LE BUVEUR D’ENCRE QUI ECRIVAIT DES MOTS D’AMOUR

5 10 2013

de Eric Sanvoisin - Illustrations de Olivier Latyk

 LE BUVEUR D'ENCRE QUI ECRIVAIT DES MOTS D'AMOUR dans Jeunesse/Enfants 9782092547328fs

Nathan – 06/06/2013 – 39 pages – 5.60 €

Résumé

Draculivre, le buveur d’encre, est amoureux… et malheureux ! Trop timide, il n’arrive pas à avouer ses sentiments à l’élue de son coeur. Comment Carmilla et Odilon peuvent-ils l’aider à déclarer sa flamme ? Où trouver l’inspiration ? Dans les livres, peut-être ?

.

Avis-Karine dans Bit-lit...

Carmilla et Ordillon ont un petit soucis. Leur oncle Draculivre, le buveur d’encre est malheureux. Après avoir mené leur enquête, les deux enfants découvre que leur oncle est amoureux mais trop timide pour déclarer sa flamme ! Ensemble, ils vont l’aider à le faire…

Le buveur d’encre qui écrivait des mots d’amour est un livre au format conçu pour les enfants (14.5 x 18.5 cm soit environ une demi page A4). Sa couverture est semi-rigide, et ses pages en papier glacé épaisses. De nombreuses illustrations agrémentent les textes.

Cet ouvrage fait parti de la collection Premiers romans des éditions Nathan. Conseillé dès 7 ans, les enfants sachant déjà lire, pourront le lire tout seul. Les textes sont écrits en gros caractères et le livre ne fait qu’une quarantaine de pages. Cette collection compte tout plein d’autres titres (Le petit buveur d’encre rouge, Le livre des petits buveurs d’encre, Le buveur d’encre de fautes d’orthographe…). De quoi initier nos enfants au plaisir de la lecture.

Je remercie les éditions Nathan Jeunesse de m’avoir offert ce livre dans le cadre d’un partenariat.

Petite photo :

photo-17 dans Jeunesse/Enfants

.

.

.

le-coin-des-petits-2

(cliquez sur l’image pour découvrir encore plus d’ouvrages pour enfants)

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements