• Accueil
  • > Recherche : bit lit ange regne

PHAENIX (Tome 1) LES CENDRES DE L’OUBLI de Carina Rozenfeld

26092012

PHAENIX (Tome 1) LES CENDRES DE L'OUBLI de Carina Rozenfeld dans SF/Fantasy/Horreur... 38962710

Robert Laffont « Collection R » – 06/09/2012 – 432 pages – 17.90 €

Résumé

Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s’unir dans un amour pur et éternel… Depuis l’origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L’être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s’aimer pour reformer l’oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d’éloigner les menaces qui pèsent sur l’humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l’oubli de leurs vies antérieures les empêche d’être réunis… Aujourd’hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d’université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu’à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s’ils la connaissaient depuis toujours…  Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S’ouvriront alors les portes d’une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.     

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Anaïa vient de s’installer en Provence dans le domaine familial de ses grands parents. Un peu apeurée par la nouvelle vie qui s’ouvre devant elle, Anaïa va vite s’y faire et même l’apprécier. Elle va retrouver Garance, son amie d’enfance et… avoir deux prétendants ! D’un côté il y a Enry le grand blond aux yeux bleus, aux allures de dieu scandinave, et de l’autre il y a le sombre et ténébreux Eidan. Leur seul point commun : l’aura de mystère qui les entoure… Tout deux n’attendent qu’une seule chose : qu’Anaïa se souvienne…

J’ai beaucoup aimé cette romance young-adult mêlée de fantastique. Ici il est question de la légende du Phénix et du fait qu’il puisse renaître de ses cendres. J’ai trouvé cela intéressant car ça change des autres créatures fantastiques habituellement présentes dans les romans du genre… 

Carina Rozenfeld est une auteure française de talent. J’aime beaucoup son style fluide et délié. Tout d’abord, elle décrit très bien ses personnages. Il y a 3 personnages principaux : Anaïa est une jeune fille de 18 ans, qui a la tête sur les épaules. J’ai aimé son côté sérieux et posé, sa passion pour la musique aussi… C’est une très jolie jeune femme simple et passionnée à la fois. Eidan est quand à lui assez sombre, tant par son physique (brun au regard noir pénétrant) que par son caractère introverti. Les seuls moments ou il s’ouvre c’est quand il joue de la musique et qu’il chante. Dans ces moments là, il s’illumine ! Et enfin, il y a Enry. Lui alors je dois dire que je ne sais pas à quoi m’en tenir… Sous ses airs de gendre idéal, je le soupçonne de ne pas être si bien que ça… A voir dans le prochain tome si j’ai raison ! 

L’autre point fort de l’auteure, c’est qu’elle réussit à merveille à nous faire ressentir les émotions de ses personnages. La peur, les questions, la passion… Tout y est décrit avec talent. Elle utilise pour cela les mots bien sur, mais également la musique… En effet, ce livre est imprégné de l’univers musical de Carina Rozenfeld. J’ai trouvé cela passionnant : écouter les chansons qu’elle a sélectionné durant ma lecture, lire la traduction des magnifiques paroles… Un vrai délice ! 

En conclusion, Phaenix est un très bon premier tome. Je me suis attachée à l’héroïne et comme elle, je me languis qu’elle retrouve sa moitié ! Seul petit bémol en ce qui me concerne, c’est la fin qui me laisse sur ma faim. Et dire qu’il va falloir attendre 2013 pour voir si il y aura un happy-end… C’est trop long !!

Un très grand Merci aux éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de lire ce livre.

.post-it6 dans Young Adult...

.

Et voici la gentille dédicace qu’il m’a été faite par l’auteure :

photo2

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA COMMUNAUTE DU SUD (Tome 11) MORT DE PEUR de Charlaine Harris

21012012

LA COMMUNAUTE DU SUD (Tome 11) MORT DE PEUR de Charlaine Harris dans Bit-lit... la_com10

J’ai Lu - 11/01/2012 – 348 pages – 8.90 €

Résumé

« Une fois de plus, Sookie se trouve au mauvais endroit au pire moment : un cocktail Molotov est lancé sur le Merlotte pendant qu’elle y travaille. Depuis que Sam, le propriétaire du bar, a révélé qu’il était un métamorphe, les affaires périclitent. Mais il n’y a pas que l’avenir de son meilleur ami qui inquiète Sookie. Eric, son amoureux, est de plus en plus menacé par Victor Madden, le vampire prétentieux qui règne depuis peu sur la Louisiane et que notre douce héroïne ne porte vraiment pas dans son cœur. Avec en plus deux cousins faé à gérer sous son toit, Sookie s’enfonce dans des embrouilles bien plus dangereuses qu’elle ne le soupçonne. »

.

avis.png

Comme tous les fans de La Communauté du Sud, je me languissais ardemment la sortie de ce 11ème tome (plus d‘un an d‘attente c‘est long !). Le tome précédent m’avait pas mal déçu, notamment le personnage d’Eric, que je ne reconnaissais plus du tout (beaucoup trop mielleux et gentil par rapport au personnage du début de la saga !).

Dans cette suite, nous retrouvons une Sookie Stackhouse de plus en plus mure et sure d’elle. Ca fait du bien, car la nunuche des débuts ne faisait plus le poids face aux héroïnes des autres sagas bit lit ! On commence à en savoir un peu plus sur elle, sur ses origines faë, d’où lui vient son pouvoir de télépathie… Bref, j’ai bien aimé toute cette partie de l’histoire.

Comme je le disais au début, Eric Northman, le beau vampire viking, m’avait beaucoup déçu dans le tome précédent. Cette fois, il est moins fade certes, mais reste tout de même assez en retrait je trouve… C’est dommage, car c’est l’un de mes personnages préférés ! J’espère que dans le prochain tome on parlera plus de lui car il va devoir faire un choix très important… et ce choix risque de briser le cœur de notre chère Sookie… Je m’arrête là car je ne voudrais pas spoiler l’histoire !

Au niveau de l’action, il y en a un petit peu tout au long du récit (Sandra, la sœur de Debbie Pelt est sortie de prison et est bien décidé à se venger…), et bien sur à la fin du livre. Malgré cela, j’ai noté quelques longueurs dans l‘histoire (je trouve qu’on parle beaucoup des cousins Faë de Sookie, et à force c’est un peu longuet…).

Néanmoins, l’écriture et le style très fluide de Charlaine Harris font que comme toujours, les pages défilent à une allure folle ! Elle décrit très bien les scènes et les personnages, ce qui fait qu’on a vraiment l’impression d’y être !

Pour conclure, ce 11ème tome de La Communauté du Sud n’est certes pas aussi excellent que les premiers opus de la saga, mais réussit tout de même à tirer son épingle du jeu, notamment grâce à la plume de l’auteur qui est toujours aussi addictive !

Je remercie beaucoup les éditions J’ai Lu de m’avoir permis de lire ce livre.

.post-it3 dans Bit-lit...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




CHASSEUSE DE VAMPIRES (Tome 1) LE SANG DES ANGES de Nalini Singh

25112011

bookc10.jpg

J’ai Lu – 16/03/2011 – 478 pages – 8.90 €

Résumé

La tueuse de vampires Elena Deveraux sait qu’elle est la meilleure. Ce qu’elle ne sait pas en revanche, c’est si elle est à la hauteur pour sa nouvelle mission. Engagée par le magnifique et tout aussi dangereux archange Raphaël, un être si meurtrier que nul mortel ne veut attirer son attention, une seule chose est claire: l’échec n’est pas une option … même si la tâche est impossible. Parce que cette fois, ce n’est pas un vampire rebelle qu’elle doit traquer. C’est un archange qui a mal tourné. Ce travail va entraîner Elena au milieu d’un massacre pas comme les autres … et sur le fil du rasoir de la passion. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël. Car quand les archanges jouent, ce sont les mortels qui paient les pots cassés.

.

avis.png

J’ai hésité un moment avant de me lancer dans une nouvelle saga bit lit car j’avoue que j’en avait déjà plusieurs bien entamées… Finalement je me suis laissée tenter et franchement, je ne le regrette pas du tout !

Dans ce livre, nous avons une hiérarchie bien particulière… Il y a tout d’abord les humains qui sont tout en bas de l’échelle. Viennent ensuite les vampires, qui sont comme d’habitude des immortels qui boivent du sang, mais à la différence près que ceux-ci sont transformés par des anges. En effet, seulement quelques humains volontaires triés sur le volet ont la « chance » d’être choisi et donc d’être transformé. En échange, ces derniers doivent au minimum un siècle d’esclavage à l’ange qui l’a changé. Au dessus de ces vampires, il y a donc les anges (immortels eux aussi) et enfin, tout en haut de la pyramide nous avons les Archanges… 10 immortels qui règnent sur la Terre… et qui sont bien loin de l’image lisse et bienveillante que nous avons habituellement d’eux !!!

L’héroïne de cette histoire est Elena Deveraux qui est une chasseuse de vampires. Elle est au service de la guilde et c’est d’ailleurs son meilleure élément. Elle possède le don de sentir les vampires et donc de pouvoir les capturer. Un jour, son chemin croise celui de l’Archange Raphaël et sa vie va changer à jamais…!

Je ne peux rien dire d’autre car je ne voudrais pas spoiler l’intrigue du livre. Sachez juste que c’est une histoire vraiment très prenante. Elena est une guerrière, elle n’a pas froid aux yeux ! Elle me fait d’ailleurs fortement penser à Anita Blake à ses débuts, c’est-à-dire qu’elle n’a peur de rien, mais qu’au fond d’elle, elle est sensible et un peu prude aussi (plus pour longtemps…).

Cette saga a pour ingrédients de l’action, de la violence, de la passion, du sexe aussi… Bref, un mélange vraiment détonnant que personnellement j’adore ! L’écriture de Nalini Singh est fluide et captivante. Une fois que l’on a intégré le fonctionnement de la société qu’elle a créé dans ce livre, on ne peut plus s’arrêter… Les presque 500 pages défilent très vite, croyez moi !

Pour finir, si vous aimez les sagas bit-lit pour adultes, les héroïnes au fort caractère, le tout avec de la violence mais aussi de la sensualité, alors comme moi, lancez vous dans « Chasseuse de vampires », vous ne le regretterez pas !

postit3.jpg.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




Immortels

6032011

de Cate TIERNAN

bookc12.jpg

Résumé

Nastasya est une immortelle : elle semble avoir 18 ans mais en a 459. Ces dernières décennies, sa vie consiste à noyer son ennui dans les soirées arrosées. Un soir à Londres, son meilleur ami brise le dos d’un homme qu’il trouvait gênant. Bouleversée par cette cruauté et rongée par la culpabilité de n’avoir rien fait pour s’interposer, Nasty s’enfuit aux États-Unis. Elle y rejoint River, une autre immortelle qui l’avait invitée autrefois à vivre chez elle. Nasty se retrouve alors dans un centre de réhabilitation pour les immortels qui ont perdu le goût de vivre. La rebelle jeune fille finit par se plier aux règles de la maison et se lie avec les autres habitants, dont le sombre et mystérieux Reyn. Sa nouvelle vie lui permet de renouer avec ses origines, dont elle avait enfoui le souvenir. Elle se rappelle notamment l’assassinat de sa famille auquel Reyn pourrait ne pas être totalement étranger… « Je suis née en 1551, un joli chiffre bien symétrique. Quatre cent cinquante ans plus tard, on me demande encore ma pièce d’identité dans les bars. Avant que vous vous mettiez à crier, Waouh, génial ! laissez-moi vous dire à quel point c’est pénible. Je suis une adulte. Depuis presque toujours. Pourtant, je ne peux sortir de cet état d’adolescence éternelle, et je ne peux pas modifier mon apparence. »

Mon avis

5/5 : J’ai voulu lire ce livre car la couverture me plaisait et le résumé m’attirait aussi… J’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais franchement, je ne suis pas du tout déçue, bien au contraire !!!

Alors, après les vampires, puis les loups-garous, nous voilà au coeur d’un roman qui parle d’Immortels ! Que sont les « immortels » ? Et bien, ils ne meurts pas si facilement (d’où leur nom), et ils ont des pouvoirs, chacun à des degrés différents… Notre héroine : Nastasya, se retrouve blasée de tout, en a marre de la vie qu’elle mène, vie qu’elle trouve sans aucun attrait (ce qui est normal au bout d’un certain temps sans doute…) Elle a 459 ans et en parait même pas 20 ! Elle décide de tout plaquer et part s’installer dans une ferme à l’autre bout du monde ou une petite communauté d’autres immortels « à problèmes » vivent. Au début, elle n’a qu’une envie, celle de fuir ! Puis petit à petit, elle va s’intégrer à ce petit groupe, donner un sens à sa vie, affronter les démons de son passé… Et puis il y a Reyn..! Ce bel appolon d’origine nordique qui l’ignore royalement (et qui la déteste apparemment) cache quelque chose… Nastasya est bien décidé à savoir quoi, surtout qu’elle n’est pas indifférente à la beauté de cet homme…

Tout au long de ma lecture, j’ai adoré les « flash-backs » de notre héroine où on la retrouve à d’autres époques, comme si c’était dans des vies antérieures, sauf que c’était bien sa vie actuelle, mais des siècles auparavant…! En étant une Immortelle, elle a vécue tant de vies différentes ! Un vrai dépaysement au cours de la lecture ! J’ai également beaucoup aimé l’atmosphère qu’il règne à River’s Edge. D’un premier abord froid et austère, cette ferme et sa petite communauté sont en réalité très chaleureuses, et il y fait bon vivre…

Bref, j’ai adoré ce 1er opus de cette nouvelle saga ! Ca change des livres du genre (ce n’est pas de la bit-lit, mais ce n’est pas trop du fantastique non plus !). Je n’ai qu’une hâte, c’est de lire très vite le tome 2 !!!

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements