L’EDUCATION D’UNE FEE de Didier Van Cauwelaert

28 02 2014

l'education d'une fee

Le Livre de Poche – 29/05/2002 – 221 pages – 6.10 €

Résumé

« J’ai une femme que j’aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j’adore et à qui je n’arrive pas à dire la vérité. » Jamais Nicolas n’a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c’est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : « Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d’Air France. » Le cauchemar, c’est le besoin d’Ingrid d’enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu’y comprendre ? Devant Sezar, l’étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d’être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Nicolas est un homme heureux. Marié depuis 4 ans à Ingrid, ils sont de ces couples que rien n’atteint, qui s’aiment profondément… Il y a également Raoul, le petit garçon d’Ingrid, qui considère Nicolas comme son père. Leur complicité fait plaisir à voir. Tout va pour le mieux, jusqu’au jour ou Ingrid le quitte, sans lui donner d’autre explication que le fait qu’elle l’aime trop… Nicolas est dévasté… Il rencontre César, une jeune irakienne, caissière à l’hypermarché du coin. Elle va lui redonner le sourire mais d’une manière tout à fait inattendu !

Je n’avais encore jamais lu de roman de Didier Van Cauwelaert, malgré le bien que j’en entends. C’est aujourd’hui chose faite ! Ce titre était dans ma PAL depuis 2-3 ans, je l’en ai sorti grâce à ma binôme sur mon forum Club de Lecture : Kreen. J’ai passé un très moment et je l’en remercie. 

La plume de Didier Van Cauwelaert est aérienne. C’est léger, c’est frais et poétique aussi. Les personnages de L’éducation d’une fée sont attachants. J’ai trouvé l’histoire d’amour entre Nicolas et sa femme très belle. Sa description de la douleur et la peine est très juste. Sa complicité avec son fils de cœur Raoul est vraiment touchante. On peut dire que c’est la deuxième histoire d’amour de ce roman. Nicolas le dit lui même dans le premier chapitre : «Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin…». 

Vient ensuite son histoire avec César : une attirance de l’esprit, de l’âme et non du corps… Ce petit bout de femme qui a déjà connu tant de malheurs, va rendre le sourire à toute une famille. J’ai trouvé cela très beau. 

En bref, L’éducation d’une fée est un roman tout en finesse que j’ai refermé avec le sourire aux lèvres.

post-it l'education d'une fee

.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



4 réponses à “L’EDUCATION D’UNE FEE de Didier Van Cauwelaert”

  1. 3 03 2014
    Taylor (15:49:21) :

    Je n’ai pas lu celui-ci mais je le note. Récemment j’ai lu la femme de nos vies du même auteur que j’ai beaucoup aimé.

    Répondre

    • 3 03 2014
      Karine (17:50:28) :

      C’est mon 1er Didier Van Cauwelaert personnellement :)

      Répondre

  2. 6 03 2014
    Anne (13:13:26) :

    Je n’ai jamais rien lu de cet auteur, il va falloir que je m’y mette!

    Répondre

    • 6 03 2014
      Karine (14:15:00) :

      Je ne sais pas quel est son meilleur titre, mais celui-ci est pas mal

      Répondre

Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements