LA DAME EN NOIR de Susan Hill

1 03 2012

LA DAME EN NOIR de Susan Hill dans SF/Fantasy/Horreur... la_dam10

Editions l’Archipel – 08/02/2012 – 224 pages – 18.50 €

Résumé

Angleterre, début du XXe siècle. Par un mois de novembre froid et brumeux, Arthur Kipps, jeune avoué londonien, est dépêché dans le nord du pays pour assister aux funérailles d’Alice Drablow, 87 ans, puis trier ses papiers en vue d’organiser sa succession. À Crythin Gifford, village où Kipps pose ses valises, les habitants lui battent froid dès qu’il prononce le nom de feue Mme Drablow, unique occupante du Manoir des Marais, demeure isolée, battue par les vents et située sur une presqu’île uniquement accessible à marée basse. Lors de l’inhumation, dans une église quasi déserte, Arthur remarque la présence, un peu en retrait, d’une femme tout de noir vêtue, le visage émacié, comme rongée par une terrible maladie. Il l’aperçoit ensuite dans le cimetière, mais elle s’éclipse avant qu’il ait le temps de lui parler… Cette femme en noir, Arthur la verra de nouveau aux abords du manoir, une fois qu’il s’y sera installé pour commencer son travail. Mais se produisent alors nombre de phénomènes mystérieux qui ébranleront le jeune homme et feront vaciller sa raison…
Comme il l’apprendra peu à peu, une malédiction plane sur ces lieux…         

.

avis.png

La première fois que j’ai vu cette couverture avec Daniel Radcliffe et un visage fantomatique derrière j’ai vraiment été intriguée. J’ai donc lu le résumé et l’ensemble m’a terriblement donner envie de lire cette histoire.

Comme il est dit dans le résumé, Arthur Kippers, un jeune notaire venu de Londres, se retrouve dans un petit village au nord de l’Angleterre. Il s’installe au Manoir du Marais, qui appartenait à la défunte (Mme Drablow) dont il gère la succession. Au début, Arthur prend à la légère les mises en garde des habitants de la région à l’encontre de cette demeure «maléfique». Mais finalement, le jeune homme va être confronté de plein fouet à la terrible vérité ! 

Alors je vais être claire, certains passages de ce livre m’ont donné la chair de poule ! Au début du récit, j’ai trouvé le texte un peu trop descriptif, ce qui faisait des ensembles de phrases un peu indigestes. Mais finalement, le style se fluidifie au fil des pages et le suspens nous happe entièrement ! 

L’histoire de ce manoir hanté peut sembler être du «déjà vu». Néanmoins, c’est si bien raconté et décrit par l’auteure que l’on a vraiment l’impression d’y être. L’atmosphère lugubre, sombre et inquiétante décrite par Susan Hill est tellement palpable, que j’ai ressenti moi aussi ce sentiment de malaise… Imaginez… Un manoir isolé et sinistre, un climat hostile avec son brouillard constant, des apparitions louches, et des phénomènes inexpliqués… De quoi vous faire frissonner ! 

Pour conclure, je classerai La dame en noir dans les thrillers fantastique. Les sentiments qui se dégagent de cette lecture sont le stress, l’angoisse, la terreur… Seul petit bémol en ce qui me concerne : la fin qui me laisse un léger goût amer mais qui finalement s’accorde bien avec l‘histoire.

Un conseil : évitez de lire ce livre le soir au moment d’aller vous coucher !

Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu, je vous invite à aller visionner la bande annonce du film qui sort le 14 mars prochain.

Merci beaucoup aux éditions L’Archipel pour m’avoir permis de lire ce livre.

post-it5 dans Thriller/Polar/Suspens....

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



14 réponses à “LA DAME EN NOIR de Susan Hill”

  1. 1 03 2012
    Anne Sophie (11:37:43) :

    j’ai beaucoup moins accroché que toi :)

    Répondre

    • 1 03 2012
      Karine (13:52:24) :

      Toi aussi tu as eu des frissons Anne So ?
      J’ai lu tard le soir le passage dans la nursery (avec le chien qui est aussi terrorisé) et bien j’en menais pas large lol !!

      Répondre

  2. 1 03 2012
    Ardanuel (12:35:30) :

    Tu m’intrigues et tu me donnes surtout très envie là :P
    Je n’ai encore jamais rencontré de livres qui donne vraiment la chair de poule.
    J’aimerais bien trouver cette perle rare :P

    Répondre

    • 1 03 2012
      Karine (13:53:34) :

      Après tu es peu être moins « sensible »/froussard que moi ;) mais bon moi dès qu’il est question de phénomènes paranormaux (hors livres de bit lit of course) et bien je n’en mêne pas large :)

      Répondre

  3. 2 03 2012
    Sélénya47 (12:27:19) :

    J’attendais ton avis avec impatience et j’ai maintenant très envie de le lire!!! Merci Karine!

    Répondre

  4. 3 03 2012
    Michou (16:07:32) :

    Je n’ai jamais lu de livre qui m’ont fait vraiment peur, du coup, je suis vachement tentée par celui ci ! merci Karine ;)

    Répondre

    • 3 03 2012
      Karine (16:35:32) :

      Après je suis peut etre plus impressionnable que d’autres hein :)
      En tout cas, en le lisant le soir au lit, ça m’a fait son effet lol !!!

      Répondre

  5. 3 03 2012
    Nathan (20:07:08) :

    super :) j’ai hâte de le lire alors ! ;)

    Répondre

    • 4 03 2012
      Karine (09:38:26) :

      Je lirai ton avis avec plaisir Nathan ;)

      Répondre

  6. 8 03 2012
    MyaRosa (11:33:51) :

    J’ai adoré ce livre ! :) L’ambiance, l’écriture, les personnages, tout !

    Répondre

    • 8 03 2012
      Karine (17:11:33) :

      Tu as pensé quoi de la fin toi ?

      Répondre

  7. 19 07 2012
    Bouchon (16:41:23) :

    Il me fait bien envie celui-ci :) Je frissonne assez facilement, alors j’imagine ce qui pourra se produire une fois la lecture entamée (je te laisse imaginé mon état quand je me suis mise en tête de lire Shinning…)

    Répondre

    • 26 07 2012
      Karine (16:31:30) :

      mdr ! j’ai lu Shinning (et beaucoup d’autres Stephen King) quand j’étais ado, et à chaque fois j’étais flippée après :P

      Répondre

Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements