BEAUTIFUL DISASTER de Jamie McGuire

16042014

beautiful disaster

J’ai Lu – 22/01/2014 - 384 pages – 13 €

Résumé

Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit, et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut reprendre sa vie en main. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pour la même durée. Ce que Travis ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui. Une fois toutes les cartes abattues, seront-ils vraiment prêts à suivre les règles établies ?

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Abby est une jeune fille au fort tempérament, qui a fuit une vie et un père qui ont failli la détruire… Dès ses premiers jours dans sa nouvelle vie, elle va faire connaissance avec Travis. Ce jeune homme sexy en diable est un habitué des combats clandestins et écume les bars pour sauter sur tout ce qui bouge… L’indifférence et le dédain d’Abby vont le piquer au vif et c’est sur la belle qu’il va jeter son dévolu… Réussira-t-elle à lui résister encore longtemps ? 

Beautiful disaster est un titre de new-adult, même s’il reste assez soft niveaux scènes hot. C’est une jolie romance, un brin compliquée… 

Abby et Travis sont deux personnes au passé difficile. Travis a perdu sa mère quand il était enfant, et cela a toujours été une blessure pour lui. Beau comme un dieux, il est habitué à ce que toutes les femmes tombent en pamoison devant lui. Il en devient insensible et odieux d’ailleurs… C’est pourquoi le mépris d’Abby à son égard le touche autant. Bien que dragueur, bagarreur et très très impulsif, Travis reste une belle personne. 

Abby quand à elle, a pour père un joueur de poker invétéré, qui n’a plus aucun scrupule… Elle l’a fuit lui, ses dettes de jeux et ses mauvaises fréquentations pour essayer de se construire une nouvelle vie. Elle a un caractère bien trempé mais est très sensible au fond d’elle. C’est une écorchée vive qui a du mal à baisser sa garde et à faire confiance… 

L’écriture de Jamie McGuire est fluide et facile à lire. Le récit de Beautiful disaster est à la première personne du singulier, du point de vue d’Abby. J’ai passé un agréable moment livresque mais je n’ai pas eu de coup de cœur non plus… Pourquoi ? Et bien, tout démarre sur les chapeaux de roue, la rencontre de Travis et Abby fait des étincelles. Ca se lit vraiment vite et bien ! Malheureusement, j’ai trouvé la fin du livre redondante… Les éternelles disputes entre nos deux tourtereaux, leur «je t’aime moi non plus», et le fait que Travis s’inquiète toujours pour sa «poulette», ont rendu l’histoire un peu lourde et trainante en longueur… C’est dommage car avec une fin plus rapide, plus percutante, je pense que j’aurai eu un coup de cœur !

Je remercie les éditions J’ai Lu de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it beautiful disaster.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TE SUCCOMBER de Jasinda Wilder

4042014

te succomber

Michel Lafon – 09/01/2014 – 339 pages – 15.95 €

Résumé

 » Je n’ai pas toujours été amoureuse de Colton Calloway ; j’étais d’abord éprise de son petit frère, Kyle. Kyle fut mon premier amour. Une nuit d’orage il a trouvé la mort. Une partie de moi s’est éteinte avec lui ce soir-là… «   De seize à dix-huit ans, Nell vit une passion intense avec Kyle. Tous deux se connaissent depuis l’enfance et ont été meilleurs amis avant de tomber amoureux l’un de l’autre. Alors que Kyle s’apprête à demander Nell en mariage, il meurt dans un tragique accident. La jeune fille est anéantie, et il lui est impossible d’entrevoir un avenir heureux sans lui. Aux funérailles, elle retrouve Colton, le frère aîné de son défunt petit ami. Très séduisant, il ne la laisse pas indifférente.  Deux ans plus tard, les chemins de Colton et Nell se croisent de nouveau à New York. Même si la douleur est toujours là, leur désir est trop fort, ils ne peuvent plus résister à leurs pulsions…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nell a 16 ans. Kyle est son voisin et son meilleur ami depuis leur plus tendre enfance. Mais petit à petit, ils réalisent qu’il y a plus entre eux deux, et ils finissent par sortir ensemble. Deux ans d’amour au beau fixe se sont écoulés lorsque survient un terrible accident qui va couter la vie au jeune homme… Nell est détruite… Se rendant coupable de ce drame, la jeune femme va sombrer dans l’autodestruction jusqu’à ce que sa route croise celle d’un homme. Il s’agit de Colton, le grand frère de Kyle… 

Et bien et bien… Ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains, tant il est intense ! 

Te succomber est un titre issu de la nouvelle vague à la mode : le New-adult. L’écriture de Jasinda Wilder est facile à lire mais en même temps très prenante et puissante ! Elle décrit tellement bien les sentiments, la culpabilité, l’amour, la passion, et le remords, que cela nous prend aux tripes. On ressent ce que Nell ressent, on souffre avec elle. De même lorsque certains passages sont du point de vue de Colton, on réussit sans mal à se mettre dans la peau du personnage et à ressentir ses émotions… 

Te succomber est une très belle histoire. C’est l’histoire de deux âmes brisées, des écorchés vifs que la vie n‘a pas épargné… Il y a de l’amour, de la passion, de la peine, de la souffrance, du sexe aussi… (rappelons que nous sommes en littérature New-adult). Le mélange est vraiment très bien dosé puisqu’il en ressort un roman vraiment très fort et terriblement bien décrit ! 

Pour ma part, je suis passé à un cheveux du coup de cœur et je vais vous expliquer pourquoi : comme je l’avais déjà lu sur la blogosphère, le langage cru utilisé durant certains passages du livre, ne collent pas avec l’histoire. Il y est tellement question de sentiments et d’émotions que lorsque l’on insère d’un coup des mots limite vulgaires et bien ça enlève le charme de l’histoire. Est-ce que cela est la même chose dans la version originale ? Je n’en ai aucune idée, mais dans le cas contraire, il faudrait vite revoir la traduction française… 

Mis à part ce petit détail, Te succomber est un très beau roman riche en émotions, qui vous plaira j’en suis certaine !

Un grand merci aux éditions Michel Lafon de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it te succomber.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




FACE CACHEE (Tome 1) DANS LA PEAU de M. Leighton

18032014

dans la peau

Milady – 23/01/2014 – 288 pages – 18.20 €

Résumé

Olivia Townsend est une femme comme les autres, qui se démène à l université dans l espoir de pouvoir un jour aider son père dans ses affaires. Pour financer ses études, elle travaille à l’Hynos Club, le bar géré par le très séduisant Cash  le genre de bad boy qu elle a décidé d éviter comme la peste. C est alors qu elle rencontre le frère jumeau de son patron, Nash, un avocat bien sous tout rapport… accessoirement casé avec sa colocataire. Entre les deux, son coeur balance…. 

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Olivia est une jeune fille un brin timide, mais oh combien sexy. Brune, pulpeuse, pas mal de répartie lorsqu’elle se sent acculée, voilà à quoi elle ressemble… Elle fait la connaissance de deux frères jumeaux : Nash et Cash. Se ressemblant comme deux gouttes d’eau, les deux frères sont d’une beauté à couper le souffle… Ils sont tout de même très différents au niveau du caractère et du tempérament. Nash est avocat, c’est l’épaule solide, celui sur qui on peut compter mais il sort avec Marissa, la cousine d’Olivia… Cash, patron d’une boite de nuit, est quand à lui un tombeur, aucune femme ne lui résiste… Les jumeaux ne sont pas insensibles aux courbes affolantes d’Olivia et sont bien décidés à l’avoir, malgré les barrières que la jeune femme érige autour d’elle ! Lequel des deux réussira t-il a la faire succomber…? 

Dans la peau est un titre qui fait parti d’un nouveau genre littéraire : le New-adult. Il s’agit en fait d’un mélange entre littérature Young adult (pour le côté lecture simple et rapide), romance et littérature érotique. Personnellement j’aime beaucoup ce cocktail. Ca distrait bien, ça émoustille parfois, c’est plus approfondie au niveau des émotions/sentiments que dans certains titres érotique, donc j’adhère à 100% lorsque j’ai envie d’une lecture agréable et sans prises de tête. 

L’écriture de M. Leighton est plaisante et facile à lire. Le texte est bien aéré, ça se lit donc très vite. Les personnages sont très bien pensés. J’ai beaucoup aimé Olivia et «son caractère de feu sous la glace» de même que Nash/Cash, ma préférence allant pour le bad boy… 

Au niveau de la couverture, j’avoue que je ne la trouve pas terrible terrible… La typographie utilisée est belle, mais l’image de fond est franchement moyenne… 

Pour conclure, Dans la peau est un titre de New-adult agréable, avec des personnages piquants comme je les aime ! Il s’agit d’un premier tome, mais je pense qu’il se suffisait à lui-même… La fin arrive un peu comme un cheveux sur la soupe, comme pour rebondir et repartir sur un second tome. On verra bien, je pense tout de même le lire à sa sortie pour me faire ma propre opinion…

Un grand merci aux éditions Milady de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it dans la peau.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LOIN DE TOUT de Jessica Ann Redmerski

16022014

loin de tout

Milady - 22/11/2013 – 448 pages – 15.20 €

Résumé

Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…

pcc dans Littérature Classique

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Camryn est une jeune fille de 20 ans. Elle a perdu l’an passé son premier amour dans un accident de voiture. Complètement dévastée, lorsqu’elle se brouille avec sa meilleure amie, c’est la goute d’eau de trop ! Elle plaque tout du jour au lendemain, et monte à bord d’un bus à destination du Texas… Elle va rencontrer par hasard Andrew, un jeune homme qui se rend au chevet de son père mourant. Nos deux écorchés vifs vont faire la route ensemble et petit à petit se rendre le sourire l’un l’autre… 

Que les choses soient claires, Loin de tout a été un vrai coup de cœur pour moi !! Je me suis régalée du début à la fin de ce livre. Je ne regrette absolument pas de l’avoir lu ! 

Tout d’abord la couverture : elle représente Camryn, une très belle blonde que la vie n’a pas épargné, avec son éternelle tresse lâchée sur son épaule. 

J’ai beaucoup aimé la plume de Jessica Ann Redmerski. C’est fluide, agréable et les sentiments sont très bien décrits. J’ai adoré le road trip de nos amoureux, j’aurai bien aimé être à leur place d’ailleurs ! 

Loin de tout est avant tout une romance mais pas seulement. Au début, on nous retrace le drame qu’à vécu Camryn et comment elle essai de garder la tête hors de l’eau, puis on fait connaissance avec Andrew et on voit naitre le début de leur amitié… Vient ensuite leur escapade à travers tous les Etats unis, et enfin le début de leur idylle (et pas n’importe laquelle !). 

Andrew et Camryn sont deux personnages charismatiques. Elle est douce et réservée et lui plus provocateur, plus taquin aussi… A l’instar de Eurydice et Orphée, ils forment un tout, deux âmes sœurs qui se sont enfin trouvées. J’ai adoré la passion et la complicité qui les animent. 

Loin de tout fait partie d’un nouveau genre littéraire qui vient juste de sortir : le New-adult. Destiné aux 18-30 ans, les romans de ce genre sont de la littérature contemporaine (souvent des romances) mais avec des passages d’adultes (ici il y a des scènes de sexe très explicites). De quoi passer un très agréable moment en retrouvant les côtés léger et fluide des romans Young-adult, mais en ayant un petit plus de maturité qui va ainsi renforcer l’histoire. 

En bref, le New-adult, un nouveau genre auquel j’adhère à 100%, et Loin de tout, une très belle romance que je vous conseille absolument de lire !

Je remercie sincèrement les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it loin de tout

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc_tra10

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




DUBLIN STREET de Samantha Young

8122013

dublin street

J’ai Lu – 10/07/2013 – 412 pages - 13 €

Résumé

Quand Jocelyn Butler pénètre dans le magnifique appartement de Dublin Street, elle croit vivre un rêve. Un cadre somptueux, un quartier agréable d’Edimbourg, et une future colocataire des plus adorables. Ellie Carmichael est certes un peu trop enjouée et curieuse pour le caractère secret de Jocelyn, pour qui se lier d’amitié avec autrui a toujours été une épreuve, mais elle lui est aussitôt sympathique. Son frère, en revanche… Beau comme un dieu, mais aussi arrogant que déstabilisant, Braden Carmichael fait voler en éclats son fragile équilibre. Car en plaquant tout pour venir s’installer en Ecosse. la jeune femme espérait laisser derrière elle son passé tragique. Or la passion qui la lie bientôt au ténébreux Braden fait resurgir ses peurs les plus profondes, et les exorcise…

.    

pcc dans Littérature Classique.

DUBLIN STREET de Samantha Young dans Littérature Erotique Avis-Karine

Joss Butler, orpheline à l’âge de 14 ans, s’installe dans un très bel appartement à Edimbourg, sur Dublin street. Très vite, elle s’entend à merveille avec sa colocataire Ellie et fait la rencontre de son frère… Braden Carmichael est un très bel homme et a énormément de charisme. Joss décide de se tenir le plus loin possible de lui, mais leur attraction mutuelle va venir à bout de sa raison…

J’avoue avoir été charmée par cette histoire et par ses personnages. Dublin street est une romance érotique moderne. Ici, point de SM (c’est la mode en ce moment) ou de vulgarité ! Les scènes érotiques sont hot mais restent toujours dans la sensualité et en harmonie avec le récit.

L’écriture de Samantha Young est addictive, simple et moderne. Son gros point fort à mon avis, ce sont ses personnages. Ils ont tous un caractère bien trempé et j’adore ça ! Le personnage principal est féminin, il s’agit de Joss. Cette jeune femme est forte et fragile à la fois. Le drame familial qu’elle a subit dans sa jeunesse lui a laissé de profondes blessures encore à vif. Ayant peur de souffrir à nouveau, elle refuse de s’attacher à qui que se soit. C’est sa manière à elle de se protéger. Braden remet donc en question son système d’autodéfense… Ténébreux et charismatique, il est le genre de mâle que l’on rêve toutes de croiser un jour. Fort, doux et sensible à la fois, il n’hésite pas à mettre de côté son machisme pour être à l’écoute de sa belle.

J’ai trouvé que les personnages secondaires étaient également bien construits. On suit en parallèle Ellie, la colocataire de Joss, et son histoire d’amour avec Adam, le meilleur ami de Braden. On en apprend également beaucoup sur leur famille ou sur Rihan la meilleure amie de Joss.

Que dire de plus ? Personnellement j’ai eu le coup de cœur pour cette romance érotique très sensuelle. L’émotion est au rendez-vous à de nombreuses reprises. Certains passages sont très chauds, sans être crus. Que des bons points ! En plus il s’agit d’un one shot, cela change de toutes les romances à rallonge que l’on trouve en ce moment… Fan de littérature érotique et de romance, je vous recommande donc chaleureusement Dublin street !

Je remercie les éditions J’ai Lu pour m’avoir fait confiance en m’offrant ce SP.

 

post-it dublin street.

 

.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements