A plus, Choupi Trognon – Le Journal Intime de Georgia Nicolson

5 09 2011

de Louise Rennison

(Merci à Gallimard Jeunesse pour ce Partenariat !)

sanstitre.png

Résumé

Pas facile décidément d’entrevoir Super-Canon! Quand il disparaît pour cause de tournée au Pays-du-Poireau-et-Soupe-de (le pays de Galles), c’est au tour de Georgia d’être collée le soir pour cause de « tout schuss sur le disco ».
Heureusement, s’annoncent à l’horizon un weekend au gai Paris sous la houlette de Sublime-Henri, le lecteur de français, ou un projet (secret) de déplacement au Pays-du-Hamburger-en-Folie avec le groupe de Super-Canon. Un bilan positif si Georgia ne découvrait pas bientôt chez l’être aimé des signes d’intérêt alarmants pour la préservation de la planète. De quoi se faire du souci pour l’avenir…

.

avis.png

3/5 : Les ados devraient adorer !

En lisant les premières pages de ce livre, j’ai réalisé avec stupeur qu’il s’agissait en fait du Tome 4 de la collection « Le journal intime de Georgia Nicolson ». Mais bon, pas de panique, au bout de quelques pages on rentre dans le bain et on comprend assez facilement l’histoire.

Je précise que cette lecture vise principalement des adolescentes. Déjà par les sujets abordés (les garçons, les garçons et… les garçons mdr !!) mais aussi à cause du langage utilisé. Je n’ai que 31 ans mais j’avoue avoir eu un peu de mal au début avec certains passages (même si on arrive à comprendre le sens des phrases heureusement !).

L’auteur Louise Rennison utilise à longueur de pages des expressions imagées pour illustrer les conversations des jeunes protagonistes. Je vous donne un exemple. Georgia en parlant de ses parents : « Histoire de manifester ma présence, je leur sors un Beurk ! Mais plutôt attentionné. Sauf que heurter ma sensibilité ne fait ni chaud ni froid aux bécoteurs du troisième âge. Leur seule réaction a été de glousser stupidement, tels des… glousseurs du troisième âge embécotés ». 

Plus d’une fois ces descriptions m’ont fait sourire, de même que les surnoms que Georgia donne à tout son entourage (ex : Super-canon, miss frangette, Dave la marrade, Ellen toute crétine, Lindsey la nouillasse, l’insipide, Kate la consternante…). Une fois habituée, j’ai trouvé ce jargon très marrant !

Pour finir, « A plus choupi-trognon » est une histoire sympathique et drôle qui tourne autour des ados et de leurs petites vies nombrilistes. Si vous avez quelques heures à tuer, ou un cadeau à faire à un ado, ce petit livre conviendra parfaitement !

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………


Actions

Informations



Laisser un commentaire




le buddleia de balham |
Melusine |
Flâneries Cosmiques |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | billetti
| le blog de la rouge
| Les quatre elements