STARTERS (Tome 2) ENDERS de Lissa Price

8102013

STARTERS (Tome 2) ENDERS de Lissa Price dans SF/Fantasy/Horreur... 9782221127612fs

Robert Laffont « Collection R » – 16/05/2013 – 403 pages – 17.50 €

Résumé

Avec son best-seller Starters, Lissa Price a conquis des centaines de milliers de lecteurs dans le monde entier. Pourtant bien des questions autour de la jeune Callie restaient encore sans réponse. Aujourd’hui, Lissa Price donne à son thriller futuriste un dénouement stupéfiant. Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde ou une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n’ont pu être vaccinés à temps. Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d’accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d’une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu’ont les Starters pour gagner de l’argent est la Banque des Corps. Afin d’assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d’une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d’esprit. Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C’est alors qu’elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s’est enfui et en veut à sa vie. Au cours d’une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu’elle imaginait. La clé de l’énigme est dissimulée dans son propre passé…

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu le tome 1 …

A la fin de Starters, Callie qui était en pleine révolte, avait réussi à détruire Prime destinations en le faisant sauter. Ce savoureux final clôturait toute une série d’actions dans lesquelles Callie avait été contrainte de louer son corps à des enders, pour pouvoir nourrir et prendre soin de son petit frère. Le premier tome se terminait sur la fuite du « Vieux », qui est le PDG de la banque des corps. Callie était bien déterminée à le traquer… 

J’ai retrouvé avec grand plaisir Callie, Tyler et Mickael dans ce second opus. Il m’a fallu quelques pages pour me replonger dans l’histoire (j’ai lu le T1 il y a 1 ans et demi quand même !) mais cela s’est fait assez facilement. 

Dans ce tome-ci je trouve qu’on ressens moins l’univers post-apocalyptique décrit dans le premier. Il y a toujours énormément de différences entre les enders richissimes et les pauvres starters, qui se retrouvent orphelins et SDF. Néanmoins, Enders est plus tourné sur la traque, l’action et la quête de certaines réponses… 

Le style d’écriture de Lissa Price ne change pas : simple, direct et très rythmé. La narration s’effectue toujours du point de vue de Callie. Elle est forte et fragile à la fois, a une détermination et un courage sans borne ! Son petit frère Tyler est quasi inexistant, mais un nouveau personnage principal fait son entrée, et pas des moindres… Chut ! Je ne dirais rien de plus… 

En ce qui concerne la couverture, alors autant je trouvais celle de Starters attirante, épurée, bref : très jolie ! Autant celle-ci me laisse froide… Les tons employés sont toujours les même, mais je ne sais pas, je n’accroche pas du tout, c’est dommage. 

Pour conclure, Enders est une très bonne suite, aussi rythmée que le premier tome. Je me languis de lire le dernier opus de cette trilogie dystopique qui a fait ses preuves ! 

Un très grand merci aux édition Robert Laffont pour m’avoir offert cet ouvrage dans le cadre d’un partenariat !

post-it5 dans Young Adult....

Tome précédent :

starte10-189x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TIME RIDERS (Tome 5) LES FLAMMES DE ROME d’Alex Scarrow

22092013

TIME RIDERS (Tome 5) LES FLAMMES DE ROME d'Alex Scarrow dans SF/Fantasy/Horreur... k

Nathan – 07/05/2013 – 451 pages – 15.50 €

Résumé

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé et ne détruisent notre monde. Alors qu’ils tentent d’arrêter des hommes venus du futur pour coloniser la Rome antique, Liam, Maddy et Sal se retrouvent piégés sous le règne de Caligula, l’empereur fou.

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Dans ce cinquième tome, nos Time riders se retrouvent propulsés en 54 après la naissance de J.C., en pleine Rome antique… Suite à une contamination venant du futur, ils vont devoir rétablir l’histoire encore une fois. 

Que dire si ce n’est que je suis conquise une fois de plus ! Les flammes de Rome est une très bonne suite. Tous les ingrédients auxquels Alex Scarron m’a habitué sont présents : action, questions, suspens… J’ai tremblé plus d’une fois pour notre petite équipe de choc. Son style est toujours aussi percutant. Les actions s’enchainent à un rythme soutenu et les chapitres ne font que quelques pages. On se dit : «allez, encore quelques pages et encore une, et encore une autre…». J’ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre.

Dans ce nouvel opus, Liam, Sal, Maddy et Bob sont confrontés à un empereur romain totalement dément : Caligula. Ce souverain qui aurai du régner seulement 4 ans, se retrouve toujours au pouvoir 17 ans plus tard… Le New York actuel n’existe plus… Des unités de soutien semblables à Bob et Becks s’en prennent à Sal et Maddy et veulent les tuer… Rien ne va plus pour nos Time riders.

Au niveau des personnages, Becks est absente. Sal et Maddy sont contraintes à voyager dans le temps elles aussi. Liam apprend la vérité sur Foster et Bob est toujours le roc de l’équipe…

Je m’arrête ici pour ne rien spoiler de plus. Evidemment, je vous conseille cette suite et toute la saga d’ailleurs, qui me fait passer de supers moments à chaque fois que j’ai un de ces ouvrages entre les mains !

L’auteur Alex Scarrow a une imagination débordante. Ce cinquième tome se termine avec énormément de suspens. J’ai hâte de lire le tome 6, Les brumes de Londres, qui sort en octobre prochain, et j’espère avoir enfin les réponses à mes questions…

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it8 dans Young Adult....

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300 9782092543986-200x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ROMAN D’HORREUR de Arthur Ténor

1092013

ROMAN D'HORREUR de Arthur Ténor dans SF/Fantasy/Horreur... 9782367401010fs

Scrinéo Jeunesse – 12/09/2013 – 202 pages – 12.90 €

Résumé

Ils sont trois, ils sont adolescents et ils adorent frissonner de peur… sauf si c’est pour de vrai ! Cette fois-là, après une soirée « film d’horreur » hilarante, Valentin, Cédric et Zoéline vont être comblés au-delà de leurs espérances… Grâce à l’idée géniale de l’un d’eux pour organiser la farce du siècle, le trio va vivre en live une expérience digne des meilleurs récits d’épouvante. Le décor est une maison sinistre à souhait, close comme un coffre-fort de l’enfer. Les damnés qui la hantent sont vraiment très effrayants. Et pourtant, ce n’est pas d’eux que viendra le pire… Le pire, le  monstre, le cauchemar pour de vrai… c’est l’autre, celui qui n’a pas de visage, ne parle pas, n’émet aucun son en se déplaçant. Et lorsque se produit la rencontre… il est trop tard pour fuir.
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Trois amis, Valentin, Cédric et Zoéline adorent se faire peur. Un jour, ils se rendent dans une maison voisine qui est réputée pour être hantée. Deux d’entre eux tendent un piège à leur troisième ami, et réalisent une caméra cachée avec de faux revenants. Carrément mort de peur, le jeune homme va vite réaliser qu’il voit réellement des fantômes. Le spectre de la jeune fille, qui a été sauvagement assassinée dans cette maison, lui demande son aide…

Roman d’horreur est un bon roman d’épouvante, mais plutôt destiné à un lectorat jeune. Les Young adult et les préados, se régaleront à se faire peur avec cette histoire.

Personnellement, étant adulte, bien que quelques scènes contiennent pas mal de suspens, je n’ai pas eu de réels frissons… Néanmoins, j’ai apprécié le côté thriller de l’histoire et les passages fantastiques également.

Les courts chapitres, écrits en gros caractères, rendent la lecture très aisée et rapide. L’écriture est simple mais efficace.

Le personnage principal est celui de Valentin. L’adolescent est sympathique, sans être téméraire, il n’est pas peureux non plus. Foncièrement gentil, il va essayer de venir en aide à la famille assassinée, et cela malgré les risques encourus… iI sera aidé dans sa quête de la vérité par ses deux acolytes : son meilleur ami Cédric et la douce et très jolie Zoéline. Une chasse au trésor commence afin de trouver qui se cache derrière ces meurtres sanglants…

En conclusion, Roman d’horreur est un récit d’épouvante doublé d’un thriller. Je le conseille plus à de jeunes lecteurs qu’à des adultes, qui risqueraient de s’ennuyer un peu…

Je remercie les éditions Scrinéo Jeunesse pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

 post-it7 dans Thriller/Polar/Suspens....

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DOME (Tome 1) de Stephen King

25082013

DOME (Tome 1) de Stephen King dans SF/Fantasy/Horreur... dome-tome-1-stephen-king

Albin Michel – 02/03/2011 – 630 pages – 22.30 €

Résumé

Le Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. À la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand ou si il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La petite ville de Chester’s Mill coule des jours paisibles, jusqu’à un fameux matin ou soudain tout bascule… Un mystérieux Dôme apparait sur la ville et empêche quiconque d’y entrer ou d’en sortir. Cette force invisible, est une sorte de champs magnétique ayant la solidité d’un mur. Néanmoins, un mur ça se perce alors que là rien n’y fait : missile, acide… Tout est vain. Les habitants de Chester’s Mill vont vite se retrouver en vase clos, à court de carburant, de provisions… et surtout, avec ses propres règles et ses propres lois…

J’ai toujours été une grande fan de Stephen King. Ce spécialiste du fantastique et de l’horreur, a plus d’une cinquantaine de romans à son actif (donc quasiment que des best-sellers). Dôme entre dans le registre du fantastique, bien qu’en refermant ce premier tome, je me pose encore la question d’où vient se dôme, et pourquoi est-il là ?

La galerie de personnage dépeints par l’auteur sont nombreux. Mon préféré est évidemment Dale Barbara, l’ancien marines qui se retrouve dans le rôle du bouc-émissaire. J’aime également le personnage de Julia Shumway, la journaliste de la gazette locale. Elle n’a pas la langue dans sa poche et tente de dénoncer la loi de la terreur qui petit à petit s’installe dans la ville.

Que dire de plus ? Et bien Dôme est un roman fantastique très bien écrit. Stephen King ménage le suspens. On se pose 1001 questions sur la mystérieuse présence de ce champs de force. Mais là ou l’auteur réussi avec brio, c’est à nous mettre mal à l’aise lorsque l’on voit à quel point des personnes ordinaires peuvent se transformer… En effet, on voit les habitants de la petite ville changer peu à peu, et devenir de véritables monstres… L’isolement forcé, et le fait qu’aucune personnes extérieures ne puissent intervenir, font que les quelques notables de la ville, et les minces forces de police encore présentes, s’emparent de Chester’s Mill. La seule loi en vigueur désormais sera la leur ! Les habitants ne sont pas au bout de leur peine…

Cela est d’autant plus dérangeant car on sait que la nature humaine est ainsi faite… Dans les situations extrêmes, l’instinct de conservation et les côtés sombres de certaines personnes se manifestent.

En conclusion, un bon gros pavé que j’ai beaucoup aimé lire. La couverture est superbe ! Je n’ai pas eu le coup de cœur, mais j’ai passé un excellent moment. J’ai hâte de commencer le tome 2 et de voir ce qu’il adviendra de mes personnages préférés…

 post-it5 dans SF/Fantasy/Horreur....

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA 5e VAGUE de Rick Yancey

7082013

LA 5e VAGUE de Rick Yancey dans SF/Fantasy/Horreur... vv

Robert Laffont « Collection R » – 16/05/2013 – 608 pages - 18.50 €

Résumé

1re Vague : extinction des feux. 2e Vague : déferlante. 3e Vague : pandémie. 4e Vague : silence. La 5e Vague arrive…
.

pcc dans Young Adult....

 

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Commençons par un petit résumé pour les lecteurs non blogueurs, qui seraient passés à côté de La 5è vague

Cassie, 16 ans, est une survivante. Elle a survécu à la première vague (black-out total), à la deuxième vague (tsunami géant qui a tué des millions de personnes), à la troisième vague qui lui a ravi sa mère (énorme épidémie qui a tué des milliards d’humains…), ainsi qu’à la 4ème vague (silence total des «Autres») qui cette fois, lui a pris son père. Elle vit seule en foret, mais elle a fait une promesse à Sammy, son petit frère, quand ils l’ont emmené. Elle lui a promis qu’elle le retrouverait et elle compte bien tenir sa promesse…

Ben, 16 ans, est lui aussi un survivant. Comme Cassie, il a survécu aux différentes vagues et est désormais un soldat durement entrainé avec les milliers d’autres enfants enlevés à leurs parents. Son objectif : détruire tous les aliens présents sur Terre et qui se font passer pour des humains. Il va vite se rendre compte que cela ne sera pas facile et même que certaines de ses certitudes sont loin d’être les bonnes…

Soyons clair : j’ai adoré ce livre ! Ici, il n’est pas question de dystopie, mais plutôt d’une histoire futuriste ou nous sommes en présence d’extraterrestres. Attention, pas de petits hommes vers, ou d’Aliens répugnants, mais des «autres» qui ressemblent à des humains (et qui le sont un peu en fait…). Là est justement tout le problème pour les survivants qu’il reste. Comment différencier leurs semblables des autres ? Comment prendre le risque d’éliminer ceux que l’ont croisent s’il s’agit en fait d’humains ? Comment se rendre compte qu’un humain est infecté ? Autant de questions que Cassie se pose durant sa fuite et sa tentative désespérée de sauver son petit frère.

L’écriture de Rick Yancey est addictive. Le rythme est effréné, les actions s’enchainent, c’est violent parfois, c’est brutal, c’est la fin du monde, c’est la survie… La narration est à la première personne du singulier, tantôt du point de vue de Cassie, tantôt de celui de Ben. J’ai eu un peu de mal au début car il n’est pas annoncé en début de chapitre qui parle, mais très vite, je me suis faite à la plume de l’auteur.

Ce que j’ai préféré, ce sont les personnages. Tout d’abord nos personnages principaux Ben et Cassie, mais également les personnages secondaires : Sammy, Evan, et Ringer. Ils ont tous un très fort caractère et un petit coté rebelle que j’adore ! Ils sont tête brulée parfois, mais dans de telles circonstances, seuls les plus forts survivront. C’est là leur devise, et ils sont obligés de l’appliquer pour ne pas se faire tuer…

Bon, je ne peux pas en dire plus si je ne veux pas spoiler l’histoire, ce qui serai dommage… Je ne peux que vous conseiller de lire La 5ème vague car c’est vraiment un roman apocalyptique au rythme haletant. J’ai passé un super moment !

La 5ème vague est le premier tome d’une trilogie, qui sera bientôt adapté au cinéma. Je ne sais pas quand sortira le second opus, mais il est sur que j’ai hâte de l‘avoir entre les mains !!!

Je remercie les éditions Robert Laffont de m’avoir fait bénéficier de ce titre, dans le cadre d’un partenariat.

 post-it1

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




SOEURS SORCIERES de Jessica Spotswood

17072013

SOEURS SORCIERES de Jessica Spotswood dans SF/Fantasy/Horreur... 9782092540435fs

Nathan – 06/06/2013 – 396 pages - 15.50 €

Résumé

« Ma chère et courageuse Cate, la sibylle a prédit ceci : à l’aube du XXe siècle trois soeurs atteindront l’âge de décision, toutes les trois sorcières, et l’une d’elles sera la plus puissante sorcière de tous les temps. Cate, je suis si inquiète pour toi. Si, après Maura, Tess est sorcière aussi, il semble hélas probable que vous soyez les soeurs dont parle la prophétie. Tu seras alors traquée par ceux qui voudront se servir de toi. Cette prophétie dit autre chose encore, bien pire à mes yeux, mais je préfère ne pas tout écrire dans ces pages, de crainte qu’elles ne tombent en de mauvaises mains. Avec tout mon amour, Maman. »

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Trois sœurs vivent ensemble dans une grande bâtisse, seules avec leur père veuf. Leur mère est décédée quelques années plus tôt. Juste avant de mourir, elle a chargé l’ainée de ses trois filles de bien veiller sur ses sœurs. La tâche qu’elle lui a confié est immense, car les trois jeunes filles sont des sorcières ! Cate va tenter de surveiller au mieux ses cadettes, mais cela ne va pas être sans peine…

Tout d’abord, parlons un peu de la couverture. Je la trouve très jolie, même si je trouve que les tons employés sont un peu tristounet. Il représente nos trois jeunes sorcières : Cate, Maura et Tess.

Personnellement, j’aime tout ce qui concerne l’univers de la magie et des sorcières. Ce roman se situe en Angleterre dans les années 1900. J’ai beaucoup apprécié l’atmosphère qui se dégage de cette maison, l’affection que se porte les trois sœurs, l’utilisation de leurs pouvoirs, même si ce n’est qu’à toutes petites doses… En effet, à cette époque, sévie une véritable chasse aux sorcières. Cate, Maura et Tess doivent sans cesse faire attention à bien maitriser leurs pouvoirs, sous peine d’être découvertes par les frères ! Tout au long de ma lecture, j’ai ressenti un sentiment de peur, de paranoïa, et d’angoisse… Certains passages mettent la pression à nos personnages et à nous lecteurs également !

Au niveau de l’écriture, Jessica Spotswood utilise la narration à la première personne du singulier. C’est du point de vue de Cate que se déroule l’histoire. Le langage employé est simple, l’écriture fluide est typique des romans Young adult.

Les personnages sont nombreux et tous très différents. Cate est la plus posée des trois sœurs. C’est l’ainé, et par conséquent beaucoup de responsabilités reposent sur ses frêles épaules. Entièrement dévouée à sa famille, elle n’hésitera pas à se sacrifier pour elle. Maura, la cadette, est très différente. Elle est très belle, impulsive, et à fleur de peau… De par son tempérament de feu, c’est elle qui a le plus de mal a dissimuler ses pouvoirs et à les canaliser. Tess, la plus petite de la fratrie, est ma préférée. Elle semble timide et réservée au premier abord, alors qu’en fait elle a la tête bien sur les épaules, et une très grande force de caractère ! Il y a également de nombreux personnages secondaires qui ont tous leur importance (Paul, Finn, Frère Ishida, Elena, Mrs Corbett…).

Pour conclure, Sœurs sorcières est un bon premier tome d’une saga qui traite de la sorcellerie mais qui contient également de la romance. Les dernières pages m’ont fait trépigner devant les choix de Cate. J’ai hâte de voir comment les trois Sœurs sorcières vont vivre désormais…

Je remercie les éditions Nathan de m’avoir fait bénéficier de ce titre, dans le cadre d’un partenariat.

 post-it dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES AMES VAGABONDES (Version Audio) de Stephenie Meyer

18062013

LES AMES VAGABONDES (Version Audio) de Stephenie Meyer dans Livres Audio sans-titre1

Audiolib – 19/11/2008 - 27h – 22.30 €

Résumé

La Terre est envahie. L’humanité en danger. Car si nos corps restent les mêmes, nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder, qui vient d’être capturée, refuse cependant de se laisser investir par la force qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

.

pcc dans SF/Fantasy/Horreur....

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La Terre est envahie depuis quelques années par «les âmes». Ces petits extraterrestres, qui ressemblent à de minuscules pieuvres argentées, aux centaines de tentacules, s’implantent à la base du cerveau de leurs hôtes et effacent ces derniers. Ils sont désormais aux commandes de leur corp et de leur cerveau. Vagabonde, est une âme expérimentée, qui pour sa neuvième vie, choisie de se faire implanter sur la planète Terre, dans le corps d’un humain adulte. Choix très rare chez les âmes. Malheureusement pour elle, on l’implante dans le corps de Mélanie, une jeune rebelle. Cette dernière, grâce à son caractère bien trempé et son mental d’acier, ne se laisse pas effacer, et reste présente dans sa tête. Vagabonde, va devoir faire avec, et cohabiter avec son hôte. Petit à petit, Mel va réussir à sympathiser avec Vagabonde, et à lui faire ressentir les véritables émotions humaines. L’amour qu’elle porte à son petit frère Jamie, et à l’homme de sa vie Jared, tout deux également en cavale car toujours humains. Contre toute attente, Vagabonde va comprendre Mel et elle-même s’enticher de ces deux là ! Ensemble, au péril de leur vie, elles vont partir à leur recherche… 

J’ai déjà eu la chance de lire Les âmes vagabondes à leur sortie en 2009. Grande fan de Stephenie Meyer et de sa saga Twilight, j’avais eu envie de prolonger le plaisir qu’elle me procure, et je m’étais donc plongée, sans trop savoir ou j’allais, dans Les âmes vagabondes. Quelle ne fut pas ma surprise et mon dieu quel délice !! Cette auteure est une véritable virtuose. Elle a le don de décrire les lieux, les personnages, leurs émotions, leurs ressentis, les sentiments qu’ils éprouvent… avec tellement de justesse, qu’on les ressent nous aussi ! Quand on commence un de ses livres, on ne peut plus le lâcher. On s’immerge entièrement dans les mondes fantastiques qu’elle façonne à la manière d’une artiste. Un véritable régal ! 

Les âmes vagabondes est un livre de Science Fiction. Je dois bien l’avouer, les premiers chapitres (environ 100 pages) sont un peu durs à assimiler. On doit comprendre comment fonctionne les âmes, on nous présente Vagabonde et ses 8 vies précédentes sur d’autres planètes… Cela est très important pour comprendre la suite, mais j’avoue avoir eu un peu de mal la première fois. Mais comme je le conseille à toutes les personnes à qui j’ai fais lire ce livre, IL FAUT PERSEVERER, car au bout de ce « plantage de décor », mon dieu, mais quel Bonheur !! 

Pour cette seconde lecture, j’ai eu la chance de découvrir Les âmes vagabondes en version audio. J’avais très envie de relire ce gros coup de cœur, alors quand j’ai vu que les éditions Audiolib le sortait en livre audio, je me suis jetée dessus ! La narration est faite par Isabelle Miller, qui est une comédienne de théâtre de formation classique. Elle nous narre ces 27 heures d’histoire avec beaucoup de justesse et de talent. Tant et si bien, que les heures défilent aussi vite que s’il s’agissait de pages. 

Pour conclure, comme la première fois que je l’ai lu, j’ai eu un énorme Coup de Cœur pour ce livre. L’auteure est mon auteure préférée c’est une certitude ! Autant d’imagination et autant de talent dans les descriptions des sentiments et des émotions, ça ne s’oublie pas ! Un livre dont je me souviendrais toujours…

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it7

.

livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA REVOLTE DES NEUFS (Tome 3) de Pittacus Lore

13062013

LA REVOLTE DES NEUFS (Tome 3) de Pittacus Lore dans SF/Fantasy/Horreur... 9782290060025fs

Baam/J’ai Lu - 12/04/2013 – 342 pages – 15 €

Résumé

Numéro Quatre leur a échappe. Numéro Six s’est évadée. Numéro Sept s’est enfuie de justesse. Ils veulent finir ce Qu’ils ont commencé, mais d’abord. Ils devront nous affronter. Ensemble, nous pourrons les vaincre. Ensemble, nos pouvoirs sont immenses. Ensemble, nous préparons La Révolte… le temps Nous Est Compté.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

A la fin du second tome, Quatre se retrouvait avec Neuf, et avaient du s’enfuir pour échapper aux Mogadoriens, en laissant Sarah et Sam derrière eux… Six était parti en Espagne pour trouver d’autres Gardanes. Elle y avait trouvé Marina et Ella (numéro 7 et 10). Toutes trois vont se rendre en Inde pour tenter de retrouver numéro Huit, afin d’essayer tous ensemble de réunir leurs pouvoir pour vaincre le cruel et puissant Setràkus Ra. Seulement, y parviendront-ils…? 

J’avais eu un coup de cœur pour le Tome 1 (Numéro Quatre), et j’avais aussi beaucoup aimé le Tome 2 (Le pouvoir des Six). Cette suite est dans la même lignée, car elle m’a fait passer un très bon moment ! Dommage qu’il ai fallu attendre plus d’un an pour pouvoir la lire… 

Le style de Pittacus Lore est toujours aussi rythmé et détaillé. Les scènes sont très visuelles, on a l’impression de les «voir» réellement durant notre lecture. Les personnages sont de plus en plus nombreux et chacun a sa place dans le récit. Quatre et Six ne sont plus les personnages principaux, mais à égalité avec les autres. L’action ne retombe jamais. Pics d’adrénaline garantis !! 

Le seul bémol que j’aurai à déplorer pour ce livre, ce serai la narration. Autant je suis fan de la narration à deux voix, autant à trois voix c’est trop ! Surtout quand en début de chapitre, il n’est précisé nulle part qui parle. Seule la police d’écriture change (mais bon dur dur de se rappeler quelle police correspond à qui…). Le tout écrit à la première personne du singulier en plus… Cela donne une lecture hachée et terriblement ralenti, et je trouve cela dommage. Enfin, ce n’est que mon avis, peut etre que d’autres lecteurs ont eu un peu moins de mal que moi. Personnellement, je pense que mon temps de lecture a doublé par rapport à une narration dite «normal». 

Malgré ce point négatif, La révolte des neufs est un très bon tome ou scènes d’action et scènes de combat (dignes des plus grands films au cinéma), sont omniprésentes. J’ai beaucoup aimé la fin et j’ai hâte de lire la suite de leurs aventures !

Un grand merci aux éditions J’ai Lu pour m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat. 

post-it dans Young Adult....

Tomes précédents :

concou10.jpg six_bm10-194x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




VERSION BETA (Tome 1) de Rachel Cohn

13042013

VERSION BETA (Tome 1) de Rachel Cohn dans SF/Fantasy/Horreur... sans-titre

Robert Laffont – 29/11/2012 – 432 pages – 18.50  €

Résumé

Elle est l’absolue perfection. Son seul défaut sera la passion.
Née à seize ans, Elysia a été créée en laboratoire. Elle est une version BETA, un sublime modèle expérimental de clone adolescent, une parfaite coquille vide sans âme. La mission d Elysia : servir les habitants de Demesne, une île paradisiaque réservée aux plus grandes fortunes de la planète. Les paysages enchanteurs y ont été entièrement façonnés pour atteindre la perfection tropicale. L’air même y agit tel un euphorisant, contre lequel seuls les serviteurs de l’île sont immunisés. Mais lorsqu elle est achetée par un couple, Elysia découvre bientôt que ce petit monde sans contraintes a corrompu les milliardaires. Et quand elle devient objet de désir, elle soupçonne que les versions BETA ne sont pas si parfaites : conçue pour être insensible, Elysia commence en effet à éprouver des émotions violentes. Colère, solitude, terreur… amour. Si quelqu’un s’aperçoit de son défaut, elle risque pire que la mort : l’oubli de sa passion naissante pour un jeune officier…
.

Avis-Karine dans Young Adult...

Nous sommes dans le futur. Suite à de nombreuses guerres des eaux, les humains les plus riches ont créé une île paradisiaque pour y vivre en toute tranquillité : Demesne. Cette île enchanteresse est un vrai paradis : des paysages sublimes, un climat ensoleillé toute l’année, une faune magnifique, un océan artificiel ayant les même vertus qu’un bain de jouvence… et un air enrichi en oxygène pur, qui permet aux habitants de ressentir un sentiment de bien être permanent. Cet air si spécial a néanmoins des inconvénients. A cause de lui, les employés qui servaient les richissimes propriétaires des lieux n’avaient plus envie de travailler, mais ne souhaitait qu’une chose, s’alanguir au soleil. C’est pour cette raison, que des clones ont été créés. Elysia, une jeune clone de 16 ans, venant tout juste de «naitre» est acheté par la famille du Gouverneur. Très vite, cette jeune beauté va se rendre compte que la vie n’est pas si idyllique sur Demesne, surtout pour les clones qui ne sont rien d’autre que des objets pour les humains. Contre toute attente, la jeune fille ressent le gout et les émotions, chose normalement impossible pour un clone… Que lui arrive t’il ? Est-elle une défaillante ? 

Version beta est un bon roman Young adult. Sa couverture est très belle. Elle représente Elysia avec son visage d’ange, ses iris violet et son tatouage de clone représenté par une fleur de lys violette. 

L’écriture de Rachel Cohn est claire et agréable. Habituée à l’écriture de romans Young adult, elle réussi à nous décrire de manière simple l’univers de Demesne et la création des clones. Le récit est à la première personne du singulier. Nous vivons l’histoire à travers les yeux d’Elysia. 

J’ai trouvé l’histoire originale et intéressante. Le personnage d’Elysia est aussi fort physiquement que psychologiquement. J’ai aimé sa force, son courage et sa détermination. Autre personnage que j’ai bien aimé, et que j’aurai aimé voir plus développé, c’est Alex, l’Aquin qui est chargé d’enquêter sur l’île. 

Pour conclure, Version beta est un roman Young adult agréable qui mêle action, fantastique, et un début de romance. La fin m’a tenu en haleine et j’ai hâte de voir de quoi il retourne dans la suite des aventures d’Elysia. Pour information, cette histoire sera bientôt adaptée au cinéma !

Un grand merci aux éditions Robert Laffont de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

post-it3

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TIME RIDERS (Tome 4) LA GUERRE ETERNELLE d’Alex Scarrow

25032013

TIME RIDERS (Tome 4) LA GUERRE ETERNELLE d’Alex Scarrow dans SF/Fantasy/Horreur... 9782092543986

Nathan – 07/02/2013 – 453 pages – 15.50 €

Résumé

Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy d’un accident d’avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire. Or un nouveau bouleversement survient dans le cours du temps : Abraham Lincoln disparaît subitement de l’Histoire ! Maddy, Liam et Sal doivent le retrouver de toute urgence, car, en son absence, la Guerre de Sécession ne s’est jamais achevée !

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Encore une fois, j’ai trouvé l’œuvre d’Alex Scarrow super ! 

Dans ce quatrième tome, Liam, Maddy et Sal vont devoir corriger une nouvelle anomalie temporelle : Abraham Lincoln est accidentellement mort en 1831, ce qui change considérablement le présent et le New York d’aujourd’hui. En effet, avec sa mort, la guerre de sécession n’a jamais cessé et dure maintenant depuis 140 ans ! 

Comme je l’ai dis précédemment, Alex Scarrow nous sert encore une fois un tome des Time Riders tout simplement génial ! Son écriture est toujours aussi vive et dynamique. Les courts chapitres doublés d’actions qui ne cessent de s’enchainer, rendent notre lecture addictive. Attendez-vous à ressentir un sentiment d’accoutumance c’est certain ! Pour ma part, à maintes reprises, j’ai eu énormément de mal à poser mon bouquin le soir !

Dans ce nouveau tome, intitulé «La guerre éternelle», nos Time Riders se retrouvent confrontés à différents problèmes qu’ils devront surmonter s’ils veulent revenir au New York de 2001 qu’ils connaissent. Maddy et Sal qui habituellement restent en sécurité dans l’arche, sont également au premier plan et directement confrontées aux changements dus à la puissante onde temporelle qui a eu lieu cette fois. Leurs personnalités s’affirment et leur courage est mis à rude épreuve. Heureusement que Bob et Becks (les êtres génétiquement modifiés qui complètent leur équipe), sont là pour leur prêter main forte… 

En conclusion, comme pour les autres tomes, j’ai passé un super moment avec ce quatrième opus ! Je suis complètement fan de cette saga et de l’imagination de l’auteur. Il me tarde maintenant de lire le Tome 5 « Les flammes de Rome » qui sortira au mois de Mai prochain. Viiiite !!!

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it5 dans Young Adult....

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements