POD de Stephen Wallenfels

31 01 2012

POD de Stephen Wallenfels dans SF/Fantasy/Horreur... sans_t48

Black Moon – 14/09/2011 – 288 pages – 16 €

Résumé

Josh a quinze ans. Megs en a douze. Josh vit à Washington ; Megs est coincée dans le parking d’un hôtel. Tous deux sont prisonniers : lui dans sa propre maison, avec son père et son chien, elle, seule, dans une voiture. Dehors, des Perles de mort sont apparues dans le ciel et zappent tous ceux qui osent s’aventurer dans la rue. Dans ce nouveau monde, un seul mot d’ordre : survivre… La fin de l’humanité. Ou peut-être son commencement ?

.

avis.png

Je viens de refermer mon livre à l’instant, et le premier mot qui me vient à l’esprit est : waouh ! Que dire de plus… Peut être que ce livre de science fiction est tout simplement incroyable… mais aussi ahurissant… et carrément  époustouflant !

Commençons par le début… POD signifie en fait Pearls of Death (Perles de mort). C’est l’histoire d’une invasion extraterrestre. Nous vivons cette invasion du point de vue de 2 jeunes personnes : Josh, 15 ans qui se retrouve bloqué chez lui avec son père et son chien, et Meghs 12 ans, qui elle se retrouve toute seule dans la voiture de sa mère, dans le parking d’un hôtel. D’abord pétrifiés par ce qui leur arrive, nos jeunes protagonistes ont du mal à y croire. Ils sont ensuite terrifiés quand ils réalisent que dès que quelqu’un met un pied dehors, il est littéralement désintégré par un rayon bleu provenant de ces mystérieuses sphères noires… Tous se demandent ce que leur veulent ces envahisseurs ? Puis vient ensuite le retour à la dure réalité avec des questions plus terre à terre :  Comment vont-ils survivre ? Pendant encore combien de temps auront-ils de l’eau et de la nourriture ? Josh et son père commence alors un rationnement draconien. L’enfermement et la faim commence à se faire sentir… Meghs quand à elle, va devoir fouiller les décombres des parkings où elle se trouve, tout en évitant les brutes qui ont pris les commandes de l’hôtel. Seule, affamée et terrorisée, elle ne baisse pourtant pas les bras et décide de s’en sortir coute que coute.

J’ai vraiment été conquise par l’histoire et par nos deux jeunes personnages. Ils sont assez différents l’un de l’autre, mais tout deux font preuve d’une force de caractère qu’ils ne soupçonnaient même pas ! En lisant ce livre j’ai d’abord été sidéré par l’histoire… Puis petit à petit, j’ai commencé à me dire «et si ça nous arrivait à nous aussi…?!». Cèderai-je à la panique ? Aurais je le courage de me battre pour survivre ?  Si oui, jusqu’ou serai-je prête à aller pour ça ? De nombreuses questions très dures sont d’ailleurs abordées dans ce livre comme le despotisme, le suicide, le cannibalisme…

Je ne lis que rarement des livres de science fiction, mais là j’avoue que j’ai été subjugué ! J’ai ouvert mon livre hier soir et j’ai vraiment eu du mal à le lâcher pour aller me coucher… J’ai quand même mis moins de 24 heures pour le lire tant il m‘a plu ! Le suspens ambiant plus le stress et l’angoisse ressentis par nos héros, font qu’il faut absolument que l’on sache comment tout cela va se finir…

La fin, parlons-en d’ailleurs… Je n’aurai pas été contre quelques chapitres de  plus pour savoir quelle direction prendrai Josh et Meghs. Certains risquent de se sentir frustrés par ce dénouement… Personnellement je le trouve très bien ! Il nous permet de réfléchir à quelque chose de bien plus profond qu’une attaque extraterrestre, en nous prouvant que le plus grand danger de l’humanité, et bien c’est nous même !

Je terminerai en citant la phrase imprimée sur la couverture de POD (et que je n‘avais pas trop compris avant d‘avoir fini le livre) : «Le vrai danger ne vient pas du ciel.»

Un immense merci aux éditions Black Moon pour ce livre que j’ai carrément dévoré !!!

post-it7 dans Young Adult....

.

2 exemplaires à gagner sur mon forum CLUB DE LECTURE :

Bannière-POD

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



12 réponses à “POD de Stephen Wallenfels”

  1. 1 02 2012
    pat (00:57:47) :

    rhôooo lala !!! j’avais très envie de le lire mais maintenant que j’ai lu ta chronique, coûte que coûte, je lirai ce livre çà j’en suis sûre !! lol

    Répondre

    • 1 02 2012
      Karine (09:34:22) :

      lol merci ! j’imagine qu’elle t’a plu alors :P

      Répondre

  2. 1 02 2012
    lilu (09:59:54) :

    moi aussi il m’a tenté à plusieurs reprises et ton avis ne fait que confirmer!!
    J’ai participé au concours, qui sait? ^^
    Bonne journée!

    Répondre

    • 1 02 2012
      Karine (10:59:52) :

      Je te souhaite bonne chance pour le concours :)
      Si tu gagnes, tu verras, il est super !

      Répondre

  3. 1 02 2012
    petit-lips (10:38:52) :

    Ce livre me tentait déjà beaucoup, mais ton avis ne fait que me convaincre d’avantage. J’ai participé à ton concours, je croise les doigts :D

    Répondre

    • 1 02 2012
      Karine (11:00:10) :

      Bonne chance petit lips ! il est vraiment très prenant :D

      Répondre

  4. 1 02 2012
    Everbook (10:41:56) :

    Très bel avis qui donne bien envie, je l’ajoute à ma wish et je file tenter ma chance au jeu concours. Bises.

    Répondre

    • 1 02 2012
      Karine (11:00:27) :

      Bonne chance à toi aussi Ever ! Bisous !!

      Répondre

  5. 4 02 2012
    MyaRosa (20:53:50) :

    Rolala tu donnes trop envie ! Je vais aller voir pour le concours, j’espère qu’il n’est pas trop tard. La couverture ne m’attirait pas trop mais il a l’air vraiment génial !

    Répondre

    • 5 02 2012
      Karine (09:39:44) :

      oui il est vraiment super ! et participation au concours enregistrée ;)

      Répondre

  6. 10 02 2012
    Alys (14:19:32) :

    Ah j’ai trop envie de le lire celui ci !!!

    Répondre

    • 11 02 2012
      Karine (08:58:31) :

      Alys : si tu as l’occasion de le lire, tu verras, il est super :)

      Répondre

Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements