LA MORT S’INVITE A PEMBERLEY (Version Audio) de P.D. James

5 12 2013

LA MORT S'INVITE A PEMBERLEY (Version Audio) de P.D. James dans Littérature Classique 9782356415639fs

Audiolib – 16/01/2013 - 10h23 – 23.90 €

Résumé

Admiratrice inconditionnelle de Jane Austen et « reine du crime », P D James invente à Orgueil et Préjugés une suite criminelle… Pemberley, le domaine ancestral de la famille Darcy, dans le Derbyshire, abrite le bonheur conjugal d’Elizabeth Darcy. Elle est la mère de deux charmants bambins ; sa soeur préférée, Jane, et son mari, Bingley, habitent tout près ; et son père adulé, Mr Bennet, vient régulièrement en visite. Mais cette félicité se trouve soudain menacée lorsque, à la veille du bal d’automne, un drame contraint les Darcy à accueillir la jeune soeur d’Elizabeth et son mari, que leurs frasques passées ont rendu indésirables. D’autant qu’avec eux s’invitent la mort, la suspicion et le retour de tenaces rancunes.

.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

La mort s’invite à Pemberley est en quelque sorte un spin-off du célèbre roman de Jane Austen : Orgueil et préjugés. C’est avec grand plaisir que je me suis replongée dans l’atmosphère si particulière du Derbyshire, même si l’auteure n’est plus la même…

Nous retrouvons les même personnages, mais quelques années plus tard… L’histoire se situe à Pemberley, dans la propriété de Darcy et de son épouse Elizabeth. Ils vivent un mariage très heureux et ont deux fils. La sœur ainé d’Elizabeth, Jane, vie à quelques lieues de là avec son époux Bingley. Les deux couples sont très liés… Un soir, la veille du bal d’automne de Lady Anne, leur jeune sœur Lydia, qui avait épousé non sans scandale, l’officier Georges Wickham, arrive à l’improviste et hurle au meurtre ! On aurai assassiné son époux dans les bois de Pemberley…

Tout d’abord, pour les inconditionnels de la grande Jane Austen, je voudrais dire ceci : ne tirez pas à boulet rouge sur l’auteure de ce roman, car ce n’est pas Jane Austen certes, mais vous le savez à l’avance. Donc je ne comprends pas le déluge de commentaires négatifs que j’ai pu lire sur le net… P.D. James n’est pas une débutante non plus ! Cette auteure de romans policiers est très connue et à écrit de nombreux polars à succès. Cette fois, elle s’attaque à l’univers d’ Orgueil et préjugés et je trouve qu’elle tire son épingle du jeu… (même si évidemment ce n’est pas du Jane Austen !).

Commençons par les points négatifs… Ok, le style n’est pas tout à fait le même, mais comment cela pourrait il l’être quand on pense que l’original a été écrit en 1813 ?! Néanmoins, la plume de P.D. James est très classique et agréable.

Deuxième point, l’enquête criminelle est assez légère à mon gout. Il faut la voir comme une trame de fond je pense, ainsi nous ne sommes pas déçus.

Pour les points positifs, quel plaisir de retrouver notre chère Lizzie et son Darcy, sa sœur Jane, Mr Bennet… Il en va de même pour l’atmosphère de Pemberley. Retrouver des personnages et une histoire que l’on a adoré et voir leur évolution quelques années plus tard, c’est très agréable !

J’ai eu la chance de découvrir ce titre en version audio des éditions audiolib. La narration est effectuée par Guila Clara Kessous, qui est Chevalier des Arts et des Lettres, et qui a reçu en 2012 le titre d’Artiste pour la Paix de l’UNESCO pour l’ensemble de son travail.

En bref, La mort s’invite à Pemberley est en quelque sorte, la suite criminelle d’ Orgueil et préjugés, et même si la plume n’est pas la même, et que l’enquête reste assez mince, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir à retourner à Pemberley l’espace de quelques heures…

Un grand merci aux éditions Audiolib de m’avoir fait bénéficier de ce titre dans le cadre d’un partenariat.

post-it la mort s'invite a pemberley.

.

Vous aimerez aussi :

 jane-a10-184x300 cher mr darcy

..

livres-audio dans Littérature Historique

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



9 réponses à “LA MORT S’INVITE A PEMBERLEY (Version Audio) de P.D. James”

  1. 5 12 2013
    Taylor (17:10:23) :

    Merci Karine de remettre les pendules à l’heure. Je trouve étonnant de comparer ce qui n’est pas comparable.
    Je n’ai pas lu le livre mais j’ai lu les commentaires qui ont circuler ici ou là. quand on lit « ce n’est pas du Jane Austen » non de fait c’est du P.D James qui s’est inspiré d’un grand classique de Jane Austen alors c’est normal de ne pas retrouver ce qui faisait le charme des romans de cet auteur.

    Répondre

    • 5 12 2013
      Karine (21:23:53) :

      Exactement ! P.D. James le reconnait elle même en prologue, non sans humour d’ailleurs :)

      Répondre

  2. 7 12 2013
    céline (10:46:30) :

    Je l’ai lu, et je ne l’ai pas aimé… Et cela n’a rien à voir avec Austen. Je le trouve très lent, trop lent, et le titre, qui laissait présager un peu plus de mystère, peu révélateur du contenu…
    J’ai eu l’impression que l’auteur touchait du doigt le monde policier, enquêtes, sans jamais y rentrer vraiment, peut-être de crainte de trop s’éloigner de J. Austen, et c’est vraiment dommage. L’idée était bonne, mais mal exploitée pour moi.
    Par contre, rien à redire au style…

    Répondre

    • 7 12 2013
      Karine (21:47:47) :

      Tu as trouvé les personnages de Jane Austen fidèles à ceux d’Orgueil et préjugés ? Moi sincèrement oui.

      Répondre

      • 7 12 2013
        céline (22:03:45) :

        En ce qui concerne les personnages, rien à redire. C’est surtout l’intrigue qui m’a déplu. L’impression qu’elle n’assumait pas ce mystère…
        Et j’ai aussi regretté que l’on perde de vue l’univers féminin d’Austen… Tout est très masculin, tout en étant « plat »…

        Répondre

  3. 8 12 2013
    Patlecture (01:31:23) :

    Je devrais peut être un de ces jours lire orgueil et préjugés et puis pourquoi pas, par la suite , lire celui-ci … :)

    Répondre

    • 8 12 2013
      Karine (09:33:00) :

      Oh oui Pat, IL FAUT que tu lises Orgueil et préjugés ;)

      Répondre

  4. 10 12 2013
    noisette2011 (10:22:26) :

    Bon, je passe sans hésiter ! ^^

    Répondre

    • 10 12 2013
      Karine (15:45:19) :

      Pourtant mon avis est positif :)

      Répondre

Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements