FIRE AFTER DARK (Tome 1) L’ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews

12 10 2013

FIRE AFTER DARK (Tome 1) L'ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews dans Littérature Erotique 9782811210311fs

Milady - 19/04/2013 – 445 pages - 15.90 €

Résumé

J’étais au trente-sixième dessous. J’avais du verre pilé à la place du coeur. Quand j’ai rencontré Dominic, tout a changé. Peu à peu, la douleur s’est atténuée. J’ai réappris à être heureuse. Je n’aurais jamais soupçonné à quel point il était exaltant de s’abandonner. C’est aussi à Dominic que je dois cette découverte. Avec lui, j’explore un monde inconnu où le plaisir et la douleur ne font qu’un, à l’image de cet amour en clair-obscur dont il m’entoure. Un amour qui me laisse pieds et poings liés. Où qu’il aille, je n’ai pas d’autre choix que de le suivre.
.

Avis-Karine dans Thriller/Polar/Suspens...

Beth est une jeune femme qui mène une vie tranquille. Un jour, elle découvre son compagnon au lit avec une autre femme ! Pour elle, c’est la douche froide, elle voit sa vie basculer… Effondrée, Beth part s’exiler à Londres, dans l’appartement vide d’une lointaine parente. Elle essaie de ne pas sombrer, jusqu’au jour ou elle aperçoit dans l’appartement en face de celui qu’elle occupe, un homme superbe… Intriguée elle va être amener à le rencontrer, et à bien plus encore…

Le synopsis du livre m’a plu, je me suis donc décidé à lire Fire after dark. Qu’en dire ? Et bien, la plume de Sadie Matthews n’est pas désagréable, bien au contraire. J’ai beaucoup aimé le personnage de Beth, qui est une personne saine et sensible. Elle essaie de se reconstruire à Londres et petit à petit y arrive. J’ai aimé l’atmosphère qui se dégageait de l’appartement qu‘elle occupe, de son nouveau travail dans une galerie d’art, de ses flâneries au gré des rues de Londres… Vient ensuite le personnage de Dominic. Ce bel homme, bien élevé, mais qui a un tempérament de feu m’a bien plu c’est vrai. Sa rencontre et son histoire avec Beth m’ont fait aimer le début du livre.

Alors qu’est-ce qui cloche ? Adepte de la littérature érotique depuis peu, j’ai déjà lu des titres à tendance SM (Fifty shades of Grey, 80 notes de jaune…). J’en ai bien aimé certains, d’autres moins. Et Fire after dark fait parti de cette seconde catégorie. Pourquoi ? Et bien parce que je pense que les sentiments et l’histoire d’amour ne sont pas assez présents. Le début du livre ressemble à une romance mais très vite, on bascule du côté obscur… Il n’y a ensuite que du SM et tout comme Beth, je n’ai pas du tout aimé cela. Evidemment, cela dépendra de chaque lecteur, de ses attraits, de sa sensibilité…

Personnellement, j’aime bien lire du « SM soft » comme dans Cinquante nuances de Grey, où il est question de menottes, foulards et petite fessée, mais pas du tout celui présenté ici ! Le donjon, le collier avec laisse, la cravache ou le fouet à neuf queues m’ont refroidi bien comme il faut !

La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite différente avec un retour des sentiments, mais je ne pense pas que je me laisserais tenter…

Je remercie les éditions Milady pour m’avoir accordé leur confiance lors de ce partenariat.

post-it dans Littérature Erotique.

Autres titres de Littérature érotique :

lit_er10

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



6 réponses à “FIRE AFTER DARK (Tome 1) L’ETREINTE DE LA NUIT de Sadie Matthews”

  1. 12 10 2013
    cordellia120 (14:10:32) :

    Il est dans ma PAL mais pas encore sorti. J’ai lu quelques avis semblable au tiens. A espérer que le second tome plaise mieux.

    Répondre

    • 12 10 2013
      Karine (20:24:27) :

      Ben franchement je pense pas lire le T2 :(

      Répondre

  2. 12 10 2013
    céline (22:06:00) :

    Très mitigée moi-aussi. Je tenterai malgré tout le tome 2 pour voir si on tend un peu plus vers ces sentiments que le tome 1 laisse entrevoir, sans être sûre de le finir par contre.

    Répondre

    • 13 10 2013
      Karine (09:56:17) :

      Je lirai ton avis alors ;)

      Répondre

  3. 14 10 2013
    froggy80 (06:48:39) :

    Doh… avec un tel avis. Je pense que je n’aimerai pas! Je passerai donc mon tour malgré une couverture qui m’attirait. Moi et le SM hard, pas trop mon truc :-)

    Répondre

    • 14 10 2013
      Karine (11:27:56) :

      Idem :D

      Répondre

Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements