TIME RIDERS (Tome 7) LES SEIGNEURS DES MERS d’Alex Scarrow

26052014

time riders t7

Nathan – 13/03/2014 – 416 pages – 15.90 €

Résumé

Liam aurait dû mourir en mer en 1912, Maddy dans un accident d’avion en 2010, Sal dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : éviter que les voyages dans le temps ne détruisent l’Histoire. Piégés à Londres lors du grand incendie de 1666, Liam et Rashim, la dernière recrue des Time Riders, ne peuvent repartir à la base. Ils échappent aux flammes en embarquant sur un navire pirate. Afin d’être repérés par Maddy et Sal postées dans le futur, ils n’ont d’autre choix que de devenir eux-mêmes de grands pirates et de marquer l’Histoire de leur empreinte…

.    

Avis-Karine dans Bit-lit...

Nous voici déjà au 7ème tome de la saga des Time Riders ! Rappelez-vous, Liam, Sal, Maddy et Rashim ont fait une énorme découverte qui du coup à tout remis en question pour eux et pour leur mission… Dorénavant, ils vivent dans le Londres de 1888. 

Suite à un incident lors d’un petit voyage temporel en 1666, nos Time riders se retrouvent séparés. Sal et Maddy rentrent à bon port mais Liam et Rashim sont contraints d’embarquer à bord d’un navire pirate. Pour que les jeunes femmes puissent les retrouver, ils n’ont pas d’autres choix que de marquer l’histoire, et quoi de mieux pour cela que de devenir des célèbres pirates eux même ?!

Je suis une inconditionnelle de cette saga, et cela depuis le tout premier tome ! Dans le dernier opus, Alex Scarrow nous dévoilait une importante vérité à laquelle je ne m’attendais pas du tout ! Cela donne une nouvelle dynamique à l’histoire et on voit les choses d’un œil nouveau… Son écriture est toujours à la hauteur : fluide, simple mais tellement addictive ! Ce petit mélange d’aventures, d’histoires humaines et de fantastique, franchement j’adore ! 

Dans ce septième tome intitulé Les seigneurs des mers, les ingrédients sont les même. J’ai retrouvé avec grand plaisir nos trois Time riders, leur nouvel ami Rashim et les unités de soutien Bob et Beck. Toujours aussi courageux et téméraires, ils ont néanmoins du mal à se faire à cette nouvelle réalité… Mais chut ! Je n’en dis pas plus, je ne voudrais pas spoiler l’histoire. 

Un conseil, si vous ne connaissez pas encore la saga des Time riders, franchement, foncez les yeux fermés ! 

Pour info, le huitième tome, La prophétie maya, se déroulera au Nicaragua au XVème siècle, mais ne sortira qu’en Octobre 2014. Patience…

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it time riders t7.

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300 9782092543986-200x300 k-197x300 time riders t6

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES VIVANTS (Tome 1) de Matt de la Pena

30042014

les vivants

Robert Laffont « Collection R » – 13/03/2014 - 381 pages – 17.90 €

Résumé

Shy a choisi ce job d’été pour mettre des sous de côté. Quelques mois à bord d’un luxueux navire de croisière vont lui permettre d’engranger les pourboires. Que demander de mieux ? Des bikinis à ne plus savoir où regarder, des buffets à volonté, et peut-être même une fille ou deux… Mais lorsque le tremblement de terre le plus destructeur jamais enregistré dévaste la Californie, le destin de Shy bascule. Et ce séisme n’est que le premier d’une longue série de désastres. Bientôt, ceux qui sont encore en vie devront se battre pour le rester…  « 

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Shy est un jeune américain d’origine mexicaine. Il travaille sur un paquebot de luxe en compagnie d’autres jeunes personnes. Son travail lui plait, jusqu’à ce qu’un passager, qu’il tentera de sauver, va se suicider sous ses yeux, en se jetant du pont supérieur… Shy n’est pas au bout de ses peines, lorsqu’il apprend qu’un séisme d’une amplitude jamais atteinte vient d’avoir lieu en Californie. Dès lors, une série de tsunamis va s’abattre sur le paquebot… 

J’ai été tenté par Les vivants car il s’agit d’une lecture Young adult mais également d’un thriller sur fond d’histoire catastrophe. J’ai passé un bon moment même si je n’ai pas eu le coup de cœur que j’espérais… 

Ce qui m’a le plus plu dans ce livre, c’est le scénario catastrophe un peu à la Titanic (même si ici, point d’iceberg ou d’eau glacée mais plutôt des vagues géantes et des requins affamés…), la difficulté pour les survivants de rester en vie, le côté thriller dans la dernière partie du livre aussi… Un habile mélange qui a rendu ma lecture très prenante je l’avoue. 

Ce qui m’a un peu déçue, c’est le fait qu’il ne s’agisse pas d’un one shot. J’aurai préférée que l’histoire ai une vrai fin plutôt que de nous laisser ainsi dans l’attente de savoir comment cela va réellement se finir… 

Au niveau du style, l’écriture de Matt de la Peña est agréable et facile à lire. Le récit est du point de vue du personnage principal Shy. Ce jeune garçon est à la fois comme tout le monde mais aussi courageux. Il est secrètement amoureux de sa collègue et amie, la sublime Carmen. Beaucoup de choses les rapprochent : leurs origines, le fait qu’ils ont tout les deux perdus un proche à cause de la maladie de Romero… Séparés durant le tsunami, réussiront-ils tout deux à survivre ? Et si oui, réussiront-ils à se retrouver ? Il faudra lire Les vivants pour le savoir…

Je remercie les éditions Robert Laffont de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les vivants.

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




LES 100 de Kass Morgan

24032014

les 100

Robert Laffont « Collection R » – 22/01/2014 – 378 pages – 17.90 €

Résumé

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Cela fait 300 ans que les humains ont précipitamment quitté la Terre pour fuir la guerre nucléaire qui s’y était déclarée… Les quelques rescapés vivent à bord d’un grand vaisseau spatial. Les ressources matérielles et en oxygène se raréfiant de plus en plus à bord, il est décidé en haut lieu d’envoyer des «cobayes» sur Terre, pour voir si l’air y est encore radioactif. 100 jeunes criminels, placés à l’isolement avant leur exécution, vont être envoyés sur Terre pour la recoloniser. Ils devront se battre pour survivre et s’ils étaient la dernière chance de l’humanité toute entière…? 

J’ai voulu lire Les 100 après avoir vu le trailer de la série TV qui sort en ce moment aux USA. Je l’ai trouvé très très tentant ! 

L’écriture de Kass Morgan est très facile à lire. Des lecteurs youngs adults apprécieront autant que des adultes. L’écriture est au présent et les chapitres alternent les points de vue des différents personnages principaux. Cela n’est pas gênant car le nom de chacun est bien précisé en début de chapitre. Des habiles flash-backs sont présents tout au long du livre, et nous aide à comprendre pourquoi ces jeunes gens ont été placés à l’isolement, ce qu’il leur est arrivés dans leur enfance… On arrive ainsi à mieux cerner les personnages, leurs vécus, leurs caractères, leurs sentiments… 

Les 100 compte 4 personnages principaux : 

Clarke : cette jeune fille se destinait à être médecin comme ses parents, mais son univers s’est effondré le jour où elle a découvert que ces derniers testaient la radioactivité sur des enfants… 

Wells : c’est le fils du chancelier, mais également l’âme sœur de Clarke. Cette dernière ne lui adresse plus la parole depuis que ses parents ont été exécutés par sa faute. Il a fait en sorte d’être parmi les 100 pour suivre sa belle… 

Glass : mise en détention car elle était enceinte (chose strictement réglementée à bord), elle réussit à s’enfuir in extremis du vaisseau à destination de la Terre, et à rester à bord de la navette spatiale. Elle est bien décidée a retrouver l’amour de sa vie Luke qu’elle n’a pas vu depuis son incarcération, il y a de longs mois… 

Bellamy : ce jeune homme s’est introduit de force dans le vaisseau à destination de la Terre pour protéger sa petite sœur Octavia qui était à bord… 

Ce premier opus plante le décor, nous présente les personnages principaux et secondaires, nous relate brièvement comment l’humanité en est arrivée là… Je l’ai trouvé très agréable, même si comme dans toutes les sagas, le premier tome sert principalement d’introduction à l’histoire. 

Néanmoins, je l’ai dévoré et j’ai vraiment passé un super moment en compagnie de Clarke et des 100 !

Un grand merci aux éditions Robert Laffont de m’avoir fait confiance en m’offrant ce partenariat.

post-it les 100.

.

Bande annonce :

Image de prévisualisation YouTube

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




ATTIRANCE ET CONFUSION de Simone Elkeles

22022014

attirance et confusion

La Martinière Jeunesse – 02/01/2014 – 349 pages – 14.90 €

Résumé

Ashtyn croyait sa vie sur des rails jusqu’à l’université. Elle n’avait pas prévu qu’elle serait élue capitaine de son équipe de football américain et que son petit ami, footballeur lui aussi, le prendrait si mal.  Elle n’avait pas imaginé, surtout, qu’un garçon comme Derek, provocateur et terriblement séduisant, viendrait semer le trouble dans son existence bien réglée.  Ashtyn pourrait craquer et se laisser aller, mais elle n’est sûre que d’une chose : les garçons comme Derek, pour qui la vie est un jeu, finissent toujours par vous quitter.  Et rien ne lui fait plus peur que l’idée d’être abandonnée…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Ashtyn, jolie blonde au corps de rêve, a tout d’une déesse, et pourtant elle est plutôt garçon manqué. Sa passion : le football américain, auquel elle joue et dont elle vient d’être élue capitaine de son équipe. Son petit ami Landon, le quaterback de l’équipe, est vexé et furieux de s’être vu souffler la place de capitaine par Ashtyn. Ils finissent par se séparer. C’est à ce moment que surgit Derek, un beau jeune homme, un brin rebelle, qui se trouve être le beau fils de sa grande sœur. Il devra donc vivre pendant quelques temps sous le même toit qu’Ashtyn. Entre les deux jeunes gens, l’attirance est à la hauteur de l’agacement que l’autre lui inspire… De quoi faire des étincelles ! 

Quand j’ai vu que Simone Elkeles avait sorti un nouveau livre, j’ai fait des pieds et des mains pour l’avoir ! J’adore cette auteure !! Sa plume est légère, ça glisse tout seul. Les pages défilent sans que l’on s’en rende compte, et la narration à double voix permet de bien comprendre le point de vue et les ressentis de nos deux personnages principaux. Le gros point fort de Simone Elkeles, c’est son talent pour nous faire ressentir les sentiments et les émotions des personnages. Un vrai régal ! 

J’ai lu précédemment les trois tomes de la saga des frères Fuentès (Irrésistible alchimie, Irrésistible attraction et Irrésistible fusion) et j‘avais A.DO.RE !  La trame est quasiment toujours la même : un garçon (en général un bad boy) et une fille (plutôt sage et sérieuse). Tout les oppose, et pourtant… l’attirance est tellement forte, qu’ils réussissent à surmonter tous les obstacles qui peuvent se dresser entre eux. 

Attirance et confusion ne déroge pas à la règle, même si il est un poil en dessous la saga des frères Fuentès (ce n‘est que mon avis bien sur). Ashtyn et Derek est un couple au fort caractère et plutôt sensuel. Néanmoins je les ai trouvés moins «hot» que Brittany et Alex par exemple (cf. Irrésistible alchimie). 

En bref, j’ai passé un très bon moment avec ce nouveau livre de Simone Elkeles, une auteure que je me ne lasse jamais de retrouver, et que je vous conseille si vous ne la connaissez pas encore !

Je remercie chaleureusement  les éditions La Martinière Jeunesse pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it attirance et confusion

.

Du même auteur :

297165491313if4brwgu.vignette couve-10-93x150 54816910-206x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




PARCE QUE C’ETAIT NOUS de Mhairi Mc Farlane

2022014

parce que c'etait nous

Milady romance - 31/10/2013 – 478 pages – 15.20 €

Résumé

Rachel, vient de se séparer de son fiancé après treize ans de relation. Son monde s’écroule… C’est alors qu’elle recroise Ben, son meilleur ami de fac, charmeur malgré lui, qu’elle n’a pas revu depuis dix ans. Ben est désormais marié et il est devenu avocat. Rachel, elle, est journaliste judiciaire. Alors même qu’ils s’occupent d’affaires matrimoniales peu commodes, il semblerait qu’une évidence de toujours se révèle à eux…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Rachel, journaliste trentenaire, est sur le point d’épouser Rhys, son petit ami du lycée. Elle réalise qu’elle n’est plus vraiment amoureuse de lui et se demande si elle ne l’a jamais réellement été… Elle rompt donc ses fiançailles. Un jour, elle recroise Ben, son meilleur ami à l’époque du lycée. Ils étaient inséparables. Toujours aussi beau et charismatique, elle réalise qu’en fait il lui a énormément manqué pendant toutes ces années. Seulement voilà, Ben est à présent marié et apparemment très heureux en ménage… 

Au vue de mon petit résumé on pourrai croire qu’il s’agit d’une histoire d’amour extra conjugale et d’adultère. Je tiens à vous rassurer car en fait il n’en ai rien… 

Parce que c’était nous c’est l’histoire de deux personnes, deux âmes sœurs, qui se sont trouvées à un moment de leur vie mais qui se sont perdues pour de mauvaises raisons. Ils ont réussi à enterrer cela au fond d’eux pendant de longues années, et même à être heureux, mais le jour où ils se recroisent, quelque chose se passe… Soudain la vie a plus de saveur, les choses sont plus nettes, leur cœur bat un peu plus vite… et puis le présent les rattrape. Ben est marié et heureux et Rachel vient tout juste de rompre avec l’homme qui a partagé sa vie durant 13 ans… Vont-ils laisser passer leur chance une seconde fois ? 

J’ai vraiment passé un agréable moment avec ce livre. Parce que c’était nous est une romance émouvante mais drôle aussi. Rachel a beaucoup de repartie et j’aime bien son sens de l’humour. Sa complicité avec Ben est touchante. Et puis, quoi de mieux que de tomber amoureuse de son meilleur ami ? Ben quand à lui est émouvant à sa manière. On sent qu’il a toujours aimé Rachel, mais qu’il doit faire face à ses obligations d’époux. 

L’écriture de Mhairi McFarlane est prenante. L’histoire est à la première personne du singulier, du point de vue de Rachel. Les chapitres alternent le présent avec le passé. On en apprend ainsi un peu plus sur la rencontre de Ben et Rachel au lycée, sur leur histoire… J’ai également beaucoup aimé le fait que les personnages secondaires ont une place assez importante dans l’histoire. Il y a les amis de Rachel : Caroline et son époux, Mindy l’éternelle célibataire et Ivor l’homme du groupe. On partage des petits bouts de leurs vies et cela rajoute du charme à l’histoire. 

Pour finir, Parce que c’était nous est une très jolie romance que j’imagine fort bien adaptée au cinéma. Les personnages de Ben et Rachel sont attachants et leur alchimie m’a laissé rêveuse…

Je remercie chaleureusement  les éditions Milady pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it parce que c'etait nous.

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc parce que c'etait nous

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




BELLE EPOQUE de Elizabeth Ross

27012014

belle epoque

Robert Laffont « Collection R » – 14/11/2013 – 418 pages – 17.90 €

Résumé

Paris, 1889. Maude Pichon s’enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle. L’agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le faire-valoir. Etranglée par la misère, Maude postule…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nous sommes en 1889… Maude est une jeune paysanne ayant fuit sa campagne et un mariage forcé pour se rendre dans la ville des lumières. Très vite, elle va réaliser que la vie à Paris coute très chère et va ainsi déchanter. A deux doigts d’être mise à la rue, et affamée, elle se voit contrainte d’accepter un emploi pour le moins rabaissant : celui de repoussoir ! 

Avant de commencer à parler de l’histoire, je tiens à saluer la couverture de ce livre car elle est vraiment superbe ! Elle attire le regard et illustre parfaitement l’histoire. Vient ensuite le titre, Belle époque, qui sonne a mes oreilles comme plein de promesses… 

Alors, ces promesses sont-elles tenues ? Oui et non en fait… 

Oui car j’ai beaucoup aimé le fond de l’histoire et le principe des repoussoirs, qui reprend l’idée originale d‘Emile Zola et de sa nouvelle Les repoussoirs. Pour ceux qui n’ont pas lu l’un ou l’autre de ces livres, et bien un repoussoir est une personne laide qui est engagée comme «ornement» pour mettre en avant la beauté de la personne qui l’emploie. Ce principe est cruel, mais la nature humaine l’est souvent non ? Cette idée, et la manière dont elle est exploitée m’ont beaucoup plu… 

Autre point positif pour moi, c’est l’écriture et le style de l’auteure. Elizabeth Ross réussit à nous plonger dans la ville des lumières avec brio. J’ai vraiment eu l’impression de déambuler dans les rues pavées du Paris du fin 19ème siècle… D’un côté cette aristocratie hautaine et puante d’orgueil, et de l’autre les petites gens qui alternent entre vie de bohème et misère… Outre la population, j’ai trouvé que l’ambiance de l’époque, l’architecture de la capitale, et la beauté des lieux à la veille de l’exposition universelle étaient parfaitement dépeints. 

Alors pourquoi n’ai je pas eu le coup de cœur ? Et bien, j’ai trouvé la fin de Belle époque un peu trop simpliste à mon gout… Le principe «les gentils gagnent et les méchants sont punis» est certes agréable, mais il n’aurai pas du être appliqué à cette histoire. Cela lui enlève son côté mordant et dérangeant, et c’est un peu dommage…

Je remercie chaleureusement  les éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it belle epoque

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc belle epoque

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




REVANCHE de Cat Clarke

15012014

revanche

Robert Laffont « Collection R » – 17/10/2013 – 490 pages – 18.50 €

Résumé

La vie est injuste, Jem Halliday es tamoureuse de Kai, son meilleur ami, qui est gay. Pas vraiment l’idéal, mais Jem s’est faite à l’idée. La vie est cruelle : une vidéo de Kai en compagnie d’un garçon a été postée sur Internet. Il ne l’a pas supporté et s’est suicidé. Sa vie ne sera que vengeance : Quoi qu’il lui en coûte, Jem a décidé de découvrir qui sont les responsables et de les faire payer, un à un, jusqu’au dernier..  

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Jem Halliday, 16 ans, est secrètement amoureuse de son meilleur ami Kai. Malheureusement le beau et charismatique jeune homme est gay. Jem s’en accommode plutôt bien, et les deux compères sont inséparables. Un jour, suite à une soirée bien arrosée, une vidéo de Kai en pleine action avec un garçon est diffusée sur internet. Sous le choc, Jem découvre son meilleur ami complètement bouleversé. Kai ne supportant pas cette humiliation, finit par se suicider. Le monde de Jem s’arrête de tourner… Envisageant le suicide elle aussi, elle finit par opter pour une autre solution. Elle va venger son meilleur ami et faire payer les responsables de cet acte odieux un par un… 

J’ai longuement entendu parler de Revanche sur la blogosphère. J’ai donc décidé de m’y plonger enfin ! Que se soit de manière positive ou négative, ce qui est certain c’est que l’on ne ressort pas indemne de cette lecture. 

La couverture est très belle et elle représente bien l’histoire. 

L’auteure, Cat Clarke, a un style bien à elle. Son écriture est simple mais elle a le don de très bien détailler ses personnages. C’était également le cas dans ces précédents romans. J’ai lu Confusion et Cruelles l’année dernière. J’avais eu un coup de cœur pour le premier et bien aimé le second. Pour Revanche je dois dire que j’ai beaucoup aimé mais en même temps je trouve indécent d’aimer une histoire qui se termine de cette façon… 

Mais revenons au début de l’histoire. J’ai trouvé la relation entre Jem et Kai particulière, profonde et très belle. Kai est un être solaire. Beau et intelligent, il est le genre de personne qui attire les regards et les êtres. Jem elle est plus «sauvage». Kai est son seul ami et celui lui convient très bien. Cela explique pourquoi le suicide du jeune homme la traumatise au plus haut point. 

Le plan que Jem va mettre en place durant de longs mois, me laissait entrevoir une vengeance fracassante. En fait, je l’ai trouvé assez simpliste, moins diabolique que je me l’étais imaginé… Elle n’en reste pas moins efficace puisqu’elle réussit à faire du mal aux personnes qu’elle avait pris pour cible. 

Parlons maintenant de la fin… Abrupte, incroyable, dure et cruelle… Autant d’adjectifs pour qualifier cette fin horrible ! 

Pour conclure, Revanche est une lecture amère qui traite de nombreux sujets sensibles avec beaucoup de pudeur : l’homosexualité, le suicide, la cruauté des adolescents entre eux, la vengeance… Autant de thèmes généralement tabous, qui sont abordés ici avec beaucoup de justesse.

Je remercie chaleureusement  les éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de découvrir ce livre.

post-it revanche

Du même auteur :

 30944710-188x300 9782221134092fs-188x300

.

Questionnaire de ma Lecture Commune :

lc revanche

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




TIME RIDERS (Tome 6) LES BRUMES DE LONDRES d’Alex Scarrow

12122013

time riders t6

Nathan – 03/10/2013 – 436 pages – 15.90 €

Résumé

Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais à la dernière seconde, une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne modifient le passé et ne détruisent notre monde. Traqués par des cyborgs venus du futur, les Time Riders doivent abandonner New York. Ils finissent par trouver refuge à Londres, à la fin du XIXe siècle. Juste au moment où sévit Jack l’Eventreur…

.    

pcc dans Littérature Classique.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Dans ce sixième tome, Sal, Liam et Maddy sont toujours traqués par des unités de soutien, venues du futur pour les éliminer. Leur arche sous le pont de Brooklyn, dans le New York de 2001, n’est plus une cachette sure… Nos Time riders décident donc de déménager, et partent s’installer à Londres, en 1888. 

Bon, et bien je crois que je me répète quand il s’agit de cette saga, mais je l’adore !  Nous sommes en pleine littérature Young adult (mais que les adultes aimeront tout autant !) avec la petite pointe de fantastique qui fait tout ! Alex Scarrow est vraiment doué dans son domaine. Il a une imagination débordante et un style d’écriture aussi fluide que rythmé. On devient forcément addict quand on commence la saga Time riders. 

Dans ce nouvel opus, Les brumes de Londres, Maddy et sa petite équipe sont en fuite. C’est la peur au ventre qu’ils sont venus se refugier dans ce nouvel abri, dans un autre pays et à une autre époque. Leur unité de soutien Bob est toujours là pour les soutenir, de même que Rashim et son robot Bouba. En se déplaçant dans ce nouvel espace temps, les Time riders ne s’attendaient pas à tomber sur… Jack l’éventreur lui-même ! En effet, ce serial killer sévissait à Londres exactement à la même période. Mais alors que faire ? L’empêcher de perpétrer les horribles crimes qu’il est censé commettre, au risque de créer une contamination temporelle ? Ou bien le laisser agir en toute impunité ? Sal, Liam et Maddy ne savent plus trop quoi faire, d’autant plus qu’une terrible vérité vient de leur être révélée (et pas des moindres !). 

En ce qui concerne cette révélation, j’avoue que je ne m’y attendais pas du tout, mais petit à petit, Alex Scarrow lève le voile sur toute cette histoire et nous dévoile des petites parcelles de la toile d’araignée qu’il a élaboré… Je me régale ! 

Je trouve ce tome vraiment super et l’histoire toujours aussi passionnante si ce n’est plus ! Vivement le tome 7, Les seigneurs des mers, qui se déroule dans la mer des Caraïbes, au XVIIème siècle. Il faudra pour cela attendre le mois de Mars 2014, patience…

Un très grand merci aux édition Nathan pour m’avoir envoyé ce SP en avant première !

post-it time riders t6.

Tomes précédents :

timeriders.vignette CVT_Time-riders-2-le-jour-du-predateur_6837-200x300 time_r11-200x300 9782092543986-200x300 k-197x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




NIGHT SCHOOL (Tome 3) RUPTURE de C.J. Daugherty

28112013

NIGHT SCHOOL (Tome 3) RUPTURE de C.J. Daugherty dans Thriller/Polar/Suspens... 969875_10151701728451473_988672598_n

Robert Laffont « Collection R » - 10/10/2013 – 397 pages - 17.90 €

Résumé

Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d’un espion qui rôde incognito à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n’est pas la seule à perdre les pédales ; tout semble s’effondrer autour d’elle : amitiés, amours et certitudes. Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L’école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion, tous les étudiants sont dorénavant considérés comme coupables jusqu’à preuve du contraire. Il n’y a plus de présomption d’innocence qui tienne et n’importe qui peut désormais être détenu sans procès. Plus personne ne peut se cacher. Cette fois-ci, Nathaniel n’a plus besoin de leur faire du mal ; les occupants de Cimmeria s’en chargent très bien tout seuls…

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Attention ! Risque de spoilers si vous n’avez pas lu les tomes précédents…

Allie a du mal à se remettre de la mort brutale de son amie Jo. Elle tente de fuir de Cimmeria, car elle ne s’y sent plus en sécurité. Rattrapée de force par Raj Patel et ses hommes, Allie réalise que Nathaniel est en passe de s’approprier Cimmeria. De plus, elle est toujours dans sa ligne de mire… Lasse de le fuir et d’avoir peur, Allie réussi à convaincre ses amis de s’allier à elle pour combattre Nathaniel ! 

Rupture est le troisième tome de la saga Night school. Je le trouve bien mais légèrement en dessous des deux précédents. Je m’explique… Dans les deux premiers opus, on ressentait vraiment l’atmosphère si particulière de Cimmeria, que je pourrai décrire comme un mélange de classique et de gothique… Cette fois, je n’ai pas ressenti cette ambiance qui m’avait tant charmée. Autre point un petit peu décevant, c’est le trio amoureux formé par Carter, Allie et Sylvain. Leurs histoires d’amour étaient passionnées et compliquées, alors que maintenant je les trouve légèrement fades. Enfin, cela n’est que mon avis bien sur ! 

Sinon, à part ces deux points, l’histoire reste agréable. L’écriture de C.J. Daugherty est toujours aussi accessible et rythmée. Les actions s’enchainent. On en apprend un peu plus sur Lucinda, la grand-mère d’Allie, sur l’Organisation cachée derrière la Night school, et enfin, sur les motivations de Nathaniel. De nombreux rebondissements et du suspens sont au rendez vous de ce troisième tome. 

Pour conclure, Night School est une bonne saga qui se passe (pour une fois !) loin de tout élément surnaturel. Ce troisième volet est légèrement en dessous des précédents, mais reste tout de même très agréable. J’espère que le 4ème tome saura me faire vibrer à nouveau. Je le lirai avec grand plaisir en tout cas !

Un grand Merci aux éditions Robert Laffont pour m’avoir permis de lire ce livre dans le cadre d’un partenariat.

post-it night school t3.

Tomes précédents :

night-10-190x300 30436810-187x300

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………




CATHY’S BOOK de S. Stewart, J. Weisman et C. Brigg

14112013

CATHY'S BOOK de S. Stewart, J. Weisman et C. Brigg dans Young Adult... 9782747048958fs

Bayard Jeunesse – 10/10/2013 – 192 pages – 9.90 €

Résumé

Ça ne va pas fort dans la vie de Cathy depuis quelques temps : son père est décédé brutalement, la laissant, seule avec sa mère, et dans un profond désarroi. Ses résultats au lycée s’en ressentent, elle a complètement décroché, au grand dam de sa meilleure amie Emma, qui ne cesse de l’encourager, en vain. Et puis elle vient de se faire plaquer par son petit ami Victor, un Chinois d’une vingtaine d’années auréolé d’un certain mystère ; elle décide de raconter leur brève idylle dans son journal intime. Cette rupture ne serait pas la fin du monde, si elle n’avait retrouvé, au lendemain de sa dernière soirée avec Victor, une trace de piqûre au creux de son coude… Victor a-t-il quelque chose à voir avec ça ? Il n’en faut pas plus pour qu’elle décide de fouiner dans la vie de cet homme dont elle ne sait presque rien…
Un roman enquête, interactif illustré par Cathy Brigg

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Cathy est une jeune fille qui tient un carnet. Elle vient de se faire larguer par son copain Victor et en cherchant a savoir pourquoi, elle découvre pas mal de choses étranges… 

En lisant le Cathy’s book, on est en position d’observateur, on suit l’enquête menée par Cathy, on consulte les preuves qu’elle a collectée… Au début j’ai trouvé le côté ludique et novateur très intéressant. On peut consulter des messages téléphoniques sur internet, il faut trouver des codes… Bref, on à l’impression de participer, mais c’est juste une impression. Moi je m’attendais à plus que ça en fait, je pensais devoir trouver des preuves moi même, chercher et trouver les réponses aux questions que Cathy se pose. Hors là, on est juste spectateur, et je trouve cela dommage. 

Sinon l’histoire est bien et la présentation sous forme de carnet intime, avec des dessins, des annotations, etc…  est intéressante, mais ça reste très jeunesse en fait. Du coup, même si j’aime beaucoup la littérature Young adult, là je n’y ai malheureusement pas trouvé mon compte… 

Je ne dirai rien sur la fin de l’histoire pour ne rien enlever au suspens, mais je reste un peu déçue, avec un gros sentiment de déjà vu…

Merci beaucoup aux éditions Bayard Jeunesse pour m’avoir fait découvrir ce livre.

post-it2 dans Young Adult....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………







le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements