100 compte 4 personnages principaux : 

Clarke : cette jeune fille se destinait à être médecin comme ses parents, mais son univers s’est effondré le jour où elle a découvert que ces derniers testaient la radioactivité sur des enfants… 

Wells : c’est le fils du chancelier, mais également l’âme sœur de Clarke. Cette dernière ne lui adresse plus la parole depuis que ses parents ont été exécutés par sa faute. Il a fait en sorte d’être parmi les 100 pour suivre sa belle… 

Glass : mise en détention car elle était enceinte (chose strictement réglementée à bord), elle réussit à s’enfuir in extremis du vaisseau à destination de la Terre, et à rester à bord de la navette spatiale. Elle est bien décidée a retrouver l’amour de sa vie Luke qu’elle n’a pas vu depuis son incarcération, il y a de longs mois… 

Bellamy : ce jeune homme s’est introduit de force dans le vaisseau à destination de la Terre pour protéger sa petite sœur Octavia qui était à bord… 

Ce premier opus plante le décor, nous présente les personnages principaux et secondaires, nous relate brièvement comment l’humanité en est arrivée là… Je l’ai trouvé très agréable, même si comme dans toutes les sagas, le premier tome sert principalement d’introduction à l’histoire. 

Néanmoins, je l’ai dévoré et j’ai vraiment passé un super moment en compagnie de Clarke et des 100 !

Un grand merci aux éditions Robert Laffont de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les 100.

.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




QUE LA VIE EST BELLE ! – DANS L’ESPACE

18032014

De René Gouichoux et Mylène Rigaudie

que la vie est belle

Nathan -  01/01/2014 - 29 pages - 5.60 €

Résumé

Toriki et Kouma rêvent d’aller dans l’espace. Et s’ils allaient faire un tour au-delà du ciel ?
.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Toriki le lièvre et Kouma la girafe veulent explorer l’espace. Ils revêtent leur combinaison spatiale magique et partent pour tout plein d’aventures (sur la lune, fusée, près du soleil, aspiré dans un trou noir…). Bien vite, ils vont réaliser qu’ils sont bien mieux sur terre et dans leur savane finalement !

Ce livre a un format conçu pour les enfants (14.5 x 18.5 cm soit environ une demi page A4). Sa couverture est semi-rigide, et ses pages en papier glacé épaisses. Les illustrations sont nombreuses et très colorées. Elles égayent les textes.

Que la vie est belle fait parti de la collection Premières lectures des éditions Nathan. Conseillés dès 6 ans, il y a deux niveaux dans ces ouvrages : facile et très facile. Que la vie est belle fait partie du niveau très facile qui correspond aux acquis du CP (1er semestre). Les textes écrits en gros caractères sont à lire par les parents et les textes plus courts dans les bulles (cf. photo) sont à lire par les enfants. Une belle manière d’appréhender la lecture et de prendre gout aux livres…

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

que la vie est belle photo

.
.
.
.

QUE LA VIE EST BELLE ! - DANS L'ESPACE dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




L’EDUCATION D’UNE FEE de Didier Van Cauwelaert

28022014

l'education d'une fee

Le Livre de Poche – 29/05/2002 – 221 pages – 6.10 €

Résumé

« J’ai une femme que j’aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j’adore et à qui je n’arrive pas à dire la vérité. » Jamais Nicolas n’a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c’est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : « Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d’Air France. » Le cauchemar, c’est le besoin d’Ingrid d’enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu’y comprendre ? Devant Sezar, l’étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d’être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nicolas est un homme heureux. Marié depuis 4 ans à Ingrid, ils sont de ces couples que rien n’atteint, qui s’aiment profondément… Il y a également Raoul, le petit garçon d’Ingrid, qui considère Nicolas comme son père. Leur complicité fait plaisir à voir. Tout va pour le mieux, jusqu’au jour ou Ingrid le quitte, sans lui donner d’autre explication que le fait qu’elle l’aime trop… Nicolas est dévasté… Il rencontre César, une jeune irakienne, caissière à l’hypermarché du coin. Elle va lui redonner le sourire mais d’une manière tout à fait inattendu !

Je n’avais encore jamais lu de roman de Didier Van Cauwelaert, malgré le bien que j’en entends. C’est aujourd’hui chose faite ! Ce titre était dans ma PAL depuis 2-3 ans, je l’en ai sorti grâce à ma binôme sur mon forum Club de Lecture : Kreen. J’ai passé un très moment et je l’en remercie. 

La plume de Didier Van Cauwelaert est aérienne. C’est léger, c’est frais et poétique aussi. Les personnages de L’éducation d’une fée sont attachants. J’ai trouvé l’histoire d’amour entre Nicolas et sa femme très belle. Sa description de la douleur et la peine est très juste. Sa complicité avec son fils de cœur Raoul est vraiment touchante. On peut dire que c’est la deuxième histoire d’amour de ce roman. Nicolas le dit lui même dans le premier chapitre : «Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin…». 

Vient ensuite son histoire avec César : une attirance de l’esprit, de l’âme et non du corps… Ce petit bout de femme qui a déjà connu tant de malheurs, va rendre le sourire à toute une famille. J’ai trouvé cela très beau. 

En bref, L’éducation d’une fée est un roman tout en finesse que j’ai refermé avec le sourire aux lèvres.

post-it l'education d'une fee

.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ATTIRANCE ET CONFUSION de Simone Elkeles

22022014

attirance et confusion

La Martinière Jeunesse – 02/01/2014 – 349 pages – 14.90 €

Résumé

Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu’à l’université. Elle n’avait pas prévu qu’elle serait élue capitaine de son équipe de football américain et que son petit ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.  Elle n’avait pas imaginé, surtout, qu’un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.  Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n’est sûre que d’une chose : les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter.  Et rien ne lui fait plus peur que l’idée d’être abandonnée…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Ashtyn, jolie blonde au corps de rêve, a tout d’une déesse, et pourtant elle est plutôt garçon manqué. Sa passion : le football américain, auquel elle joue et dont elle vient d’être élue capitaine de son équipe. Son petit ami Landon, le quaterback de l’équipe, est vexé et furieux de s’être vu souffler la place de capitaine par Ashtyn. Ils finissent par se séparer. C’est à ce moment que surgit Derek, un beau jeune homme, un brin rebelle, qui se trouve être le beau fils de sa grande sœur. Il devra donc vivre pendant quelques temps sous le même toit qu’Ashtyn. Entre les deux jeunes gens, l’attirance est à la hauteur de l’agacement que l’autre lui inspire… De quoi faire des étincelles ! 

Quand j’ai vu que Simone Elkeles avait sorti un nouveau livre, j’ai fait des pieds et des mains pour l’avoir ! J’adore cette auteure !! Sa plume est légère, ça glisse tout seul. Les pages défilent sans que l’on s’en rende compte, et la narration à double voix permet de bien comprendre le point de vue et les ressentis de nos deux personnages principaux. Le gros point fort de Simone Elkeles, c’est son talent pour nous faire ressentir les sentiments et les émotions des personnages. Un vrai régal ! 

J’ai lu précédemment les trois tomes de la saga des frères Fuentès (Irrésistible alchimie, Irrésistible attraction et Irrésistible fusion) et j‘avais A.DO.RE !  La trame est quasiment toujours la même : un garçon (en général un bad boy) et une fille (plutôt sage et sérieuse). Tout les oppose, et pourtant… l’attirance est tellement forte, qu’ils réussissent à surmonter tous les obstacles qui peuvent se dresser entre eux. 

Attirance et confusion ne déroge pas à la règle, même si il est un poil en dessous la saga des frères Fuentès (ce n‘est que mon avis bien sur). Ashtyn et Derek est un couple au fort caractère et plutôt sensuel. Néanmoins je les ai trouvés moins «hot» que Brittany et Alex par exemple (cf. Irrésistible alchimie). 

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce nouveau livre de Simone Elkeles, une auteure que je me ne lasse jamais de retrouver, et que je vous conseille si vous ne la connaissez pas encore !

Je remercie chaleureusement  les éditions La Martinière Jeunesse pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it attirance et confusion

.

Du même auteur :

297165491313if4brwgu.vignette couve-10-93x150 54816910-206x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LOIN DE TOUT de Jessica Ann Redmerski

16022014

loin de tout

Milady - 22/11/2013 – 448 pages – 15.20 €

Résumé

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Camryn est une jeune fille de 20 ans. Elle a perdu l’an passé son premier amour dans un accident de voiture. Complètement dévastée, lorsqu’elle se brouille avec sa meilleure amie, c’est la goute d’eau de trop ! Elle plaque tout du jour au lendemain, et monte à bord d’un bus à destination du Texas… Elle va rencontrer par hasard Andrew, un jeune homme qui se rend au chevet de son père mourant. Nos deux écorchés vifs vont faire la route ensemble et petit à petit se rendre le sourire l’un l’autre… 

Que les choses soient claires, Loin de tout a été un vrai coup de cœur pour moi !! Je me suis régalée du début à la fin de ce livre. Je ne regrette absolument pas de l’avoir lu ! 

Tout d’abord la couverture : elle représente Camryn, une très belle blonde que la vie n’a pas épargné, avec son éternelle tresse lâchée sur son épaule. 

J’ai beaucoup aimé la plume de Jessica Ann Redmerski. C’est fluide, agréable et les sentiments sont très bien décrits. J’ai adoré le road trip de nos amoureux, j’aurai bien aimé être à leur place d’ailleurs ! 

Loin de tout est avant tout une romance mais pas seulement. Au début, on nous retrace le drame qu’à vécu Camryn et comment elle essai de garder la tête hors de l’eau, puis on fait connaissance avec Andrew et on voit naitre le début de leur amitié… Vient ensuite leur escapade à travers tous les Etats unis, et enfin le début de leur idylle (et pas n’importe laquelle !). 

Andrew et Camryn sont deux personnages charismatiques. Elle est douce et réservée et lui plus provocateur, plus taquin aussi… A l’instar de Eurydice et Orphée, ils forment un tout, deux âmes sœurs qui se sont enfin trouvées. J’ai adoré la passion et la complicité qui les animent. 

Loin de tout fait partie d’un nouveau genre littéraire qui vient juste de sortir : le New-adult. Destiné aux 18-30 ans, les romans de ce genre sont de la littérature contemporaine (souvent des romances) mais avec des passages d’adultes (ici il y a des scènes de sexe très explicites). De quoi passer un très agréable moment en retrouvant les côtés léger et fluide des romans Young-adult, mais en ayant un petit plus de maturité qui va ainsi renforcer l’histoire. 

En bref, le New-adult, un nouveau genre auquel j’adhère à 100%, et Loin de tout, une très belle romance que je vous conseille absolument de lire !

Je remercie sincèrement les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it loin de tout

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc_tra10

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA MECANIQUE DU COEUR de Mathias Malzieu

12022014

la mecanique du coeur

J’ai Lu – 01/04/2009 – 160 pages – 5.80 €

Résumé

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous sommes à la fin du 19ème siècle. Par un hiver glacial, nait un petit garçon prénommé Jack. Il fait si froid que son cœur est gelé. Madame Madeleine, sage femme et bricoleuse hors pair, lui remplace son cœur brisé par une horloge en bois avec un coucou… Le petit garçon, abandonné à la naissance par sa mère, grandit auprès de Madeleine. Un jour, à 10 ans, il rencontre une merveilleuse petite chanteuse au tempérament de feu. Le coup de foudre est immédiat, mais son petit cœur en bois y résistera-t-il ? 

Cela fait très longtemps que j’entends parler de l’auteur Mathias Malzieu et de sa plume. Cet auteur aux multiples talents (il est également le chanteur du groupe de rock français Dionysos) fait beaucoup parler de lui sur la blogosphère. Tous ses romans ont de très bonnes critiques. 

Quand j’ai vu que La mécanique du cœur était réédité avec la jolie affiche du film Jack et la mécanique du coeur  en couverture (cf. bande annonce en bas d’article), je n’ai plus hésité ! 

Alors que dire ? Mon avis est un peu moins enthousiaste que je ne l’aurai espéré… Je pense que comme à chaque fois que l’on entends énormément de bien d’un livre, on en attend beaucoup trop, qu’on met la barre un peu trop haut vous voyez ? C’est-ce qui s’est passé ici… J’ai trouvé que La mécanique du cœur était une lecture agréable et très poétique, mais je n’ai pas eu le coup de cœur que je pensais obligatoirement avoir… 

L’histoire est jolie et le personnage de Jack est touchant. Son idylle avec la petite chanteuse est l’histoire d’amour de sa vie ! De l’enfance, à l’adolescence puis en étant un homme, Miss Acacia occupe toutes ses pensées. Il l’aime profondément. J’ai trouvé leur histoire belle mais je n’ai pas aimé comme elle se termine. Par contre j’ai adoré le tempérament «mui caliente» de la petite andalouse ! Et à de nombreuses reprises, je l’ai associé à la chanteuse Olivia Ruiz que j’aime beaucoup (et qui est la compagne de l’auteur). Sans doute un clin d’œil de l’auteur ou bien une source d’inspiration… Qui sait ? 

En bref, La mécanique du cœur est un joli roman qui mêle poésie, rêve et imagination avec beaucoup de talent.

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it la mecanique du coeur.

.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




MINUSCULE, LA VALLEE DES FOURMIS PERDUES

12022014

Le roman du film. De Pétronille.

minuscule

Nathan -  22/01/2014 - 48/32 pages - 13.90/5.95 €

Résumé

Dans une paisible clairière, les objets d’un pique-nique laissés à l’abandon après un orage vont être le point de départ d’une guerre entre deux bandes rivales de fourmis, ayant pour enjeu une boîte de sucres. C’est dans cette tourmente qu’une jeune coccinelle va se lier d’amitié avec une fourmi noire et l’aider à sauver sa fourmilière des terribles fourmis rouges !
.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Une courageuse petite coccinelle, va aider toute une tribu de fourmis noires à sauver leur butin : une boite de sucre. En effet, les terribles fourmis rouges veulent s’en emparer, mais c’est sans compter l’ingéniosité et le courage de la petite coccinelle !

Minuscule, La vallée des fourmis perdues est un livre issu du film animé qui est sorti au cinéma le 29 janvier dernier (cf. bande annonce en fin d’article). Le texte raconte l’histoire et les illustrations reprennent les très belles images du film.

Il existe deux versions de Minuscule, La vallée des fourmis perdues : un ouvrage de grande taille (25 x 18 cm) qui fait 48 pages et 13.90€ (idéal pour offrir) et un format plus petit (18 x 22 cm) qui fait 32 pages pour seulement 5.95€ (pour la lecture du soir par exemple).

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

.

minuscule photo

.
Image de prévisualisation YouTube
.
.
.

MINUSCULE, LA VALLEE DES FOURMIS PERDUES dans Jeunesse/Enfants le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements