• Accueil
  • > Recherche : 50 shades of grey

FIRE AFTER DARK (Tome 1) L’ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews

12102013

FIRE AFTER DARK (Tome 1) L'ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews dans Littérature Erotique 9782811210311fs

Milady - 19/04/2013 – 445 pages - 15.90 €

Résumé

J’étais au trente-sixième dessous. J’avais du verre pilé à la place du coeur. Quand j’ai rencontré Dominic, tout a changé. Peu à peu, la douleur s’est atténuée. J’ai réappris à être heureuse. Je n’aurais jamais soupçonné à quel point il était exaltant de s’abandonner. C’est aussi à Dominic que je dois cette découverte. Avec lui, j’explore un monde inconnu où le plaisir et la douleur ne font qu’un, à l’image de cet amour en clair-obscur dont il m’entoure. Un amour qui me laisse pieds et poings liés. Où qu’il aille, je n’ai pas d’autre choix que de le suivre.
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Beth est une jeune femme qui mène une vie tranquille. Un jour, elle découvre son compagnon au lit avec une autre femme ! Pour elle, c’est la douche froide, elle voit sa vie basculer… Effondrée, Beth part s’exiler à Londres, dans l’appartement vide d’une lointaine parente. Elle essaie de ne pas sombrer, jusqu’au jour ou elle aperçoit dans l’appartement en face de celui qu’elle occupe, un homme superbe… Intriguée elle va être amener à le rencontrer, et à bien plus encore…

Le synopsis du livre m’a plu, je me suis donc décidé à lire Fire after dark. Qu’en dire ? Et bien, la plume de Sadie Matthews n’est pas désagréable, bien au contraire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Beth, qui est une personne saine et sensible. Elle essaie de se reconstruire à Londres et petit à petit y arrive. J’ai aimé l’atmosphère qui se dégageait de l’appartement qu‘elle occupe, de son nouveau travail dans une galerie d’art, de ses flâneries au gré des rues de Londres… Vient ensuite le personnage de Dominic. Ce bel homme, bien élevé, mais qui a un tempérament de feu m’a bien plu c’est vrai. Sa rencontre et son histoire avec Beth m’ont fait aimer le début du livre.

Alors qu’est-ce qui cloche ? Adepte de la littérature érotique depuis peu, j’ai déjà lu des titres à tendance SM (Fifty shades of Grey, 80 notes de jaune…). J’en ai bien aimé certains, d’autres moins. Et Fire after dark fait parti de cette seconde catégorie. Pourquoi ? Et bien parce que je pense que les sentiments et l’histoire d’amour ne sont pas assez présents. Le début du livre ressemble à une romance mais très vite, on bascule du côté obscur… Il n’y a ensuite que du SM et tout comme Beth, je n’ai pas du tout aimé cela. Evidemment, cela dépendra de chaque lecteur, de ses attraits, de sa sensibilité…

Personnellement, j’aime bien lire du « SM soft » comme dans Cinquante nuances de Grey, où il est question de menottes, foulards et petite fessée, mais pas du tout celui présenté ici ! Le donjon, le collier avec laisse, la cravache ou le fouet à neuf queues m’ont refroidi bien comme il faut !

La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite différente avec un retour des sentiments, mais je ne pense pas que je me laisserais tenter…

Je remercie les éditions Milady pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

post-it dans Littérature Erotique.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FIFTY SHADE (Tome 3) CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES (Version Audio) de E.L. James

4082013

FIFTY SHADE (Tome 3) CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES (Version Audio) de E.L. James dans Littérature Erotique 9782356415134fs

Audiolib – 20/03/2013 - 20h – 19.90 €

Résumé

Dans cet ultime volet de la trilogie Fifty Shades, le couple Christian Grey et Ana Steele a trouvé un équilibre face aux défis que leur pose la vie commune : Ana apprend à supporter, sans se renier, le style de vie de Christian, et lui à maîtriser son obsessionnel désir de contrôle comme les cauchemars qui le hantent. Un couple heureux. Mais pour combien de temps ? La menace surgit avec Jack Hyde – ancien patron d’Ana – qui réapparait dans leur paysage. Comme dans le roman de R.L. Stevenson, M. Hyde va-t-il prendre le dessus sur le Dr Jekyll ? Ana va-t-elle pouvoir s’évader du pire des cauchemars ? Est-ce la fin d’un amour atypique irrémédiablement voué à l’échec ? La question reste ouverte. La voix pudique et romantique de Séverine Cayron donne à ce dernier volume de Fifty Shades, en apothéose, toute sa dimension intime et passionnelle.

.

pcc dans Livres Audio.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Attention ! Risque de Spoiler !!

Nous retrouvons nos amoureux transis en pleine lune de miel en France, sur les rives de la Méditerranée. Un habile flash back nous relate l’histoire de leur mariage. Ana et Christian sont sur leur petit nuage… Jusqu’à ce que Taylor prévienne Christian que certains de leurs locaux ont été incendié, et qu’il s’agit probablement d’un incendie criminel… 

Ce troisième tome clôture cette saga avec brio. La plume de E.L. James est à la hauteur des deux premiers opus. Elle mari habilement histoire d’amour, érotisme et suspens aussi. Ca se lit tout seul ! Un bon point que je tiens à relever : il y a beaucoup moins de vulgarité que dans les précédents tomes, notamment dans le langage d’Ana. J’apprécie cela et ça méritait d’être souligné. 

La couverture de 50 nuances plus claires évoque les menottes dont Christian se sert pour menotter Ana durant leur lune de miel. Leurs ébats sont un peu moins SM je trouve, sans doute car Ana n’est plus sa soumise mais sa femme. 

Au niveau des personnages, Anastacia est épanouie en femme mariée. Elle s’affirme toujours un peu plus et tient tête à Christian dans leur quotidien. Des évènements imprévus vont toucher et ébranler nos amoureux, et ce sera Ana le pilier du couple. Christian va réaliser à quel point sa femme peut être forte malgré son apparence fragile. Christian quand à lui est beaucoup moins torturé je trouve. Il s’ouvre et se livre bien plus facilement à Ana que se soit sur son passé, sur sa relation avec Mrs Robinson ou sur sa mère «la pute camée». Il reste néanmoins un dominant qui ne peut vivre sans tout contrôler. Malgré quelques rebuffades gentillettes, je pense qu’Ana se plait à être contrôler ainsi. 

L’intrigue de ce dernier tome me fait un peu penser à un thriller. Ana et Christian sont en proie à un persécuteur dont je tairai le nom pour ménager le suspens. Il y a néanmoins toujours de la romance et du sexe aussi, même si je le trouve moins dominant-dominé et plus «normal» je dirai. Une belle surprise attends nos amoureux. Une jolie manière de redistribuer les cartes et de voir comment nos tourtereaux s’en sortent ! 

J’ai beaucoup apprécié l’épilogue final, qui sur quelques chapitres, nous fait faire un bond quelques années plus tard. J’ai également adoré la double narration à la fin du livre avec la version de Monsieur cinquante nuances. Une belle manière de revivre la rencontre entre Christian et d’Ana mais à travers ses yeux à lui !

J’ai découvert Cinquante nuances plus claires en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectué par Séverine Cayron qui est comédienne, musicienne, chanteuse et auteur-compositeur-interprète. Sa voix douce et agréable colle bien au personnage d’Ana. Pour les dernières pages, où l’histoire est vécu du point de vue de Christian, la narration est faite par Julien Bocher . Ce dernier est spécialiste de ces voix « off » qui portent les messages des spots de publicité ou ceux des grandes chaînes de télévision. J’ai totalement adhéré !

En conclusion, un très bon dernier tome et une trilogie de romance à tendance érotico/sado-maso que j’ai beaucoup aimé ! La version audio est très agréable en tout cas. Les toutes dernières lignes du livre me laisse à espérer que E.L. James envisage une suite. Si tel est le cas, j’en serai c’est certain !

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it3

 

livres-audio.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




EIGHTY DAYS (Tome 1) 80 NOTES DE JAUNE de Vina Jackson

11042013

EIGHTY DAYS (Tome 1) 80 NOTES DE JAUNE de Vina Jackson dans Littérature Erotique 80-notes-jaune

Milady – 25/01/2013 – 352 pages – 15.90 €

Résumé

Enfermée dans une relation d’un ennui mortel, Summer trouve refuge dans la musique et joue Les Quatre Saisons de Vivaldi dans le métro londonien. Lorsque son violon est détruit au cours d’une violente altercation, la jeune femme reçoit une offre étonnante : Dominik, séduisant professeur d’université à la sensualité débordante, se propose de lui fournir un nouveau violon en échange d’un concert privé. C’est le début d’une relation tumultueuse, placée sous le signe de la soumission. Summer a tôt fait de découvrir de nouvelles formes de plaisir…
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Summer Zahova est une violoniste de talent. N’ayant pas encore réussi à en faire son métier, elle joue parfois dans le métro pour payer son maigre loyer. Un jour, Dominik, professeur de littérature à l’université, la voie et l’entend jouer de son instrument. Il tombe immédiatement sous le charme de cette jeune femme si intrigante… Dès lors, entre séduction et sado-masochisme, un jeu torride va s’établir entre eux… 

Bon bon bon… J’ai lu pas mal d’avis négatifs sur ce titre, mais n’étant pas du genre à me laisser influencer, j’ai voulu juger par moi-même. Et bien que puis-je en dire ? 

Alors, il est vrai que 80 notes de jaune ne ressemble pas du tout à 50 nuances de Grey. Nous sommes bel et bien en présence d’une romance SM, mais le côté sado masochiste est beaucoup plus poussé que dans Fifty shades. La romance ne survient que plus tard et reste très légère. Il est surtout question dans ce livre de désirs non avoués, des limites que chacun est prêt à franchir (ou pas)… Donc comparer ces deux livres n’est pas correct à mon avis.

Deuxième point, on ne peut pas comparer Dominik aux personnages de Christian Grey ou encore de Gideon Cross (Saga Crossfire). Bien que le professeur soit séduisant, il reste loin d’avoir la beauté et le charisme des deux autres mâles. Dans ce livre, c’est l’héroïne qui est mise au premier plan, avec ses envies, ses doutes, ses forces, et ses faiblesses. Un concept donc totalement différent.

Dernier point qui revient souvent : oui, il y a beaucoup de sexe dans ce livre et parfois de manière choquante. En effet, pour ceux que le SM rebute, passez directement votre chemin ! Pour les autres (ou juste pour les curieux), et bien certains passages pourront vous sembler repoussants. Il vaut donc mieux savoir à quoi s’attendre avant de commencer cette lecture.

Pour ma part, j’ai beaucoup aimé la première partie du livre. Celle qui se passe à Londres et qui présente la relation entre Summer et Dominik. Ce dernier est une sorte de mécène pour Summer et lui permet de se découvrir et d’avoir une sexualité épanouie et débridée. Je n’ai pas du tout été choquée par cette première moitié. Au contraire, j’ai même été émoustillée par les jeux et les scénarios envisagés par Dominik…

Par contre, et c’est là que ça se gâte, je n’ai pas du tout aimé la seconde moitié du livre. Cette fois, cela se passe à New York et Summer tombe dans les griffes du sordide Victor… En pleine période d’autodestruction, la jeune femme se livre corps et âme à un homme qui ne la mérite pas. Pire, elle devient son esclave sexuelle. On est bien loin des jeux provocants de Dominik. Là c’est du SM pur et dur, et je pense que c’est cela qui a rebuté une grande majorité de lecteurs (ou plutôt de lectrices).

Pour finir, et bien mon avis est en demi-teinte, car j’ai quand même bien aimé la première partie du livre. Je lirai donc le Tome deux 80 notes de bleu pour voir de quoi il retourne, en espérant qu’il y ai moins de SM et que soit plus développé le côté érotique de l’histoire… 

Je remercie les éditions Milady qui m’ont offert ce livre dans le cadre d’un partenariat et qui m’ont accordé leur confiance !

post-it2 erotique dans Littérature Erotique.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FIFTY SHADE (Tome 1) CINQUANTE NUANCES DE GREY (Version Audio) de E.L. James

15032013

FIFTY SHADE (Tome 1) CINQUANTE NUANCES DE GREY (Version Audio) de E.L. James dans Littérature Erotique liv500014

Audiolib – 21/11/2012 – 16h30 – 19.90 €

Résumé

Quand Anastasia Steele, 21 ans, rencontre Christian Grey, jeune patron d’une multinationale, elle tombe sous le charme. Mais pensant lui avoir été indifférente, elle cherche à l’oublier. Pourtant, quelques temps plus tard, celui-ci l’invite à dîner en tête à tête. Ana découvrira peu à peu la part d’ombre de cet homme, consumé par le désir de tout contrôler. Confrontée aux fantasmes de possession, entre autre, de Christian Grey, Ana se met à ressentir des désirs de soumission ignorés jusqu’alors. La romance se métamorphose en un roman volcanique, évoquant les fantasmes féminins et masculins les plus enfouis…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Et bien voilà, ça y est, j’ai enfin lu la fameuse trilogie «Fifty shades of Grey» qui fait tellement parler d’elle en ce moment ! Pour celles et ceux qui vivent sur une autre planète et qui seraient passé à côté, voici un petit résumé : Cinquante nuances de Grey est une romance érotique. Anastasia Steele est une jeune femme qui suit encore des études. Un jour, lors d’une interview pour le journal du lycée, elle rencontre le fameux Christian Grey. Cet apollon d’à peine une trentaine d’années, est à la tête d’un véritable empire. Conscient de sa beauté et de son charme, Christian va tout mettre en œuvre pour attirer Ana dans ses filets. La fraicheur et la spontanéité de la jeune femme l’ont séduit. Immédiatement flattée par les avances du bellâtre, Ana ne sait pas du tout dans quoi elle s’embarque… En effet, Christian a un passé trouble et un penchant non négligeable pour le sexe SM… 

L’écriture de E.L. James est à la première personne du singulier. C’est Anastisia qui raconte l’histoire de son point de vue à elle. J’ai trouvé cette narration bien détaillée, claire et agréable. Seul point négatif au niveau du style, ce sont les grossièretés dans les pensées/dialogues d’Ana qui reviennent un peu trop souvent à mon goût.

La couverture de l’ouvrage est sobre et représente la fameuse cravate dont Christian Grey se sert à plusieurs reprises pour entraver les poignets d’Ana. Le titre «50 nuance de Grey» est un rappel des 50 nuances de folies dont  l’homme d’affaire parle à Ana, et qui d’après lui le caractérisent. 

L’histoire est simple mais addictive. Il ne s’agit pas uniquement de littérature érotique car la romance entre Christian et Ana, ainsi que la construction de leurs personnages ont une réelle importance dans le récit. C’est plaisant sans tomber dans le gnangnan. Les personnages sont intéressants. Je préfère celui de Christian car il est plus complexe. Les blessures qu’il a enfoui au plus profond de lui même le rendent tantôt sauvage, tantôt mélancolique… Son côté sombre m’intrigue beaucoup et j’ai hâte d’en découvrir plus. Anastasia quand à elle m’a légèrement agacée. Je n’aime pas son coté blanche colombe. Je la trouve un peu trop naïve et malléable. J’espère qu’elle saura s’affirmer par la suite. Au niveau de l’érotisme, même si le penchant pour le sado masochisme de Christian est bien présent, ça reste quand même assez soft (peut être cela se corsera-t-il dans les tomes suivants ?). Ne vous attendez pas à être choqué en lisant ce premier opus, même si ça reste de la lecture pour adulte bien sur. 

En conclusion, Fifty shades of Grey est une romance érotique très agréable. J’ai eu la chance de le découvrir en version audio des éditions Audiolib. La narration faite par Séverine Cayron colle parfaitement au personnage d’Ana. J’ai beaucoup aimé ! Si vous aimez ce genre littéraire, je vous conseille bien évidement cette saga.

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cardre d’un partenariat.

 

post-it4 dans Livres Audio.

.

livres-audio

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements