TIME RIDERS (Tome 7) LES SEIGNEURS DES MERS d’Alex Scarrow

26052014

time riders t7

Nathan – 13/03/2014 – 416 pages – 15.90 €

Résumé

Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy dans un accident d’avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : éviter que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire. Piégés à Londres lors du grand incendie de 1666, Liam et Rashim, la dernière recrue des Time Riders, ne peuvent repartir à la base. Ils échappent aux flammes en embarquant sur un navire pirate. Afin d’être repérés par Maddy et Sal postées dans le futur, ils n’ont d’autre choix que de devenir eux-mêmes de grands pirates et de marquer l’Histoire de leur empreinte…

.    

Avis-Karine dans Bit-lit...

Nous voici déjà au 7ème tome de la saga des Time Riders ! Rappelez-vous, Liam, Sal, Maddy et Rashim ont fait une énorme découverte qui du coup à tout remis en question pour eux et pour leur mission… Dorénavant, ils vivent dans le Londres de 1888. 

Suite à un incident lors d’un petit voyage temporel en 1666, nos Time riders se retrouvent séparés. Sal et Maddy rentrent à bon port mais Liam et Rashim sont contraints d’embarquer à bord d’un navire pirate. Pour que les jeunes femmes puissent les retrouver, ils n’ont pas d’autres choix que de marquer l’histoire, et quoi de mieux pour cela que de devenir des célèbres pirates eux même ?!

Je suis une inconditionnelle de cette saga, et cela depuis le tout premier tome ! Dans le dernier opus, Alex Scarrow nous dévoilait une importante vérité à laquelle je ne m’attendais pas du tout ! Cela donne une nouvelle dynamique à l’histoire et on voit les choses d’un œil nouveau… Son écriture est toujours à la hauteur : fluide, simple mais tellement addictive ! Ce petit mélange d’aventures, d’histoires humaines et de fantastique, franchement j’adore ! 

Dans ce septième tome intitulé Les seigneurs des mers, les ingrédients sont les même. J’ai retrouvé avec grand plaisir nos trois Time riders, leur nouvel ami Rashim et les unités de soutien Bob et Beck. Toujours aussi courageux et téméraires, ils ont néanmoins du mal à se faire à cette nouvelle réalité… Mais chut ! Je n’en dis pas plus, je ne voudrais pas spoiler l’histoire. 

Un conseil, si vous ne connaissez pas encore la saga des Time riders, franchement, foncez les yeux fermés ! 

Pour info, le huitième tome, La prophétie maya, se déroulera au Nicaragua au XVème siècle, mais ne sortira qu’en Octobre 2014. Patience…

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it time riders t7.

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300 9782092543986-200x300 k-197x300 time riders t6

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES 100 de Kass Morgan

24032014

les 100

Robert Laffont « Collection R » – 22/01/2014 – 378 pages – 17.90 €

Résumé

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Cela fait 300 ans que les humains ont précipitamment quitté la Terre pour fuir la guerre nucléaire qui s’y était déclarée… Les quelques rescapés vivent à bord d’un grand vaisseau spatial. Les ressources matérielles et en oxygène se raréfiant de plus en plus à bord, il est décidé en haut lieu d’envoyer des «cobayes» sur Terre, pour voir si l’air y est encore radioactif. 100 jeunes criminels, placés à l’isolement avant leur exécution, vont être envoyés sur Terre pour la recoloniser. Ils devront se battre pour survivre et s’ils étaient la dernière chance de l’humanité toute entière…? 

J’ai voulu lire Les 100 après avoir vu le trailer de la série TV qui sort en ce moment aux USA. Je l’ai trouvé très très tentant ! 

L’écriture de Kass Morgan est très facile à lire. Des lecteurs youngs adults apprécieront autant que des adultes. L’écriture est au présent et les chapitres alternent les points de vue des différents personnages principaux. Cela n’est pas gênant car le nom de chacun est bien précisé en début de chapitre. Des habiles flash-backs sont présents tout au long du livre, et nous aide à comprendre pourquoi ces jeunes gens ont été placés à l’isolement, ce qu’il leur est arrivés dans leur enfance… On arrive ainsi à mieux cerner les personnages, leurs vécus, leurs caractères, leurs sentiments… 

Les 100 compte 4 personnages principaux : 

Clarke : cette jeune fille se destinait à être médecin comme ses parents, mais son univers s’est effondré le jour où elle a découvert que ces derniers testaient la radioactivité sur des enfants… 

Wells : c’est le fils du chancelier, mais également l’âme sœur de Clarke. Cette dernière ne lui adresse plus la parole depuis que ses parents ont été exécutés par sa faute. Il a fait en sorte d’être parmi les 100 pour suivre sa belle… 

Glass : mise en détention car elle était enceinte (chose strictement réglementée à bord), elle réussit à s’enfuir in extremis du vaisseau à destination de la Terre, et à rester à bord de la navette spatiale. Elle est bien décidée a retrouver l’amour de sa vie Luke qu’elle n’a pas vu depuis son incarcération, il y a de longs mois… 

Bellamy : ce jeune homme s’est introduit de force dans le vaisseau à destination de la Terre pour protéger sa petite sœur Octavia qui était à bord… 

Ce premier opus plante le décor, nous présente les personnages principaux et secondaires, nous relate brièvement comment l’humanité en est arrivée là… Je l’ai trouvé très agréable, même si comme dans toutes les sagas, le premier tome sert principalement d’introduction à l’histoire. 

Néanmoins, je l’ai dévoré et j’ai vraiment passé un super moment en compagnie de Clarke et des 100 !

Un grand merci aux éditions Robert Laffont de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les 100.

.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LA MORT EN TETE de Sire Cédric

14032014

la mort en tete

Le Pré aux Clercs – 29/10/2013 – 554 pages – 19.90 €

Résumé

Le duo d’enquêteurs, à présent incontournable, Svärta/Vauvert est de nouveau sur la brèche. Comme toujours, ils traquent sans relâche les tueurs psychopates mais cette fois ils sont eux aussi les proies de malfaisants. Le suspens est à double sens, vous n’aurez pas une seconde de répit. Tout commence par la mort d’un enfant de huit ans au domicile d’un faux prêtre exorciste. Le désenvoûtement a tourné au drame. Eva, enceinte d’Alexandre Vauvert, se rend sur les lieux. Depuis quelques jours déjà, elle se sent observée, une impression désagréable, ou mauvais pressentiment ?  Elle sait que le danger rôde même si les mois qui viennent de s’écouler ont été plus doux que d’habitude. Sa relation amoureuse avec Alexandre s’est installée, il vient tous les week-ends à Paris, ils s’aiment, ils sont heureux. Eva ne lui dit rien de son apréhension, elle préfère garder pour elle cette nouvelle angoisse. Sire Cédric est, depuis son roman De fièvre et de sang, clairement identifié comme un auteur de thriller. Ce nouvel opus le range définitivement dans cette catégorie. Tel un marionettiste diabolique, il joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Lire du Sire Cédric c’est renoncer à l’ennui, au confort, car il met à bas les stéréotypes du genre. Vous allez être étonnés !

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La mort en tête est le troisième tome de la série qui a pour héroïne Eva Svarta (Tome 1 : De fièvre et de sang, Tome 2 : Le premier sang). Cette suite peut néanmoins se lire indépendamment… 

Dans ce troisième opus, Eva Svarta et son compagnon Alexandre Vauvert, filent le parfait amour. La grossesse d’Eva progresse tranquillement. Chacun continue de bosser à son poste au sein de la police. Lui est commandant à la SRPJ de Toulouse et elle travaille à la brigade criminelle de Paris. Ils se voient tous les week-end et apprécient chaque minutes passées ensemble… 

Tout pourrait être parfait, mais une ombre plane au-dessus du couple… Cette fois-ci il est question d’un tueur en série particulièrement dangereux. Cet homme au passé mouvementé, a pris pour cible Eva. Il en fait une obsession telle qu’il ne s’arrêtera qu’une fois que la jeune femme sera morte. Il ne recule devant rien et assassine les « obstacles » à tour de bras ! Eva et Alexandre sont contraints de fuir ce sanguinaire psychopathe pour sauver leurs vies et celle de leur enfant. Réussiront-ils à lui échapper…? 

Eva, l’albinos de charme, est toujours aussi forte mais un peu plus fragile que d’habitude. Sa grossesse en étant la principale cause… Alexandre quand à lui est comme à son habitude son roc, toujours là pour elle, pour la soutenir, la comprendre, et la sauver. Je les trouve beaux tous les deux, bien qu’imparfaits, mais surtout très attachants… Un très beau duo ! 

L’écriture de Sire Cédric est toujours aussi addictive. La mort en tête est un thriller sanglant, à la limite du gore parfois, mais moi j’adore ! J’adhère complètement aux univers que l’auteur nous invente à chaque fois. 

Nous sommes bien en présence d’un thriller, et il y a comme à chaque fois une touche de fantastique. Cette fois-ci point de satanisme mais un meurtrier enragé, que rien n’arrête… Les courts chapitres (2-3 pages en général) s’enchainent et donne énormément de rythme au récit. 

Sire Cédric signe avec La mort en tête un thriller aussi captivant que sombre et sanglant. J’ai passé un excellent moment !

Un grand merci aux éditions Le Pré aux Clercs de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it la mort en tete.

Tome précédent :

1er-188x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DOCTEUR SLEEP (Version Audio) de Stephen King

6022014

docteur sleep

Audiolib – 15/01/2014 - 18h44 – 25.90 €

Résumé

Dans Doctor Sleep, Stephen King renoue avec l’histoire et le personnage de l’un de ses plus grands succès : Shining. Le petit Dany Torrance est désormais adulte. Il a échappé au sort de son père alcoolique et travaille en tant qu’aide-soignant dans un hospice où il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser la souffrance des mourants. Il rencontre Abra, fillette de 12 ans, pourchassée par un étrange groupe de voyageurs…

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Le petit Dany du livre culte Shinning a bien grandi… Après une jeunesse très mouvementée, une adolescence et un début de vie d’adulte chaotique (alcool, drogues…) Dany est enfin stable dans sa vie. Membre assidu des AA (alcooliques anonymes), il travaille comme aide soignant dans un hospice. Il se sert de son «don» pour aider les patients mourants à partir sans craintes ni souffrances. C’est de là que lui vient son surnom de Docteur Sleep. Il fait la connaissance par voie mentale d’une petite fille prénommée Abra. Abra Stone a elle aussi «le don» et il est d’ailleurs bien plus fort que celui de Dany. Quelques années plus tard, la jeune fille qui est désormais une préadolescente, le recontacte. Elle est en danger de mort, de mystérieux personnages, aux pouvoirs surnaturels eux aussi, sont à sa recherche pour lui aspirer toute «sa vapeur»… 

J’ai lu le fameux Shinning quand j’étais ado et j’avais adoré ! J’ai ensuite vu le film de Stanley Kubrick et Jack Nicholson m’avait fait frissonner… Quand récemment j’ai eu l’occasion de me plonger dans Docteur sleep, je n’ai pas hésité une seule seconde, et oh mon dieu, comme j’ai bien fait !! 

Tout d’abord l’histoire… Quel plaisir de retrouver un personnage attachant tel que le petit Dany Torrance. Cela est très agréable de voir ce qu’il est devenu, et surtout d’où il revient, car il revient de très loin justement ! Stephen King nous retrace brièvement par ci par là le passé de Danny et son enfance dans le fameux hôtel Overlook, où son père avait failli le tuer… Cela aidera les nouveaux lecteurs à comprendre l’histoire de Dany et pour ceux qui comme moi ont lu Shinning il y a de nombreuses années, c’est toujours utile d’avoir une petite piqure de rappel. 

L’auteur nous retrace donc succinctement l’enfance de Dany, puis sa descente aux enfers… Alcool, drogues en tout genre, aventures sans lendemain, bagarres à foisons… Une vie malheureuse et chaotique qu’il menait pour tenter de museler son don. Puis un jour, aux alentours de ses 30 ans, la rencontre avec un homme qui lui tendit la main, et la prise de conscience que cela avait assez duré. Que son don n’était pas une malédiction mais qu’au contraire, il pouvait aider des gens ! J’ai adoré la manière dont Stephen King nous a dépeint un homme en proie à ses nombreux démons, mais qui au final s’en sort et réussit même à s’en servir pour être plus fort ! 

Autre point que j’ai adoré : les nouveaux personnages, et notamment celui d’Abra. Abra Stone, 13 ans, est une jeune fille forte qui a un pouvoir immense ! Le «nœud vrai» est à sa recherche pour la tuer et lui voler son essence, qu‘ils appellent communément «sa vapeur». Courageuse, téméraire et un brin orgueilleuse, la jeune Abra aura besoin de Dan, de son pouvoir et de son expérience pour leur échapper. Un très beau duo qui donne à Abra la place d’un second rôle quasiment aussi important que celui de Dany. Les personnages secondaires ne sont pas oubliés. Ils sont également bien présents et nécessaires à l’histoire. L’ensemble est vraiment très bien construit et nous les rendent tous très attachants. 

Le «nœud vrai» justement, qui sont-ils ? Et bien, ce sont des êtres humains à la base, et qui en ont toujours l’apparence, mais qui se sont transformés en monstres cruels, en se nourrissant de «la vapeur» d’enfants ayant le don. La superbe Rose Claque est le chef de cette bande. Elle est aussi belle que dangereuse et puissante. Son orgueil a été piqué au vif quand la jeune Abra lui a résisté, et quand elle a réalisé que le pouvoir de la fillette était sans doute largement supérieur au sien. Elle en a fait désormais sa fixation, et compte bien tuer «la petite salope» quoi qu’il lui en coute ! 

J’ai eu la chance de découvrir Docteur Sleep en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée avec brio par Julien Chatelet, qui est un artiste complet (formation de théâtre, chanteur, acteur et réalisateur). 

Que dire de plus ? Et bien, si vous aimez Stephen King, alors vous serez ravi avec Docteur Sleep ! Le King signe ici un roman magistral qui mêle fantastique, horreur, suspens, le tout avec des personnages attachants et merveilleusement bien construits. Un énorme coup de cœur pour moi ! 

Un immense merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it docteur sleep.

.

DOCTEUR SLEEP (Version Audio) de Stephen King dans Livres Audio livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




UN LIEU INCERTAIN (Livre Audio) de Fred Vargas

3012014

un lieu incertain

Audiolib – 13/02/2013 - 11h00 – 19.50 €

Résumé

Amené à sillonner l’Europe pour élucider le mystère de 17 pieds coupés, retrouvés chaussés, dans le cimetière d’Highgate, à Londres, le commissaire Adamsberg ira jusqu’en Serbie sur les traces d’un… vampire. Un sujet qui fascine Fred Vargas : « Il est extrêmement chargé, mais l’humanité n’arrive pas à s’en débarrasser depuis trente mille ans »…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Le commissaire Adamsberg en séjour à Londres, se retrouve confronté à vingt chaussures rangées bien alignées face au cimetière de Highgate. Cela pourrai juste paraître curieux, s’il n’y avait pas vingt pieds coupés à l’intérieur !

Ce n’est pas le premier roman de Fred Vargas que je lis, mais c’est bien le premier qui concerne le commissaire Adamsberg et son équipe. Je trouve la plume de l’auteur intéressante car il réussit à instaurer une atmosphère lourde et pesante sur son histoire, même macabre à plusieurs moments (trop peut être ?). Ses personnages sont haut en couleur, et malgré leurs cotés «abracadabrants» on s’attache facilement à eux.

Malgré cela, je n’ai pas adhéré à ce livre. Un lieu incertain partait d’une bonne idée au départ, mais ensuite j’ai trouvé que ça partait dans tous les sens : des pieds coupés à Londres, un homme réduit en miettes en France, des vampires en Serbie… Bref, un mélange un peu trop complexe à mon gout. Et la fin fantastique de l’histoire ne me convainc pas à vrai dire…

J’ai eu la chance de découvrir Un lieu incertain en version audio des éditions Audiolib. La narration est effectuée par Thierry Janssen. Cet auteur, comédien et metteur en scène, réussit à nous tenir en haleine avec talent !

Néanmoins, malgré une très bonne narration pour la version audio, je ressors déçue de cette lecture et trouve cette histoire invraisemblable…

Je remercie les éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

.post-it un lieu incertain

.

UN LIEU INCERTAIN (Livre Audio) de Fred Vargas dans Livres Audio livres-audio

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES LARMES ROUGES (Tome 1) REMINISCENCES de Georgia Caldera

23122013

les larmes rouges

J’ai Lu - 18/09/2013 – 761 pages – 10.90€

Résumé

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Cornelia est une belle jeune fille de 19 ans. Complètement à bout, elle n’en peut plus d’entendre une voix dans sa tête. Elle décide d’en finir en se jetant d’un pont. Elle se réveille à l’hôpital, son père à son chevet, sans se rappeler comment elle peut encore être vivante. Un certain Monsieur de Malcombes l’aurai sauvée… Pour sa convalescence, son père l’emmène à Rougemont, le petit village de son enfance. Un jour, en se promenant dans les bois, Cornelia tombe par hasard sur son voisin, un châtelain qui vit en reclus. Qu’elle n’est pas sa surprise lorsqu’elle apprend qu’il s’agit du fameux Henri de Malcombes qui l’a sauvée à Paris… 

J’avais beaucoup entendu parler de ce titre dès sa sortie il y a quelques années. Je me suis donc plongée avec délice dans ce bon gros pavé (+ de 760 pages !) et dans l’univers si sombre et si particulier que l’auteure a su créer. 

L’auteure justement, parlons-en : sa plume est tantôt délicate, tantôt tranchante comme une lame. Ici point d’histoire d’amour «cul cul la praline». Nous sommes en présence de vampires oui ! Mais pas comme bons nombres de romans bit-lit nous les dépeignent en ce moment. Ici, ce sont des êtres sanguinaires, durs et dans la plupart des cas, cruels. On est plus dans le registre D’entretien avec un vampire que dans celui de Twilight. Cela n’a pas été pour me déplaire, bien au contraire, mais il faut le savoir. 

L’atmosphère que Georgia Caldera a su instaurer est sombre, angoissante, et magique à la fois. Cette jeune auteure est française et possède en plus de son talent d’écriture, celui du dessin. Dans la version originale, la couverture était son œuvre. Vous trouverez ci-dessous plusieurs de ses illustrations qui représentent à merveille cette histoire (cf. photo). 

Parlons maintenant des personnages… L’héroïne Cornélia souffre de visions, de voix dans sa tête et d’affreux cauchemars, qui s’avèreront être en fait des souvenirs… Elle ne doit son salut qu’à son caractère entêté et à son protecteur : Henri. Le châtelain, et également Prince des vampires, est au service de la jeune femme (et sous son charme également) depuis des siècles. Celle-ci ne le sait pas encore, et ne le devinera qu’à force de pugnacité… Henri est un être froid, distant et glacial, comme les vampires tels qu’on se les imagine. Il ne baisse sa garde qu’en de très rares occasions et dans ces moments-là, on se rend compte que l’amour et le respect qu’il porte à Cornelia sont immenses. Il est aussi beau et ténébreux qu’il est complexe et insondable. J’ai trouvé que leur couple formait un tout et se complétait très bien : le feu et la glace, la force et la fragilité, la jeunesse et l‘éternité… 

Si je devais résumer mon avis en quelques lignes, je dirai que j’ai beaucoup aimé l’univers sombre et gothique de Georgia Caldera, de même que ses personnages. Je lirai la suite avec grand plaisir, en espérant que cette fois, les jolies illustrations de l’auteure soient incorporées au récit.

Merci beaucoup aux éditions J’ai Lu pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it les larmes rouges

.

.

illustrations georgia caldera les larmes rouges

.

.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TIME RIDERS (Tome 6) LES BRUMES DE LONDRES d’Alex Scarrow

12122013

time riders t6

Nathan – 03/10/2013 – 436 pages – 15.90 €

Résumé

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé et ne détruisent notre monde. Traqués par des cyborgs venus du futur, les Time Riders doivent abandonner New York. Ils finissent par trouver refuge à Londres, à la fin du XIXe siècle. Juste au moment où sévit Jack l’Eventreur…

.    

pcc dans Littérature Classique.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Dans ce sixième tome, Sal, Liam et Maddy sont toujours traqués par des unités de soutien, venues du futur pour les éliminer. Leur arche sous le pont de Brooklyn, dans le New York de 2001, n’est plus une cachette sure… Nos Time riders décident donc de déménager, et partent s’installer à Londres, en 1888. 

Bon, et bien je crois que je me répète quand il s’agit de cette saga, mais je l’adore !  Nous sommes en pleine littérature Young adult (mais que les adultes aimeront tout autant !) avec la petite pointe de fantastique qui fait tout ! Alex Scarrow est vraiment doué dans son domaine. Il a une imagination débordante et un style d’écriture aussi fluide que rythmé. On devient forcément addict quand on commence la saga Time riders. 

Dans ce nouvel opus, Les brumes de Londres, Maddy et sa petite équipe sont en fuite. C’est la peur au ventre qu’ils sont venus se refugier dans ce nouvel abri, dans un autre pays et à une autre époque. Leur unité de soutien Bob est toujours là pour les soutenir, de même que Rashim et son robot Bouba. En se déplaçant dans ce nouvel espace temps, les Time riders ne s’attendaient pas à tomber sur… Jack l’éventreur lui-même ! En effet, ce serial killer sévissait à Londres exactement à la même période. Mais alors que faire ? L’empêcher de perpétrer les horribles crimes qu’il est censé commettre, au risque de créer une contamination temporelle ? Ou bien le laisser agir en toute impunité ? Sal, Liam et Maddy ne savent plus trop quoi faire, d’autant plus qu’une terrible vérité vient de leur être révélée (et pas des moindres !). 

En ce qui concerne cette révélation, j’avoue que je ne m’y attendais pas du tout, mais petit à petit, Alex Scarrow lève le voile sur toute cette histoire et nous dévoile des petites parcelles de la toile d’araignée qu’il a élaboré… Je me régale ! 

Je trouve ce tome vraiment super et l’histoire toujours aussi passionnante si ce n’est plus ! Vivement le tome 7, Les seigneurs des mers, qui se déroule dans la mer des Caraïbes, au XVIIème siècle. Il faudra pour cela attendre le mois de Mars 2014, patience…

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it time riders t6.

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300 9782092543986-200x300 k-197x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




EVER DARK (Tome 2) de Veronica Rossi

11112013

EVER DARK (Tome 2) de Veronica Rossi dans SF/Fantasy/Horreur... 9782092537169fs

Nathan - 26/09/2013 – 348 pages – 16.50 €

Résumé

Aria et Perry se retrouvent enfin, mais leur bonheur est de courte durée. Les tempêtes d’Ether se déchaînent, plus meurtrières que jamais. Il ne resterait qu’un seul endroit vivable sur Terre, le Calme Bleu. Existe-t-il vraiment ? C’est ce qu’Aria et Perry doivent découvrir : Perry pour sauver sa tribu, Aria parce qu’elle est sous la menace d’un horrible chantage…. cette quête ensemble ? Une Sédentaire et un Sauvage ne sont pas censés se venir en aide, et encore moins s’aimer.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

J’ai lu le premier tome Never sky il y a un an environ, et j’avais bien aimé cette nouvelle dystopie. Un monde post apocalyptique ravagé par des orages d’éther, d’un coté des sédentaires en sécurité dans des capsules mais en même temps prisonniers, et de l’autre des sauvages, libres mais livrés à eux même et en danger… Un véritable dilemme !

Cette fois, Aria est de retour et retrouve enfin Perry. Malheureusement, ils devront cacher leur liaison et leur amour naissant, car les Littorans sont hostiles à Aria, car c’est une sédentaire. Elle en vient même à craindre pour sa vie. De plus, les orages d’éther ne leur laisse aucun répit. Avec son ami Roar, elle décide de se rendre chez Sable pour lui soutirer des infos sur le Calme bleu et pour tenter de délivrer Liv, la sœur de Perry…

Ce second opus est tout aussi dynamique et prenant que le premier. L’action et le suspens sont au rendez-vous ! Le tout jeune couple que forment Aria et Perry est soumis à la tourmente, mais je trouve qu’ils ne s’en sortent pas trop mal…

La narration de Véronica Rossi est a deux voix : tantôt celle d’Aria, tantôt celle de Perry. On a ainsi leur deux points de vue, ce qui est un plus pour l’histoire.

En conclusion, Ever dark est une bonne suite et forme avec Never sky une saga dystopique prenante, et qui nous tient en haleine. Si je devrais noter un petit bémol, ce serai l’attente entre chaque tomes, car attendre un an avant de connaitre la suite de leurs aventures, c’est un petit peu trop long…

Merci beaucoup aux éditions Nathan pour m’avoir fait découvrir ce livre.

post-it1 dans Young Adult....

Tome précédent :

Never-Sky-200x300 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DEMAIN (Version Audio) de Guillaume Musso

3112013

DEMAIN (Version Audio) de Guillaume Musso dans Litterature Contemporaine 9782356416247fs

Audiolib – 03/07/2013 - 9h30 – 22.90 €

Résumé

Emma vit à New York. A 32 ans, elle continue de chercher l’homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans. Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt, leurs échanges de mails les laissent penser qu’ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan. Le même jour à la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. Ils sont conduits à la même table et pourtant, ils ne se croiseront jamais. Jeu de mensonges ? Fantasme de l’un ? Manipulation de l’autre ? Victimes d’une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un simple rendez-vous manqué…

.

 

pcc dans Littérature Classique

 

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Matthew est veuf depuis un an, et élève seul sa petite fille. Il vit à Boston. Emma, vit à New York et, à 32 ans, est toujours célibataire. Un jour, ils viennent à s’échanger des mails par hasard, et tombent sous le charme l’un de l’autre. Malheureusement, il sera pour eux impossible de se rencontrer car… ils ne vivent pas dans la même année…!

Demain est une étonnante histoire d’amour que l’on peut qualifier de hors du commun. C’est également un roman très agréable, qui mêle plusieurs genres : la littérature contemporaine pour l’histoire d’amour, le thriller car Emma mène une vraie enquête et tente de sauver Matthew, et enfin le fantastique car il est quand même question de mondes parallèles… Mais chut ! Je n’en dis pas plus…

Guillaume Musso a une plume toujours aussi fluide, délicate et romantique. Ses personnages ne sont pas tout lisse, ils ont des failles, des blessures mais ils se battent pour sortir la tête de l’eau et pour connaitre enfin le bonheur auxquels ils ont droit. J’aime vraiment tous ses romans et Demain en fait partie.

J’ai eu la chance de découvrir ce roman en version audio des éditions Audiolib. La narration effectué par Olivier Blond, qui est un comédien de théâtre qui a fait ses armes au cours Florent, est très efficace.

Que dire de plus, si ce n’est que j’ai passé un super moment livresque, et que j’ai beaucoup apprécié le petit clin d’œil à Jonathan Lempereur et à son restaurant L’Impérator (cf. un autre roman de Guillaume Musso : L’appel de l’ange).

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it6 dans Livres Audio.

.

livres-audio dans SF/Fantasy/Horreur...

.

Aller plus loin en consultant le questionnaire de ma Lecture Commune :

lc-demain-300x100 dans Thriller/Polar/Suspens...

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DOME (Tome 2) de Stephen King

21102013

DOME (Tome 2) de Stephen King dans SF/Fantasy/Horreur... 9782226220592fs

Albin Michel – 02/03/2011 – 565 pages - 22.30 €

Résumé

Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il finira par disparaître. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur se raréfient. Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…
.

Avis-Karine dans SF/Fantasy/Horreur...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu le tome 1 …

A la fin du premier tome, les habitants de Chester’s Mill étaient toujours prisonniers du dôme. Dale Barbara est désormais en prison pour les meurtres de 4 personnes. Julia Shumway tente de son coté, de prouver qu’il n’a rien à voir avec ces homicides. Jim Rennie le deuxième conseiller de la ville, a plus que jamais la main mise sur Chester’s Mill et sur ses habitants. Une véritable dictature est en train de se mettre en place… et tout ceux qui ne seront pas avec lui seront… contre lui ! 

J’ai encore passé un super moment en lisant ce gros pavé (presque 600 pages tout de même). L’écriture de Stephen King est toujours aussi addictive. L’éventail de personnages est vraiment très vaste, mais ils sont tous très bien décrits. 

Je trouve que l’action de ce second volet est encore plus présente. Le rythme s’accélère, la tension monte… Je me suis moi aussi retrouvé avec la pression à de nombreuses reprises, et avec la respiration courte dans les derniers chapitres ! 

En ce qui concerne la fin, je ne saurais trop quoi en dire, si ce n’est que je ne m’attendais pas à cela. J’attendais une conclusion plus «logique» mais nous sommes en présence d’un roman fantastique donc… 

La couverture quand à elle, me plait toujours autant. Elle représente l’autre moitié du dôme (mettre les couvertures des tomes 1 et 2 côte à côte pour avoir un aperçu de Chester’s Mill sous le dôme).

Pour ceux qui seraient tenté par Dôme, sachez que la série TV Under the dome débute cet automne sur M6. C’est la raison pour laquelle je me suis dépêchée de sortir les tomes 1 et 2 de ma PAL et je ne le regrette vraiment pas ! Si vous voulez voir le trailer, cliquez-ici.

post-it3.

Tome précédent :

dome-tome-1-stephen-king-193x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements