• Accueil
  • > Recherche : amoure premiere fois

PARCE QUE C’ETAIT NOUS de Mhairi Mc Farlane

2022014

parce que c'etait nous

Milady romance - 31/10/2013 – 478 pages – 15.20 €

Résumé

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Rachel, journaliste trentenaire, est sur le point d’épouser Rhys, son petit ami du lycée. Elle réalise qu’elle n’est plus vraiment amoureuse de lui et se demande si elle ne l’a jamais réellement été… Elle rompt donc ses fiançailles. Un jour, elle recroise Ben, son meilleur ami à l’époque du lycée. Ils étaient inséparables. Toujours aussi beau et charismatique, elle réalise qu’en fait il lui a énormément manqué pendant toutes ces années. Seulement voilà, Ben est à présent marié et apparemment très heureux en ménage… 

Au vue de mon petit résumé on pourrai croire qu’il s’agit d’une histoire d’amour extra conjugale et d’adultère. Je tiens à vous rassurer car en fait il n’en ai rien… 

Parce que c’était nous c’est l’histoire de deux personnes, deux âmes sœurs, qui se sont trouvées à un moment de leur vie mais qui se sont perdues pour de mauvaises raisons. Ils ont réussi à enterrer cela au fond d’eux pendant de longues années, et même à être heureux, mais le jour où ils se recroisent, quelque chose se passe… Soudain la vie a plus de saveur, les choses sont plus nettes, leur cœur bat un peu plus vite… et puis le présent les rattrape. Ben est marié et heureux et Rachel vient tout juste de rompre avec l’homme qui a partagé sa vie durant 13 ans… Vont-ils laisser passer leur chance une seconde fois ? 

J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce livre. Parce que c’était nous est une romance émouvante mais drôle aussi. Rachel a beaucoup de repartie et j’aime bien son sens de l’humour. Sa complicité avec Ben est touchante. Et puis, quoi de mieux que de tomber amoureuse de son meilleur ami ? Ben quand à lui est émouvant à sa manière. On sent qu’il a toujours aimé Rachel, mais qu’il doit faire face à ses obligations d’époux. 

L’écriture de Mhairi McFarlane est prenante. L’histoire est à la première personne du singulier, du point de vue de Rachel. Les chapitres alternent le présent avec le passé. On en apprend ainsi un peu plus sur la rencontre de Ben et Rachel au lycée, sur leur histoire… J’ai également beaucoup aimé le fait que les personnages secondaires ont une place assez importante dans l’histoire. Il y a les amis de Rachel : Caroline et son époux, Mindy l’éternelle célibataire et Ivor l’homme du groupe. On partage des petits bouts de leurs vies et cela rajoute du charme à l’histoire. 

Pour finir, Parce que c’était nous est une très jolie romance que j’imagine fort bien adaptée au cinéma. Les personnages de Ben et Rachel sont attachants et leur alchimie m’a laissé rêveuse…

Je remercie chaleureusement  les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it parce que c'etait nous.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc parce que c'etait nous

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TOUT LE MONDE N’A PAS LE DESTIN DE KATE MIDDLETON de Fred Ballard

28092013

TOUT LE MONDE N'A PAS LE DESTIN DE KATE MIDDLETON de Fred Ballard dans Chick-Lit... 9782290059838fs

J’ai Lu – 05/06/2013 – 279 pages - 6.10 €

Résumé

Capucine Guillon, rédactrice de questions pour jeux télévisés, maman solo de trois ados mal dégrossis, n’a pas vraiment le profil de la femme fatale épanouie ni de la businesswoman accomplie. Entre le choix des factures à ne pas payer, les vacances à organiser pour sa meute, un patron attirant, un ex qui se remarie…, elle a un irrésistible attrait pour tout ce qu’il faut éviter ! Heureusement qu’il reste l’humour, c’est un bon bagage pour voyager loin.
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Capucine Guillon travaille à la rédaction de scénarios et de questions pour des jeux télévisés. Elle est également mère célibataire de trois garçons (dont deux adolescents…). Son travail ne la comble pas vraiment, surtout lorsqu’elle voit que son patron favorise toujours des bimbos décérébrées… Sa vie amoureuse est au calme plat… Alors lorsque son ex-mari (le premier car elle en a trois !) l’informe qu’elle doit reprendre son nom de jeune fille (Mademoiselle Poute) car il va se remarier (et sa fiancée veut être la seule et unique Madame Guillon évidemment !), Capucine s’effondre. Mais elle n’a pas dit son dernier mot et il est hors de question qu’elle redevienne une «Poute».

La première chose qui m’a attiré dans ce livre c’est son titre évidemment ! J’ai ensuite trouvé la couverture sympathique, qui fait très chick-lit. J’ai enfin lu le résumé. Je l’ai trouvé plutôt drôle, donc ayant envie d’une lecture distrayante, je me suis dit pourquoi pas…

La première impression qu’il ressort suite à cette lecture, c’est un humour un peu trop présent qui devient même lourd parfois… Le personnage de Capucine est agréable mais cette perpétuelle autodérision a un peu gâché ma lecture…

Aux environs de la moitié du livre, de nouveaux personnages entrent en scène. J’ai pensé que cela allait créer une nouvelle dynamique à l’histoire mais je me suis trompé, cela n’a rien révolutionné…

Enfin, l’écriture de Fred Ballard est plaisante mais comme je l’ai déjà précisé, je trouve qu’il y a une overdose d’humour dans ce livre. Bien sur, ce n’est que mon avis. Là ou je suis surtout déçue, c’est par la fin du livre, car je ne m’attendais pas du tout à celle-ci… J’aurai aimé qu’elle soit un peu moins plate.

En conclusion, Tout le monde n’a pas le destin de Kate Middleton est un roman de chick-lit agréable et drôle (peut être un peu trop d’ailleurs) mais qui ne m’a pas convaincu…

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

post-it2 dans Chick-Lit....

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES FILLES DE BROOKLYN de Jessie Elliot

8022013

LES FILLES DE BROOKLYN de Jessie Elliot dans Young Adult... 97820111

Hachette romans « Collection Bloom » - 30/01/2013 – 352 pages – 14.50 €

Résumé

Junie, Celia et Daniella ont dix-sept ans et vivent à Brooklyn. Les délicieux petits plats qu’elles préparent ensemble sont l’occasion pour elles d’échanger secrets et bons plans. Le petit ami de Junie joue les amoureux transis alors qu’elle ne l’aime plus, sans parvenir à le lui avouer. Le père de Celia, seul depuis quatorze ans, a enfin rencontré une femme, mais pas celle que Celia rêvait de voir chez elle. Quant à Daniella, elle ne sait plus quoi penser : son ex-super-canon-mais-trop-coureur-de-jupons essaie de la convaincre qu’il a « changé ». Et si la meilleure recette de la vie était celle qu’on concocte entre amies ?
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Les filles de Brooklyn, c’est l’histoire de trois amies vivants à New York. 

Tout d’abord il y a Junie, la sportive du groupe. Aussi athlétique qu’elle est jolie, elle sort avec Brian. Après une première fois ratée et un petit ami un peu pesant, Junie décide de le quitter. Elle rencontre alors Rob, un bel italien, qui est le cousin de son amie Danielle. 

Ensuite il y a Celia. Orpheline de mère, cette très jolie black vit seule avec son père depuis son enfance. Max est un artiste, et il finit par s’enticher de Jane, la propriétaire de la galerie ou il expose. Pour Celia c’est le drame, surtout quand cette dernière lui impose son neveu Henri pour qu’elle lui fasse visiter New York… 

Enfin, il y a Danielle. Cette italienne au fort caractère, vit avec les autres femmes de sa famille (sa sœur ainée, sa mère, et sa complice et grand-mère Nonna). Elle sort avec un chanteur/beau gosse prénommé Steve, mais qui est également un coureur de jupons… 

J’ai beaucoup aimé les personnages dépeints par Jessie Elliot. Ces 3 amies, bien que totalement différentes les unes des autres, sont toutes très sympathiques et attachantes. Pour se remonter le moral, elles décident de réaliser les «repas du vendredi soir entre copines». Entre fous rires, larmes et confidences, les jeunes filles retrouvent le sourire. 

J’ai adoré l’atmosphère qui se dégage de ce livre. On suit des petits bouts de vie de ces adolescentes, de leur entourage, et de leurs familles… Les «soirées cuisine» sont des passages vraiment agréables. On a l’impression d’y être nous aussi, et de sentir une bonne odeur de cuisine flotter… Mes moments préférés !

Entre prises de tête, sourires, et histoires d’amour, je ne me suis pas ennuyée une seule minute avec Les filles de Brooklyn. Une lecture détente qui du bien ! Et qui donne envie à nous aussi de se retrouver entre copines, autour d’un bon petit repas… Un très bon moment !

Je remercie les éditions Hachette pour ce partenariat et pour m’avoir accordé leur confiance.

post-it dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




MADEMOISELLE ZAZIE EN FOLIE !

31012013

de Thierry Lenain - Illustrations de Delphine Durand

MADEMOISELLE ZAZIE EN FOLIE ! dans Jeunesse/Enfants 9782092541708fs

Nathan – 11/10/2012 – 144 pages – 14.90 €

Résumé

5 histoires de Mademoiselle Zazie dont une inédite ! A l’intérieur, un crayon à papier et un révélateur, qui permet de révéler les mots cachés dans la dernière histoire.

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Nous retrouvons notre petite héroine Zazie et son amoureux Max, dans ce recueil de 5 nouvelles histoires. Elles abordent toutes des thèmes importants pour les enfants, mais toujours avec beaucoup de pudeur et de finesse :

¤ Mademoiselle Zazie a t-elle un zizi ? => Quelles sont les différences entre les filles et les garçons ? Et finalement, les « sans-zizi » sont peut être aussi forts que les « avec-zizi »

¤ Mademoiselle Zazie veut un bébé… => Max et Zazie décident de faire un bébé ensemble, mais au fait, comment on fait un bébé ?

¤ Mademoiselle Zazie veut embrasser Max => Les premiers émois des amours d’école et le fait que ce n’est pas parce qu’on est amoureux, qu’on doit tout laisser faire…

¤ Mademoiselle Zazie et la robe de Max => Une fille peut aimer s’habiller en garçon et vice versa, parce que les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !

¤ Mademoiselle Zazie va au Love Burger => Première sortie en amoureux pour Max et Zazie mais accompagné du papa de cette dernière (ou comment les enfants ont parfois honte des réactions d’adultes…).

Cet ouvrage est un très bel livre-objet. Sa couverture est cartonnée et possède un rabat aimanté qui permet de tenir le livre bien fermé. Les textes sont assez courts et écrits en gros caractères, ce qui est l’idéal pour les enfants qui commencent à lire tout seul. A l’intérieur, un crayon est offert ainsi qu’un révélateur qui permet de découvrir les mots cachés dans la dernière histoire. Les pages sont en papier glacé. Les illustrations sont toujours aussi drôles et colorées.

Le tout en fait un très joli livre qui est une très bonne idée de cadeau je trouve… En tout cas, mes filles l’ont adopté !

Merci beaucoup aux éditions Nathan Jeunesse d’avoir offert ce livre à mes puces dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

photo1 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




NOS ETOILES CONTRAIRES de John Green

29012013

NOS ETOILES CONTRAIRES de John Green dans Young Adult... 97820915

Nathan – 21/02/2013 – ?? pages – 16.50 €

Résumé

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

J’avais déjà lu un roman de John Green il y a quelques temps (Qui es tu Alaska ?). Mon avis était le suivant : un roman singulier… drôle et triste à la fois. Et bien c’est un peu la même chose avec ce nouveau titre. Je trouve que « Nos étoiles contraires » est de la même trempe. 

Hazel, 16 ans, atteinte d’un cancer incurable, rencontre Augustus, 17 ans, qui lui est en rémission. A cause du cancer, Hazel ne sort jamais sans son chariot et sa bouteille d’oxygène, et Augustus a une prothèse à la place de sa jambe. Malgré cela, l’entente et l’attraction entre ces deux amoureux de la vie est immédiate. 

J’aime beaucoup John Green. Son écriture est fluide et fraiche. Il ne s’embarrasse pas de fioritures inutiles. Ses personnages sont singuliers. Ils ne manquent jamais de réparties ou d’humour. On ne peut que s’attacher à eux. 

Le thème de la mort ou de la maladie ne me branche pas trop en général. Mais aimant le style de cet auteur, je me suis plongée dans ce livre sans aucune appréhension. Je ne le regrette pas du tout. La vie et la mort se côtoient, se frôlent, se croisent… toujours avec une lucidité désarmante ! L’amour est également présent. L’amour que l’on porte à ses amis, à ses parents, à son amant qui peut aussi être votre meilleur ami. Et bien ce roman est un mélange de tout ça ! 

John Green nous fait réfléchir sur la valeur de la vie, sur son sens aussi. Sur le temps qu’il nous reste à vivre et comment l’utiliser pour pouvoir vivre chaque instant à fond… Il nous fait aimer la vie tout simplement ! 

Pour conclure, « Nos étoiles contraires » est un concentré d’émotions qui plaira, c’est certain, aussi bien à de jeunes lecteurs qu’à des adultes. A lire sans hésiter !

Je remercie chaleureusement les éditions Nathan pour m’avoir fait découvrir ce livre en avant première !

post-it4 dans Young Adult....

Du même auteur :

johng10.vignette

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




MADEMOISELLE ZAZIE DETESTE LA MAITRESSE

7102012

de Thierry Lenain - Illustrations de Delphine Durand

MADEMOISELLE ZAZIE DETESTE LA MAITRESSE dans Jeunesse/Enfants 9782092539675FS

Nathan – 10/05/2012 – 30 pages – 5.60 €

Résumé

« La maîtresse remplaçante est aussi jolie que les dames de la télé qui sont bêtes. » Ça, c’est ce que se dit Zazie… jusqu’au moment où elle croise le regard de Max qui semble hypnotisé par la maîtresse. D’un seul coup, Zazie est drôlement énervée et se dit que finalement la remplaçante est carrément moche !

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

La maîtresse de Zazie est malade. Elle se fait donc remplacer, et là surprise… Sa remplacante est super jolie ! D’abord admirative, Zazie va vite déchanter. En effet, Max, son amoureux, n’a plus d’yeux que pour la nouvelle institutrice. Zazie va connaitre pour la première fois les affres de la jalousie et ensuite celles de la tristesse lorsque Max lui dit : « Je veux te divorcer« .

Cette petite histoire aborde avec des mots d’enfants des sujets qu’il est parfois compliqué à expliquer à nos chères têtes blondes… La jalousie, la séparation et le divorce sont autant de thèmes abstraits pour eux. Grace à l’histoire de Zazie et de son amoureux Max, on peut commencer à leur faire comprendre certaines choses. Comme dit si bien la nouvelle maîtresse de Zazie : « Quand l’amour s’arrête, il s’arrête…« 

Ce petit livre fait parti de la collection «premiers romans» de Nathan. Je les trouve très bien conçus (couverture rigide et très colorée, petit format idéal pour les petits mains des enfants, pages en papier glacé…). Ce sont des ouvrages de très bonne qualité !

Conseillé dès 6 ans, les textes sont écrits en gros pour faciliter la lecture des enfants. Pour les plus petits, ceux à qui on fait la lecture, il y a beaucoup d’illustrations. Elles sont sympathiques, jolies et très colorées.

Pour finir, je trouve les titres de cette collection parfaits pour débuter la lecture, et ce livre peut permettre à certains parents d’expliquer des thèmes un peu durs comme le divorce à leurs enfants.

Merci beaucoup aux éditions Nathan Jeunesse d’avoir offert ce livre à mes puces.

Petite photo :

photo-2 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DAMNES (Tome 4) AMOURS DAMNES de Lauren Kate

27062012

DAMNES (Tome 4) AMOURS DAMNES de Lauren Kate dans SF/Fantasy/Horreur... 97827412

Bayard Jeunesse – 07/06/2012 – 200 pages – 14.90 €

Résumé

Alors que la Saint-Valentin est pour les uns le temps des serments et révélations, il est pour les autres celui du sacrifice… Les quatre grandes histoires d’amour de Luce et de ses plus proches amis.

.

avis.png

Amours Damnées n’est pas le Tome 4 de la saga Damnés comme je le croyais, mais plutôt un petit interlude qui nous fait patienter jusqu’à sa sortie prochaine. Il n’est pas très épais et se lit donc très vite. La couverture est superbe comme pour tous les tomes précédents ! 

Ce livre est donc un recueil de 4 histoires ayant pour thème central la Saint Valentin. La première concerne Miles et Shelby qui se rapprochent et deviennent plus que de simples amis. La seconde concerne Roland qui est bouleversé en revoyant la femme qui l’a marqué à vie : Rosaline. La troisième concerne Ariane et la démone Tess. Et enfin la dernière concerne nos amoureux maudits Luce et Daniel… Pour la première (et dernière) fois, ils vont pouvoir passer la Saint Valentin ensemble et s’aimer sans avoir à craindre la malédiction qui pèse sur eux. Une histoire que toutes les romantiques apprécieront ! 

Pour finir, j’aurai préféré lire la suite des aventures de Luce et Daniel, mais ce petit recueil nous permets de retrouver tout ce petit monde et donc de patienter un peu… Mon seul regret : qu’il n’y ai pas d’histoires consacrées au beau et ténébreux Cam. Son dangereux personnage m’intrigue et j’aurai aimé en savoir plus sur lui… 

Merci aux éditions Bayard Jeunesse de m’avoir permis de découvrir ce livre !

post-it4 dans Young Adult....

Tomes précédents :

97827412.jpg vertig10.jpg damnes-98x150  

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA SELECTION de Kiera Cass

18042012

LA SELECTION de Kiera Cass dans Young Adult... la-sélection

Robert Laffont « Collection R » – 12/04/2012 – 343 pages – 16.90 €

Résumé

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

.

avis.png

J’ai souhaité découvrir ce titre car je trouve les ouvrages de la Collection R de Robert Laffont très prometteurs ! Le résumé m’a plu et j’ai vu qu’il s’agissait de dystopie. Et enfin, la couverture est tout juste sublime ! Il ne m’en fallait pas plus pour me plonger dans ce livre… 

America Singer est une jeune fille qui se retrouve sélectionnée pour participer à un grand jeu de téléréalité : La sélection. Le but de ce jeu : le prince Maxon va devoir trouver sa future épouse parmi les 35 candidates. Réticente au début, car toujours amoureuse de son ex petit ami Aspen, America va finir par se laisser amadouer par le prince, qui est un jeune homme sincère et attentionné. 

Au début de ma lecture, j’ai eu très peur que l’auteure ne nous ai servi qu’une copie d’Hunger Games. En effet, les Etats unis sont en ruines, nous sommes en présence de Castes et d’un Capitole. Une grande majorité du peuple est très pauvre et ne mange pas à sa faim… Mais, rassurez-vous, les comparaisons s’arrêtent là ! Une fois America au sein du palais royal et le jeu de la sélection commencé, le livre prend un tout autre tournant (bien loin donc de Hunger Games !). 

J’ai beaucoup aimé l’héroïne America. Franche, honnête, attentionnée, on peut dire qu’elle a le cœur sur la main. Elle garde néanmoins son fort caractère qui la fait de suite se démarquer de ses concurrentes. J’ai également apprécié Maxon même si je le trouve un peu naïf parfois. Par contre Aspen je ne sais pas trop encore en fait… 

La plume de Kiera Cass est très agréable. Les pages filent à toute vitesse. La narration à la première personne du singulier nous montre l’histoire à travers les yeux d’America et j’ai trouvé cela très plaisant. 

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. Je peux même dire que j’ai eu un petit coup de cœur ! Les éléments essentiels que vous retrouverez si vous vous laissez tenter sont la compétition, la jalousie, des jolies robes, le jeu de la séduction, de l’amour aussi… mais également de l’amitié, de la compassion, du dévouement, de l’action… Bref, un très bon moment de détente que je vous conseille si vous êtes fan de romance Young adult et de dystopie !

Merci beaucoup aux éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it5 dans Young Adult....

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA SEPTIEME VAGUE (Tome 2) de Daniel Glattauer

16042012

LA SEPTIEME VAGUE (Tome 2) de Daniel Glattauer dans Litterature Contemporaine la-septieme-vague

Le Livre de Poche - 28/03/2012 – 288 pages – 6.60 €

Résumé

Leo, de retour des Etats-Unis, la correspondance entre Emmi et lui reprend, d’abord timide après de longs mois de silence, puis tout s’enchaîne. Mais voici qu’Emmi souhaite en finir pour de bon et mettre un terme à cette relation épistolaire. Pour cela, elle veut rencontrer Leo, une fois au moins… La rencontre a lieu – conformément à la forme consacrée du roman épistolaire – sans  public. Le lecteur n’aura droit qu’au compte-rendu… La relation virtuelle survivra-t-elle au test de la réalité ? Comment maintenir la tension, si les deux personnages ne peuvent plus se cacher derrière les mots, mais se retrouvent face à face ? C’est là tout le charme, pétillant et captivant, de cette romance virtuelle et virtuose.

.

avis.png

Comme pratiquement tout le monde, j’ai adoré la première partie de cette histoire « Quand souffle le vent du nord » et j’avais été bouleversée par la fin (spoiler : Léo partait vivre à Boston sans avoir jamais rencontrée Emmi). 

Dans cette suite, nous retrouvons à nouveau nos deux protagonistes adorés. 9 mois et demi se sont écoulés, et voilà que Leo est de retour ! Leur correspondance par mail reprend petit à petit, mais leur complicité/affection est toujours aussi forte ! 

Je vais être franche, étant donné que j’avais eu un coup de cœur pour le premier tome, j’avais un peu peur que cette suite soit répétitive et surtout qu’elle ne soit pas à la hauteur… Je vous rassure tout de suite : ce n’est pas le cas ! Bien au contraire, car je me suis régalée !! 

La formule est la même : Léo/Emmi, Emmi/Léo, une tendre correspondance par mail, des échanges qui font sourire, qui émeuvent aussi… Des choses ont changé cependant… Léo n’est plus seul, Emmi a changé de vie, ils se sont enfin vus… et pourtant, leur petit jeu du chat et de la souris continue. Sont-ils amis ? Amoureux ? Ou tout juste confidents ? Je crois qu’il n’y a que eux qui ne connaissent pas la réponse, car pour nous lecteurs c’est clair comme de l’eau de roche… 

Que dire de plus, si ce n’est : lisez-le ! Personnellement, j’ai dévoré ce livre en une journée (ok, il n’est pas très épais, mais c’est surtout qu’une fois commencé, je vous assure qu’il est très très difficile de le reposer !). Une écriture fluide, des répliques malicieuses, deux personnages espiègles et attachants… Encore un coup de cœur avec une fin qui m’a réellement conquise !

Un très grand Merci aux éditions Le Livre de Poche pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it4 dans Litterature Contemporaine.

 Tome précédent :

4954543566f69b6c33a3.jpg

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




IRRESISTIBLE ATTRACTION (Tome 2) de Simone Elkeles

15012012

IRRESISTIBLE ATTRACTION (Tome 2) de Simone Elkeles dans Young Adult... couve-10

de La Martinière Jeunesse – 03/11/2011 – 411 pages – 13.90 €

Résumé

Pour échapper à la police de Mexico, Carlos Fuentes s’installe chez son frère Alex, qui s’est rangé des gangs dans le Colorado. Kiara, une jeune lycéenne sage, un peu garçon manqué, lui sert de guide dans ce monde policé qu’il ne connaît pas. Carlos, poussé par ses habitudes de bad-boy, ne tarde pas à replonger ; et, pour éviter la prison, il doit suivre un stage de réinsertion et accepter de vivre chez le professeur Westford, père de la jeune fille, qui a déjà sorti son frère Alex de la galère. Malgré leurs différences, les deux adolescents apprennent à se connaître et s’attirent de plus en plus. Mais Carlos, s’il veut vivre pleinement son amour pour Kiara, doit d’abord rompre une fois pour toutes avec la culture des gangs.

.

avis.png

« Irrésistible attraction » est la suite de « Irrésistible alchimie » mais il peut se lire indépendamment (c’est tout de même plus intéressant d’avoir déjà lu le premier je trouve…).

L’histoire se passe 2 ans après la fin d’Irrésistible alchimie et ce n’est plus Alex (et Brittany) le personnage principal du livre, mais son petit frère Carlos. Mêmes ingrédients (un mexicain rebelle, et une jeune américaine aisée), même trame de fond (le bad boy qui tombe amoureux qu’une jeune fille sage)… MAIS… je n’ai absolument pas eu l’impression de lire la même histoire !

Encore une fois je suis tombé sous le charme de l’écriture de Simone Elkeles. Son style est d’une fluidité et d’une simplicité étonnante ! La narration à deux voies (un chapitre pour Carlos suivi d’un chapitre pour Kiara…) et à la première personne du singulier, fait que l’on sait exactement ce que chacun pense, ce qu’il ressent… J’adore ce concept ! De plus, les chapitres sont courts, ce qui fait qu’on est toujours tenté d’un lire encore un, puis un autre… Bref, vous l’aurez compris, je me suis retenue de lire ce livre d’une traite tellement il m’a plu !!!

En ce qui concerne les personnages, Carlos et Kiara sont très différents l’un de l’autre. Tout les oppose, mais ils vont réussir à surmonter les obstacles qu’ils croiseront, à faire taire les mauvaises langues et surtout à ne pas se fier aux apparences… On retrouve également Alex et Brittany pour mon plus grand plaisir. Ils restent en retrait par rapport à l’histoire principale, mais on continu à les voir évoluer et c’est très agréable.

La couverture quand à elle est très jolie. Elle représente une scène du livre, mais chut… il faudra le lire pour savoir laquelle !

Pour conclure, Irrésistible attraction a été pour moi un vrai Coup de cœur ! Une très belle histoire d’amour et comme dans le 1er tome, avec une morale également : il ne faut pas juger autrui sur son apparence ou ses origines, mais sur ce qu’il est réellement. Tout le monde peut changer… il suffit juste parfois de tendre la main !

Un immense merci aux éditions de La Martinière Jeunesse qui m’a permis de lire ce livre et de passer un excellent moment !

Pour ceux qui veulent en savoir plus, voici le lien vers le trailer du livre : cliquez-ici

post-it2 dans Young Adult...

Tome précédent :

297165491313if4brwgu.vignette

.

3 exemplaires à gagner sur mon forum CLUB DE LECTURE :

Concours-Irrésistible-Attraction

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements